-->



 

Partagez | 
 

 En route vers la montagne [EVENT D'ETE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 30

Feuille de personnage
Âge du personnage : :
Métier ::
Autres comptes:
MessageSujet: En route vers la montagne [EVENT D'ETE]   Dim 6 Juil - 4:19

-Aller Kira bouge toi les fesses !-

Comme à son habitude la demoiselle était encore entrain de traînasser dans son lit, avachit la tête dans l'oreiller alors que la chanteuse était entrain de tourner dans l'appartement pour remplir son sac en optique de partir à cette colonie de vacance qu'elle avait accepté de superviser et modérer en présence de la principale majorité des professeurs de l'académie. Comme à son habitude Léna avait voulut organiser des vacances pour les étudiantes ne pouvant pas rentrer chez elles afin de profiter de l'été. Vêtu que d'un top et d'un mini short qui lui avait servit de pyjama, elle était entrain de préparer son sac pour cette sortit à la montagne. Elle n'avait pas besoin de grand chose, des pantalons long, des chemises, des chaussures de marches ou plus souple, une paire de jumelle, un couteau pouvait toujours servir aussi, une lampe de poche, de quoi s'abriter de la pluie et elle avait aussi besoin d'un maillot de bain, venant prendre un bikini noir qu'elle mettrait peut être si elle devait aller se baigner au lac, des lunettes, de la crème solaire, mais aussi des livres afin d'avoir une occupation, venant rapidement réfléchir si elle avait besoin d'autre chose.

Soupirant longuement en regardant la demoiselle encore entrain de dormir avachit sur le ventre dans le lit, elle vint attraper le draps pour le tirer d'un coup sec afin de la réveiller et la motiver à se lever, ouvrant la fenêtre afin de le vent frais vienne caresser la peau nue de la dormeuse. Leela avait maintenant l'habitude de voir Kiralee dans le plus simple appareille vue qu'elle semblait dormir que comme ça et ne semblait pas pudique pour un sous, surtout avec la chanteuse.

-Si dans deux minutes tu n'es pas debout le seau d'eau !-

Et la petite danseuse savait très bien qu'elle en était capable vue que ce n'était pas la première fois qu'elle la menacée de la sorte afin qu'elle s'extirpe du lit. Venant pendant ce temps préparer un petit déjeuné tout en réfléchissant rapidement à ce qu'elle pouvait oublier. Peut être un en-cas, pour la route, elle ne savait pas combien de temps elles allaient mettre pour atteindre la montagne et avec Kiralee ou Natsuki, elle était persuadée qu'au moins une des deux aurait faim. En pensant à ça, elle alla à sa bibliothèque pour attraper un livre sur les champignons et peut être une boussole aussi, on ne savait jamais. Mieux valait prendre trop que pas assez, elle avait aussi pensé à acheter un couteau de survie avec une pierre à feu et une boussole intégré dans le manche, elle était pratiquement prête à se faire abandonner dans la foret à la Bear Grylls.

Soupirant en n'entendant pas Kiralee bouger, elle attrapa un glaçon avant d'entrer dans la chambre venant prendre le morceau de glace pour le faire glisser le long de la nuque de la demoiselle, avant de le laisser se loger au creux de ses reins. L'effet ne se fit pas attendre, mais au moins elle allait pouvoir se préparer. Vue que comme à son habitude elle préparée tout au dernier moment, elle avait encore ses valises à faire, venant la regarder alors qu'elle était entrain de se lever en râlant comme elle savait si bien le faire, Leela se dirigea vers la salle de bain afin de se doucher, mais aussi de préparer une trousse de toilette pour le voyage. Elle qui portait généralement des jean et des vêtements moulants, avait opté cette fois pour un pantalon large multi-poches et une chemise qu'elle noua au dessus de son nombril, elle garda ses cheveux détachés ce qui était rare, mais elle attrapa tout de même ses lanières de cuir qui lui servait généralement à les attacher les fourrant dans une poche de la trousse qu'elle venait de terminer tout en se laissant sécher.

Les préparatifs furent longues, surtout afin de s'assurer que Kiralee n'avait rien oublier, avant de descendre pour aller à l'académie. Ne comptant pas laisser sa moto sur le parking durant toute la sortit, Leela avait appelé un taxi pour qu'il vienne les chercher toute les deux afin de se rendre jusqu'à l'établissement où patienté déjà un bus dans la cours et où les premières élèves patienté en présence de Léna qui semblait encore avoir dormis sur place. Comme toujours elle devait être arrivée la première et semblait la plus tendue de toutes par les préparatifs de départ. Posant son sac, elle s'approcha de la femme afin de savoir si elle avait besoin d'aide ou de quelque chose. Se faisant remettre une liste des élèves et des professeurs qui comptaient venir, elle vint alors aider la directrice à faire le décompte, avant d'aider les élèves à charger les soutes du bus de leurs bagages pour se préparer au départ.

Il faisait beau, il faisait chaud, bien que le soleil ne s'était levé que depuis quelques heures, une douche chaleur avait envahie l'académie et les tenues légères avaient fait leurs apparitions aussi bien sur les élèves que sur la plupart des professeur qui avaient opté pour des robes que pour de pantalon ou des pulls. Alors que chacun des professeurs s'assuraient qu'aucune élèves ne manquaient et qu'elles aient bien pris ce dont elles avaient besoin, ne pouvant pas faire demi-tour une fois parties, l'embarcation commencé dans les deux bus prévues à cette effet. Montant dans le bus de tête, elle alla s'installer au fond regardant les demoiselles se répartir à chacune des places et enfin les bus s'ébranlèrent en direction des montagnes où la directrice avait loué des bungalows dans un camps de vacance.

Le voyage fut relativement long, n'effectuant qu'un seul arrêt pour se détendre les jambes ou se soulager, ce fut seulement en début d'après midi, vers quatorze heure que les bus ralentirent en arpentant les chemins de terre s’enfonçant dans la foret pour mener vers le camps où elles passeraient leurs vacances. Un peu avant de descendre, Leela s'approcha de Léna qui lui faisait signe afin de s'installer à coté d'elle en arquant un sourcil.

-Un problème ?-

Regardant une liste de nom la directrice semblait avoir du mal à composer les groupes pour les dispatcher dans maisonnettes qu'elle avait réservé. Regardant tout les noms, elle sépara les élèves et les professeurs et attrapa un sachet pour les y jeté afin de tirer au sort afin de composer les chambres.

-Aiko...avec votre petite sœur...Kiralee.-

Cela pouvait être une occasion de créer des groupes différents qui pourraient apprendre à se connaitre et ainsi vivre plus facilement en harmonie, mais elle se demandait comment réagirait les couples en voyant qu'elles allaient être séparés. Elles devraient certainement faire de même avec les professeurs pour ne pas être accusés de favoritisme ou quelque chose dans le genre.

-Sleïlo...Yuki...Bambi et Natsuki pour le bungalow à quatre.-

Il restait donc une élève, la petite italienne qu'elle avait rencontrer quelques temps auparavant, et plus que des bungalows pour deux personnes. Pourquoi ne pouvaient ils pas tous être de la même taille ?

