Une petite surprise [PV Amane Chang]

 :: Le campus :: Académie :: Salle des professeurs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 5 Juin - 10:30
avatar
Date d'inscription : 10/02/2014
Age : 26

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 26 ans
Métier :: chanteuse - professeur de théâtre
Voir le profil de l'utilisateur
Il devait-être 6H30 ce jour là lorsque Neelam ouvrit ses beaux yeux pour commencer la journée, son tout premier réflexe fut de se tourner sur le côté pour contempler la jeune femme profondément endormie à ses côtés et déposer un tendre baiser sur son front. Elle se redressa doucement pour ne pas risquer de réveiller la jeune professeur qui partageait sa vie et se leva d'un geste élégant. Neelam aimait regarder le temps qu'il faisait dehors d'une part pour pouvoir choisir une tenue adaptée à la situation et subséquemment cela la mettait de bonne humeur. La chanteuse préférait les jours de brouillard où elle avait l'impression que la moitié de la ville disparaissait dans des nuages, elle agrippa le bord des rideaux en velours qui entouraient la baie vitrée de la chambre et les protégeaient ainsi Amane et elle des voyeurs et des reporter à sensation avant de les ouvrir d'un geste lent.

Il n'avait aucune trace de brouillard, mais un magnifique soleil qui s'élevait doucement dans le ciel aux couleurs changeantes d'un matin de printemps bien que bientôt il laisserait place à un été torride d'après les météorologues. La belle femme jeta un coup d’œil rapide derrière elle, Amane semblait encore profité d'un sommeil bien mérité, la pauvre s'investissait beaucoup pour ses élèves et mine de rien cela l'épuisait. Après avoir vérifié que le sommeil de sa fiancée ne soit pas entravé, elle se tourna à nouveau vers la baie vitrée et ouvrit la porte à la vitre transparente pour pouvoir prendre l'air sur son balcon et entendre les bruits de la ville.

Les oiseaux avaient déjà trouvés l'amour et les petits cris aigus de leurs petits affamés qui s'agitaient dans le nid pour appeler désespérément leurs parents s'entendaient de partout. Neelam ferma les yeux et respira pour remplir ses poumons d'air pur, ici, il n'y avait pas autant de voiture et beaucoup de verdure, de fleurs, de plantes, d'arbres qui laissaient leur branches défraîchies de l'hiver pour retrouver un beau manteau vert et fleuri.

La jeune chanteuse retourna dans la chambre après avoir prit l'air quelque minutes et profité d'un bol d'air frais matinale. Elle commença par aller manger un petit déjeuner équilibré composé d'un jus d'orange pressé et délicieux, de deux tartines grillées et beurrées avec du beurrer provenant d'une ferme de la région et d'un yaourt aux fruits rouges, ses préférés. Une fois sont petit déjeuner terminé, elle se rendit dans la salle de sport qu'elle avait fait aménager dans la demeure. Elle fit tout d'abord 20 minutes de tapis de course niveau 5 histoire de s'échauffer et ensuite quelques exercices divers et variés que lui avait concocté son coach afin de la mettre en bonne forme pour la journée.

La jeune femme tout en épongeant son front de la sueur avec une serviette leva ses yeux vers l'horloge de la salle, bientôt 7H30. Elle se rendit jusqu'à l'immense salle de bain de la demeure, laissa tomber ses vêtements de sport sur le sol frais et carrelés de la pièce et entra dans la douche assez grande pour deux voir trois personnes adultes. Elle rinça son corps de la sueur et le savonna avec une lotion de douche au doux parfum d'orchidée avant de se laver les cheveux avec du shampoing au même parfum, un rituel qu'elle ne bâclait pas, Neelam aimait prendre soin d'elle puisqu'elle était une femme et qu'elle pouvait à présent se le permettre au vu de ses sacrifices passés.

Elle se sécha assez rapidement pour ne pas se refroidir et se rendit dans son dressing pour y choisir une robe légère lui arrivant légèrement au dessus des genoux et aux motifs floraux rouge et bleu, c'était parfait pour cette journée. Elle enfila donc ses sous vêtements assortis et avec de la dentelle ensuite sa robe à bretelle suivit par un e blouse élégante de couleur turquoise par dessus dont les manches lui arrivaient jusqu'aux coudes et enfin elle glissa ses pieds fin dans une paire de chaussures à talons mi-haut vernies turquoises pour rappeler les couleur de sa veste. Neelam termina toute sa préparation devant le miroir et se sécha et coiffa ses longs cheveux en un chignon bien serré et élégant.

