Dans la prison dorée [PV Leela] Special Retro TERMINE

 :: Le quartier résidentielle :: Haut standing :: Leela Stonhedge et Cie Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ven 21 Mar - 13:34
avatar
Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 29

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 18 ans
Métier :: étudiante univ danse
Voir le profil de l'utilisateur
Kiralee haussa les épaules et répondit d'une petite voix "je ne sais pas!" Elle ne savait pas quoi faire avec cet argent qu'elle trouvait sale et lorsque Leela lui demanda de ne pas emménager dans son frigo elle dit.

"je ne peux pas te promettre une chose pareille, mais je vais essayer de ne pas dévaliser ton frigo! Promis!" Avec cela, la jeune fille fini par suivre Leela en lui répondant à nouveau une fois qu'une autre question fut posée "non, j'ai pas envie de revenir au dortoir et je dors à poil alors une de tes chemises ou un vieux t-shirt m'iront très bien merci!" Cela devait-être la première fois de sa vie qu'elle remerciait quelqu'un de façon  aussi sincère. La jeune fille grimpa derrière Leela sur son bolide et s'accrocha à cette dernière de toutes ses forces.

Le trajet fut assez rapide et Kiralee particulièrement calme. En réalité, cette dernière était assez fatiguée, surtout à cause de tous ces événements. Lorsqu'elles entrèrent dans l'immeuble, Kiralee alla d'elle-même jusqu'à l'appartement. Elle savait où il se trouvait puisqu'elle y était déjà venue auparavant. Elle y entra à la suite de Leela toujours sans rien dire et remarqua qu'il était tout décoré et que de véritables meubles avaient remplacés les cartons. En effet, la décoration était bien mieux sans tous ces emballages. Kiralee regarda autour d'elle avant de dire d'une voix neutre
"hum...c'est pas trop mal ici!" Elle ajouta ensuite "on mangent quand?" Demanda-t-elle.

Kiralee demanda "ça te dérange si je prends une douche?" Sa voix était toujours neutre et las de toutes émotions, elle n'avait qu'une seule envie c'était d'être seule. Elle entra alors dans la salle de bain, assez chic d'ailleurs et prit un nécessaire de bain dans l'armoire comme le lui avait dit Leela. Elle se dénuda et entra dans la grande douche avant d'ouvrir l'eau et de se prendre un jet d'eau froide qui la fit hurler et ensuite un jet d'eau bouillante qui la fit hurler une seconde fois comme-ci on avait essayé de l'égorger. Elle sortit de la douche avec précipitation tout en insultant cette fichue installation sanitaire.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 22 Mar - 1:56
avatar
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 31

Feuille de personnage
Âge du personnage : :
Métier ::
Voir le profil de l'utilisateur
Roulant sur la route à vive allure, Leela fit la grimace, Kiralee qui à l'allait se tenait à peine, avait cette fois empoigné la jeune femme pour la serrer fermement. Avait elle donc oubliée qu'elle s'était fait ouvrir le ventre à coup de couteau ? Venant simplement remonter les mains afin qu'elle se tienne au niveau de ses cotes et de son ventre elle continua de rouler pour rentrer à son appartement. Elle avait bien compris que Kiralee ne souhaitait pas retourner à l'internat pour le moment et elle lui avait proposer de passer à son appartement si elle le souhaitait. L'entendre dire qu'elle dormait aussi nue tira un léger sourire en coin à la jeune femme, elle se revoyait quelque peu dans la demoiselle et en était venue à se demander si elles iraient pas faire un bowling ou un Karaoké ensemble au lieu de dormir comme tout le monde.

Arrivant à l'appartement elle laissa passer la demoiselle devant pendant qu'elle parquait son véhicule, venant la rejoindre dans l'ascenseur pour monter, elle vint porter la main à son bassin pour constater qu'elle avait recommencé à un peu saigner, à part si c'était son haut qui était complètement imbibé. Cela ne lui ferait pas de mal de se changer afin de pouvoir différencier le sang frais de celui qu'elle avait sur elle depuis l'altercation. Accompagnant la danseuse jusqu'à son appartement, elle tourna rapidement le regard vers celui de la directrice qui n'était pas très loin. Curieusement elle se doutait qu'elle ne tarderait pas à avoir de ses nouvelles et qu'elle devrait donner des explications, mais elle devait certainement être occupée tant a elle avec la petite aveugle. Ouvrant la porte elle laissa passer Kiralee qui découvrit pour la première fois l'intérieur de la pièce depuis qu'elle les avaient décoré.

Piano, Synthétiseur, violon, mais aussi des tableaux, des disques d'or, des photos de concert, il y avait beaucoup de son passé sur ses murs et dans des vitrines exposé de manière stratégique pour ne pas encombrer et que cela reste purement décoratif. Mais telle la bonne insomniaque qu'elle était, elle avait aussi son coin geek. Avec une télé grand écran, les dernières consoles à la mode, un ordinateur digne de la nasa et ses deux écrans reliés à la même unité central, on voyait que la chanteuse avait de quoi s'occuper la nuit quand elle ne dormait pas et ne sortait pas. On pouvait aussi remarquer qu'elle n'était pas maniaque, mais que tout avait une place et s'y trouvait, même si ce n'était pas parfaitement aligné ou entassé de manière mesurée, mais ce n'était pas pour autant en désordre.

"De suite tu penses à manger...Tsssss. Oui tu peux prendre une douche, je t'apporterais une chemise." 

Elle allait profiter que la demoiselle se prenne une douche pour aller elle même se changer, une douche ne lui aurait pas fait de mal mais elle la prendrait plus tard pour pouvoir préparer le dîner. Regardant la demoiselle se diriger vers la salle de bain, elle alla elle même à la chambre afin de se changer, venant enlever son haut en faisant une grimace en voyant son pansement légèrement rouge, elle vint ouvrir son jean pour l'enlever et se retrouvant comme la danseuse dans le plus simple appareille. Son ventre et ses hanches étaient encore couvert de sang, mais un simple gant avec une bassine ferait l'affaire, se dirigeant vers une petite pièce annexe à la chambre avec un simple lavabo, elle se lava rapidement du sang qui la recouvrait, avant d'enfiler un pantalon souple taille basse et un nouveau débardeur laissant son ventre à l'air libre elle opta pour une tenue légère n'ayant pas l'intention de sortir et pour aucun sous vêtement elle n'en avait pas besoin, arquant un sourcil en entendant un cri et revenant dans le couloir une fois habillée et pu admirer une jolie demoiselle encore une fois dans le plus simple appareille.

"Qu'est ce qu'il y a ?"

Ce n'était pas la première fois qu'elle la voyait nue, et curieusement elle se doutait que ce ne serait pas la dernière. Venant rejoindre Kiralee afin de regarder dans la salle de bain pour voir si il n'y avait pas une sourie ou quelque chose dans la genre, elle tourna son regard vers sur la demoiselle en arquant un sourcil.

"Qu'est ce qu'il t'arrive encore ? Tu veux quand même pas que je vienne te frotter le dos ?"

S'approchant de la douche afin de voir où était le problème elle haussa les épaules avant de se tourner et poser une chemise sur le radiateur et vint reprendre à l'adresse de la jeune femme.

"Douche toi...je vais aller préparer le dîner."

La demoiselle qui lui faisait face pu voir aussi simplement que possible ce pansement que la chanteuse avait avant qu'elle passe à ses côtés posant une main dans ses cheveux pour se rendre dans la cuisine afin de voir ce qu'elle avait dans le frigo. Poivrons, maïs, viande, sauce tomate, un peu de crème, c'était partit pour des Fajitas, venant couper la viande et venant la faire cuir, avant de préparer les poivrons et une sauce piquante comme une sauce douce et de quoi garnir les galettes de blé qu'elle prépara par la suite. C'était quelque chose de simple à faire, venant de pas loin de ses origines et ça faisait une éternité qu'elle n'en avait pas mangé. Préparant une salade verte à côté bien que curieusement elle doutait que Kiralee était du genre à en manger, elle prépara le repas tout en la laissant se doucher, avant d'aller changer les draps de la chambre pour la lui laisser.

"Tu dormiras dans la chambre. Je prendrais le canapé."
Revenir en haut Aller en bas
Sam 22 Mar - 12:28
avatar
Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 29

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 18 ans
Métier :: étudiante univ danse
Voir le profil de l'utilisateur
Kiralee se tourna en entendant que Leela était entrée et rétorqua d'une voix énervée "ta saleté de douche! Voilà ce qu'il y a! Je me suis prise des jets d'eaux glacées et puis bouillantes dans ma gueule!" Kiralee avait fait de grand geste en expliquant cela. Elle ne remarqua que plus tard que Leela était toujours et encore blessée et elle grogna un insipide "mouai!" Avant que la Brésilienne ne quitte la pièce. Kiralee soupira et décida de finalement ne pas se laver, parce que ça l'avait énervée. Elle se contenta de mettre la chemise qui lui arrivait à ras de son derrière.

La jeune fille intéressée par l'odeur plutôt intéressante de viandes occupée à cuir se rendit dans la cuisine où Leela s'affairait à préparer un repas. Elle lui demanda
"tu fais des crêpes?Elles ont l'air bizarre! 'est pour le dessert?" Déclara-t-elle en soulevant une de ces crêpes qui étaient un peu plus pâle et plus rigides que celles qu'elle connaissait d'habitude. Kiralee les inspecta sous toutes les coutures, elle n'avait jamais mangé de crêpes salées et ça lui paraissait étrange. Néanmoins, elle avait faim alors même si ce n'était pas bon elle s'en contenterait.

Leela lui annonça que le repas était prêt et Kiralee s'installa à table pour manger. Elle regarda Leela se faire une crêpe et la rouler avec divers ingrédients et fit pareil d'un air dubitatif. Elle mordit dans sa crêpe et ses yeux s’agrandirent apparemment, elle avait mit un peu trop de sauce pimentée et elle avala sa bouchée rapidement avant de boire à même la bouteille de l'eau en secouant une de ses mains comme-ci ça allait la soulager.
"Mais c'est méga piquant comment tu fais pour manger ça? Tu vas avoir ta langue toute fondue!" S'exclama-t-elle avant de racler sa crêpe de la sauce en trop.

Hélas, elle avait à peine manger la demi d'une fajitas qu'elle poussa son assiette
"j'ai plus faim, merci!" Elle n'avait presque pas manger, elle avait faim pourtant et elle regarda Leela qui mangeait de bon cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 23 Mar - 4:21
avatar
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 31

Feuille de personnage
Âge du personnage : :
Métier ::
Voir le profil de l'utilisateur
Apparemment la petite Américaine ne savait pas se servir d'une douche. La regardant en arquant un sourcil elle manqua de soupirer longuement avant de la laisser dans la salle de bain avec son problème existentielle, comment ne pas se geler ou se brûler avec le jet d'eau d'une douche quand on la règle. Elle lui avait apporté une chemise afin qu'elle ai quelque chose de propre à se mettre sur le dos, part contre elle n'était pas tellement plus grande que la jeune femme, donc la chemise restait courte, quoi que cachant le principal ce qui était l'essentiel.

Préparant le repas, elle vint mettre la table et préparer des boissons avant de s'installer et attendre que la demoiselle arrive pour servir la regardant alors en arquant un sourcil.

"Ce ne sont pas des crêpes mais des Fajitas, c'est Mexicain...attention c'est un peu..."

Elle n'avait pas eu le temps de terminer sa phrase que la demoiselle s'était jeté sur la bouteille d'eau, ce qui n'était absolument pas efficace, mais réflexe humain. Venant la regarder elle se leva allant lui servir un verre de lait et vint lui donner afin qu'elle puisse faire passer cette sensation de brûlure avant de reprendre.

"Oui..c'est épicé. Attend."

Quoi que lui dise la demoiselle, il n'était pas question qu'elle reste le ventre pratiquement vide. Elle vint donc lui préparer deux Fajitas mais dosant suffisamment la sauce afin qu'elle ai du goût, mais ajoutant tu de même de la crème afin que ce soit plus onctueux et surtout plus doux et que les petites papilles de la demoiselle ne soient plus traumatisées.

"...Je suis simplement habituée, je suis Brésilienne."

Laissant la demoiselle reprendre son repas, qu'elle le veuille ou non, elle ne devait pas compter sortir de table sans avoir un peu plus mangé. Venant la regarder avant de reprendre.

"Qu'est ce que tu veux en dessert ? J'ai de la mousse au chocolat, des glaces, des fruits, ou des yaourt tout simple"

Bah quoi elle n'était pas si veille que ca pour aimer un peu de tout dans les desserts. Venant lui donner ce qu'elle voulait avant de se lever et posa une main dans les cheveux de la jeune femme rajoutant.

"Je vais aller me prendre une douche, installe toi fait comme chez toi."