- Séréna sera avec Amane...on n'a pas vraiment le choix. Ensuite Rafaela avec Neelam...et enfin vous partagerez votre bungalow avec moi.-

Ralentissant, les bus finirent par s’arrêter et larguer leurs occupants. Les chambres furent distribuées et toute remarque ou réclamation tout simplement écartées et ignorées alors que tout le monde pu rejoindre leurs logements couvert par les bois. On pouvait facilement entendre les rires des enfants, des familles venues passé leurs vacances dans le camps, raison principal de cette diversité de gîtes qui avaient été mis à disposition de l'académie. Air de jeu, lac, parcourt de randonnée, foret dense, parcours d'obstacle, même une petite boutique était à disposition de tout le monde pour les produits les plus courants qui aurait pu être oublié.

Les bungalows principalement en bois, avaient tout le confort moderne, mi à part la télé et internet, mais ils avaient tous une douche simple, un petit réfrigérateur, un simple micro-onde et un nombre de lit et de placard en fonction du nombre de personnes qu'ils pouvaient abriter. 

Laissant tout le monde s'installer pour l'instant, elle se dirigea elle même vers le cabanon qu'elle allait partager avec la danseuse Russe, venant ouvrir la porte tout en jetant un coup d’œil à l'intérieur et optant pour le lit qui se trouvait sur la gauche, venant commencé à y ranger ses affaires.


Hrp:
 


Dernière édition par Leela Stonhedge le Lun 7 Juil - 0:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 28

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 18 ans
Métier :: étudiante univ danse
Autres comptes:
MessageSujet: Re: En route vers la montagne [EVENT D'ETE]   Dim 6 Juil - 14:13

Kiralee s'était endormie bien plus tard que prévu, c'était ce qui se produisait lorsqu'on échangeait des SMS cochons avec sa petite amie jusqu'à pas d'heure. A présent, elle était emmitouflée à poil dans ses couverture comme une grosse chenille et dormait à point nommé sans se presser. Elle avait joyeusement apprit la veille qu'elle allait aller camper de force à la montagne et elle avait bien caché sa joie en maugréant. En réalité, elle en était toute excitée, elle qui n'était jamais partie en vacance elle allait pouvoir être avec Yuki et passer du temps avec sa petite musicienne et lui faire de gros câlin et...et... une voix lointaine l'appelait. Kiralee se retourna légèrement sans s'éveiller, elle planifiait ses vacances et elle avait pas envie de se réveiller. 

Après quelques minutes de plus de paresse passé à imaginer ses vacances, elle sentit qu'on venait lui enlever sa précieuse et douillette couverture et ainsi la mettre fesse à l'air avec un vent frais venait caresser sa peau nue. Kiralee ne bougea pas, elle avait encore assez chaud et justement ce petit vent la rafraîchissait. Soudain un glaçon lui atterrit dans sa nuque et les orbes vairons de la danseuse s'ouvrirent avant qu'elle ne pousse un cris et qu'elle ne se lève en regardant Leela. L'étudiante n'en avait rien à faire d'être à poil de toute façon, quand il faisait étouffant la grande chanteuse voyait Kiralee flemmarder toute la journée à poil et elle allait même jusqu'à jouer aux jeux vidéo installée de façon peu recommandable pour une jeune fille le corps nu, si Yuki apprenait cela....pas certain que ça lui plairait.



L'étudiante était de mauvais poil et elle ne tarda pas à le faire savoir en grognant en direction de Leela  avant de prendre ses affaires pour la douche tel un zombie, son téléphone portable venant de vibrer d'un nouveau SMS reçut. Kiralee décida de laisser son portable sur la table de nuit, elle lirait le SMS après sa douche. Elle ne fit que se tourner deux fois dans la douche et passa d'un bout à l'autre de l'appartement une fois toujours à poil pour venir pécher une tartine de pain griller, une fois dans l'autre sens pour ramener ses affaires pour faire son sac. Une autre fois encore toujours à poil avec sa brosse à dent dans la bouche, la brosse pour cheveux dans une main pour venir s'installer devant les cartoons à la télévision. Elle continua de lambiner jusqu'à la dernière seconde où elle apparut avec un salopette short en jeans, un t-shirt rouge bien pétant une casquette dont la penne est sur le côté et un sweater gilet à capuche bleu, des baskets et un sac à dos qu'elle tenait d'une sangle sur son épaule. 


"Voilà je suis prête! Mais Leela..t'aurais pas vu mon portable ? J'étais certaine de l'avoir laissé sur ma table de nuit" Kiralee grimpa à la suite de la chanteuse dans le taxi et en route vers l'académie. Il avait bien entendu déjà la directrice à croire qu'elle campait dans son bureau et quelques élèves plus lève tôt que Kiralee. D'ailleurs, cette dernière tenta de retrouver Yuki jusqu'à ce que celle-ci n'arrive enfin et s'en suivit une longue séance de bisous et de câlins tandis que Kiralee lui promettait de prendre "soin d'elle" durant les vacances. Elle se voyait déjà prendre un bain de minuit avec la jeune musicienne.

Elles s'installèrent enfin dans le bus juste derrière Aiko et Sleïlo d'ailleurs Kiralee déclara un joyeux
"bonjour Sleï ça va ? T'as prit ton baudet avec toi!" Kiralee parlait bien entendu d'Aiko et elle ricana avant de s'asseoir tranquillement. Le trajet commença et Kiralee s'endormit durant tout le voyage comme une marmotte la tête sur l'épaule de Yuki jusqu'à ce qu'elle se sente secoué et elle ouvrit un œil puis l'autre "c'est bon je viens!" Annonça-t-elle avant de quitter le bus en bonne dernière.

Kiralee écouta les dispositions des chambres et déclara un
"quoi?! Mais...mais....Leela attend!" Kiralee rattrapa la chanteuse déjà avancée avec la directrice "tu peux pas me faire ça?! Comment je vais faire moi pour...tu veux pas au moins me mettre avec Yuki...on a qu'à prendre le chalet de deux?"

L'idée de Kiralee ne semblait pas enchanter Leela ni la directrice et elle souffla avant de rejoindre ses camarades de chambrée, Aiko et la petite nouvelle la frangine de la dirlo qui lui ressemblait pas du tout physiquement, peut-être avait-elle été adoptée. Elle découvrit la chambre et Kiralee entra en trombe pour prendre le lit du dessus en affirmant un
"je dors au dessus!" La jeune fille regarda de son perchoir Aiko occupée à déballer ses affaires et la nouvelle. La danseuse descendit et se planta devant la petite lui parlant en anglais "ben alors la bizu...tu fais triste mine ça va pas ? " Kiralee lui saisit la main et se mit à la secouer vivement "je m'appelle Kiralee et toi ? Pétrova comment ? T'as été adoptée tu es différente de la dirlo! Alors c'est comment d'habiter avec sa directrice ? Elle est pas trop chiante ? Tu l'aimes bien? Vous avez pas l'air fort proche pour des frangines!" Kiralee la regardait avec curiosité comme-ci elle était une bête de foire, il fallait avouer que savoir que la frangine de la directrice faisait partie du voyage ça l'avait pas mal rendu curieuse "ben alors ? T'as pas de langue ? Répond-moi ma jolie nénette!"

