Au cœur des notes [=> Darlene Crowley]

 :: Le quartier résidentielle :: L'auberge Himatsuri :: Chambre de June Wilst Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 21 Fév - 16:14
avatar
Date d'inscription : 16/09/2017
Age : 29

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 26
Métier :: professeur de musique et solfège
Voir le profil de l'utilisateur
June n'avait pas vraiment su comment remercier Darlene pour son cadeau incommensurable et encore, ce terme à lui seul était un terrible euphémisme. June avait installé son nouveau piano dans son petit studio de l'auberge et avait réarrangé son intérieur pour que tous ne soit pas un fouillis. La professeur de musique avait donc décidé de remercier comme il se devait la professeur de littérature au magnifique regard jaune perçant, hélas elle n'avait aucune idée de comment elle devait s'y prendre. La musicienne hésitait fortement entre un cadeau ou simplement l'inviter c'était embarrassant de ne pas savoir quoi faire. La surprise que Darlene lui avait fait l'avait profondément touchée et elle savait que même en la remerciant de nombreuses fois elle n'arriverait jamais à lui offrir quelque-chose d'assez bien en échange. Elle avait laissé deux petits jours s'écoulés durant lesquels elle s'était creusée la tête à la recherche d'une idée de génie, mais en vain.

Elle fini donc par rassembler son courage à deux mains et lors d'une matinée ou elle l'attendait pour l'accompagner, elle l'invita à passer ce soir là pour l'heure du repas. Alors que la journée scolaire était terminée June ne savait toujours pas quoi faire, elle rentra directement pour ranger son appartement bien qu'il ne soit pas en pagaille, cuisiner des biscuits trop sec et aussi de quoi manger, mettre de la musique douce et ensuite l'arrêter pour ne pas que ça fasse rendez-vous et rougir parce qu'elle venait de se l'imaginer.

"Qu'est-ce que tu fous June ?"

Se demanda t'elle à haute voix avant de soupirer et de se laisser inélégamment tomber dans le sofa. Elle avait ramené ses cheveux couleur barbe à papa dans un chignon un peu désorganisé dont quelques mèches s'étaient échappées par-ci par-là, portait des vêtements tous ce qu'il y avait de plus décontracté devait-elle se changer ? L'odeur de la cuisine attira son attention et elle sauta sur ses pieds pour éteindre ce qui brûlait dans la casserole et qui était censé être leur repas de ce soir. Elle regarda la tête que son poulet en sauce avait et l'odeur de carbonisé qui lui brûla l'intérieur du nez et la fit tousser comme quelqu'un qui a contracté la tuberculose la fit rebrousser les narines. Elle ne pouvait pas servir cette horreur à Darlene. Elle décida donc du plan B et étala des prospectus de restaurant sur la table basse.

June ouvrit la fenêtre pour faire partir la légère odeur de brûlé tout en espérant que ça ne sente pas dans le couloir puisque Darlene était sa voisine la plus proche. La professeur de musique décida ensuite de se changer, un joli pull, un short noir et des bas opaques avant de réorganiser un peu son chignon. Elle sursauta légèrement en entendant le bruit de quelqu'un qui toque à la porte et se hâta d'ouvrir avec la boule au ventre, c'était la première fois qu'elle invitait quelqu'un à pénétrer dans son antre.

En voyant Darlene ses craintes se dissipèrent et un sourire ravis illumina son visage sans qu'elle en comprenne exactement la raison et elle la laissa entrer. June était une véritable fan de musique, il y avait des posters représentant des musiciens classiques, des instruments de musique, une guitare par exemple qui avait l'air d'avoir de l'âge, mais aussi un étui à saxophone et à violon entre son sofa et le mur, le piano tout coloré avait une place spéciale. Elle invita sa voisine à venir s'installer sur son canapé et fini par lui avouer.

"J'avais prévu de cuisiner ce soir, mais j'ai été légèrement distraite et c'est immangeable alors je me suis dit qu'à la place on pouvait toujours commander quelque-chose et...je suis désolée, je voulais vraiment que ça soit parfait mais visiblement je suis plus adroite avec mes mains quant il s'agit de jouer des notes que de faire la cuisine."

♫♫♫♥♥♥♪♪♪


The greatest glory in living lies not in never falling, but in rising every time we fall.” *Nelson Mandela*

Voici MA FICHE
Revenir en haut Aller en bas
Mar 27 Fév - 19:23
avatar
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 22

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 25
Métier :: Professeur de littérature
Voir le profil de l'utilisateur
L'invitation matinale avait rendue la journée plus gaie. Plus longue, aussi, pour Darlene qui s'impatientait de pouvoir rencontrer sa collègue dans un cadre plus privé; chez elle. Bien qu'elles soient voisines de palier, elle n'avait jamais osé la faire entrer et vice versa.
Elle se demandait si elle devait considérer ça comme un "rendez-vous", puis préféra chasser l'idée de sa tête, bien qu'un fond d'envie chuchotta à chaque heure dans son oreille.