Se levant pour aller vers la salle de bain, elle vint se déshabiller et se cala devant le miroir plein pied afin d'enlever le pansement et de voir sa nouvelle cicatrice qui saignait toujours mais beaucoup moins. Elle alluma l'eau afin de laisser la douche se mettre à la bonne température avant de se glisser dessous et vint faire une grimace, l'eau chaude sur une plaie ça faisait vraiment un mal de chien. Posant son front contre le mur de la douche elle laissa l'eau lui tomber sur la nuque et sur le dos afin d'essayer de se détendre se demandant simplement ce que pouvait faire la demoiselle maintenant qu'elle était seul.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 6 Avr - 16:12
avatar
Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 29

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 18 ans
Métier :: étudiante univ danse
Voir le profil de l'utilisateur
Kiralee soupira, voilà qu'à présent la chanteuse lui préparait une de ces Fajitas, l'ennui c'était que Kiralee avait réellement pas faim. Auparavant, elle aurait engouffré l'assiette avec, mais là, elle repoussa juste son assiette en baissant la tête. Elle se sentait assez mal à l'aise, après tout Leela lui avait fait à manger, elle aurait dû se montrer plus polie et faire honneur à son plat. Kiralee finit par prendre la fameuse Fajitas et la manger petite bouchée par petite bouchée et lorsque Leela lui proposa un dessert, Kiralee posa sa main sur son ventre et répondit.

"Désolé, mais là je suis bourrée! Si j'avale une chose de plus j sens qu je vais éclater!" L'adolescente en pouvait plus et elle se sentait lourde en plus. La chanteuse partit prendre sa douche et la danseuse rebelle regarda la table encore engorgée de leur vaisselle sale. Elle ne savait pas exactement ce qui lui avait passé par le crâne, mais elle se retrouva devant un évier de cuisine débordant de mousse et elle occupée à frotter une à une les assiettes avec une concentration sans faille.

Pourtant, d'habitude les tâches ménagères, elle ça la rebutait et elle avait horreur de récurer, frotter et faire briller que ce soit le sol ou autre-chose. Kiralee était du genre flemmarde et c'était naturel chez elle, alors autant vous dire que la voir occupée à nettoyer la vaisselle c'était une première. Elle se mit même à pousser la chansonnette tout en remuant les fesses pendant qu'elle lavait les ustensiles de cuisine recouvert de sauce salsa. Elle n'avait pas une voix laide à entendre pour une jeune fille qui faisait de la danse et ne chantait pas régulièrement. C'était comme-ci ce qui s'était passé plus tôt n'avait jamais eu lieu, Kiralee avait fait extraction de cela.

Certes, Kiralee n'avait rien d'une professionnelle et pas autant d'expériences que Leela, mais elle chantait avec conviction jusqu'à ce qu'elle rince et essuie totalement la vaisselle. La jeune fille consciente que Leela devait être présente et l'avoir entendue chantonner ce qui la gênait pas mal puisqu'elle disait haïr chanter un autre temps, serra les dents et soupira en posant la vaisselle sur le côté en déclarant "Bah! C'est pas trop tôt! Pff quel bordel!"

Kiralee roula en boule l'essuie vaisselle qu'elle lança comme au basket jusqu'à ce qu'il atterrisse sur le coin du meuble avant de tomber sur le sol. Kiralee le ramassa en grognant le reposant à la place où il avait atterrit auparavant. Elle passa devant Leela et la regarda en feintant l'indifférence avant de dire "j'vais m'pieuter!" Kiralee regarda le canapé et déclara
"je prend le canapé je suppose?" Kiralee se laissa tomber dans le canapé et entoura ses genoux de ses bras. Elle se demandait si Sleïlo allait bien, elle avait été si égoïste, comment Yuki le prendrait? Elle n'en savait rien du tout. Elle demanda un peu malgré elle "dit Leela, tu penses que Sleïlo se sent mieux?" Kiralee regardait fixement devant elle, un regard inquièt.
Revenir en haut Aller en bas
Lun 7 Avr - 2:56
avatar
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 31

Feuille de personnage
Âge du personnage : :
Métier ::
Voir le profil de l'utilisateur
Il semblait que la demoiselle n'avait vraiment plus faim, bien qu'elle s'était tout de même forcé à manger ce qu'elle lui avait donné. La regardant en silence elle vint se redresser pour aller se prendre une douche posant sa main dans les cheveux de la demoiselle avant de se rendre vers la salle d'eau pour se laver du sang qui la couvrait et se rafraîchir les idées, elle en avait besoin, elle avait besoin de sa purifier aussi bien le corps que l'esprit.

Restant un long moment sous l'eau tantôt chaude, tantôt glaciale, elle ne bougea pratiquement pas tout en serrant les dents en ressentant la morsure de la plaie qu'elle avait au niveau de l'os du bassin. Ce n'était pas la première blessure qu'elle avait eu de la sorte, mais mon dieu comme ça faisait mal, surtout après coup et maintenant qu'elle refroidissait son corps. Venant laver son corps avec une extrême précaution, elle se demandait ce que pouvait faire Kiralee pour la priver d'eau chaude de la sorte, ça ne la dérangeait pas, le froid mordant de l'eau lui réveillée les esprits, elle prenait régulièrement des douches froides quand elle avait fait nuit blanche. Restant sous l'eau, elle entendit tout d'abord un murmure de voix, est-ce que la jeune femme avait pris le téléphone pour appeler quelqu'un ? Si ça pouvait lui faire du bien pourquoi pas ? Mais non, rapidement elle l'entendue chanter, c'était aussi un bon moyen de se changer les idées mais aussi d'extérioriser ce que l'on pouvait ressentir, et puis elle avait plutôt une jolie voix pour une harpie grincheuse.

Restant un moment sous l'eau avant de faire une grimace, sentant une eau brûlante lui tomber directement sur le visage une fois que Kiralee eu finit de faire mumuse avec les robinets. Se rinçant, elle éteignit l'eau avant d'attraper une serviette qu'elle enroula autour de son corps. Elle allait sortir en simple serviette avant de se rappeler qu'elle ne serait pas seul. Faisant une moue elle vint attraper un boxer propre qui séchait d'une lessive, ainsi qu'une chemise blanche qu'elle enfila et referma afin de couvrir sa poitrine, sans pour autant descendre jusqu'en bas pour laisser son ventre à l'air. Elle se dirigea vers la pharmacie afin d'attraper de l'alcool et des compresses afin de se refaire un pansement, le fixant au mieux contre sa peau métisse et lisse avec du sparadraps afin qu'il tienne bien, avant de sortir de la salle de bain et regarder une misstinguette entrain de rincer une vaisselle tout en remuant le bas des reins. La regardant un instant alors qu'elle semblait enfin plus calme et détendue, elle attendit qu'elle la remarque pour vraiment entrer dans la pièce offrant à la demoiselle la vue sur son ventre plat et ses abdos des plus modelé avec grâce, tout comme ses longues et fines jambes de star.

S'approchant de l'étudiante avant de venir s'asseoir dans un fauteuil en face d'elle, elle vint rougir à la vue qu'elle avait don de lui offrir et qui ferait saliver même la plus chaste des homosexuelles. Alors qu'elle ramenait encore une fois ses genoux vers sa poitrine posant ses pieds sur le bord du canapé tout en offrant une vue immanquable à la jeune femme sur un fruit des plus délicieux et une auréole quelques peu caché pour le rebord des coussins, elle la vis ramener un peu ses pieds sans pour autant lui cacher la vue, venant se claquer mentalement pour s'échapper de cette admiration et écouter ce que pouvait dire la petite délinquante. Elle s'inquiétait donc pour Sleïlo, ce qui prouvait qu'elle n'était pas sans cœur, elle arriverait peut être à en faire quelque chose, venant répondre simplement.

"Je pense que ça doit être dur pour elle. Je ne sais pas ce que vous vous disiez sur ce toit, mais le dénouement a dû la bouleverser. Je ne serais pas te dire si elle se sent mieux, je pense que la mieux placer pour te le dire serait elle même."

Regardant la jeune femme, elle vint se lever et s'asseoir à coté d'elle, avant de reprendre avec tout autant de douceur qu'elle le pouvait.

"Quoi qu'elle ai pu te dire, je ne pense pas qu'elle souhaitait être blessant. Elle a perdu récemment ses parents. Est-ce que c'est plus dur que de ne jamais les avoirs connues ? Je n'en sais rien. C'est simplement différent, tu as connue une vie infernal, mais je pense qu'elle en a connue une aussi, mais différemment. Alors que tu te battais pour survivre, elle même faisait de même simplement pour vivre, pour se faire remarquer. Alors que tu vivais dans une cage noir, elle même vivait dans une cage dorée. Oui ça a été bien plus dur pour toi, la misère, la faim, les combats et le reste, elle pendant se temps, faisait la poupée de cire, belle souriante, mais complètement ignorée de tous, elle se battait simplement pour vivre, pour se faire remarquer, pour montrer qu'elle était vivante... "

Regardant la demoiselle, elle vint lui caresser la nuque et les cheveux tout en la voyant tendue, venant lui dire alors simplement.

"Si tu veux aller te coucher, je vais te laisser la chambre, je vais prendre la canapé. Je veille assez tard et bouge beaucoup dans l'appartement, tu pourras dormir tranquille je ne viendrais pas te déranger comme ça."

Regardant la demoiselle encore elle vint tourner la tête vers le calendrier qui était accroché un peu plus loin contre le frigo, avant de remarquer que le week-end aller débuter et surtout qu'elle allait devoir se rendre au temple afin d'organiser le concert qu'elle avait promis de faire pour le festival d'été. Venant demander à la demoiselle.

"Qu'est ce que tu veux faire demain ? J'ai un petit rendez vous au temple, tu veux m'accompagner ou je te veux rester ici ?"
Revenir en haut Aller en bas
Mar 8 Avr - 11:29
avatar
Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 29

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 18 ans
Métier :: étudiante univ danse
Voir le profil de l'utilisateur
Kiralee baissa à nouveau la tête, la réponse de Leela ne l'avait pas aidé et elle se sentait un peu mal. Elle se redressa et tourna une moue interrogative vers Leela "elle est orpheline comme moi?" Demanda-t-elle surprise. Elle ne le savait pas, elle avait vraiment agit comme une idiote! Décidément, il aurait mieux valut pour tout le monde que Leela ne la rattrape pas. Elle ne savait faire que le mal autour d'elle, même Leela elle avait été blessée par sa faute et elle aurait pu mourir.

Kiralee descendit son regard vers le ventre visible de la chanteuse, le bas étant caché sous de gros pansement et elle soupira. Elle ressentait l'envie de la remercier, après tout elle lui devait la vie et si elle n'avait pas été présente pour elle, à l'heure qu'il est elle serait peut-être morte. L'adolescente hésita un instant avant de poser sa main sur celle de Leela et d'entrelacer leurs doigts presque comme des amoureuses. Elle lui demanda alors un peu gênée
"est-ce...que tu m'aimes?" Kiralee se mit à rougir lorsqu'elle se rendit compte de ce qu'elle venait de dire et se mit à agiter les mains bêtement devant elle en rectifiant avec un débit rapide de paroles "Euh! Comme...une amie hein?! Pas...pas comme une amoureuse...d'accord?! Enfin...c'est pas que tu sois pas assez bien pour moi c'est plutôt le contraire...mais bah! J'aime déjà quelqu'un moi...je te trouve pas moche pour une femme âgée...tu es pas laide...mais euh!..." Kiralee se sentait de plus en plus idiote à devoir tout justifier comme une enfant qui aurait fait des bêtises et elle soupira avant de se lever "je vais dormir avant de m'enfoncer tellement qu'il ne restera plus que mes cheveux à la surface!"

Elle se tourna à demi et s'arrêta lorsque Leela lui demanda si elle voulait venir avec elle au temple et elle balança
un "mmh! Si tu veux!" En réalité, elle avait plutôt envie de l'accompagner, elle aimait bien être avec elle. L'adolescente se rendit dans la chambre, elle avait l'air confortable rien qu'en jetant un coup d’œil. Le lit avait dû coûter une fortune, ça la changerait des lits de dortoirs. Kiralee s'enfoui dans les couvertures et une nuit agitée commença pour elle. Elle revivait les scènes de ce matin en boucle comme un cauchemar et elle se sentait un peu plus coupable à chaque fois. La jeune fille suait à grosse gouttes et elle tremblait, sa respiration semblait difficile et elle se retournait dans les draps comme-ci elle était en pleine bataille.

Kiralee vit Leela mourir dans ses bras et des fantômes de Yuki, de Leela, de Sleïlo venir lui tourner autour en la pointant du doigt et en scandant que c'état de sa faute tout ça. La rebelle se redressa une pellicule de sueur ayant humidifié la chemise qu'elle portait et les cheveux dans sa nuque et des larmes roulant sur ses joues.

"Aaaaaaaaaaaaaaaarrrgggghhhhh!" [size=18]La jeune fille hurla de peur et enfoui sa tête dans ses bras, elle avait du mal à respirer, il fallait qu'elle prenne l'air.