♫♫♫♥♥♥♪♪♪



Mon coeur est heureux depuis que tu y prends toute la place...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Directrice impitoyable ♥
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 28

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 27
Métier :: Directrice de l'académie
Autres comptes:
MessageSujet: Re: En route vers la montagne [EVENT D'ETE]   Lun 7 Juil - 16:06

Léna vérifia une énième fois les feuilles de présence, le contenu de son sac avant de retourner à l'appartement. Il était déjà bien tard dans quelques heures seulement elle irait en montagne avec ses élèves et sa petite soeur. Léna leva ses yeux bleu vers l'astre lunaire qui brillait dans le ciel en le questionnant à haute voix comme-ci il pouvait lui répondre. Durant un instant, Léna avait eu une idée folle, heureusement que personne n'était là pour l'entendre parler à la lune qui demeurait silencieuse.


La directrice se demandait comment s'était passé la journée entre Rafaela et Elora, ça ne faisait que deux jours que Léna était revenue avec sa petite soeur. Rafaela et elle avait déjà commencé à chercher après un endroit plus grand. Léna avait essayé d'apprendre quelque bribe de la langue japonaise à Elora et elle angoissait un peu pour le lendemain. Elle ferait connaissance pour la première fois avec tout le monde. Léna était un peu comme une mère abusive qui couve sa petite fille et qui angoisse autant sinon plus qu'elle le jour de sa première entrée à l'école maternelle, ça lui faisait plus ou moins le même effet. 


Léna entra dans l'appartement, tout était calme, Rafaela dormait certainement et Elora également. La danseuse prit une douche c'est ça en moins qu'elle aurait à faire le lendemain. Léna était règlée comme une montre et elle avait prévu sa journée par horaire. Lorsqu'elle fut mise en pyjama, elle se rendit dans la chambre qu'elle avait laissé à Elora pour qu'elle puisse dormir correctement. Léna s'approcha doucement de la silhouette paraissant endormie de sa petite sœur et elle la recouvra correctement venant lui caresser la tête et déposer un baiser sur son front. Léna agissait un peu comme une mère oubliant parfois qu'elle était une totale étrangère pour Elora et elle faisait de son mieux pour l'adolescente.

Elle se rendit dans le salon où Rafaela était censée dormir et s'allongea près d'elle avant de se mettre sur le côté et de s'endormir quelques heures jusqu'à ce que son réveil ne se mette à sonner. Il devait être environ 6h00 du matin. Léna par facilité décida de porter quelque chose de simple et qui ne la gênerait pas dans ses mouvements un t-shirt assez moderne et un short qui lui arrivait un peu au dessus de ses genou et une paire de chaussure de marche, avec les cheveux attaché en une queue de cheval bien haute, Léna avait davantage l'air d'une randonneuse que d'une directrice d'école. Une chance qu'elle avait préparé les vêtements pour Rafaela et Elora la veille, un short pour Elora et un t-shirt et pour Rafaela un pantalon militaire et un tshirt kakis, elle avait réussit à trouver la taille de Rafaela en matière de vêtement.

6H15, Léna s'affaira à préparer le petit déjeuner pour Raf, Elora et elle et alla réveiller Elora en douceur c'est à dire en l'appelant et en lui caressant les cheveux jusqu'à ce qu'elle ouvre les yeux. Une fois à table pour petit déjeuner, Léna  la força à manger correctement pour cette journée qui allait être chargée. Une fois tout le monde prête à partie, Léna Rafaela et Elora se rendirent ensemble jusqu'à l'académie. Une fois de plus, Léna avait vu un peu trop tôt, elle guida les chauffeurs des deux bus dans la cours et ensuite elle commença à accueillir les quelques élèves qui étaient elles aussi en avance.

Leela arriva quelques minutes plus tard suivie par Kiralee qui encore une fois avait l'air de mauvaise humeur. Léna et Leela s'entretinrent sur les choses qu'ils restaient à faire avant le départ et  une fois que toutes les participantes furent présente, Léna prit la parole.
"chères élèves et professeurs, j'espère que vous êtes heureux de ces vacances à la montagnes qui vous attendent, néanmoins avant de partir j'aimerais vous présenter quelqu'un d'important pour moi. Comme vous le savez toutes je suis partie en Russie la semaine passée pour des raisons personnelle et il se trouve que j'ai ramené avec moi ma petite soeur Elora qui étudiera avec vous une fois les vacances terminées. Elle n'a jamais suivit de cours dans une école et ne sait pas parler japonais, je vous demanderais d'être gentille avec elle" Léna avait préféré jouer la carte de l’honnêteté plutôt que de raconter des mensonges, de toute façon elle préférait que ça soit dit plutôt que d'avoir des rumeurs. Elle se tourna alors vers Elora et lui demanda en Russe avec un sourire "présentes-toi comme je t'ai appris!" 

Une fois que cela fut terminé Léna envoya les élèves dans leur bus et le voyage commença pour la joyeuse troupe d'aventurières en herbes Léna passa le voyage à se retourner pour vérifier si Elora se portait bien. Après quelques heures de routes, ils arrivèrent enfin à la montagne, il était vra que c'était drôlement beau. Elle avait laissé le choix à Leela de faire les chambres précisant à celle-ci qu'Elora serait du voyage, lorsqu'elle apprit qu'Elora avait été placée avec Kirale, ses yeux sortirent presque de ses orbites de surprise, mais elle ne dit rien. Elle réussit à avoir Elora seule à seule pour lui dire

"surtout Elora si tu as quoi que ce soit qui ne va pas tu viens me voir d'accord ? Il ne faut pas que tu te laisses faire!"


Comme elle s'y attendait un tant soit peu, Kiralee vint se plaindre parce qu'elle souhaitait un changement de chambre, mais c'était comme-ça un point c'est tout. "Tu feras des câlins plus tard avec Yuki, tu ferais mieux de profiter de ce qui t'entoures et d'être agréable peut-être que tu t'entendrais mieux avec tes camarades!" Léna venait de tutoyer un élève pour la première fois, mais après tout elle était aussi en vacance pour une fois. Une fois la jeune femme partie, Léna plaça la clef du bungalow qu'elle partageait avec Leela dans le trou de la serrure et tourna jusqu'à entendre un petit clic. Elle ouvrit la porte découvrant...un bungalow nuptial avec un lit double. Léna resta interdite, bouche-bée devant l'entrée avant de regarder Leela "je suis navrée, je pense qu'il a dû y avoir une erreur, je reviens je vais arranger ça!" 


Léna se rendit d'un pas franc jusqu'au chalet des direteurs du camps et leur expliqua la situation, ils étaient navré de ne pouvoir rien faire. Léna revint jusqu'au bungalow où elle avait laissé Leela "bon, on partagera bien ce lit quelques jours!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuriacademia.guildealliance.com
avatar
Date d'inscription : 04/06/2014

Feuille de personnage
Âge du personnage : :
Métier ::
Autres comptes:
MessageSujet: Re: En route vers la montagne [EVENT D'ETE]   Jeu 10 Juil - 5:19

Cela faisait seulement deux jours qu'Elora était arrivée au Japon, elle n'avait pas eu le temps de voir grand chose, déjà qu'elle n'avait pas été bien dans l'avion, en ressentant cette grosse cocotte minute décoller du sol, avant de traverser de grosse turbulence quelques minutes plus tard, elle s'était juré de ne plus jamais monter la dedans et si elle devait retourner en Russie, elle prendrait le bateau moi si pour ça elle devrait faire une traverser de plusieurs mois.  Une fois qu'elle avait posée le pieds au Japon, elle s'était rendue nettement compte du changement de température, même si il ne faisait pas bien chaud pour la saison, Elora avait l'impression de se trouver en pleine canicule, elle n'avait pas vraiment l'habitude des température qui dépassé le vingt-cinq degrés, elle était donc un peu entrain d'étouffer, tout en regardant cette population dense entrain de se déplacer dans l'aéroport et dans les rues qui semblait encore réchauffer d'avantage l'air.

