Une chasse au scoop [PV >> EVA MEYERS]

 :: Le centre-ville :: Centre-commerciale Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 5 Nov - 19:45
avatar
Date d'inscription : 19/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Si Eva était curieuse de voir ce que Bambi allait répondre à sa question, sa première réponse la laissa pensive. Évidemment, elle aurait dû se douter que celle-ci ne saurait trop quoi répondre, puisque la situation ne s'était pas présentée jusque-là. D'ailleurs, Eva avait elle aussi, de fait, commencer à manger sa glace quand la seconde réponse de Bambi tomba - ce qui ne manqua pas de faire avaler de travers la cuillerée qu'elle venait de mettre dans sa bouche.

Après une toux assez forte mais heureusement passagère, Eva posa sa cuiller et regarda alors d'un regard torve Bambi. Elle ne pouvait pas être sérieuse, ce n'est pas possible.

"Sérieusement? Une fille comme moi? Pour autant que je le sache, jamais encore tu n'as semblé être attirée par moi pourtant! Je me trompe?"
Eva était tellement atterrée par la réponse de Bambi que cela lui était venue tout seul. Non, elle ne pouvait définitivement pas être sérieuse!
Revenir en haut Aller en bas
Lun 5 Nov - 20:47
avatar
Date d'inscription : 19/03/2014

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 15
Métier :: Etudiante art
Voir le profil de l'utilisateur
Bambi se sentait stupide et elle se mit à rougir de honte, qu'avait-elle pas dit là ? Eva la trouvait stupide à présent et c'était trop la honte. La jeune roussette aux lunettes rondes se serait bien planquée dans un trou de souris si elle avait pu. Évidemment, Eva n'allait pas la lâcher et voilà même qu'elle la questionnait et que Bambi riait bêtement en se frottant l'arrière du crâne un peu nerveuse.


" bah ! Euh ! Je veux dire... dans le sens une fille comme-toi ça me plairait...t'es cool et drôle et jolie aussi ...bah ! Normal...tu serais attirée par moi toi ? Alors que je suis ta meilleure amie ?"


Le retour de la friendzone pointait à l'horizon et Bambi se replongea dans sa glace avec l'envie de prendre une pelle et de creuser un trou pour s'y enterrer. Pourquoi elle avait dit ça ? En fait, ça lui était venu tout seul sans qu'elle réfléchisse et elle s'était attendue à la réaction de son amie à la demi-seconde ou cette révélation avait franchit ses lèvres. Elle soupira continuant de manger sa glace à la pistache qui lui paraissait être moins bonne bouchée après bouchée.
Revenir en haut Aller en bas
Lun 5 Nov - 23:56
avatar
Date d'inscription : 19/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Face à une telle déclaration, la bouche d'Eva s'ouvrit... Et plus rien. Pas un son ne réussit à sortir de sa bouche. Rien de rien. La refermant alors lentement, Eva se mit à réfléchir, et vite. Était-elle en train de rêver? Ou était-ce un quiproquo, un fort malentendu de la part de Bambi qui ne comprenait pas ce que tout cela impliquait? Ou peut-être un cauchemar, puisqu'elle n'arrivait pas à répondre. Non, rien de tout cela : c'était manifestement la stricte vérité, et Bambi venait tout simplement de la sniper en pleine tête. Tant et si bien qu'Eva n'arrivait même plus à parler, à prononcer un mot. Pour être exact, elle avait tout de suite sentie que si elle ouvrait la bouche encore pour parler, les seules choses qui sortiraient seraient des borborygmes du genre "sprlrt". Autant dire que cela risquait d'être compliqué.


Aussi, sans mot dire, Eva saisit son téléphone, cadra et prit Bambi en photo, puis s'ingénia sur une appli pour la recadrer, la filtrer et y ajouter quelques détails. Dans ses mains expertes, ce n'était pas si difficile, mais Eva avait l'impression d'avoir les doigts boudinés en faisant cela. Puis, toujours sans mot dire, elle transmit ladite photo à Bambi. Une photographie de Bambi, donc, devant sa glace, avec un filtre qui perfectionne ses traits tout en floutant légèrement le reste de la photographie, pour que le regard ne puisse se poser que sur Bambi. Bien sûr, le tout était servi dans un cadre en forme de cœur. Si elle ne pouvait, de fait, plus parler, elle pouvait toujours essayer de s'exprimer autrement. En espérant qu'elle comprenne son message.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 8 Nov - 21:33
avatar
Date d'inscription : 19/03/2014

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 15
Métier :: Etudiante art
Voir le profil de l'utilisateur
Bambi remarqua bien que quelque-chose était anormal dans la façon d'agir de sa meilleure amie, à tout les coups, elle avait dit un truc bizarre, elle se replongea dans sa glace relevant de temps en temps les yeux pour voir sa meilleure amie pianoter sur son téléphone. La jeune étudiante se demandait bien ce qu'elle fabriquait, a qui pouvait-elle envoyer des messages pendant qu'elles étaient ensemble ? Une pointe de jalousie vint lui piquer le coeur jusqu'à ce que son amie retourne son téléphone lui montrant l'écran ou trônait une photo d'elle dans un coeur.



Bambi se sentit tellement soulagée, elle la regarda avec des yeux brillants et vint la serrer dans ses bras tendrement.


" Oh ! Eva ! Moi aussi tu sais !"

Bambi fit une courte pause avant de lui sourire radieuse et d'ajouter.


" Je t'aime tu es ma meilleure amie!"
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 8 Nov - 23:14
avatar
Date d'inscription : 19/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Le minimum que l'on pouvait en dire, c'est que Bambi avait une capacité incroyable d'être ambigüe, et ce malgré elle. Si au début Eva ne savait pas trop comment réagir sur le coup suite à son enlacement soudain, elle fût encore plus perdue par la déclaration qui suivit : elle l'aime... Comme sa meilleure amie? Autant dire que tout cela ne faisait guère sens sur le moment dans l'esprit d'Eva, qui ne comprenait du même coup plus trop sur quel pied danser. Aussi, dans l'incertitude, elle décida de botter en touche en attendant d'y voir plus clair sur la situation.

"Oui, moi aussi je t'aime très fort, Bambi"
Et cette déclaration, des plus sincères, sortit toute seule de sa bouche, et ce sur un ton très calme. Comme si finalement il était simple de prononcer de tels vœux dans une situation pareille. En y réfléchissant, cela venait sans doute du fait que Bambi laissait entendre une certaine ambiguïté sur son point de vue, tant et si bien que sa déclaration pouvait aussi très bien passé pour une sorte d'amour amical. Ce qui n'en était bien sûr rien, mais il était au moins difficile d'en affirmer le contraire. Au moins, cela avait été dit. Reste à voir ce qu'il allait bien pouvoir en découler.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuri-Academia 2.0 :: Le centre-ville :: Centre-commerciale-