Kiralee sortit de la chambre et vérifia que Leela dormait, elle était en tout cas allongée dans le sofa et l'adolescente ne chercha pas à en savoir plus. Elle déverrouilla la porte de l'intérieur et sortit dans le couloir relativement froid et elle s’arrêta devant la porte de Sleïlo avec sa main en suspension dans l'air. Elle se rétracta, à cette heure-i de la nuit, Sleïlo dormait certainement et elle ne voulait pas la réveiller alors elle posa son front sur la porte et murmura
"je suis désolée d'être aussi nulle Sleïlo...pardon!"

Kiralee fit demi-tour et s'assit les fesses à l'air à côté de la porte de l'appartement de Leela et se tourna lorsque la porte s'ouvrit.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 9 Avr - 4:25
avatar
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 31

Feuille de personnage
Âge du personnage : :
Métier ::
Voir le profil de l'utilisateur
La chanteuse vint faire une grimace en écoutant la demoiselle et en écoutant la question qu'elle venait de lui poser, elle aurait vraiment préférée qu'elle en parle directement avec l'aveugle afin d'avoir sa réponse, mais là n'était pas le moment d'en parler et elle méritait d'avoir une réponse. Venant réfléchir un instant à comment tourner ça, elle vint reprendre alors.

" Pas vraiment comme toi. Elle n'a jamais connue sa mère génétique, elle est morte en lui donnant naissance. Son père et sa belle mère sont quand à eux, mort tout récemment dans un accident de voiture lors d'un déplacement. C'est d'ailleurs à cause de cet...événement que Sleïlo est venue au Japon. Son nouveau statut..l'a forcé à quitter son pays natal pour venir ici. Mais je pense qu'elle pourrait t'expliquer sa situation bien plus en détail que moi même. "

A ces propos elle sentit la demoiselle venir se blottir contre elle, venant serrer la main qui était venue se loger dans la sienne, elle vint se serrer un peu à la jeune femme qui lui posa une bien curieuse de question. Est-ce qu'elle l'aimait ? N'avait elle pas une petite amie ? Pourquoi est-ce qu'elle lui posait une telle question et où voulait-elle en venir ? Observant la jeune femme en arquant un sourcil, elle manqua de peu de s'étouffer tout en étouffant son rire en la voyant essayait de se rattraper comme elle peut aux branches en lui disant que c'était en tout bien tout honneur, tels des amies. Elle souhaitait certainement savoir si elle ne faisait pas ça par simple compassion.

Venant attraper la demoiselle qui s'était levé pour aller se coucher avant de s'enfoncer dans sa bétise et de ne pouvoir en ressortir, elle vint câliner la jeune femme en la serrant contre elle et elle vint lui caresser la nuque et les cheveux en venant lui dire simplement.

" Bêta, ce n'est pas évident ? "

La relâchant elle lui souhaita bonne nuit avant de s'installer dans le canapé venant s'allonger dedans. Elle aurait largement pu le transformer en lit, mais elle ne le souhaitait pas, elle savait qu'elle n'allait pas dormir, tout cela l'avait épuisée, mais pas suffisamment pour qu'elle puisse fermer l’œil sans se soucier de rien. Bien au contraire elle savait que tout ça aller lui trotter en tête et qu'elle n'arriverait absolument pas à dormir et d'une raison ou d'une autre, elle se disait que Kiralee n'allait pas dormir calmement non plus et elle ne serait pas étonnée de sentir la jeune demoiselle revenir pour squatter son lit ou encore simplement lui demander de lui tenir compagnie.

La journée avait été longue, douloureuse, et particulièrement remplie, si bien que même si elle ne souhaitait pas dormir, ses yeux se fermèrent, une simple somnolence, un repos bien méritée pourrait-on pensait, mais rapidement les rêves se transformèrent en cauchemars et avant même qu'ils ne commencent, elle avait ouvert les yeux pour regarder ce plafond blanc, strié de couleur provenant de l'arc en ciel que les panneaux formaient dehors. Une jambe plié, un bras sur le front, elle profitait de la fraîcheur que laissé échapper la fenêtre entre ouverte pour calmer cette douleur qui frappait ces tympans et le bas de son ventre. Elle voulait sortir, allait marcher, mais elle ne pouvait pas encore laisser Kiralee seul, elle le sentait. Ce ressentit se confirma d'ailleurs rapidement, alors qu'un cri retentissant, se fit entendre dans tout l'appartement, heureusement que les murs étaient bien isolant.

Tournant le regard vers la porte de la chambre, elle la vit s'ouvrir et vit la demoiselle en simple chemise se diriger vers la porte d'entré. La laissant sortir sans l’empêcher, elle se leva malgré tout à sa suite afin de jeter un discret coup d’œil à ses agissements. Elle avait déjà courut après une Kiralee pratiquement nue dans les rues, elle ne souhaitait pas renouveler l'expérience mais de nuit cette fois. Mais elle ne voulait pas l’empêcher de faire quoi que ce soit non plus, la regardant se diriger vers l'appartement de Sleïlo, elle se demandait si elle était chez elle, ou si Léna s'était occupée de la garder à l’œil. Après tout qu'est ce qu'une élève de dix-huit ans, seul, qui avait récemment perdue ses parents, et avait pratiquement provoqué le suicide chez une de ses camarades de classes, pourrait avec comme réaction en se retrouvant seul chez elle ?

Voyant Kiralee tourner les talons pour revenir, la chanteuse referma lentement la porte afin qu'elle n'ai pas l'impression de se faire espionner, ce qui n'était pas son intention, elle souhaitait simplement protéger la demoiselle. Attendant qu'elle fasse son retour en s'adossant contre un mur à coté de la porte, elle ferma les yeux en patientant. Mais elle ne semblait pas arriver. Entre ouvrant la porte, elle entre aperçut la demoiselle assise dans le couloir, à même le sol. Ouvrant la porte pour la regarder, elle vint lui prendre la main et la faire se lever pour la ramener à l'intérieur et l'emmena avec elle jusqu'au canapé qu'elle installa en lit, avant d'y coucher la jeune femme et de se coucher à ses cotés venant la prendre contre elle et lui caresser la nuque et les cheveux d'une main.

"Tu veux que l'on aille chercher quelque chose pour Sleïlo en plus de pour Yuki demain après mon rendez vous ?"

Elle n'avait pas vraiment laisser le choix à l'adolescente de revenir se coucher mais cette fois à coté d'elle, elle ne savait pas si elle le souhaitait ou non, mais à dire vrai elle s'en fiché, elle ne pouvait pas la laisser seul dehors dans cette tenue et avoir une compagnie à coté ne lui ferait pas de mal.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 9 Avr - 18:03
avatar
Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 29

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 18 ans
Métier :: étudiante univ danse
Voir le profil de l'utilisateur
Kiralee tourna la tête pour regarder Leela dans l'encadrement de la porte, il n'y avait pas vraiment de mot, que pourrait-elle bien dire de toute façon ? L'adolescente ouvrit néanmoins la bouche pour s'excusée inquiètée de l'avoir réveillée avec son cris "je suis désolée de t'avoir réveillée...j'ai fait un cauchemars!"  Avoua la jeune fille avant que Leela en silence ne vienne lui prendre la main et l'emmener à nouveau à l'intérieur.

La jeune fille compris qu'elle devrait dormir aux côtés de Leela puisqu'elle défit le clic-clac en faisant un lit deux personnes. Kiralee se coucha aux côtés de Leela un peu trop docilement comparé à son caractère habituel. En effet, elle ne bougeait pas et se laissait cajoler tel un animal de compagnie ne disant rien jusqu'à e que Leela vienne à lui demander si elle voulait offrir également un présent à Sleïlo. Kiralee leva son regard vers celui de Leela qui pourtant se fondait dans l'obscurité en répondant
"je ne sais pas...ça fait un peu querelle de primaire alors que je lui ai peut-être laissé des séquelles à vie, je ne pense pas qu'un présent lui ferait plaisir ou changerait quoi que e soit en plus...vu comme elle est bourrée de fric je vois pas en quoi un cadeau de pauvresse pourrait la toucher! N'importe quoi..." la dernière partie de sa phrase sonnait tel un murmure engouffré dans les bruits de la nuit.

Kiralee se retourna encore et encore, elle n'arrivait pas à trouver une place dans ce clic-clac et ne cessait de gigoter tel un alvin sortit de l'eau et qui se trémoussait dans l'espoir de retrouver le lit du ruisseau. Finalement, Kiralee coula un regard à Leela et s'accouda s'approchant d'elle et lui demandant
"hum...tu dors?" Lorsqu'elle eut la réponse elle demanda "au fait Leela...comment tu as fait pour passer de la rue à ça?" Kiralee montra l'appartement particulièrement chic.

L'adolescente ajouta
"pourquoi tu ne fais pas venir ta mère et ta petite frangine? Elles doivent te manquer non?" Demanda Kiralee "tu sais, quand j'étais plus petite je devais avoir 6 ou 7 ans environs, je crois, j'ai fait ma première rentrée des classes dans l'école juste à côté de l'orphelinat, à l'époque j'étais vraiment heureuse d'aller à l'école et je voulais apprendre plein de truc...alors je suis arrivée le tout premier jours une heure avant tout le monde et j'ai attendu devant les grilles de l'entrée, j'ai regardé les enfants qui pleuraient de quitter leur parents, les mères qui les consolaient et leur promettaient un cadeau si ils étaient sage et je me souviens que j'ai été très jalouse et que je voulais être à leur place, être aimée et choyée, que quelqu'un m'attendent avec le sourire après les cours, j'imaginais des parents gentils et souriant, une belle maison avec une jolie chambre rien que pour moi, un jardin avec un toboggan et une balançoire et un chien rien qu'à moi. Alors, j'ai vraiment fait de mon mieux et dès que des gens arrivaient pour venir déposer leur demande d'adoption j'allais les accueillir avec le sourire et à chaque fois je les voyaient repartir avec un autre enfant et puis j'ai perdu espoir et j'ai finalement compris qu'on ne m'adopterait jamais parce que ce que les couples recherchent c'est un bébé...je me suis complètement refermée et je suis devenue ce que les gens voyaient en moi...une enfant infernale, une moins que rien et les bonnes-sœur n'arrêtaient pas de dire que ça se terminerait en prison ou au bout d'une corde pour moi, que j'étais un enfant de Satan." Kiralee racontait ce qu'elle avait sur le cœur, elle livrait une partie de sa vie à Leela peut-être pour se soulager d'un poids qui s'était accumulé avec le temps.

L'adolescente reprit
"bref...je ne suis quand même pas à ce point sans espoir si?" Interrogea-t-elle en plongeant son regard dans celui de Leela, elle avait l'air perdue.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 10 Avr - 4:01
avatar
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 31

Feuille de personnage
Âge du personnage : :
Métier ::
Voir le profil de l'utilisateur
Raccompagnant la demoiselle à l'intérieur, elle l'installa à coté d'elle venant la serrer dans ses bras lui cajolant la nuque et les cheveux d'une main, mais aussi le creux des reins de l'autre pour la détendre. Elle savait ce que c'était que de faire des cauchemars, cela faisait pratiquement onze ans qu'elle en faisait à chaque fois qu'elle s'endormait. Beaucoup de monde lui aurait conseillé d'allait voir un psychologue ou un psychiatre, mais elle ne souhaitait pas dévoiler ce qu'elle avait en tête et tant bien même elle le ferait, en quoi cela l'aiderait à ne plus en rêver ? Restant allongée près de la demoiselle elle la sentait entrain de se tortiller dans tout les sens en cherchant une position pour dormir, pourtant le canapé était vraiment des plus confortable, du moins elle qui avait dormis sur des paillasses de pailles ou même sur un matelas complètement moue et défoncé, elle trouvait que la rigidité de ce fauteuil était bien mieux que le lit, ou plutôt elle s'y sentait plus à sa place que dans la lit qu'elle avait, pourtant de luxe et extrêmement confortable aussi. Venant pincer en douceur le bout du nez de la jeune femme, en entendant la réponse à sa question, tout en venant reprendre en douceur.

"Je suis persuadée du contraire. Quoi que ce soit, une boisson, une tasse, un bibelot, n'importe quoi pourrait lui faire plaisir et je pense que ça vous aiderez à parler un peu. Et crois moi... Je ne pense pas que son argent fasse son bonheur, bien loin de là..."

Comme la jeune femme, la fin de sa phrase avait été soufflé avec le peu d'air qu'il lui restait dans les poumons et ainsi prononcé dans un murmure pratiquement imperceptible, mais à dire vrai, elle parlait autant de pour l'australienne que pour elle même, observant en silence l'Américaine qui essayait de trouver le sommeil. Ayant vécu pendant aussi longtemps dans le noir, elle avait développé un certain don de nyctalopie, non pas qu'elle voyait dans le noir comme en plein jour, mais elle aurait eu aucune difficulté à retrouver un objet dans une pièce complètement plongé dans le noir, comme aucune difficulté à pouvoir observer ce corps à coté d'elle qui n'était finalement couvert que d'une chemise et encore vue les mouvements qu'elle faisait elle était largement ouverte sur le corps nue de l'adolescente, venant tirer le draps afin de la couvrir un peu avant de la laisser dormir en lui servant de peluche si elle pouvait en avoir besoin.