La demoiselle avait donc suivit la directrice dans ce pays étranger et avait aménager avec elle dans son appartement, elle avait donc fait la connaissance de la prof de sport, mademoiselle Maverick, qui comme probablement à toutes celles qui la voyait pour la première fois, avait fait très forte impression à la petite Russe qui avait eu du mal à rester dans la même pièce que l'ancienne militaire. Tout comme elle avait du mal à ce faire à ces cinq heures de décalage par rapport à son pays d'origine. Un horaire que son corps avait enregistré depuis près de seize ans, était vraiment difficile à changer. Si bien qu'alors qu'il faisait nuit dehors, la demoiselle était encore parfaitement réveillée, regardant par la fenêtre de la chambre qu'on lui avait laisser, la vie nocturne du Japon et tout ces bruits bien différents de chez elle. Elle qui avait l'habitude du hurlement du loup solitaire, le craquement de la glace sur la rivière, ou rien que le son des animaux de la ferme et de sa famille entrain de boire au coin du feu. A cette époque elle profité de cette tranquillité pour aller dessiner et pour peindre dans sa chambre, mais ici tout était bien différend, elle n'avait pas sa peinture, elle n'avait pas son ordinateur, que ferait elle d’ailleurs pour ce forum qu'elle avait ouvert et où elle mettait des scans de bd qu'elle dessinait de temps en temps, peut être serait il plus simple de simplement le fermer, de toute manière si peut de monde aller le visiter.

Cela faisait deux jours qu'elle était arrivée, et Léna lui avait annoncé qu'elles allaient aller en vacance à la montagne avec les autres élèves de son académie et certain professeur le lendemain et qu'elle profiterais de ce moment pour la présenter à toutes celles qui seraient présente. Elle allait donc avoir tout les regards sur elle encore une fois, cette grande-sœur avait le don de la mettre dans l'embarras, elle qui détestait être le centre d'attention, allait se retrouver sous tout les regards et sujette des questions de toutes les bouches. Cette nuit là elle ne pu pratiquement pas dormir, aussi bien à cause du décalage, que la peur qui lui tiraillait le ventre, mais aussi car ce matelas était bien trop neuf pour elle et lui donnait l'impression de dormir sur des planches de bois, elle qui avait toujours dormis dans un lit complètement défoncé aux ressorts qui lui rentrer dans les reins et le creux du dos. Bien que la sensation était bien plus agréable que son ancien lit, ce n'était pas ce dont elle avait l'habitude et bouger comme un diable afin de se trouver une position dans le lit.

Si que quand Léna vint la réveiller, cela ne faisait pas longtemps qu'elle s'était couché et elle n'avait pas eu le temps de plonger dans un profond sommeil. s'extirpant des draps pour aller prendre une douche, elle s'habilla rapidement avant d'elle rejoindre Léna et Rafaella pour prendre un déjeuné dont elle n'avait pas spécialement envie, mais qui lui était obligée comme tout les repas depuis que Léna était arrivée. Venant s'asseoir pour prendre un petit croissant qu'elle trempa dans un bol de lait. Elle n'avait pas très faim, mais il fallait avouer que manger quelque chose lui faisait du bien et dénoué un peu son estomac qui criait famine depuis des jours. Mangeant avec un peu plus d'appétit qu'elle ne l'aurait cru, elle regarda les vêtements que lui avait préparé Léna arquant un sourcil se demandant simplement comment elle avait réussi à trouver sa taille, mais aussi quand avait elle eu le temps d'aller lui acheter ça et puis elle n'avait de toute manière pas grand chose de plus à mettre à coté de ça. A part si Léna lui avait préparé tout un ensemble vestimentaire qu'elle pourrait emporter. Un short et un tee-shirt, elle qui n'avait pratiquement jamais portée que des robes amples, elle eu un peu de mal avec ce short et regarda le tee-shirt par la suite venant l'enfiler.

-Où as-tu trouvé ça ?-

Regardant cette valise qui avait été faite avec des affaires pour elle, elle regarda rapidement ce qu'elle contenait, venant simplement quand à elle prendre son violon ne souhaitant pas le quitter, c'était un des seul souvenir qu'il lui restait de chez elle et de sa mère. Elle descendit ensuite en compagnie des deux femmes pour ce rendre à cette académie qu'elle allait fréquenter dans quelques temps. Regardant les bâtiments, les cerisiers, la serre qui se dessinait un peu plus loin et la cours. C'était donc ici qu'elle prendrait ses cours, de musique d'après ce qu'elle avait compris, bien que l'envie ne lui en était pas vraiment là, mais il semblait qu'elle devait forcément choisir une filière dans laquelle elle avait un certain don et elle ne voulait plus dessiner, plus après ce que ces dessins avaient fait.

Marchant aux cotés des deux femmes, l'enfant regarda les premières élèves arrivaient près des bus, ainsi que les premiers autres professeurs qui les accompagneraient. Regardant les demoiselles, Elora resta dans le dos de Léna qui regardait une liste semblait faire très attentions à qui était entrain d'arriver et qui serait présente ou en retard. Attendant bien que tout le monde soit arriver, avant de faire avancer la jeune femme afin de la présenter. Gardant tête basse elle écouta Léna se lancer dans un monologue qu'elle ne comprenait pas, n'arrivant à capter de ces mots que son nom qu'elle ne prononça qu'un fois, avant de la regarder pendant qu'elle lui demandait de se présenter de la manière qu'elle lui avait apprise un peu plus tôt. Venant alors s'incliner un peu en s'inclinant venant dire d'une voix à l'accent encore plus prononcé que Rafaela mais bien plus mélodieuse dans un Japonais maîtrisé aussi bien qu'un poésie apprise.

-Bonjour, ravie de vous rencontrer, je suis Elora.-

Une fois présenté, elle monta dans le bus, venant s'installer sur l'un des sièges de l'avant du bus, elle regarda le paysage tout en attendant que le bus démarre, avant de s'approcher de Léna afin de lui demander où elles se rendaient comme ça et surtout pour combien de temps. Puis elle s'installa dans le fauteuil bien peu confortable pour le reste du voyage, regardant la ville puis la mer qu'elle n'avait jamais vue, avant de laisser le véhicule se diriger vers la montagne, regardant les forets et les rivières tout en se demandant si ici aussi il y avait des loups, puis elle posa ses yeux un peu sur tout le monde dans le bus, les élèves, et les deux professeurs sur le premier banc entrain de discuter. Elles semblaient entrain de répartir les chambres à tout le monde, elle se retrouvait donc possiblement avec des inconnues, espérant tout de même que part pratique elle irait dans la même bâtisse que la danseuse. Ce fût seulement à leurs arrivés qu'elle apprit que ce ne serait pas du tout le cas. Elle allait partager sa chambré avec une certaine Kiralee et une certaine Aiko, qu'elle ne connaissait pas. Elora tourna son regard vers la directrice venu la prévenir qu'en cas de problème il fallait qu'elle aille la voir, elle aurait voulut lui dire que le problème avait commencé depuis qu'elle avait entendu qu'elle se retrouverait avec deux inconnues, mais entendant sa sœur rouspéter une élève qui semblait se plaindre de la répartition, baissant alors simplement la tête pour acquiescer.