Neelam préparée descendit rapidement pour voir Amane en coup de vent, l'embrasser et lui dire qu'elle la reverrait tout à l'heure avant de sortir armée de son sac à main en adéquation avec la robe et d'une paire de lunette de soleil aux verres brun. La chanteuse sourit lorsqu'elle quitta la demeure pour entrer dans sa belle voiture chic et noire où un chauffeur l'attendait. Celui-ci lui sourit chaleureusement et lui souhaita le bonjour avant de demander où il l'emmenait, Neelam lui répondit d'une voix douce
"à la yuri-academia s'il-vous-plaît!". Le chauffeur mit en route la belle voiture pour l'y emmener. Neelam avait tenu la semaine entière pour garder le secret, les cours avaient commencés depuis trois semaines déjà, presque un mois et Neelam avait décidé de se consacrer aux élèves de cette belle école et de devenir professeur de théâtre répondant à une offres de la directrice russe Léna Pétrova.

Les cours n'allaient commencés que dans une demi-heure et elle se rendit dans le bureau de la directrice pour pouvoir avoir les clefs, aujourd'hui, les élèves de théâtre auraient un professeur attitré et pas une jeune remplaçante qui devaient se concentrer sur ses études universitaires. La professeur entra dans la salle de théâtre pour y attendre ses élèves. Quelques heures plus tard, l'heure de la pause de midi avait sonné et Neelam se dirigea d'un pas rapide jusqu'à la salle des professeurs où elle trouverait Amane. Elle ne pouvait plus attendre et voulait voir la tête de sa petite amie lorsqu'elle la verrait ici alors qu'elle avait dit devoir aller à Londres pour le tournage d'une série et sa promotion.

Elle entra dans la salle et se dirigea vers la seule personne déjà présente, de dos et occupée à déguster son bento avant de s'annoncer par un toussotement exagéré et de dire
"alors? On ne salue pas sa nouvelle collègue?"



[HJ: chignon,robe,gilet,chaussures,sac,lunettes]
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 5 Juin - 19:38
avatar
Date d'inscription : 17/12/2013

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 26
Métier :: Professeur
Voir le profil de l'utilisateur
En ce jour pour Amane la journée était plutôt courte mais intense, elle commençait a 9h30 pour finir a 16h. Elle était le matin occupée par les dernières années lycée et l'après – midi elle avait cours avec les premières années de l'université. Il était donc 7h30 lorsqu'elle ouvrit les yeux s'étirant comme un félin dans ce grand lit qui était encore réchauffé uniquement par sa chaleur, puisque aujourd'hui Neelam partait pour un casting à Londres et qu'elle avait surement du se lever tôt vu l'heure de son avion.
Amane se leva vers 7h45 et parti donc prendre son petit déjeuné constitué comme toujours d'un pain au chocolat et d'un jus d'orange fraîchement pressé. C'est en attendant que son jus d'orange soit fini qu'elle alla donner à manger à son chien qui visiblement était occupé a mangé le balais de la femme de ménage. 

- « Aï mais non c'est pas possible c'est le quatrième en 1 mois tu es vraiment un idiot pas possible tu l'aime tant que ça la crasse ! »

Tout en grondant son chien Amane ramassa le balais le posa le long du mur et servi son chien avant de repartir. En retournant à la cuisine elle se mit à penser qu'il allait falloir le dresser un jour autant commencer, il valait mieux tard que jamais. C'est en s'installant devant son petit déjeuné qu'elle croisa Neelam elle regarda l'heure. 