Restant allongée en bougeant le moins possible, elle sentait part contre l'anguille à ses cotés se tortiller dans tout les sens, étouffant un gémissement quand un coude, puis une paire de fesses étaient venue frapper la plaie qu'elle avait sur le coté du bassin. Écoutant ensuite la jeune femme en retenant les larmes qu'elle avait aux yeux et écoutant ce qu'elle était entrain de lui dire après s'être assurée qu'elle ne dormait pas. La danseuse lui parla de son passé, de son enfance à l'orphelinat et des efforts qu'elle avait fait pour se faire adopter et qu'au final cela n'avait servit à rien. Leela savait quand à elle, qu'elle avait eu de la chance, en quelque sorte, même si elle avait beaucoup souffert et avait dû beaucoup donner d'elle, quelqu'un avait finit par lui donner sa chance et elle espérait pouvoir en faire autant avec la jeune femme. L'observant en silence, elle vint tout d'abord se tourner enjambant la jeune femme et vient s'allonger à coté d'elle mais de l'autre coté, afin de protéger sa blessure, même si elle savait que Kiralee n'avait pas fait exprès, avant de s'allonger et se tourner pour regarder la demoiselle.

"Non tu es pas sans espoirs, la preuve, n'es tu pas arrivé au japon pour apprendre la dance ? Tu n'as plus qu'à faire en sorte d'arriver à tes fins. Et puis tu vas m'avoir comme tutrice non ? Enfin si tu veux toujours de moi comme tel."

S'allongeant elle replia une jambe et regarda le plafond, elle n'aimait pas parler d'elle, mais peut être pouvait elle en dire un peu, si cela pouvait aider l'adolescente. Prenant une profonde respiration, elle ferma les yeux avant de reprendre d'une voix plus triste, elle n'aimait vraiment pas ça.

"On va dire...que c'est simplement la chance...que tu n'as pas encore eu... Je n'ai jamais connue mon père... et ma mère m'a eu par accident... Elle m'a gardé simplement car... il n'y avait pas d'orphelinat dans le bidonville où je vivais et qu'elle n'avait pas les moyens d'aller en ville. Elle aurait pu me laisser mourir dans un coin ou me jeter dans une rivière... On va dire que j'ai eu de la chance de ne pas l'être. J'ai vécu dans une maison sans eau, sans électricité, sans même vraiment de cuisine ou de pièce. Des que j'ai eu six ans, j'ai commencé à travailler pour l'aider en me bousillant la santé en récupérant des métaux rare et des matières dangereuse dans des décharges, j'ai du le faire pendant pratiquement dix ans. Puis ma mère à eu une seconde enfant... là j'ai du changer et trouver autre chose, afin qu'elle ne soit pas abandonné... et...enfin tu sais ce que j'ai fait ensuite."

Lors de leur première rencontre, Kiralee lui avait avouée avoir vue... son film. Serrant le poing elle sentit ses ongles s'enfoncer dans sa chair, alors qu'elle fit la grimace, voulant frapper dans quelque chose, elle se retint pourtant, sentant malgré tout une chaleur bien connue, s'écouler dans le creux de sa paume, et venant reprendre d'une voix que plus dur après ce qu'elle venait de dire.

"C'est...à ce moment là que j'ai eu de la chance... un agence de mannequin m'avait vue... j'ai posé... tu te doute du genre de photo après un tel film... puis pour de plus grande enseigne... et comme beaucoup, une fois trop vieille, j'ai changé d'orientation, et grâce à une tutrice, j'ai commencé le chant."

Elle ne souhaitait pas en rajouter plus, elle en avait déjà beaucoup trop dit, bien trop, à tout moment si quelqu'un apprenait ce qu'elle venait de dire elle en entendrait parler partout autour d'elle, et se sentirait obligée de partir de l'académie. Evidemment comme beaucoup de star, on retrouvait des fakes et des montages sur internet, elle pouvait le faire passer ainsi pour les photos, mais pour le film, jamais elle ne le pourrait, même si elle avait changé en onze ans. Essayant de se calmer elle reprit.

"Ma sœur me manque oui. J'espère qu'elle va bien. Ma mère... elle me manque aussi, j'espère qu'elle n'a pas recommençait à faire de bêtise. J'aimerais les faire venir, mais, ma mère n'a pas de papier et ma sœur non plus. Tu sais à quel point c'est difficile d'en avoir à partir de rien et si je les faisait venir, elles finiraient par être considéré comme clandestine. Je leur envoie régulièrement de l'argent. J'espère qu'Esm va bien et qu'elle peut suivre des études.  "

Soupirant elle vint poser une bras sur ses yeux, sa voix s'était étranglé dans sa gorge, bien sûr elle lui manquait, et se demandait si elle allait bien, la dernière fois qu'elle l'avait vue, elle ne savait pas encore lire n'y écrire, mais elle allait commencer l'école dans un établissement privé et spécialisé, mais est-ce qu'elle continuait à y aller, est-ce que sa mère lui payer les études, est-ce qu'elle n'était pas malade ou même pire ? Cela faisait longtemps qu'elle ne les avait pas appelé. Comment Esmeralda le prendrait en apprenant qu'elle allait peut être avoir une cousine par adoption ?
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 17 Avr - 11:31
avatar
Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 29

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 18 ans
Métier :: étudiante univ danse
Voir le profil de l'utilisateur
Kiralee resta calme ce qui était rare, elle écoutait ce que lui racontait Leela, son enfance et tout les sacrifices qu'elle avait dû faire. La jeune fille se sentait un peu triste pour la jeune femme, elle n'avait pas vraiment eu d'enfance elle non plus, mais elle n'avait pas été forcée de travailler pour survivre et pour faire vivre sa famille à un âge où la plupart des enfants rêvent de devenir des princesses, des fées et autres trucs.

Une fois que la chanteuse eut terminé ses explications, Kiralee lui avoua doucement
"tu sais, tu es si courageuse je n'ai passé qu'un an dehors, mais je n'aurais pas eu la force de faire tout tes sacrifices pour quelqu'un d'autre...tu sais je t'admires au fond, mais parfois tu es un peu bébête quand même...pourquoi est-ce que tu ne fais pas une demande d'asile à l'ambassade de ton pays ici, tu pourrais aussi commencer les papiers d'identités ça risque de prendre une plombe, mais plus tu commenceras tôt et plus vite tu pourras les faire revenir ici!"

La jeune fille se mit sur le dos et regarda le plafond avant de dire "dis Leela...tu penses que Pétrova va me renvoyer et que je vais encore finir dans la rue ? Qu'est-ce que je vais faire...c'est ma dernière année d'étude secondaire..." Kiralee paraissait inquiète "est-ce que je peux rester ici le temps de me trouver un petit travail et d'avoir mon propre chez moi?" Demanda-t-elle.

L'adolescente finit par s'endormir exténuée par toutes ces émotions, elle roula beaucoup sur le matelas durant son sommeil et elle finit par coller ses fesses au dos de Leela et finalement elle bougea tellement qu'elle se retrouva le lendemain matin presque à poil, les fesses en l'air et la tête près des pieds de Leela tandis qu'une de ses jambes était posée lourdement dans le dos de Leela.

Le réveil se mit à sonner, un bruit strident qui la fit sursauter et crier avant qu'elle ne tente de s'enfouir et finisse par aller dire bonjour au parquet, les jambes et les fesses à l'air et occupée à pédaler dans le vide tandis que sa partie supérieur était complètement écrasée sur le sol. Evidemment, être réveillée comme-ça ne la mettait pas de bonne humeur et elle finit par retrouver l'équilibre et se lever en inspectant tout autour d'elle avec un visage endormit et les cheveux en pétard comme-ci elle avait mit ses doigts dans une prise de courant. Elle regarda Leela qui avait l'air bien plus calme que Kiralee.

Elle répondit sèchement
"bonjour!" Elle demanda "alors on s'habille et on va fissa au temple?"
Revenir en haut Aller en bas
Ven 18 Avr - 5:26
avatar
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 31

Feuille de personnage
Âge du personnage : :
Métier ::
Voir le profil de l'utilisateur
Écoutant la demoiselle qui se trouvait à ses cotés, la chanteuse vint sourire en douceur tout en fermant les yeux, c'est vrai qu'elle n'avait pas eu une vie facile, qu'elle avait du chercher du travaille rapidement et se débrouiller par elle même non pas pour faire vivre deux personnes, mais bien trois. En effet même si elle avait avant tout travaillé pour permettre à sa sœur de vivre auprès d'eux, elle avait aussi fait de son possible pour sortir sa mère de la prostitution et de la drogue, mais ça, la jeune adolescente n'avait pas à le savoir, elle s'était déjà beaucoup trop confié à la jeune femme, mais partager un peu de sa souffrance ne pouvait pas lui faire entièrement du mal. Pourquoi ne faisait elle pas venir sa sœur ? Un asile politique, un appartement et un hébergement ici, elle pourrait ainsi donc les garder à l’œil, c'est vrai qu'au final l'idée n'était pas si mal, elle allait devoir y réfléchir et leur proposer.

"Je leur proposerait."

S'allongeant sur le coté pour écouter la jeune femme, elle lui caressait machinalement les cheveux d'une main, tendit que l'autre était posé sur sa propre hanche, écoutant les craintes et les questionnement de la jeune femme.

"Je ne pense pas que mademoiselle Pétrova ne te renvoie, bien loin de là l'idée je pense. Peut être part contre voudra t'elle que je rencontre la psychologue et qu'elle souhaitera te voir afin d'avoir des réponses. Je viendrais avec toi si tu veux, ça ne me pose pas de problème.

Et évidemment bécasse, que tu pourras rester ici, je ne vois même pas pourquoi tu poses la question !"

Regardant la petite danseuse entrain de s'endormir, elle la vit se tourner pour lui faire dos, la couvrant correctement du draps afin de la laisser dormir, elle voulut presque se lever afin de la laisser dormir tranquillement, mais la sentit rapidement se blottir contre elle. Blottit pas vraiment vue qu'elle était venue se caler dans son dos, la laissant alors dormir, elle ferma légèrement les yeux pour essayer de s'endormir à son tour, ce qui fut chose peu facile avec cette anguille qu'elle avait dans le dos, qui gigoté et gesticulé dans tout les sens. Se tournant, elle hésita un instant à la prendre entre ses bras afin de la calmer. Un bras au dessus d'elle, mais sans pour autant la poser, elle se mordait la lèvre se demandant ce qu'elle devait faire. Finalement elle inspira lentement et vient prendre la jeune femme contre elle, la serrant contre sa poitrine, posant sa tête contre la sienne en lui caressant la nuque et les cheveux et vint lui fredonner une berceuse, en portugais c'était la seul qu'elle connaissait, mais ce n'était rien, elle ne souhaitait pas que l'adolescente comprenne ou écoute, mais simplement qu'elle se calme en sentant son odeur et en écoutant sa voix douce et apaisante, du moins elle l'espérait et c'est ce qui semblait l'être.

Laissant la demoiselle un long moment contre elle, à la dorloter bien qu'elle était pratiquement nue après son cinéma, elle la relâcha en posant un baiser sur son front une fois qu'elle fut calmé, s'allongeant de nouveau en lui faisant dos et fermant les yeux pour essayer de s'endormir, ce qu'elle réussis à faire, quelques heures.

Elle était revenue à ses douze ans, marchant pieds nues sur des morceaux de verres dans une rue boueuse du bidon-ville de son enfance. La jeune femme était entrain de se diriger vers la décharge alors que le soleil était à peine entrain de se lever, les rats arpenté les chemins sortant des poubelles, aussi gros que des chats, son ami Diego s'était fait arracher une phalange par l'une de ces bêtes à peine quelques jours plus tôt. Il avait d’ailleurs du se rendre à la milice local pour qu'on le soigne et éviter l'infection et elle ne l'avait pas revue pendant près de deux semaines. Alors qu'elle fouillait dans des détritus, Borris et sa bande avait fait irruption armée d'un taisons de bouteille il s'approché de la future chanteuse et la frappa sans même une mise en garde, avant de lui donner un coup dans l'estomac et lui plaquer la tête dans cette bouillasse verdâtre qui jonchait le sol. Relevant la tête en toussant, le décor changea subitement. Affublé d'une tenue de soubrette qui ne cachait absolument rien, devant une vieille bique à la peau flétrit qui la regardait entrain de frotter le sol d'une éponge, elle vue se sourire carnassier, mais surtout les 8 dents qui manquaient et elle connaissait la suite, cette grand-mère allait encore lui faire subir la pire des humiliations, allait elle devoir se masturber pour elle, ou lui lécher les pieds, ou encore se faire jouir devant une assemblé là que pour se rincer l’œil ?