Prenant sa valise et son violon, elle suivie les deux demoiselles qu'on lui avait indiquer pour se rendre jusqu'au Bungalow où elle devrait dormir durant tout le séjour. Marchant en silence derrière les deux demoiselle, elle regarda celle aux yeux vairons se ruée vers l'un des lits sur élevés criant quelque chose qu'elle ne compris pas, puis regarda la seconde demoiselle s'installer, avant de prendre simplement le lit qui restait, venant y poser sa valise.

Venant commencer à vider sa valise elle sursauta en entendant deux pieds tomber dans son dos, se retournant vivement pour regarder l'américaine qui vint lui saisir la main pour la secouer dans tout les sens, manquant de peu de lui déboîter l'épaule, se reculant vivement dans un coin de la chambre en regardant les deux femmes se demandant ce qu'elle avait pu faire de mal, et ce que Kiralee était bien entrain de lui baragouiner. Répondant  tout d'abord en japonais, puis en Russe tout en baissant la tête.

-Gomen...Je...je ne com..comprend pas.-

Pourquoi avait elle dû se présenter en Japonais, il était évident que tout le monde la penserait capable de discuter avec quelqu'un, alors qu'elle était bien incapable de dire quoi que ce soit n'utilisant que l'anglais avec un traducteur pour ses planches, mais ici, elle était incapable d'avoir une conversation avec qui que ce soit. Se sentant perdue et ne sachant comment réagir. Elle regarda Kiralee puis Aiko en attendant de savoir si elle avait fait quelque chose de mal et si quelqu'un pourrait la comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 03/02/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Âge du personnage : :
Métier ::
Autres comptes:
MessageSujet: Re: En route vers la montagne [EVENT D'ETE]   Sam 12 Juil - 23:50

Aiko était surexcité à l'idée de partir en camping avec les autres de l'académie, mais surtout avec sa soeur et Sleïlo. Natsuki et elle aurait pu rentrer chez elles pour les vacances, mais elles se seraient surement ennuyé alors que leur parents auraient passé leur temps à travailler. Et puis c'était la premières fois qu'elles partaient en camping, leurs parents préférait les hotels luxueux à la vie dans la nature. Aiko était tellement contente et avait tellement peur de raté le départ qu'elle avait préparé toutes ses affaires la veille et avait veillé à ce qu'il en soit de même pour Sleïlo. Elle n'aurait qu'a se doucher et prendre son petit déjeuné avant de partir.

Elle n'avait pas réussi à s'endormir tout de suite, trop préoccupé à imaginer tout ce qu'elle allait faire. Elle bougeait sans cesse et lâchait un "Tu dors?" toutes les deux minutes afin de savoir si sa belle était réveillé ou non. ça dura jusqu'au moment elle cru que sa petite Australienne allait finir par l'étouffer avec son oreillé. Aiko arrêta donc de parler et de gigoter. Allongé sur le dos, elle regardait le plafond et repassa toute la liste de ce qu'elle avait besoin afin de vérifier qu'elle n'avait rien oublié. Elle s'inquiétait aussi pour sa soeur tête en l'air, et espérait que celle n'oublie rien d'important et surtout n'oublie pas de se lever.

"Tu crois qu'on devrait passé prendre Natsuki avant d'y aller?"

Aiko tourna la tête vers sa belle qui semblait endormie puisqu'elle n'obtint pas de réponse. Tant pis, elle verrait demain. Elle vint ensuite se blottir contre Sleïlo avant d'enfin réussir à s'endormir.

Vêtu de son débardeur et d'un boxer, Aiko se leva de pied ferme dès que les premiers son du réveil retentirent. Elle ouvrit les volleys, avant de regarder sa petite amie emmerger.Puis elle vint l'embrasser tendrement.

"Je vais préparer le ptit déj pendant que tu te lève"

Sortant de la chambre d'un pas pressé Aiko s'activa en cuisine. Elle sentit Silver venir près d'elle et le caressa sur la tête.

"Alors mon grand, près pour les vacances?"

Ceux à quoi il lui répondit par un regard vers sa gamelle.

"Ouais, la nourriture avant tout hein.."

Souriant elle s'occupa de la boule de poil avant de se mettre à préparer ce qu'elle et Sleïlo allait manger ce matin. Tout en chantonnant elle termina de préparer le petit déjeuner avant d'appeler Sleïlo afin de manger. Elle engloutit son repas à la vitesse de l'éclair et alla se préparer laissant Sleïlo finir de déjeuner. 

Après avoir pris une bonne douche elle enfila un short en jean délavé lui arrivant à mis cuisse, et un  simple tee shirt  blanc. Et décida de laissé ses cheveux détacher mais pris tout de même un élastique qu'elle mis sur son poignet, au cas ou.


Elle sortit de la salle de bain et se rendit dans la chambre afin de récupérer son téléphone laissé sur sa table de nuit. Elle composa rapidement le numéro de sa soeur et mis le téléphone à l'oreille.Elle fut soulager que Natsuki décroche et lui dise quelle était déjà levé. Après lui avoir dit de ne rien oublié aiko raccrocha. Il allait falloir qu'elle arrete de materner son ainée, même si c'était plus fort qu'elle.

Elle rangea son portable dans sa poche et retourna dans le salon. Elle regarda l'heure, il était encore tôt et elles allaient surement arriver en avance. Elle décida de ranger l'appart en attendant que Sleïlo soit prête.
Une fois que ce fut le cas, Aiko vint lui faire un bisou sur la joue encore plus excité de partir.

"J'ai tellement hâte d'y être!!"

L'Australienne s'en était sans doute déjà rendu compte vu que ça faisait une semaine qu'Aiko ne tenait plus en place, comme un enfant la veille de noël, et surtout elle n'arrêtait pas de le répéter.

Aiko pris ses affaires et sortit de l'appartement. Tout en marchant en direction de l'académie, elle chantonnait joyeusement. Elle était vraiment de bonne humeur et rien ne pouvait gâcher ça. Pas même la présence de Kiralee quelle aperçut en arrivant à destination.

Elle fut soulagé en voyant sa soeur quelle allait saluer joyeusement. Elle écouta ensuite le discours habituel de la directrice ainsi que la présentation de sa petite soeur. Cette dernière avait l'air déboussolé ce qui pouvait se comprendre vu quelle allait partir en voyage avec des inconnues, mais en même temps ça lui permettrait de vite s'intégrer. Elle espérait pour elle qu'elle sache parler Japonais ou au moins anglais sinon ce ne serait pas une mince affaire pour communiquer. Aiko se dit quelle irait à sa rencontre un peu plus tard.