Une fois rentrée à l'auberge, la professeur de littérature fit un brin de toilette, brossa ses cheveux et hésita devant ses affaires. Elle s'habillait chaque jour de la même façon, son pantalon taille haute qui soulignait sa taille, fine, pour chuter jusqu'à des hanches saillantes, et une chemise blanche, pour un air professionnel. Mais elle avait envie d'opter pour autre chose, poser une autre face d'elle à June.
Elle quitta donc sa chemise au profit d'un haut noir, dont les épaules et jusqu'à la naissance du décolleté s'étendent des lignes de motifs imitant la dentelle.
Elle se jaugea dans le miroir, se demandant si c'était "trop", puis soupira en secouant la tête: tant de questions pour si peu.
Elle passa la porte, son sac sur l'épaule, ferma derrière elle, et toqua à celle de sa collègue, sentant un tourbillon naissant dans son estomac.

Lorsque la porte s'ouvrit, elle remarqua l'odeur un peu âcre qui flottait et s'en allait par la fenêtre ouverte. Des instruments posés dans l'appartement rangé. Elle rit tendrement lorsque sa voisine lui avoua avoir laissé brûler leur dîner, et alla s'asseoir dans le canapé, les yeux courrant curieusement sur le mobilier à la recherche de livres. Quel genre de livre pouvait-elle bien lire? Si toutefois elle en lisait.

"_Il n'y a aucun souci, June! Ne t'en fais pas pour ça, ce sont des choses qui arrivent à tout le monde."

Après avoir laissé traîner son regard sur l'intérieur du studio, Darlene se tourna vers June, appréciant de voir sa nuque dégagée par ce chignon dont s'échappaient encore quelques mèches rosées. Elle se fit violence pour ne pas laisser ses yeux ambrés dégringoler au creux de son épaule, le long des lignes de sa poitrine et, stop, c'est déjà trop.

Elle sortit de son sac une bouteille de vin, rouge, qu'elle posa sur la table basse.

"_J'ai amené ça! Ca nous fera patienter." Fit-elle, souriante.

Le jour tombait, mais la lumière était claire, et il était agréable d'envisager de passer cette soirée avec June, en face à face, dans un environnement beaucoup moins solennel que d'habitude, et aussi beaucoup moins codifié. Elle chérissait ces instants où il semblait que rien d'autre au monde n'existait, qu'elles deux.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪

Revenir en haut Aller en bas
Dim 18 Mar - 8:35
avatar
Date d'inscription : 16/09/2017
Age : 29

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 26
Métier :: professeur de musique et solfège
Voir le profil de l'utilisateur
June se surpris à regarder Darlene peut-être trop intensément et elle fini par détourner le regard, elle la trouvait magnifique d'habitude, mais là elle s'était changée en un véritable papillon avec un haut noir ravissant. Elle la laissa faire le tour de sa décoration pendant qu'elle acceptait sa bouteille de vin et ramenait de quoi l'ouvrir et deux verres à vin pour le déguster. Elle le débouchonna et le laissa un peu sur le côté pour qu'il prenne la température ambiante.

"A dire vrai ce genre de maladresse m'arrive plus qu'à n'importe qui, je ne suis pas très bonne cuisinière et j'ai toujours été plus attirée par les instruments de musique que par les casseroles"


Dit-elle partant en auto-dérision avec un petit rire assez nerveux d'avouer quelque-chose qui lui faisait honte parce que normalement, une femme devait-être capable de faire à manger selon les standard de la société.

" Et tu as envie de manger quoi sinon ? Spécialité japonaise ? Italienne ? Française ? Américaine ? Chinoise ou autre ?"

Demanda la professeur de musique en lui tendant l'éventail de menu de restaurants divers en souriant. Elle servi deux verres de vin et parti chercher le saucisson qu'elle avait coupé et du fromage également détaillés en petits cubes.

"Pour accompagné le vin,j'étais certaine que tu allais en ramener, même si j'en avais prévu aussi"

June lui avoua cela en lui montrant d'un geste de tête la caisse en carton remplie de bouteille de vin juste à côté du canapé entre le canapé et le mur. Elle allait lui dire que si elles ne terminaient pas le vin aujourd'hui, elle pourrait revenir, mais June se ravisa parce que c'était vraiment étrange de lui dire une chose pareille et puis ça l'étonnerait beaucoup qu'elles arrivent en une soirée à terminer 7 bouteilles de vin à moins de terminer ivre morte ce qui n'était pas vraiment son genre. Elle prit une gorgée de vin et se leva pour lui montrer où elle avait positionné le piano comme-ci celui-ci ne se voyait pas en premier dans son appartement.

"Tu vois! J'ai mis Fergie là! Je m'étais toujours dit que jamais je ne donnerais de nom à un instrument, mais je trouvais que ça lui allait bien,tu en penses quoi toi ?"


♫♫♫♥♥♥♪♪♪


The greatest glory in living lies not in never falling, but in rising every time we fall.” *Nelson Mandela*

Voici MA FICHE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuri-Academia 2.0 :: Le quartier résidentielle :: L'auberge Himatsuri :: Chambre de June Wilst-