La sonnerie du réveille plus le tumulte dans son dos, la tira de son cauchemar incessant, ouvrant les yeux elle les sentie embués, larmoyant, se redressant lentement, le cœur palpitant, la nausée lui tordant le ventre, elle posa son regard sur la vue que lui offrait encore une fois Kiralee sur ses fesses, son sexe rose et ses jambes entrain de pédaler en l'air, habituellement une telle situation l'aurait fait sourire ou même rigoler, mais elle n'avait pas le cœur à ça. Se redressant lentement, sans un mot elle acquiesça d'un signe de tête pour répondre à la question de la jeune femme, avant de sortir du lit, se dirigeant vers la salle de bain. Son visage semblait reposé de cette légère nuit, mais elle n'avait pas se regard sauvage, vif, amicale habituel, elle semblait pratiquement anéantie. Entrant dans la salle de bain sans même prendre la peine de fermer la porte dans son dos, elle se déshabilla pour se glisser sous l'eau d'une douche glacé. Posant la tête contre la parois de la douche, elle laissait couler ses larmes en serrant les poings, essayant de se calmer sans laisser rien paraître à l'adolescente dans le salon bien qu'elle sentit ses jambes flageoler avant de se dérober sous elle, faisant tomber la chanteuse à genoux sous la douche.. Restant un moment comme ça sans bouger, elle se releva lentement, éteignant l'eau, et tourna le regard vers la porte de la salle de bain, regardant la danseuse qui était entrain de l'observer, se dirigeant vers elle nue et encore humide, elle attrapa un peignoir avant de simplement lui dire.

"La salle de bain est à toi, et rappel moi de t'apprendre l'utilité des pétards. On n'est pas censé s'en servir de bigoudis !"

Adressant un petit clin d’œil à l'adolescente, elle passa à coté d'elle en peignoir avant de lui demander simplement.

"Chocolat, café, thé ? Tu prend quoi en petit déjeuné ?"

S'attelant quand à elle à se faire du café, et préparer des pancakes, essayant de se changer les idées et retrouver son calme afin de ne pas interroger la demoiselle sur ses réactions.

"Comment on t'habille ? Tu ne vas pas aller au temple avec ta salopette couverte de sang et trouée. Tu veux que je te passe des vêtements si on en trouve à ta taille, ou on passe au dortoir le temps que tu attrape ce qu'il te faut et que tu te change ?"
Revenir en haut Aller en bas
Sam 19 Avr - 22:52
avatar
Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 29

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 18 ans
Métier :: étudiante univ danse
Voir le profil de l'utilisateur
Kiralee la regarda hébétée, elle la logeait et la nourrissait en prime, mais qu'est-ce qu'elle allais bien pouvoir lui demander en échange ? L'adolescente répondit un peu idiote "ben...moi tu sais le matin...je mange pas!" Apparemment, le regard que lui lança Leela eut finit de la convaincre puisqu'elle se laissa tomber le cul sur la chaise pour prendre un petit déjeuner forcé. L'adolescente saisit la petite cuillère déposée devant elle avant de manger rapidement son bol de céréale. Elle avait encore les joues gonflée de nourritures lorsque la brésilienne lui fit une réflexion sur sa salopette et elle répondit toujours la bouche pleine en crachant des miettes de Kellogg's "hey! Queche quella ma chalopchette?" Kiralee avala ce qu'elle avait dans sa bouche et reprit "hmpf! C'est pas la peine d'aller au dortoir...en fait...je sais pas me servir de machine à laver et euh...la lessive à la main c'est pas pratique...mon ancienne tutrice avait refait ma garde-robe avant de partir et euh...ben j'ai troué quelques jeans en sautant la grille, je les ai tâché aussi et mes blouses sont...irrécupérable!"

Elle attendit quelques minutes avant de dire "et puis bah! Ma salopette est pas si sale que ça...si?" Elle la dévisagea interloquée avant d'avouer "et puis...j'ai pas envie...de porter tes vêtements! Parce que...je veux pas te les abîmer!" La jeune fille exposait donc sa raison de ne pas accepter l'offre de la chanteuse. Quoi qu'il n soit, elle devait s'habiller pour aller au temple, elle se doutait qu'elle ne serait pas la bienvenue en culotte ou comme ici, le cul à l'air. Elle suivit Leela une fois habillée pour prendre la route vers le temple. Elle y était déjà venue de nuit avec une fille, bien avant qu'elle ne rencontre Yuki d'ailleurs et elle avait bien faillit se faire choper.

Le temple était déjà en vue et elles devaient s'arrêter devant le temple puisque le reste du chemin se ferait à pieds. Kiralee une fois de plus suivis Leela qui se fit accueillir comme une reine par le prêtre et quelques prêtresse. Un vieil homme assez trapu, barbu et qui ne cessait de reluquer Leela jusqu'à ce qu'il ne remarque la jeune Kiralee, il s'approcha et vint lui ébouriffer les cheveux
"Aaaah! Cela doit être votre jeune élève, elle chante avec vous?" Kiralee croisa les bras et répondit "quoi?! Non, mais...pas question! Moi je suis danseuse, j'accompagne les star, je fais bonne figure derrière, OK! je fais pas du playback en  jouant les carpes!"
Revenir en haut Aller en bas
Lun 21 Avr - 3:19
avatar
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 31

Feuille de personnage
Âge du personnage : :
Métier ::
Voir le profil de l'utilisateur
En simple peignoir la jeune femme était entrain de se préparer du café tout en se faisant cuire des pan-cakes, arquant un sourcil elle releva la tête en entendant Kiralee lui dire qu'elle ne déjeunait pas, fronçant les sourcils, elle l'obligea pratiquement à s'asseoir pour manger quelque chose, elle ne savait pas combien de temps aller prendre sa rencontre au temple et connaissant la demoiselle elle allait certainement avoir faim, donc autant qu'elle mange maintenant afin de pouvoir tenir le temps qu'il faut. Kiralee se baladait dans le plus simple appareille, vue que la chemise était resté sur le lit, ce qui ne semblait pas la gêner, la chanteuse n'allait pas avoir vraiment le choix et elle allait devoir s'habituer à cette vue, juste à espérer que quand sa copine viendrait elles n'allaient pas se balader toutes les deux les fesses à l'air, sinon vive la réputation de pédophile qu'elle ne tarderait pas à se faire. 

Venant s'asseoir elle se pris un café, mais ne mangeant pratiquement pas, les premières bouchées manquèrent de peu de lui soulever le cœur après ce rêve, elle était tout le temps ainsi après une nuit de sommeil, elle savait que ça ne changerait pas. Abandonnant l'idée de lui faire porter quelque chose pendant qu'elles étaient entrain de déjeuner, elle devait surtout parvenir à lui mettre quelque chose de convenable sur le dos une fois qu'elles sortiraient.  Elle ne comptait pas lui faire mettre un tailleur avec une veste, mais au moins quelque chose sans tache, sans trou, et trace de sang. Regardant la demoiselle elle l'écouta en silence venant boire un peu son café avant de simplement lui dire.

"Alors il est grand temps que ta prochaine tutrice remplisse de nouveau ta garde robe, mais pour l'instant tu vas mettre quelques unes de mes affaires, et non elle n'est pas très bien ta salopette, dois-je te rappeler qu'elle est aussi bien couverte de boue, que de ton sang et du miens, sans parler de la bretelle qui a été arraché, non tu ne peux pas aller au temple comme ça, je vais te passer quelque chose, t'inquiète pas je dois bien avoir de mes anciens vêtements qui traîne dans une des caisses pas encore déballé, tu n'auras pas besoin de faire de ourlet afin que ça ne traîne pas part terre. Ensuite pour les lessives, je peux toujours t'apprendre à en faire, ou tu auras qu'à m'apporter tes affaires les week-end quand tu voudras le passer ici."

Finissant son café et attendant que la demoiselle finisse son déjeuné, elle se leva alors l’entraînant avec elle dans sa chambre et vint l'asseoir sur le lit tout en allant fouiller dans des cartons dans ses placards. Elle était un peu plus grande que l'adolescente, elle ne pouvait donc pas lui passer de ces vêtements actuels, mais par habitude elle gardait pratiquement tout les vêtements qu'elle avait depuis ses dix-huit ans, elle allait donc pouvoir trouver quelque chose qui irait à la chanteuse. Jusqu'à maintenant elle l'avait pratiquement toujours vue soit en short, soit en salopette, elle en conclut donc que c'est ce qui lui conviendrait le mieux, venant alors lui sortir un short en jean délavée, il n'était pas tout neuf, mais il était en bon état, un peu effiloché sur les cuisses ce qui prouvait qu'il avait du vécu mais tout à fait portable. Elle chercha ensuite dans les hauts, jusqu'à présent la danseuse semblait plutôt porter des vieux sweet long, mais ça elle n'en avait pas, au brésil on mettait rarement des sweet, elle chercha alors un vieux tee-shirt, noir, long, avec un dragon sur le ventre. Elle quand elle le mettait avait l'habitude de nouer le bas au dessus du nombril, cela se voyait encore à la manière dont était usé le vêtement, mais il était tout à fait portable.

"Tiens met ça, on ira te trouver quelque chose quand on rentrera."

Laissant la demoiselle s'habiller dans son dos, elle vint attraper une chemise noir, un slim taille basse noir et rien d'autre, elle n'en avait pas besoin, laissant son peignoir glisser le long de son corps, elle offrit de nouveau la vue de son corps nue à la demoiselle dans son dos, un corps fin, musclé, aux formes gracieuses et harmonieuses, avec quelques anciennes cicatrices encore marqué sur sa peau sombre. Le seul contraste que pouvait voir la danseuse sur le corps nue de la chanteuse, c'était ce tatouage qui entourait un de ses biceps, des tribaux noir et rouges entrelacé, partant de son épaules pour redescendre jusqu'à l'un de ses coudes. Se penchant sans gêne offrant une vue des plus appréciables à la demoiselle dans son dos, sur ses fesses rondes et ferme, sur son dos tendue, et sur un sexe intégralement lisse mise à part un ticket de poils noir trônant sur son pubis, elle enfila sans peine son pantalon qu'elle fit glisser sur sa peau nue, venant boutonner les trois boutons qui le fermait au niveau du haut de son pubis et sous la plaie qu'elle avait à l'aine. Venant ensuite enfiler sa chemise sur sa poitrine nue, fermant les trois boutons du milieux pour bien l'enrober dans le vêtements, et nouant le bas pour dévoiler son ventre plat et musclé comme il faut. Bien que Kiralee l'ai déjà insultée comme quoi elle avait des grosses fesses graisseuses, ou encore quelle ressemblait à une pute, en y pensant, elle ne se doutait pas que leur première rencontre les emmèneraient ici. Observant la demoiselle qui ne semblait pas motivée à s'habiller elle vint plisser les yeux.

"Tu vas me reluquer encore longtemps, ou il faut que je vienne t'habiller moi même ?"

Quand elle commença à s'habiller elle vint la laisser, attrapant une veste qu'elle enfila, elle attrapa les deux casques de sa moto, ainsi qu'un sac à dos pour les courses qu'elles feraient. Elle n'avait pas encore de voiture, s'était dans son objectif d'en acheter une, mais pour l'instant elle se contentait de la moto, elles devraient donc faire des aller retour pour remplir la nouvelle garde robe de la demoiselle, mais un ou deux ensembles pourraient parfaitement tenir dans son sac ainsi que dans la coffre siège de la moto. Venant attendre Kiralee, elle vint lui passer une veste ainsi qu'un casque quand elle arriva enfin avec les vêtements qu'elle lui avait prêté, remarquant juste qu'elle était aller fouiller dans la boite pour se trouver un nouveau haut. Venant sortir et fermer l'appartement dans leur dos, elles descendirent jusqu'au sous-sol pour prendre la moto de la chanteuse, laissant la demoiselle monter dans son dos et cette fois s'accrocher à elle sans rechigner, elles prirent la direction du temps où elle devait rencontrer les prêtres mais aussi le responsable des festivités d'été.

Arrivant devant le temple, elle se gara et attacha sa moto, avant de monter les nombreuses marches pour se rendre vers les bâtiments, se faisant rapidement accueillir aussi bien par les prêtresses que par le prêtre lui même, s’avançant en silence avant de tendre la main pour serrer celle de l'homme qui était venue les rejoindre, arquant un sourcil en le voyant s'approcher de Kiralee pour demander si elle était de ses disciples. Fronçant les sourcils en entendant la réponse de Kiralee, elle vint lui attraper une oreille, la tirant alors pour lui faire ouvrir la bouche mais surtout stopper ses dires, venant ensuite la regarder.

"Tu sais ce qu'elle te dit la carpe ?! Non ce n'est pas une de mes élèves, elle est élève de mademoiselle Pétrova, la directrice de l'établissement où je travaille et comme elle le dit, elle dansera derrière moi."