Pour le moment elle était bien trop enjouée à l'idée de partir et rangea ses bagages, ainsi que ceux de Sleïlo dans la soute. Elle grimpa ensuite dans le bus accompagnée de sa belle et s'installa à une place près de la fenêtre pour permettre à Sleïlo de rester près de Silver. Aiko avait un grand sourire affiché aux lèvres, sourire quelle perdu à l'arrivée de Kiralee.

"Oh mais je vois qu'elles ont pensées à prendre le bulldog! Silver se sentira moins seul!
"
Aiko avait dit ça d'un ton amer, non, elle ne pouvait vraiment pas l'encadre, même avec toute la bonne volonté du monde. Tant que Kiralee n'arrêtera pas de lui jeter des piques, elle n'arrêtera pas de riposter. Et elle n'avait pas envie de faire des efforts pour elle.
Entrelaçant ses doigts avec ceux de sa petite amie, Aiko joua un instant avec les doigts de sa belle avant de poser sa tête sur son épaule. Elle n'avait pas dormi de la nuit et ressentait tout à coup la fatigue. De plus que le voyage allait surement etre long. Le bus avait commencé son trajet depuis 10 minutes que Aiko s'endormi contre Sleïlo.
Elle se reveilla une fois arrivé à destination. S'étira avant de descendre à la suite de sa petite amie. Après avoir récupéré ses affaires elle se dirigea vers ses professeurs afin de connaitre la disposition des chambres.

Elle perdit une nouvelle fois me sourire qu'elle avait. Elle qui pensait que rien n'allait gâcher ses vacances elle s'était trompé... Grâce à la disposition qu'avait fait ses profs, elle se retrouvais avec la seule personne qu'elle n'appréciait pas du tout. Etait ce un plan manigancé par leur prof pour les faire se réconciler? Elle n'était pas sur que ce soit une si bonne idée.

Mais bon, apparemment ça ne servait à rien d'aller demandé de changer puisque Kiralee s'est fait recaler. Aiko alla donc voir Sleïlo et se plaignit un instant avant de lui faire un calin et en lui demandant si ça allait aller.
Aiko se rendit ensuite dans le lieu qu'elle allait devoir partager avec Kiralee pendant... trop longtemps à son gout. Heureusement qu'il y avait Elora, ça empêcherait surement qu'elles ne se prenne trop le choux.

Levant les yeux au ciel en voyant l'Américaine se jeter comme une gamine sur le lit du haut, elle décida de se mettre en dessous de celle ci, comme ça elle pourrait taper son matelas si jamais elle ne la dérangeait, oui, Aiko aussi était un peu gamine. Elle laissait ainsi à Elora un lit plus éloigné, il valait peut être mieux pour elle d'être éloigné de Kiralee.

Et cette pensée s'affirma quand Aiko vit que le bulldog inondait Elora de question. Levant encore une fois les yeux au ciel, elle posa une main sur l'épaule de la danseuse et l'éloigna de la cadette Pétrova.

"Laisse la tranquille tu vois bien qu'elle ne comprend pas ce que tu lui dit!"

Puis elle sourit gentiment à Elora avant de lui caresser le bras pour la calmer. Elle se fit la plus rassurante possible afin de calmer la jeune fille. Elle se retint même de la prendre dans ses bras. Puis lui faisant signe de la suivre, elle se dirigea vars son sac à dos et sortit son calepin ainsi qu'un stylo. Elle dessina un petit diablotin avec le nom de Kiralee inscrit dessus. Elle espérait que le message était passé. Elle lui fit ensuite signe qu'elle pouvait continuer de ranger ses valises en lui souriant à nouveau. Elle regarda ensuite Kiralee.

"Va falloir que tu apprenne à engager une conversation avec plus de douceur."

Sur ces paroles elle se remit elle aussi à ranger ses affaires.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 28

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 19
Métier :: Etudiante de chant
Autres comptes:
MessageSujet: Re: En route vers la montagne [EVENT D'ETE]   Mer 16 Juil - 19:52

Il était 6h00 tapante du matin, Natsuki était dans son lit les yeux rivés au plafond, elle n'avait pas fermé l’œil de la nuit bien trop excitée à l'idée de ce camps de vacance en montagne. Elle n'avait jamais fait de camping et elle était très heureuse de pouvoir s'essayer aux joies de la nature, elle se demandait si sa petite soeur était autant excitée...certainement. Elle se leva, de toute façon elle n'avait plus grand-chose à faire, pour une fois elle avait tout prévu depuis la veille pour être sûre et certaine de ne rien oublier. Elle avait tout, de la petite culotte au pull en laine en passant par la crème anti-moustique  et même une lampe torche. Elle avait encore un peu mal à la gorge, mais elle pouvait parler maintenant sans aucun soucis.


La jeune fille s'habilla simplement avec un pantalon jeans skinny, un pull au dessus d'un t-shirt au cas ou elle aurait chaud et des basket montante, elle attacha ses cheveux en queue de cheval. Au moment où elle allait descendre prendre son petit déjeuner, son portable se mit à vibrer et elle décrocha. Tout d'abord surprise, elle esquissa un sourire et répondit fièrement à sa sœur en déclarant un "ma valise est prête depuis deux jours et en plus je suis levée et habillée complètement! Là j'allais prendre mon petit déjeuner! A plus tard Aiko et passe le bonjour à Sleï!"


Après un bon petit déjeuner pour lui donner des forces, la jeune fille partit son sac à la main prête pour de nouvelles aventures. Elle arriva dans la cours de l'école où avait lieu le rassemblement, les deux bus les attendaient déjà. La directrice fit son indémodable discours et présenta sa sœur. La mâchoire de Natsuki chuta tandis que ses deux yeux noisettes étaient rivé sur la jeune fille, jamais de toute sa vie elle n'avait vu fille plus belle. Elle était splendide, avec sa peau pâle, ses yeux ténébreux, ses cheveux blond, Natsuki aurait aimé faire plus ample connaissance avec elle. Elle cligne des yeux entendant que le bus allait partir et elle suivit sa sœur et sa belle sœur dans l'un des deux bus. Elle scruta l'entrée du bus pour voir si Elora Pétrova allait entrer et lorsqu'elle le fit Natsuki se leva et agita sa main de façon peu discrète lui faisant des signes de venir.


Hélas, la jeune fille ne devait pas l'avoir vue et elle s'installa à l'avant du bus. Natsuki tira une moue avant de s'asseoir en se laissant tomber comme une bouse de vache sur son siège et elle finit par s'endormir ne se réveillant que lorsque la voix de la directrice tinta dans le bus. Elles étaient déjà arrivées? C'était passé vite en tout cas. Les chambres leur fut attribuée et elle suivit sans rien dire Sleïlo toujours accompagnée par son fidèle poilus. Néanmoins, elle se pencha lui glissant à l'oreille "tu crois que ça va aller avec Kira?" Elle savait pertinemment que ces deux là ne pouvaient pas se supporter. Elle se sentait un peu déçue, elle qui aurait préféré être à la place de Kiralee comme-ça elle pouvait profité de la présence de sa soeur et de celle d'Elora.