- « Bonjour toi dis moi vu l'heure tu vas être retard pour prendre ton avion. On s'appel se soir je t'aime aller file miss ponctualité »

Elle avait croisé Neelam en coup de vent comme toujours, car on ne pouvait pas dire que Neelam était quelqu'un de si ponctuel que cela, certes elle n'aimait pas être en retard mais elle arrivait toujours pile à l'heure ce qui avait le don d'agacer Amane. Cette dernière entendit la porte se refermer il devait être au alentour de 8h ce qui signifait qu'elle avait encore une heure pour elle. 
La jeune femme alluma la musique ( ici ) et partie dans la salle de sport que Neelam avait fait installer durant les vacances. Une foie arrivé en salle la musique l'emporta et elle se mit finalement à danser, a la fin de la musique elle fila sous la douche. La douche était sans doute le meilleur moment de la journée d'Amane car elle lui permettait pour elle de se sentir non pas propre mais comme une nouvelle femme. Comme si la douche était là pour la purifier, la danseuse passait des heures sous la douche lorsqu'elle le pouvait. Cependant là sa douche ne dura que quelques minutes tout au plus elle se sécha et enfila son habituel baggy rose, son t-shirt lui arrivant mi-ventre assez ample gris et ses baskets grises, avant de se coiffer en une queue de cheval haute. 


Puisqu'il lui restait un peu de temps la danseuse appela un dresseur pour avoir quelque conseil pour Aï qui devenait l'ennemi publique numéro 1 de la femme de ménage et surtout des balais en tout genre.

A l'heure de partir Amane pris son sac de sport, ses lunettes de soleil, ses clefs de voiture ainsi que son repas du midi et fila en vitesse. Au volant de sa voiture elle pris son temps pour arriver avec 5 minutes d'avance dans sa salle. Et lorsqu'elle arriva étant la première en se jour, car la directrice ne prenait la salle qu'après elle, son petit rituel commença. Amane ouvrit donc les stores pour y voir clair et éteindre les lumière artificielles, qui d'après elle était une horreur pour apprécier l'art, ensuite elle mit un CD et commença les étirements pour être d'attaque lorsque ses élèves arriveraient.
Son cour se déroula parfaitement bien mais Amane avait l'impression de ne pas progresser avec ses jeunes filles, oui certes elles étaient volontaires mais elles avaient toutes un mal fou avec cet art libre qu'est la Street dance. 

- « Pff qu'est ce que je vais en faire d'elles moi c'est pas possible. On dirait qu'elle on un balais dans les fesses. »


Pour la danseuse cette non progression de ses élèves surtout sur les bases la faisait stresser alors comme à 11h30 son cours fut fini elle alla en salle des professeur pour tracer un plan de son prochain cours et faire progresser de grès ou de force les jeunes demoiselles.
Une fois son travail achevé la jeune femme alla chercher son repas et s'installa à table ,encore seule dans la salle pour manger. Elle vissa ses écouteurs sur ses oreilles, la nippone n'étant pas du genre bavarde lorsqu'elle était contrarié, de ce fait elle n'entendit personne entrer dans la salle ni même en ressortir c'est uniquement lorsqu'elle entendit tousser à outrance lors d'un changement de musique qu'elle coupa son son pour entendre une voix qu'elle connaissait bien. Se retournant dans un mouvement vif elle regarda stupéfaite la jeune femme en face d'elle.

- « Tu … tu n'es pas censé être à Londres pour je ne sais qu'elle série ? Tu as raté ton avion, c'est ça ? »

La jeune femme n'avait pas écouté un seul mots de ce qu'avait pu dire Neelam trop surprise de la trouver ici alors qu'elle lui avait pourtant dit être ailleurs. Il faut avouer que Londres et l'académie ne se ressemblaient pas mais alors pas du tout. Alors c'est uniquement quand Neelam lui répéta sa phrase que la danseuse comprit.

- « Attend tu veux dire que toi … toi qui passe ta vie à l'étranger tu travail ici ? Si tu travail ici ça veux dire que l'on serra ensemble tout les jours ? Ça veux aussi dire fini les semaines à rallonge pendant lesquelles tu disparais ? »

Amane était si heureuse qu'elle parlait vite et pensais aussi a une vitesse folle. Des petites étoiles finir par apparaîtrent dans ses yeux et et elle lâcha un sourire franc tout en s'approchant de Neelam, elle regarda vite fait si personne ne les regardait  et elle embrassa Neelam avec douceur. Et lui répondit alors.