Elle se doutait bien que ce ne serait pas la cas, elle ne voudrait probablement pas monter sur scène devant des milliers de spectateurs, puis elle s’avança vers les scènes qui étaient entrain d'être installé, tout en laissant la demoiselle les accompagner et elle même parlant avec les prêtres de la mise en scène, mais surtout des réglages. Elle n'allait pas avoir ses musiciens habituels, elle était habituée maintenant qu'elle allait chanter régulièrement en boite ou même dans un karaoké, elle aurait aimé demander à Pétrova l'autorisation de prendre des élèves pour le concert, mais vue qu'elle devait donner du spectacle on ne lui avait pas donné l'autorisation de prendre des novices, ou seulement en fin de soirée quand elle devrait clôturer son passage, venant regarder Kiralee se tournant vers elle.

"Tu crois que Yuki et de ses amies pourraient jouer sur scène ? Ou même toi et une ou deux autres danseuses ?"

Elle ne doutait pas qu'elles connaîtraient l'une de ses chansons, n'importe laquelle ferait l'affaire, même une qu'elle aurait déjà chanté, tant qu'il s'agissait d'élèves de l'académie sur qui elle pourrait chanter. Elle se doutait que la directrice ne serait pas contre, au contraire, mais allait elle trouver assez de monde pour ça, et surtout, pourraient elles restaient assez longtemps ? Elle tourna ensuite la tête vers des électriciens qui avaient besoin d'elle pour un premier test son. Venant les accompagner et prenant le micro, un simple a cappella ferait l'affaire, histoire de scotcher la grincheuse et une ou deux prêtresses qui s'étaient déplacer pour l'entendre et la reluquer discrètement. Personne ne pourrait dire le contraire, c'était une chanteuse et elle avait du talent, beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Ven 25 Avr - 14:25
avatar
Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 29

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 18 ans
Métier :: étudiante univ danse
Voir le profil de l'utilisateur
Kiralee habillée par les vêtements de Leela fit une grimace lorsque la chanteuse lui tira l'oreille, elle n'avait pas particulièrement mal, mais e n'était pas non plus l'expérience tactile la plus agréable pour elle non-plus. Elle l'avait mérité et elle se redressa surprise en entendant ce que venait de dire la chanteuse.

"Quoi?! EUH! Ok, ça doit pouvoir se faire, mais...si je danse pour toi quel sera le salaire de ma prestation?" Demanda-t-elle avant d'agiter les mains devant elle comme pour empêcher une nouvelle attaque de son oreille "c'est pour rire...on va dire que ça me fera de l'expériences professionnelle! N'est-ce pas?" Après tout, elle lui devait bien ça puisqu'elle l'avait habillée d'ailleurs, Kiralee se demandait d'où elle tenait ces vêtements à sa taille? Ils étaient usés et avaient certainement vécu pas mal d'aventures. Peut-être que Leela gardait ses vêtements de jeunesse par nostalgie ? Pourtant cela ne ressemblait pas à la chanteuse. Enfin, peut-être qu'elle cachait sa véritable nature sous son nom de scène. Kiralee haussa les épaule comme pour se forcer à arrêter d'avoir de telles pensées, de toutes façon elle s'en fichait.

Le prêtre et les prêtresses étaient très enthousiastes à 'entendre chanté et il était vrai qu'elle chantait très bien. Kiralee ne pouvait pas le nier et même si son visage exprimait une neutralité habituelle, en sont soi intérieur, Kiralee était très impressionnée. Leela avait une voix puissante qui la faisait avoir la chaire de poule. La jeune fille décida à son tour de monter derrière Leela et commença à danser en rythme avec sa chanson.  Elle s'était beaucoup améliorée en danse au cours de l'année et si aux début de ses cours elle était encore brouillonne et saccadée dans ses enchaînements, aujourd'hui, elle avait le mérite de pouvoir enchaîner plusieurs sortes de danses tout en restant fluide et dans le rythme.

Lorsqu'elle dansait, Kiralee était dans son monde et chose assez surprenante, elle souriait et paraissait très heureuse. En vérité, Kiralee ne l'avait jamais dit, mais elle connaissait Leela puisque ses chansons passaient sur toutes les radios et même parfois dans les rues et qu'elle se disputait la place avec Neelam. Kiralee connaissait cette chanson et elle se mit à fredonner le rythme de la musique jusqu'à ce que Leela s'arrête et qu'elle termine à genoux à ses pieds en une pose façon "je mets Leela en valeur".


Les spectateurs aux nombres de 3 ou 4 les applaudirent enthousiaste. Le prètre avait l'air ravis de leur prestation et Kiralee se releva en disant à Leela "alors? Est-ce que ça te conviens? C'était de l'improvisation totale! Je me suis dit qu'avec au moins une danseuse tu aurais l'air plus mise en valeur!Et puis hein...j'avais pas envie que tu sois la seule à t'amuser!"
Revenir en haut Aller en bas
Sam 26 Avr - 4:14
avatar
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 31

Feuille de personnage
Âge du personnage : :
Métier ::
Voir le profil de l'utilisateur
Soupirant longuement à la réponse qu'elle venait d'avoir, elle leva la main, et en voyant la réaction de la jeune femme, elle posa simplement la main sur sa tête dans ses cheveux, avant de lui répondre simplement.

"Tu n'as pas l'impression d'avoir déjà beaucoup eu ?"

Ce n'était qu'une proposition, la petite danseuse n'était pas obligé d'accepter, c'était son choix d'avoir cette opportunité de montrer ce qu'elle savait faire sur scène, ou de simplement la regarder entrain de chanter. Montant sur scène pour faire quelques réglages, elle arqua un sourcil en voyant la demoiselle monter pour danser prés d'elle alors qu'elle était entrain de chanter, et contrairement à ce qu'elle semblait dire, elle connaissait très bien ses chansons vue qu'elle était entrain d'en fredonner la musique en même temps qu'elle dansait, venant ensuite la regarder poser genou à terre devant elle une fois la chanson terminé. Observant la chanteuse, elle vint lui toquer en douceur le sommet du crâne avec le micro lui répondant tout simplement.

" Pas de ça avec moi, je n'ai pas besoin d'être mise en valeur comme ça. Sinon c'est parfait, tu dandine à la perfection ton petit derrière rebondie !"

Elle l'avait cherché, elle l'avait après tout traitée de mérou quelques minutes plus tôt, sans parler de son gros derrière gras qui était censé déborder de son jean par tout les troues. Puis tournant son regard vers le prêtre et les prêtresse elle vint descendre de scène pour finaliser les derniers détails, notamment l'heure où elle devrait passer, mais aussi pour combien de temps et si elle avait un répertoire à suivre ou si elle allait pouvoir improviser à son envie. Et ce fut seulement après une bonne demi-heure qu'elle fut libre de partir, cherchant rapidement du regard l'adolescente se demandant bien ce qu'elle pouvait faire.

"Tu pries ? Croyante ?"

Regardant l'autel devant lequel l'adolescente s'était posté, elle s'approcha d'elle avant de regarder toutes les petites pancartes sur lesquelles étaient inscrits des milliers de vœux, comme santé, richesse, bonheur, amour et compagnie. Leela se demandait ce que Kiralee aurait bien pu souhaiter, probablement de connaitre ses parents afin de leur mettre son poing dans la figure, c'est ce qu'elle ferait elle si elle était à sa place. Elle ne comprenait pas comment on pouvait abandonner son enfant, aussi pauvre ou jeune l'on pouvait être. Mais Leela n'en savait rien, peut être aussi étaient il mort dans un accident ou d'une maladie et qu'on l'avait caché à la demoiselle, bien que pourquoi lui aurait-on caché ça ? Elle aurait certainement était moins malheureuse que ses parents soient mort...plutôt que de s'être fait abandonner. Regardant la demoiselle qui observait toujours les planchettes, elle posa une main sur son épaule avant de simplement reprendre.

"J'ai terminé, tu veux y aller ?"
Revenir en haut Aller en bas
Sam 24 Mai - 19:13
avatar
Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 29

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 18 ans
Métier :: étudiante univ danse
Voir le profil de l'utilisateur
Kiralee regarda Leela et vint répondre en grimaçant "rhaa! C'était de l'humour...me fais pas la morale s'il te plaît!" L'adolescente soupira et une fois la chanson d'essai de la chanteuse terminée elle se prit un léger coup de micro qui sonna creux et fit écho partout dans l'enceinte du temple. La jeune fille rétorqua "hey! Pfff! Je voulais seulement faire quelque-chose de bien et mon derrière rebondi hé ben il te zut!!" Kiralee ne tarda pas à filer comme une flèche au moment où les choses n'allaient pas tarder à devenir ennuyante puisque maintenant le prêtre allait parler boulot avec Leela.

L'adolescente flâna dans le temple et tomba sur un endroit remplit de ruban attaché sur des branches d'arbres, elle pencha sa tête sur le côté tout en se questionnant sur le pourquoi ces arbres étaient emmaillotés de rubans?

"ça porte chance, tu écris ton vœux sur un ruban et tu l'accroches!" Kiralee sursauta en entendant cette voix et elle regardait la jeune prêtresse qui venait de lui expliquer cela comme-ci elle avait lu dans ses pensées. La jeune prêtresse en habit traditionnel fouilla dans une des poches de l'habit et vint tendre quatre ruban à Kiralee "tiens, c'est pour toi et tes amies!" Kiralee regarda ces rubans blancs et elle les saisit en soufflant un "merci". La jeune prêtresse disparus avec son balais pour continuer son travail et Kiralee pencha la tête pour fixer les 4 rubans.

Elle se demanda bien qu'est-ce qu'elle allait faire comme vœux et surtout à qui d'autres elle pourrait en donner, elle qui n'avait pas d'amis!
La jeune fille réfléchit un instant un pour Yuki, un pour Leela et un pour elle et le dernier...elle allait le garder pour une personne spéciale. Heureusement, l'adolescente avait piqué un stylo-bille à Leela ce matin pour se gratter les fesses et elle avait oublier de le remettre à sa place.

Il lui fallut quelques longues minutes pour décider ce qu'elle allait noter sur son ruban et finalement elle soupira avant de se mettre à écrire en grosses lettres DEVENIR QUELQU'UN DE BIEN ET QUE LEELA RÉUSSISSE SON CONCERT. La jeune danseuse se mit sur la pointe des pieds pour nouer son ruban à une petite branche qui avait été cassée en deux et qu'elle ressouda avec ce ruban.

Elle sursauta en entendant la voix de Leela, décidément aujourd'hui tout le monde s'était donné le mot pour la surprendre. Kiralee se retourna et soupira
"pff! Non! N'importe quoi! C'est une prêtresse qui m'a dit qu'il fallait prendre un ruban et écrire un vœux avant de l'attacher à une branche soit disant que ton vœux se réalise...tu parles d'une conneries! Si les dieux et les déesses existaient je vois pas comment ils feraient pour exaucer les souhaits de tous les humains qu'il y a sur Terre! Mais bon...tiens!" Kiralee tendit un ruban et le stylo à Leela "j'en ai eu quatres, un pour Yuki, un pour Toi, un pour moi et un pour une personne spéciale que je ne connais pas encore!"
Revenir en haut Aller en bas
Mar 27 Mai - 2:36
avatar
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 31

Feuille de personnage
Âge du personnage : :
Métier ::
Voir le profil de l'utilisateur
Comme à chaque fois les derniers préparatif étaient les plus barbant, lumière, réglages son, liste et ordre des chansons qu'elle avait l'intention de jouer, les effets spéciaux, la fumé, les musiciens, bientôt on allait lui demander si les musiciens devaient être rasé ou si ils devaient porter une barbe de trois jours ou encore si elle souhaitait avoir une doublure sur scène en cas d'attentat, ou encore si elle souhaitait connaitre son horoscope.

Soufflant longuement elle passa la plupart des demandes à la trappe, n'écoutant même plus ce que lui disait son homologue, cherchant du regard l'étudiante qui s'était enfuie, elle la vit un peu plus loin en compagnie d'une prêtresse qui lui donna des rubans. Elle n'était pas très coutumières des légendes et autres cérémonies du Japon, mais elle connaissait leurs fortes croyances et superstitions et elle connaissait donc le principe de ces rubans sur lequel on devait écrire un souhait dans l'espoir qu'il se réalise, regardant alors la demoiselle elle vint sourire en coin, se demandant bien ce qu'elle pourrait souhaiter avec tant de ruban.

Abandonnant les gérant en leurs lançant, fait comme bon vous semble, elle vint à la hauteur de la demoiselle qui était sur la pointe des pieds pour accrocher son ruban, mais surtout, pour réparer une branche qui avait été cassé. Puis ce fut cette main tendue avec le ruban qui choqua un peu la chanteuse, elle ne souhaitait donc pas voir plusieurs vœux se réaliser ? Prenant le ruban, elle vint le regarder avant de prendre un des feutres qui était mis à disposition près des planches plus loin pour venir écrire sur son ruban. En grosse lettre, "QUE LA GARDE DE KIRALEE ME SOIS ACCORDEE" pour l'instant, rien d'autre n'avait vraiment d'importance, et surtout, elle avait les moyens de se le payer si elle le souhaitait vraiment, mais cette tête de mule allait être le plus grand challenge de sa vie.