Natsuki prit l'un des deux lits superposés et ensuite elle décida d'aller voir comment allait sa soeur. C'était plus pour voir Elora de plus près qu'autre-chose. Elle arrêta son feste en suspension lorsqu'elle entendit de grands cris à l'intérieur et fronça les sourcils. Elle n'aimait vraiment pas que cette peste de Kiralee cherche des noises à sa soeur adorée. Elle ouvrit la porte franc battante même si l'on ne l'avait pas invitée et ne su que dire une fois à l'intérieur mis à part un grand "ça va par ici ?" Elle regarda sa soeur fort proche d'Elora et s'approcha à son tour d'Elora la fixant à nouveau de façon presque indiscrète. Elle se ravisa en déclarant gênée un "je suis désolé! Aiko..." Elle s'approcha de l'oreille de sa soeur "surtout si le bulldog te cherche des poux tu m'appelle...je vais régler ça ok?" Natsuki se voulait être une grande soeur protectrice aujourd'hui et surtout tenter d'impressionner Elora pour qui elle avait complètement craqué.


Elle lui sourit bêtement avant d'avoir une idée de génie ce qui était rare, pour une fois elle avait eu une idée géniale de demander à ses parents un portable pour avoir internet partout non seulement elle pouvait lire ses BD et fanfic et manga yuri partout y compris dans les cours...chiant, mais en plus elle avait accès à goggs Traduction, il traduisait parfois de façon un peu littéraire, mais peut-êre qu'Elora comprendrait. Elle se mit à tapper sa phrase en japonnais puis en russe avant de montrer l'écran à la jeune fille. Il était écrit ceci en russe  "Salut, je mon nom est Natsuki Je suis heureux qu'il vous rencontre Ellora moi qu'il était à l'université. Je pense que vous êtes très belle, et j'espère que vous dérange plus Kiralee. Aide où vous pouvez me demander jamais besoin de moi, vous sœur Aiko." Parfois Googs trad n'était pas vraiment au point.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 01/07/2014
Age : 24
Localisation : /

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 23
Métier :: Bibliothécaire
Autres comptes:
MessageSujet: Re: En route vers la montagne [EVENT D'ETE]   Jeu 31 Juil - 11:29

Sachiko regardait par la fenêtre de sa chambre à la pension Hanayuri le coeur battant la chamade puisqu'elle s'était laissée convaincre d'assister au séjour à la montagne. La directrice avait su se montrer très persuasive et ne pas se laisser démonter face aux arguments de la jeune Sachiko qui avait fini par plier pour éviter plus de vagues. Elle se sentait très anxieuse à l'idée de se retrouver avec autant de nouvelles têtes et se répétait en boucle que ça allait bien se passer pour elle. Afin d'éviter une crise de panique la nouvelle bibliothécaire s'était presque droguée avec les antistress et ainsi elle avait pu terminer son sac de voyage.



Elle se rendit donc à l'heure au lieu de rendez-vous et regarda autour d'elle pour voir des visages inconnus avaient l'air pour la plupart ravis de faire ce voyage. La directrice tellement sûre d'elle fit un discourt apparemment c'tait monnaie courante avec elle et présentait sa petite-soeur, la jeune fille avait l'air aussi mal à l'aise qu'un canari plongé dans un aquarium et Sachiko était occupée à penser ceci *décidément les nouvelles se bousculent aujourd'hui*. Elle entra dans le bus et les antistress lâchant leurs principes actifs, la jeune femme s'endormit profondément la tête collée contre l'épaule de sa voisine dont elle ignorait complètement l'identité puisqu'elle s'était endormie à peine entrée dans le bus.



Le voyage se passa sans aucune difficulté pour elle étant donné qu'elle dormait bien et lorsqu'elle s'éveilla le bus était arrêté et la plupart des passagères occupées à le quitter. Sachiko rejoignit le reste du groupe un peu endormie et écouta avec attention la répartition des chalets avant de lever sa main un peu gênée "pardonnez-moi mademoiselle Stonhedge, mais dans quel chalet dois-je me rendre ?" Sa semaine commençait bien, on l'avait complètement oublié elle était discrète mais au point ou on l'oublie tout de même pas. Sachiko regardait le sol trop gênée de s'être fait remarquée par la grande chanteuse. *J'aurais dû me taire* Pensa-t-elle.




Une élève assez remontée arriva pour demander à changer de chambre et se fit remettre à sa place par la directrice décidément sous ses airs angéliques, la jeune directrice avait une poigne de fer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 31/10/2013

Feuille de personnage
Âge du personnage : :
Métier ::
Autres comptes:
MessageSujet: Re: En route vers la montagne [EVENT D'ETE]   Dim 10 Aoû - 1:19

La semaine précédent la sortit avait été un véritable calvaire pour la jeune femme, sa compagne ne cessant sans relâche de lui faire un compte un rebours pour cette sortit scolaire à la montagne, mais aussi de lui rappeler qu'elle devait aller acheter un nouveau maillot de bain et tout ce dont elles pourraient avoir besoin une fois là bas. Sleïlo avait l'habitude de la chaleur, elle n'avait donc pas besoin de vêtements vraiment léger, surtout de pull et de pantalon long afin de se prévenir aux serpents. Bien qui moins venimeux que ceux de son pays natal, les serpents Japonais ne restaient pas moins dangereux et elle avait aussi entendu parler d'ours brun se promenant en liberté dans les bois. Elle espérait vraiment ne pas rencontrer ces grosses boules de poils et de muscles de plusieurs quintaux, elle serait bien incapable de pouvoir s'enfuir si c'était le cas, même avec l'aide de sa casse pieds de chérie qui avait déjà commencé à préparer ses affaires et vérifiait tout les jours si elle n'avait rien oubliée ou si elle ne pouvait pas rajouter un nouvelle élément à son sac sur le point d'éclater.

Mais la journée la plus rude pour la jeune femme fut la veille du départ, Aiko avait été plus intenable que jamais. Il aurait été surement plus tenable pour l'aveugle d'emmener l’aînée Tsukino dans une fabrique de confiserie avec banquet à volonté que de passer la journée avec sa cadette qui semblait avoir le feu aux fesses, elle avait obligée la comédienne atteinte de cécité à faire son sac tout en vérifiant par dessus son épaule tout ce qu'elle y mettait, deux fois, afin d'être tout aussi sûr qu'elle, qu'elle n'avait rien oubliée pour le départ. Certe Sleïlo n'était jamais partit en vacance, mais elle vivait déjà seul depuis un an, même si la petite Japonaise l'aidée dans son quotidien, elle avait aussi apprise à se débrouiller seul, si bien que sa petite amie l'étouffée un peu à restait sur son dos telle une gouvernante.

La journée était enfin passé, épuisée elle s'était mise nue avant de s'écrouler dans le lit et enfouir sa tête dans l'oreiller à la recherche de repos. Mais ce fût sans compter sur les interventions de la comédienne à ses cotés qui semblait avoir une anguille dans la culotte et qui la "rouée" plus ou moins de coup en bougeant dans tout les sens tout en lui demandant si elle dormait toutes les deux minutes pendant une bonne heure. Elle était exténuée et elle l'aurait vraiment souhaitée mais sa compagne l'en empêchait vraiment, alors qu'elle connaissait le risque d’empêcher la petite Australienne d'avoir ses huit heures de sommeil. Se redressant après une dernière question elle attrapa son oreiller pour frapper sa belle avec avant de s'étaler sur le matelas et se servir du coussin comme bouchon d'oreille afin d'atténuer les sons et chercher enfin à s'endormir.