- « Bienvenue parmi nous jeune recrue.  Je t’accueille bien ?  »

Pire qu'une enfant la demoiselle posait des centaines de question à la seconde, mais elle savait que Neelam répondrait à toute ses questions avec un calme olympien. Amane admirait se calme et cette sérénité que sa conjointe affichait continuellement sur son visage comme si rien de grave ne pouvait lui arriver. 
Un petite sourire enjôleur apparue sur le visage d'Amane pensant a comme elle allait lui faire payé son secret mais elle se reprit très vite et enchaîna tout en invitant Neelam à s'asseoir à table avec elle.

- " Bon dit moi tout tu fais quoi ici ? Et pourquoi tu m'as rien dis ? et le plus important tu as mangé ? "


Amane ne pouvait s'empêcher de prendre soin de Neelam ainsi toujours a s'inquiété pour sa chère et tendre.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 12 Juin - 23:49
avatar
Date d'inscription : 10/02/2014
Age : 26

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 26 ans
Métier :: chanteuse - professeur de théâtre
Voir le profil de l'utilisateur
Neelam se mit à rire d'une façon sonore, sa mélodieuse voix de chanteuse emplissant la pièce de joie et d'amusement alors que sa chère fiancée venait d'avoir une réaction qu'elle qualifiait de drôle. Elle venait de voir le doux visage de son amoureuse se décomposer littéralement pour passer d'une expression de lassitude intense à cette d'une surprise immense. Elle aimait d'or et déjà le sourie heureux qui s'affichait sur le visage de sa bien -aimée et qui brillait dans ses yeux noisette comme les bijoux les plus précieux. La surprise d'Amane passée, celle-ci se mit à trépigner d'impatience quant à la réponse que Neelam allait donner face à ses questions nombreuses et légitimes.


Neelam la regarda dans les yeux, un sourire tendre sur ses lèvres recouvertes de rouge à lèvres brillant et sa main délicate qui vint effleurer du bout des doigts la joue douce d'Amane telle une caresse de soie ou bien le frôlement du vent et elle entrouvrit sa bouche pour lui répondre d'un ton calme "je n'ai pas raté mon avion, je souhaitais simplement t'en faire la surprise." Elle continua de lui sourire avant de lui confessa d'une voix à l'intonation maîtrisée "je veux plus que tout autre-chose être avec toi, ma carrière est importante, cependant à mes yeux tu l'es encore plus." La jeune femme ne se risqua pas immédiatement à confier ce qu'elle pensait puisque cela la troublait elle-même.


Amane lui fit bon accueil sans doute heureuse de l'avoir auprès d'elle et Neelam ne regrettait pas son choix et elle déposa un baiser très léger sur les lèvres de la professeur telle une petite plume s'envolant au gré du vent. La professeur de théâtre fut touchée par la demande de sa fiancée qui s'inquiétait de ne pas l'avoir vue manger et Neelam hocha lentement de la tête pour venir aller chercher son casse-croûte dans le frigo. Il était dans une toute petite boîte en plastique transparent avec des bulles de couleurs variées et elle l'a déposa dans le four à micro-onde de la salle venant proposer à Amane d'une voix angélique "tu veux manger avec moi ? J'en ai prévu beaucoup plus que je ne pourrais en manger."
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 26 Juin - 20:45
avatar
Date d'inscription : 17/12/2013

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 26
Métier :: Professeur
Voir le profil de l'utilisateur
Quand Neelam toucha Amane cette dernière ferma un instant les yeux profitant du contact avant d'ouvrir les yeux et de fixer la chanteuse dans les yeux pour l'écouter. Pour une surprise Amane devait avouer que sa compagne avait réussie en beauté puis le reste des paroles de Neelam firent briller d'eau les yeux de la danseuse. 

Amane était vraiment heureuse à cet instant. Elle resta là à regarder Neelam visiblement un peu dans les nuages jusqu’à ce qu'elles s'embrassent. Lorsque leur lèvres se détachèrent par réflexe Amane attrapa une serviette de papier qui était posée dans la salle et essuya ses lèvres. Lorsqu'elle regarda la serviette de papier elle pouffa légèrement en voyant le rouge à lèvres de Neelam sur cette dernière. Alors elle lui dit en se retournant un sourire illuminant son visage et en montrant la serviette.

- « Tu laisse ta marque partout regarde moi ça »

Alors qu'elle regardait Neelam se mouvoir avec fluidité à travers la pièce cette dernière lui proposa de partager son repas sur cette proposition Amane se mit à sourire et répondit en venant de nouveau s'asseoir.

- « J'ai déjà mangé enfin plutôt commencer à manger moi trésor je vais donc finir mon repas et piocher dans le tiens si j'ai encore faim.»

Alors qu'Amane s'installa pour manger elle se mit à penser au changement que cela allait provoquer dans leurs vie, dans sa vie et dans celle de Neelam. Oui elle était heureuse que Neelam reste avec elle mais comment cela allait-il se passer. Les disputes se feraient – elles plus présentes? Neelam ne regretterait – elle pas finalement son choix? Amane angoissait pour toutes les deux visiblement car Neelam mangeait et parlait sans que la danseuse ne l'écoute trop occupé dans ses pensées et cette dernière ne semblait pas si préoccupée par la question, ou bien elle y avait déjà songé.

Amane eu finit de mangé bien avant Neelam mais elle l'attendit lui posant quelques questions.

- « Dit moi ton pot de colle a lunette comment elle s'appelle déjà ? .. Breff j'ai oublié te laisse faire ça mettant ta carrière un bout de coté ?  Et ton contrat t'autorise ça ? Je sais que ton contrat est relativement très strict. Et euh .. oui ça me préoccupe assez. » 

La bonne nouvelle était devenue pour Amane une nouvelle un peu catastrophe pour certains point. Cependant retrouver Neelam .. fin sa Neelam l'emplissait de joie et elle voulait fêter ça mais juste entre elle deux et elle avait sa petite idée sur comment le faire ce qui fait qu'elle laissa traîner un regard que l'on aurait pus qualifier de lubrique sur la chanteuse.


[hrp : désolé c'est cours mais la je cours après le tmeps je me rattrape au prochain promis :p ]
Revenir en haut Aller en bas
Sam 28 Juin - 13:09
avatar
Date d'inscription : 10/02/2014
Age : 26

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 26 ans
Métier :: chanteuse - professeur de théâtre
Voir le profil de l'utilisateur
Elle ouvrit de grand yeux et prit un air choqué alors que ses lèvres recouvertes de rouge brillant s'étiraient dans un large sourire qui démentait le fait qu'elle était outrée. Elle répondit du tac au tac à sa fiancée "si je laisse ma marque c'est car j'aime que tout le monde sache que tu es mienne" Neelam fit papillonner ses longs cils recouvert de rimmel.

Neelam lui lança une petite moue lorsque la chanteuse lui apprit qu'elle avait déjà commencé à manger et qu'elle piquerait juste ce qu'elle avait envie dans son repas et donc pas grand-chose. La professeur de théâtre n'aimait guère gaspiller la nourriture puisqu'elle en avait cruellement manqué durant son enfance et si elle avait su que sa douce et tendre ne mangerait pas plus de son repas, elle n'en aurait pas demandé un aussi grand aux chefs-cuistots.

Elle commença à manger goûtant un peu de tout, c'était excellent ce qui était normal puisque les chefs qui avaient réalisés son bentô étaient presque tous des chefs avec au moins une étoile. Il était vrai que Neelam vivait à présent dans l’opulence et elle en profitait bien. Cependant cela ne lui empêchait pas d'avoir le cœur sur la main, par exemple chaque année, Neelam envoyait des sommes mirobolante à des associations caritatives. L'indienne se rappela que l'année dernière elle avait envoyé un gros chèque pour l'association brésilienne qui prenait en charge les enfants orphelins issus de bidon-ville et elle avait reçu des lettres de remerciement de certains des enfants qui avaient pus grâce à son don accéder à des écoles et croire en un avenir plus heureux.

Neelam remarqua la sensation d'angoisse que dégageait l'aura de sa petite amie et en plus cela se confirmait avec son visage aux traits tendus. Neelam vint lui tenir la main doucement et lui répondit en la regardant dans les yeux
"elle pense que c'est une bonne idée et que ça va faire remonter ma côte, je ne lui ai pas dit que c'était surtout pour pouvoir être à tes côtés". La jeune femme tendit sa bouche vers celle d'Amane pour l'embrasser tendrement tout en lui caressant les cheveux.

Trois coups donnés à la porte vinrent résonner dans la petite salle rectangulaire. Neelam tourna son regard vers la porte en question et se leva avec des yeux interrogatifs tournés vers Amane. Elle ouvrit lentement la dite porte et une troupe d'élèves se mirent à demander des autographes et de prendre des photos avec elle. Elle se souvenait que la directrice lui avait en effet parlé de cette possibilité que certaines des élèves viennent la coller et elle lui avait recommandé de refuser sans quoi elle se ferait toujours harcelée.

Neelam déclara alors d'une voix qui se voulait autoritaire mais qui ne l'était clairement pas
"je suis désolé mesdemoiselles, mais je ne peux pas accéder à votre requête, nous sommes dans un établissement scolaire et je suis professeur!" Elle ne devait pas être très convaincante puisque les jeunes filles revinrent à la charge en prenant des photos avec leur appareils téléphonique à la dérobée.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪

Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Juin - 22:07
avatar
Date d'inscription : 17/12/2013

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 26
Métier :: Professeur
Voir le profil de l'utilisateur
Lorsque Neelam lui répondit que son doberman la laissait faire la danseuse ne put s'empêcher de répondre directement.

- " Imagine la crise qu'elle aurait fait si elle avait su que c'était pour moi. Moi je suis sure elle en pince pour toi alors elle a un soucis mais c'est pas possible d'être si casse pied avec la femme de son boss"

Amane se mit a sourire lorsqu'elle dit cela car il fallait avouer que la demoiselle à lunettes était avec elle très cinglante et vraiment peu aimable. Amane cependant lui rendait bien car elle trouvait ça tellement drôle de la voir s'énerver pour un malheureux baiser ou encore un simple week end passer à la maison avec Neelam sans que cette dernière ne donne de nouvelle car Amane avait trouvé un moyen de l'éloigner le temps d'un week end.
Lorsque Neelam l'embrassa Amane soupira légèrement et lorsque ce dernier fut fini elle se leva de nouveau pris de nouveau une serviette de papier et répéta le même geste que précédemment.

- " C'est fini maintenant plus de bisous ou autre sinon je tiendrais pas jusqu'à ce soir et ensuite je vais passer ma journée a  ... "

Amane n'eut pas le temps de finir qu'on frappa à la porte. Les deux jeunes femmes se regardèrent et elle laissa Neelam ouvrir l'entrée de la salle des professeurs. Elle entendit alors une foule de gnomes assoiffées s'attaquer à sa compagne. Amane secoua la tête de droite a gauche totalement abbatu lorsqu'elle entendit Neelam refuser avec peu de fermeté elle alors intervint en souriant et parla pour ne pas dire cria un " OH" bien sonore pour se faire entendre de toutes ces gnomes qui n'étaient que des élèves visiblement très très fan de " la grande Neelam ". Amane ne put s'empêcher de penser qu'elle ne comprenait pas pourquoi les gens ne la laissait pas tranquil dix minutes malgré qu'elle soit une star. Il y avait d'autre star dans se lycée comme Leela mais personne ne l'a harcelait ainsi elle. Cepand elle pris la parole une fois les demoiselles calmées.

-" Bonjour mesdemoiselles dites moi si je me trompe mais vous ne voulez pas passer votre semaine à nettoyer les toilettes de l'établissement ou encore à subir une punition de mademoiselle Pétrova pour non respect ? Non parce que si cela ne gène personne moi non plus ce n'est pas moi qui prendrait la correction voyez vous .. Alors des partantes pour une semaine punitive ? "

Voyant certaine tête Amane avait envie de rigoler. Car il faut avouer que lorsque l'on parlait des punition de la directrice les élèves avaient tendance à faire profil bas et à ne plus rien dire. Le jeune femme regarda les jeunes filles qui ne disaient pas un seul mots.


-" Personne très bien mesdemoiselles vous pouvez donc retournez à vos activités.Et que se soit la première et dernière fois faites passer le mot à vos petites camarades que Mademoiselle Abhimanyu est professeur ici et donc que toute personne ne respectant pas cela risquerait d'avoir de gros soucis merci et bonne journée."

Amane referma la porte et vint caresser le dos de Neelam qui paraissait tendue.

-" Un petit conseil lorsqu'on te harcèle comme ça parle de mademoiselle Pétrova ça les calme instantanément. Pas que la directrice soit un bourreau mais elle est assez dur en matière de respect et crois moi personne ne veut passer par son bureau. Fin sauf les rebelles mais ça les calme vite."

Amane avait dit cela en allant piocher dans le déjeuner de sa fiancée. Cela avait l'air si appétissant que par pure gourmandise Amane n'avait put résister. Alors qu'elle regarda sa montre Amane vit qu'il lui restait encore trois quart d'heure de pause avant de rejoindre Kiralee en cours de danse. 

- " Stressée pour tes prochain cours ou ça va aller ?
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 24 Juil - 11:06
avatar
Date d'inscription : 10/02/2014
Age : 26

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 26 ans
Métier :: chanteuse - professeur de théâtre
Voir le profil de l'utilisateur
La nouvelle professeur de théâtre trouvait cela fort amusant de voir sa fiancée s'essuyer dès qu'elle lui touchait la peau avec ses lèvres enrobées de rouge à lèvres. Elle lui sourit lorsqu'Amane lui fit une petite remontrance concernant ses bisous.


Neelam se sentit bien vite débordée par ces demoiselles qui insistaient pour un autographe et elle allait céder et sortir son stylo lorsque sa fiancée commença à intervenir. Elle regarda Amane qui prenait sa défense, c'était la première fois qu'elle était réellement  face à la professeur avec qui elle était fiancée et qu'elle prenait tout à fait conscience qu'Amane  savait y faire avec les adolescentes qui avaient finit par déguerpir lorsque la professeur de danse de rue avait mentionné les mots punition et directrice. Neelam se demandait si la directrice était vraiment aussi sévère que ce qu'Amane la laissait entendre.


Celle-ci lui donna quelques conseils et Neelam répondit en souriant "je prend note ma chère collègue" cela lui faisait tout bizarre de travailler avec la femme de sa vie et elle la vit piocher dans son déjeuner ce qui la fit sourire. "Un peu, mais ça va bien se passer surtout que tu m'as donner l'arme fatale!" Dit-elle avant d'émettre un petit rire sonore et cristallin puis venir se lover contre Amane profitant du reste de la pause pour être avec l'être aimée.


Elle lui dit tout en repensant à sa manager qui n'avait pas bonne réputation auprès d'Amane et inversement "tu sais je ne pense pas qu'elle soit si mauvaise et je suis certaine qu'elle n'est pas amoureuse de moi, elle va se marier c'est juste qu'elle ne veut que le meilleur pour moi...au fait Amane en parlant de mariage...enfin...je me disais que peut-être nous..." Neelam  avait du mal à parler, elle hésitait et ne se sentait pas à l'aise. Soudain, elle fut interrompue par la sonnerie mélodieuse qui signifiait la reprise des cours pour elle. Neelam soupira et se leva venant caresser doucement la joue d'Amane, la pause avait filé si vite. Elle se dirigea vers la porte en lançant un "on en reparlera plus tard, je t'aimes à tout à l'heure ma chérie"

♫♫♫♥♥♥♪♪♪

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 4 Sep - 18:58
avatar
Date d'inscription : 17/12/2013

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 26
Métier :: Professeur
Voir le profil de l'utilisateur
Amane se mit a sourire lorsqu'elle entendit le mot collègue prononcé par sa compagne, cela lui faisait bizarre d'être nommée ainsi par la jeune femme qui partageait sa vie. Et elle sourit de plus belle quand on lui parla de l'arme fatale et que son rire emplit le piece elle repondit alors " l'arme fatale je ne pense pas mais ça suffit a en dissuader plus d'une crois moi".

Tout en parlant elle s'était assise et c'était installer de manière a pouvoir prendre Neelam dans ses bras car elle était venue se lover contre elle. Puis Neelam lui parla de sa manager qui allait semarier et commença une phrase parlant d'elles et de mariage. Cependant Amane n'eut le temps de répondre car la sonnerie tonitruant vin tout interrompre.

C'est alors que Neelam d'un bond se leva et part mais avant qu'elle ferme la porte Amane lui dit " Oui se soir et j'ai pas le droit a un bisous ? " mais le ton choque de la jeune femme ne dut s'entendre avec le bruit de la sonnerie et le courant d'air qu'était devenue Neelam n'était plus quand elle fini sa phrase .

Amane pris donc ses affaires et alla donner son cours pensant a Neelam et au mariage
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuri-Academia 2.0 :: Le campus :: Académie :: Salle des professeurs-