Se retournant, elle arqua un sourcil en remarquant l'Américaine entrain de lire par dessus son épaule ce qu'elle était entrain d'écrire, venant lui donner une pichenette sur le front, elle plissa les yeux en lui disant simplement.

"Ça ne se fait pas de lire les vœux par dessus les épaules."

L'américaine n'avait de toute manière certainement pas compris grand chose vue que la Brésilienne avait écrit en portugais sans même vraiment s'en rendre compte, le japonais ce n'était vraiment pas son fort, même si maintenant elle comprenait plus ou moins ce qui était écrit.

Venant accrocher son ruban à une branche, elle se tourna ensuite face à la danseuse, avant de lui lancer simplement.

"Bon on a une garde robe à garnir, on y va ?"
Revenir en haut Aller en bas
Mar 27 Mai - 12:12
avatar
Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 29

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 18 ans
Métier :: étudiante univ danse
Voir le profil de l'utilisateur
Kiralee regarda Leela prendre le ruban qu'elle lui tendait et aller chercher de quoi écrire dessus, sa curiosité naturelle prit le dessus et elle s'approcha pour voir ce que la chanteuse avait marqué, mais celle-ci la rembarra alors Kiralee soupira en tirant sa mauvaise tête "c'est bon t'excites pas...j'ai rien compris de ce que tu as noté de toute façon!" Lança-t-elle en croisant les bras et lorsque Leela lui proposa de se tirer d'ici elle accepta à la hâte.

"J'allais justement te le demander, mais dit-moi Leela je suis curieuse...est-ce qu'à chacun de tes concert c'est le même cinéma ? C'est pas ton agent qui est censé s'occupé de tout ces trucs vachement barbant ?" L'étudiante s'intéressait pour une fois au métier de Leela ce qui était très rare.

Kiralee se dépêcha d'enfiler le casque de moto et de prendre place derrière Leela avant que celle-ci ne démarre pour aller au centre commerciale. Elles entrèrent et une foule de personnes ayant reconnu la chanteuse s’agglutinèrent pour lui demander des autographes ou bien être pris en photo avec elle. Lorsque la foule commença à se dissiper, Kiralee qui était restée bien sagement adossée à un pilier en regardant tout ce cirque déclara à l'attention de Leela
"moi je pourrais pas supporter qu'une bande de gugusse me tiennent la jambe comme-ça pour une bête signature...comment tu supportes ça toi ? Franchement, je voyais le métier de chanteuse comme un truc facile, mais en fait c'est de la grosse merde d'être une star, t'as pas d'intimité, tout le monde te reconnait et te suis partout sans compter qu'ils veulent tout en savoir plus sur toi! Ben moi je te plein...je compatis! Quelle horreur!"

Les deux femmes entrèrent dans une des nombreuses boutiques et Kiralee se dirigea naturellement vers le rayon adolescent trouvant des jeans baggy et des sweet à capuche c'est là qu'une vendeuse arriva toute joyeuse avec une jupe à froufrous, un leggings et une blouse très féminine "si vous chercher des vêtements à la mode qui vous irons, je vous propose plutôt d'aller voir dans le rayon adolescente!" Kiralee la regarda avec des yeux ronds, regarda Leela avant de regarder la dame souriante et de lui rétorquer "c'est une blague ? Vous m'avez bien regarder ? Moi vivante jamais je porterais ces fanfreluches de chochotte! Je préfère encore me promener à poil dans la rue que de portez des vêtements de bimbos décervelées!"

La vendeuse revint à la charge "mais vous ne souhaitez pas vous habiller à la mode pour plaire aux jeunes garçons de votre âge?" Kiralee émit un petit rire "et puis quoi encore? Mon ambition dans la vie c'est pas de me marier avec un gros matcho et d'être femme au foyer avec 36 sales mioches qui chiales toute les deux secondes pour des conneries!" Elle regarda Leela "on va dans une autre boutique!" Elles s'apprêtèrent à sortir et Kiralee se retourna à la dernière minute pour lancer un "en plus je suis lesbienne les garçons j'en ai rien à branler!"

Kiralee marcha à côté de Leela en grommelant des insultes "non, mais pff! N'importe quoi...tant qu'elle y est fallait aussi me marier de force hein? Et m'offrir un balais et une serpillière!!"
Revenir en haut Aller en bas
Mar 3 Juin - 2:47
avatar
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 31

Feuille de personnage
Âge du personnage : :
Métier ::
Voir le profil de l'utilisateur
"Ouais, depuis que je suis ici, j'ai largué mon agent avant de venir au Japon, c'était un imbécile et il m'aurait tenue la patte pour me faire chanter pratiquement tout les jours en plus des cours. Je n'en ai pas encore trouvé d'autre, bien que à dire vrai je n'en ai pas cherché, Neelam va pouvoir se faire plaisir et prendre la vedette dans la top classement, à dire vrai je m'en fiche pas mal. Tout ce que j'ai envie, c'est chanter pour me faire plaisir et faire plaisir à ceux qui veulent m'écouter, tu sais quoi, je vais chanter pour les fêtes et ce n'est pas à moi que ça rapportera des sous mais au temple qui le remettra probablement à un orphelinat ou un resto du cœur"

Venant enfiler son casque et remettre sa veste, elle grimpa sur sa moto, venant mettre le contact elle démarra pour prendre la direction des magasins afin de remplir la garde robe de la demoiselle dans son dos qui se tenait à sa taille. Sa blessure avait bien guérie, mais elle continuait de la chauffer parfois notamment en ce moment avec la chaleur et la position qu'elle devait garder pour conduire. 

Se garant sur le parking, elle vient mettre sa moto dans un box tout en venant la sécurisé de son anti-vol et choisir un code pour fermer l'enclos. Ayant attrapée son sac à dos elle suivie Kiralee vers les magasins avant de provoquer sa sempiternelle cohorte de fan, venant s'amasser autour d'elle pour des photos et des autographes. Venant les signer et prendre quelques photos, elle se dirigea vers Kiralee qui s'était posée contre un pilier pour l'attendre et vient poser une de ses mains ganté sur sa tête et dans ses cheveux, répondant simplement.

"Alors change d'académie. Les danseuses de groupes ou les musiciens sont peut être moins célèbre que les chanteurs, mais crois moi qu'ils ne passent pas inaperçu non plus. Mais bon tu n'as pas tort, c'est même parfois dangereux, certain fan sont capable de tuer par jalousie, afin que personne d'autre qu'eux ne puisse l'avoir ou l'écouter. D'autre invente des histoires ou retouche des photos pour satisfaire leurs fantasmes."

Entrant dans le premier magasin de vêtement qui apparut en compagnie de la demoiselle, elle ne fut pas un seul instant étonnée de se faire accueillir directement part la gérante du magasin pratiquement prête à vendre son magasin si cela pouvait lui faire plaisir avant de leur envoyer une vendeuse pour s'occuper personnellement d'elles. La regardant alors se dirigeait vers Kiralee pour lui conseiller d'aller vers le rayons adolescente, la chanteuse arqua un sourcil tout en regardant les vêtements Hello Kitty et autre truc à paillette à la mode, tout ça accompagné étrangement de string pratiquement transparent. A quoi bon porter un sous vêtement si c'était pour qu'il ne se voit pas. Puis avec sa tenue actuel, la danseuse n'avait rien d'un demoiselle à s'intéresser à la mode. Elle même avec son jean, son top et sa veste en cuir, avait plus l'allure d'une motarde que d'une femme à porter des jupes d'été.

"Si tu veux oui on va ailleurs. J'espère juste pour eux que c'était une stagiaire."

Alors qu'elle s’apprêter à sortir en la suivant, elle arqua un sourcil et rougie pratiquement jusqu'aux oreilles en l'entendant. Pourquoi ne s'était elle pas empêché de dire ça. Surtout dans un grand magasin, au milieu de centaines de personne et surtout plus que le dire, le crier. Sortant alors, elle vint frapper le dessus du crâne de la danseuse, avant de prendre une de ses oreilles et de la tirer à l'écart avant de se fixer devant elle posant son regard émeraude sur sa personne.

"Je te prévient si demain on voit dans les journaux que j'ai fait les magasins en présence d'une call-girl mineur, car tu ne peux pas t'empêcher de raconter des conneries, je t'enferme dans un placard au milieu de tes balais et serpillière pour le restant des vacances !"

Evidemment, officiellement Leela était une femme seul, tutrice et responsable de personne, on savait bien qu'elle avait une sœur mais elle était aussi brésilienne, elle n'avait aucune raison d'aller faire des courses en présence d'une adolescente typiquement Américaine. Donc entendre celle-ci crier qu'elle était lesbienne en présence de la chanteuse qui l'accompagnait, il était pratiquement impossible que des rumeurs et des ragots ne se créaient pas. Ça réputation aller en prendre un coup, en plus de la confiance que pouvait lui apporter ses collègues qui liraient ça dans les journaux. Et cela pouvait aussi risquer de compliquer le dossier pour devenir la tutrice de l'adolescente. Soupirant longuement elle ferma les yeux.

"Bon, c'est fait... on va éviter de s'enfuir afin de renforcer les préjugés."

Regardant les magasins, elle en trouva un plus typé gothique, ça tombait bien elle devait se trouver un nouveau pantalon et un corset pour le concert et peut être que celui-ci conviendrait un peu plus à Kiralee.

"Ça te va ou tu veux autre chose ?"
Revenir en haut Aller en bas
Mer 4 Juin - 16:51
avatar
Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 29

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 18 ans
Métier :: étudiante univ danse
Voir le profil de l'utilisateur
Kiralee continua de grommeler jusqu'à ce qu'une tape à l'arrière du crâne ne la fasse s'arrêter net,cela ne lui avait pas vraiment fait mal puisqu'elle avait la tête aussi solide qu'un rocher, mais ça l'avait surprise. Elle sentit alors une vive douleur dans l'oreille et grimaça tout en suivant Leela par la force des choses et en chouinant "Aïe! Aïe! Aïe...pas l'oreiiaïe!" Elle se massa l'oreille d'une main alors que la chanteuse lui reprochait d'avoir fait cette réflexion tout haut et la menaçait de l'enfermer dans un placard à balais. Kiralee haussa les épaules "bah! Vas-y! Tu vas me punir d'être honnête?" Elle remarqua ensuite le calme plat qui les entouraient. Les personnes dans le centre-commerciales semblaient s'être toutes arrêter pour écouter leur conversation et elle entendait même des personnes chuchoter notamment un "c'est scandaleux! Qu'est-ce qu'une gamine comme-ça vient faire avec une chanteuse!" Kiralee sans même écouter ce que venait de lui dire Leela se tourna et avança vers la vieille dame qui venait de dire ça.

"Vous avez un problème ? Et vous tous là ! Occupez-vous donc de vos oignons!" La foule se dissipa et Kiralee suivit Leela dans la galerie commerçante. Elle était un peu ailleurs et se demandait si Leela allait préférer sa carrière plutôt que de s'occuper d'une fille comme-elle ? Après tout, elles n'étaient pas pareille. Kiralee entra dans la boutique gothique avec Leela sans même y faire attention et alors que celle-ci lui parlait elle répondit d'une voix monocorde "est-ce que tu vas m'abandonné parce que je te fais honte?" Kiralee baissait les yeux, elle préférait ça plutôt que de voir le regard de Leela.

Elle avait utilisé le terme abandonné comme un chiot dont on ne veut plus et qu'on balance à la moindre occasion qu'on a de le faire. L'adolescente avait beau jouer la fière, elle n'en était pas moins une gamine qui recherchait avant tout quelqu'un sur qui elle pouvait compter, une épaule solide pour porter le poids de son existence et surtout quelqu'un qui pourrait lui donner de l'affection autre que l'amour qu'elle portait à Yuki. L'américaine la regarda avec un air de chien battu et lui dit d'une petite voix sincère
"je suis désolée Leela d'être un poids pour toi...tu as déjà ta maman et ta sœur sous ta charge...je n'ai pas envie d'être un boulet que tu traînes...après tout...tu...tu n'as pas d'obligation à prendre soin de moi..."

♫♫♫♥♥♥♪♪♪



Mon coeur est heureux depuis que tu y prends toute la place...
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 5 Juin - 17:49
avatar
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 31

Feuille de personnage
Âge du personnage : :
Métier ::
Voir le profil de l'utilisateur
Il fallait l'avouer, la petite demoiselle avait du caractère, mais elle le savait depuis son arrivée au Japon, donc ça n'étonnait pas vraiment notre chanteuse. Écoutant la Kiralee faire ses remontrances aux spectateurs de la scène, elle vint arquer un sourcil avant de poser une main sur son front, elle était vraiment impossible à tenir et semblait haïr la terre entière à l'exception de quelques rare personne dont elle semblait faire partit. 

Marchant aux cotés de la demoiselle tout en se rendant aux magasins, elle la regarda songeuse, venant arquer un sourcil et se tourna dans sa direction pour écouter ce qu'elle avait à lui raconter encore une fois. Cette fois elle semblait entrain de penser que Leela était sur le point d'abandonner la démarche qu'elle avait entreprise. Après avoir remplie le dossier rencontré des assistantes sociales et même s'être pris un coup de couteau pour la danseuse, est-ce qu'elle ressemblait vraiment à quelqu'un qui voulait et seulement pouvait penser à abandonner ? La regardant alors qu'elle prenait un air de chien battu, l'espace d'un instant Leela eu l'envie de lui flatter l'arrière de l'oreille, mais là n'était pas à la plaisanterie. 

Levant une main, elle vit Kiralee fermer les yeux, est-ce qu'elle avait peur de se prendre une nouvelle tape ou quelque chose dans le genre ? C'est vrai qu'elle s'était montré peut être un peu trop souvent brutale avec elle, mais il n'y avait pas eu que des frappes et des claques dans ses attentions envers la demoiselle. La regardant alors qu'elle avait toujours les yeux fermé, elle vint délicatement lui prendre le menton, avant de se pencher sur elle pour poser un chaste et léger baisé sur les lèvres de la jeune femme.

C'est ce qu'elle faisait avec sa sœur afin de lui remonter le morale, pour la consoler, ou simplement pour lui faire comprendre que tout allait bien se passer. C'était pour un chanteuse un geste naturelle, mais vue la tête que lui tira l'Américaine, elle vint la prendre dans ses bras venant la serrer contre son cœur avant d'entendre un "mais tu es malade !" dont la danseuse avait le secret, avant de lui murmurer simplement.

"Si je dois finir par avoir une réputation de merde, pour ne serait-ce que te voir avec un sourire quand tu dors et bien j'irais directement assassiner l'empereur affublé d'un costume de wonder-woman, en le tabassant avec une asperge."

Caressant les cheveux et la nuque de la demoiselle tout en la serrant dans ses bras, elle se redressa ensuite venant la regarder et pencha la tête sur le coté venant lui faire un sourire en coin.

"Et si tu me refait cette tête ou me repose cette question, crois moi, que je t'affuble de toutes les jupettes roses et autre vêtements à froufrou que peut contenir ce magasin et tu danseras sur scène dans une tenue de magical girl pour moi !"

Espérant que cette fois ses intentions soient bien clair, elle se tourna avec vers les spectateurs qui avaient sortit leurs téléphones pour prendre des photos. Soupirant longuement elle se redressa et se tourna vers eux en posant une main sur sa hanche en leur laissant un simple.

"Dis donc en voilà une jolie brochette d'empoté. Vous n'avez vraiment rien de mieux à faire que de prendre en photo une chanteuse qui vient acheter des fringues pour sa future fille ? Vous voulez peut être que je vous encre la trace de ma semelle sur le derrière et y inscrive un autographe ?"
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 5 Juin - 17:56
avatar
Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 29

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 18 ans
Métier :: étudiante univ danse
Voir le profil de l'utilisateur
Kiralee la vit lever sa main et par réflexe ferma les yeux s'attendant à une tape sur le dessus de son crâne, mais au lieu de ça, elle sentit son menton se soulever et ouvrit les yeux avant de sentir un contact sur ses lèvres qui ne dura à peine 1 seconde. Kiralee ouvrit de grands yeux rond et ses joues se teintèrent d'une belle couleur rouge. Elle allait rétorquer quelque-chose lorsqu'elle fut prise dans ses bras et serrée tout contre sa poitrine. Elle leva la tête en l'écoutant parler et s'imagina effectivement Leela affublée d'un costume de wonder-woman et armée d'une asperge.

Elle ne put s'empêcher de sourire et de la serrer un peu plus fort dans ses bras maigre et elle fut aveuglée par les flash d'appareils photos. Elle la lâcha tout de suite et s'éloigna, à présent elle allait être le sujet de rumeurs et tout était de sa faute. Kiralee la regarda et la vit s'avancer vers les gens arrêtés et curieux avant de se mettre à les menacer violemment ce qui la fit sourire jusqu'à ce qu'elle entende ce qu'elle venait de dire.

La jeune danseuse n'en croyait pas ses oreilles, avait-elle bien entendu
"future fille ?" Elle la regarda avec une tendresse qu'on ne lui connaissait pas d'habitude et alors que Leela venait à peine de terminer sa réplique fulgurante, deux bras lui enlacèrent le ventre et elle posa la tête contre son dos prenant garde de ne pas venir appuyer sur la plaie de la chanteuse. C'était une façon pour elle de lui montrer qu'elle la remerciait et surtout qu'elle l'appréciait bien plus que ce que la chanteuse pouvait croire.

Kiralee regarda ensuite Leela et lui dit d'un air de défis ayant retrouvé toute sa joie
"chiche! OK! Je m'habille en magical girl pour ton concert et toi tu t'habilles en wonder-woman avec une asperge! T'es pas cap?"La rebelle venait de lui lancer un défis et elle la regardait avec un sourire en coin, Leela allait-elle relever ce défis ? Elle aurait bien aimé que Leela accepte ça aurait été drôle comme situation. Elle ne l'aurait pas fait d'habitude, surtout que porter une jupette rose à froufrous ce n'était absolument pas son genre, mais cette-fois-ci uniquement elle accepterait et elle déclara amusée"je te laisserais même me faire des couettes avec des rubans roses si tu veux!"

♫♫♫♥♥♥♪♪♪



Mon coeur est heureux depuis que tu y prends toute la place...
Revenir en haut Aller en bas
Ven 6 Juin - 4:00
avatar
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 31

Feuille de personnage
Âge du personnage : :
Métier ::
Voir le profil de l'utilisateur
Alors qu'elle était entrain de rouspéter envers ses paparazzi et autres idiots entrain de les photographier, elle sentit deux bras dans son dos et la tête de la demoiselle entrain de l'enlacer se poser contre son dos. Venant tenir en douceur ses mains, elle se tourna lentement, avant de lui caresser la nuque et les cheveux en murmurant.

"Eh bien, eh bien. Ça va mieux ?"

Elle déposa un baisé sur le front de la jeune femme, tout en lui caressant la nuque et les cheveux la serrant contre elle en douceur, avant de la voir reculer et écouter sa provocation venant arquer un sourcil, avant de sourire en coin, observant la demoiselle devant elle.

"Hummm va pour le costume, mais je doute que l'on me laisse monter avec une asperge, tu comprend, c'est une arme uniquement efficace pour tuer un empereur !"

Regardant la demoiselle alors elle vint éclater de rire en l'entendre parler des couettes, et vint lui ébouriffer les cheveux en douceur avant de lui tirer la langue.

"Je t'épargne les couettes, des rien que danser avec des talons à paillette sera un calvaire ! Mais promis je te trouverais une belle culotte bouffante ! "

Regardant la foule se dissiper enfin, elle vint regarder le magasin puis la demoiselle qui lui faisait face, avant de lui prendre les épaules et la pousser vers le magasin, lui lançant un simple.

"Mais pour l'instant on est là pour remplir ta garde robe, même si je sais que vous allez porter un uniforme à l'académie, tu ne vas pas rester cul nue tout le week-end ! "

Bien qu'au final cela ne la dérangerait pas, c'était comme ça qu'elle passait la plupart de ses week-end quand elle n'avait pas de concert, encore quelque chose qui allait changer avec la venue de la demoiselle, son frigo qu'elle allait devoir remplir deux fois plus et un matelas dans sa chambre qui allait voir des fesses pratiquement tout les soir se poser dedans, un peu comme ses sous vêtements qu'elle portait habituellement que rarement.

Venant arpenter les rayons, elle posa son regard émeraude sur un pantalon long, à sangle, comme elle affectionner les porter, ainsi qu'un nouveau corset violet foncé qu'elle pourrait mettre lors de son concert, bien que sa taille n'avait absolument pas besoin d'être comprimé ou maintenue. Elle trouva aussi des mitaines de coude en dentelle noir et une nouvelle paire de bottes à sangle qui lui montait jusqu'à la mi-mollet. Puis elle tourna son attention sur l'adolescente pour voir si elle s'était trouvé quelque chose, avant d'arquer un sourcil en la regardant dans le rayon de ce qui était en promotion. Fermant les yeux un instant, elle se dirigea vers un vendeur pour lui demander de retirer tout les prix sur les marchandises, ne se doutant pas qu'elle reproduirait cette action bien plus tard dans un autre magasin, mais que voulez vous, quand on était une star et que l'on avait les moyens de se payer le magasin entier et son continue, on pouvait s'offrir se genre de plaisir et faire chier le monde.


"Bien et maintenant tu vas me faire le plaisir de prendre ce qu'il te plait ! Même si c'est la statut de l'Undertaker en bronze de 150 kg qui se trouve juste devant toi, ou le buste de Satan ou je ne sais pas trop quel démon en ébène pas très loin . Et il ne faut pas oublier aussi que l'on doit trouver un cadeau pour Sleïlo."
Revenir en haut Aller en bas
Sam 7 Juin - 21:39
avatar
Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 29

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 18 ans
Métier :: étudiante univ danse
Voir le profil de l'utilisateur
Kiralee lui sourit tendrement et lui répondit en hochant la tête convaincue avant rire en entendant la phrase de Leela concernant encore une fois les asperges et la jeune fille rétorqua avec l'évidence même "bah! Tu n'as qu'à en faire un micro!" La jeune fille se laissa ébouriffer les cheveux, de toute façon elle ne les coiffait pas alors un peu plus ébouriffé ou pas ça lui était totalement égal. Bien-sûr avec des cheveux électrique comme elle en avait, quelques mèches venaient à faire des petites cornes à la jeune fille.

Leela la poussa à l'intérieur du magasin et Kiralee resta quelques instant à l'entrée en suivant Leela comme un petit toutous jusqu'à ce que quelque-chose attire son attention. La jeune demoiselle n'avait jamais été tentée par des robes ou des jupes, mais elle ne savait pas pourquoi celle qui était sur un mannequin avait quelque-chose qui la fascinait. L'adolescente regarda autour d'elle pour voir si Leela n'était pas occupée à regarder et elle regarda l'étiquette avec le prix faisant un bon en arrière en grimaçant.

L'adolescente ne pouvait pas croire qu'une simple robe coûtait aussi cher et elle repartit un peu déçue dans le coin promotion et en solde et là, les vêtements étaient pour la plupart avec un défaut de fabrication. Elle farfouilla un peu et réussit à trouver caché entre deux vêtements hideux une salopette short en jeans. Elle le sortit de la tringle et regarda approximativement en le mettant sur elle vite fait pour voir si ça lui allait.

Elle vit Leela arriver vers elle du coin de l’œil et écouta ce que la chanteuse lui expliquait en lui ordonnant presque d'acheter ce qu'elle voulait. Kiralee lui demanda alors d'un ton sérieux
"euh! D'après toi à vue d’œil...c'est quoi ma taille de vêtement?" L'adolescente n'avait jamais eu vraiment de vêtement qu'elle aurait choisit, la plupart de ceux qu'elle portait en boucle venait de marché aux puces.

Elle n'eut pas le temps de dire ouf! Qu'une jeune vendeuse typée gothique et très classe soit dit en passant arriva armée de son mètre ruban et poussa Kiralee dans la cabine d'essayage. Kiralee déclara un
"hey! Je vous permet pas de poser vos mains là! C'est privé!" En effet, la vendeuse prit ses mesures à la poitrine, aux hanche et au ventre. La dame en question ressortit de la cabine en disant un "36". Kiralee sortit à son tour rouge comme une tomate et demanda à Leela "dit Leela...tu es certaine pour les vêtements ?" Elle attendit sa réponse et fonça chercher la salopette short à moitié prix et la robe qui lui plaisait avant de foncer dans la cabine d'essayage d'où des bruits de bagarre s'élevèrent avant qu'elle ne sorte avec la robe enfilée sur elle et en déclarant " alors ? J'espère que ça me va bien parce que c'est méga galère pour mettre un truc pareille!"

La jeune fille ressortit du magasin avec son sac contenant deux tenues, la salopette et la robe, mais là c'était très rare un grand sourire heureux et elle sauta au cou de Leela oubliant la blessure que celle-ci avait avant de finalement s'écarter et dire "oups! Pardon! Tu as mal ? " D'une voix inquiète tout de même.

Kiralee avança devant en bondissant toute joyeuse avant de s'arrêter net devant une vitrine de petites douceurs sucrées et que son ventre ne crie famine alors elle proposa "t'as pas faim toi? Si on faisait une pause déjeuner ?"

♫♫♫♥♥♥♪♪♪



Mon coeur est heureux depuis que tu y prends toute la place...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuri-Academia 2.0 :: Le quartier résidentielle :: Haut standing :: Leela Stonhedge et Cie-