Une fois qu'elle eu réussi à s'endormir la nuit passa calmement jusqu'à sentir un tremblement de terre la tirer d'un profond sommeil réparateur. Grognant alors qu'elle était sur le point de mordre, elle enfouie sa tête sous l'oreiller, tout en entendant à peine les mots de la demoiselle qui s'était levée à ses cotés. Sleïlo avait à peine l'impression de s'être endormis, mais Aiko ne se serait pas levé, si il n'était pas l'heure de se préparer à y aller, du moins elle l'espérait sinon c'était sûr elle l'étranglerait après l'avoir étouffée avec une tartine. Peinant à se lever, elle s'étira tel un chat, levant les fesses, tirant les bras vers la tête du lit, elle se fit craquer le dos, avant de s'asseoir sur le bord du matelas, tout en se frottant les yeux. 

Se fut dans le plus simple appareille qu'elle quitta la chambre pour aller jusqu'à la salle de bain afin de se doucher et se réveiller plus efficacement. Ce fut seulement après cette brève mais efficace douche, que la demoiselle se retrouvait bien plus réveillait, s'enroulant dans un serviette comme tout les matins pour aller boire son café et manger cette tartine que lui faisait la Japonaise. Restant assise sur son tabouret les jambes croisées, elle écoutait l'étudiante aller et venir dans l'appartement comme une fourmi ouvrière s'occupant des œufs de la reine. Finissant de prendre son petit déjeuné calmement, elle se leva pour aller enfin s'habiller.

Elle qui avait l'habitude de porter des jupes, ou l'uniforme de l'académie, avait opté cette fois pour un vêtement que Aiko aller la voir porter pour la première fois. Un pantalon large à sangle noir, elle en avait un autre blanc, mais dans la montagne il ne le resterait pas longtemps, avec ça elle mis un pull long en fausse laine et élasthanne, lui arrivant jusqu'aux bas des fesses et d'un rouge bordeaux, il faisait chaud dehors, mais l'air aller se rafraîchir en altitude et de toute manière, il ne ferait certainement jamais aussi chaud que le désert qui bordait le manoir de son enfance. Optant pour des bottines montante jusqu'au mollet et suffisant confortable pour la marche en montagne, elle se sentait prête pour partir à l'aventure, venant s'installer devant sa coiffeuse en se demandant que faire de ses cheveux, glissant les mains dans cette épaisse crinière encore humide et emmêlée. Prenant sa brosse afin de les coiffer, elle les sécha à l'aide d'un sèche cheveux  avant de les laisser en bataille, elle n'avait de toute manière aucune manière particulière de les coiffer.

Une fois enfin prête, elle quitta la chambre finissant de préparer les affaires cette fois de son compagnon à quatre pattes, venant attraper ses gamelles, des croquettes elle attrapa aussi sa laisse et son harnet, avant de finir les sac et se tourner vers Aiko qui se trouvait déjà à la porte, la sentant s'approcher, venant tendre un peu les lèvres avant de ressentir un bisous sur sa joue. Venant faire une moue elle répondit simplement à sa question.

-Je le sais, cela fait une semaine que tu me le dis. Allez, allons-y avant que le bus ne parte sans nous.-

Suivant Aiko, ou plutôt se faisant traîner par la jeune femme qui lui tenait le bras, elle arriva bien plus rapidement qu'elle ne le pensait à l'académie où elle entendit déjà bien des voix, dont certaine qu'elle ne connaissait pas. Notamment la voix de ce qui semblait être la petite sœur de la directrice elle même, enfin elle fût présenter ainsi, mais aussi celle de Kiralee et de Natsuki, mais aussi la prof de chant, elle avait l'impression d'être la dernière à arriver, avant d'entendre Aiko faire une remarque désobligeante, fronçant les sourcils elle vint la pincer au niveau de la hanche. Elle avait pas encore digérée ce conflit que Aiko avait eu avec la seconde reine du conseil des étudiantes qui leur avait causé des troubles à toutes les deux.

-Je te préviens, si jamais j'entend que tu tes battues avec Kiralee de nouveau, tu dors avec Silver pour le reste du trimestre !-

Laissant sa main se faire serrer par celle de sa belle, elle monta dans le bus se mettant à ses cotés et laissant Silver s'allonger dans un coin afin qu'il ne dérange pas la circulation, elle s'étira avant de sentir une tête se poser sur son épaule gauche. Après l'avoir empêché de dormir, la Japonaise venait de s'effondrer contre son épaule ce qui avait le don d'énerver que d'avantage la petite aveugle, avant qu'elle ne sente une seconde tête se poser sur son autre épaule. Une tête au parfum complètement inconnue, ce qui cette fois eu le don de la crisper complètement, alors qu'elle venait de se transformer en oreiller humain pour une étudiante et une bibliothécaire. 

Elle resta sans bouger tout le long du voyage, ne sachant pas qui s'était installée sur sa seconde épaule pour dormir, n'osant pas la réveiller elle attendit donc qu'elle se réveille d'elle même alors qu'elles étaient arrivés au camping, entendant la chanteuse les répartir dans les chambres. Elle allait donc se retrouvé séparé d'Aiko, avec Natsuki, Bambi et la petite amie de Kiralee. Alors que Aiko elle, allait se retrouver avec la petite soeur de Léna, et Kiralee elle même. Descendant du bus en compagnie de Silver elle tourna on visage vers Aiko à ses cotés.

-Oui ça ira, j'aurais du monde après tout avec moi, ne t'inquiète pas. Mais n'oublie pas ce que je t'ai dis ! Pas de dispute avec Kiralee ! Si j'apprend que vous vous êtes disputé tu sais ce qui t'attend ! Et je suis sûr que Yuki sera tout à fait d'accord avec moi pour en faire autant avec Kiralee !-

Posant un petit bisous sur les lèvres de sa belle, elle se laissa guidée ensuite vers son bungalow par Silver qui suivie Natsuki s'approchant du petit batîment de bois qu'elle allait occuper avec trois autres élèves, avant d'entendre Natsuki qui s'approchée pour venir si lui demander si Aiko allait s'en sortir avec Kiralee.

- Elle s'en sortira je te le garantie. Si ce n'est pas le cas, elles prendront toutes les deux mon pieds au derrière !-

S'approchant du bâtiment lentement, elle laissa son toutou la conduire venant se tenir à la porte, elle s'étala de tout son long à peine passé les marches du perrons se prenant les pieds dans les sacs posés au milieu du passage, entraînant la personne la plus proche d'elle dans sa chute, tout en tirant sur la laisse de Silver qui couina de surprise. 

**Atchaaaa....Ca commence bien**

Faisant une moue elle se redressa en se frottant les mains venant s'asseoir sur ses genoux, et vint tendre les mains pour pousser le sac qui l'avait fait trébucher avant de baisser la tête en s'excusant envers la personne qu'elle avait fait tomber.

-Dé..désolée...j'aurai du entrer plus lentement...-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
En route vers la montagne [EVENT D'ETE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FDJ 2015 : En route vers les sommets ! 1/3
» La route vers la mer [Libre]
» Maison de Nara
» Repons Peyizan en route vers le 14 mai
» Les Chroniques d'une Rôdeuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuri-Academia 2.0 :: Autour de la ville :: Montagne-
Sauter vers: