Daydream [PV: June Wilst]

 :: Le campus :: Entrée du campus Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ven 2 Fév - 22:54
avatar
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 22

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 25
Métier :: Professeur de littérature
Voir le profil de l'utilisateur

Les jours ont passé, paisibles, communs, sans accroc. Darlene s'enjouait de croiser June dans les couloirs et, sans trop se le dire, s'arrangeait pour la croiser le plus souvent possible. D'autant qu'elle préparait à son intention une petite surprise depuis leur dernière balade en ville...

Un matin, tôt, plus tôt que d'ordinaire, elle se trouva à l'entrée du campus, devant lequel un camion vint se garer pour décharger l'espèce de cadeau maladroit que la professeur de littérature voulait faire à sa si jolie collègue. Après quelques coups de téléphone dans ses contacts de la ville; des musiciens, des metteurs en scène, des saltimbanques de près ou de loin...
Elle avait réussi à racheter pour une poignée de pain ce piano à l'abandon qu'elles avaient croisé en ville, et, pour l'aventure, avait trouvé quelqu'un pour l'accorder.

Dans l'allée, entre les arbres, trônait l'instrument, au beau milieu du passage. La jeune femme était contente d'elle, ravie et pressée de voir la réaction de la professeur de musique. Un large sourire lui étirait les lèvres. Elle remercia chaudement la personne qui avait bien voulu l'aider à mettre au point son "plan". 
Elle alla s'installer sous les branches, sur un banc en périphérie du chemin de dalles qui menait aux portes du bâtiment, et savoura l'air frais qui glissait dans les creux de son écharpe brune, enroulée autour de son cou. Ses cheveux verdoyants dégringolaient le long des grosses mailles du vêtement, puis sur sa veste cintrée pour couler dans son dos. Les jambes croisées, elle attendit un moment avant de voir les jeunes filles commencer à entrer, la plupart remarquant l'instrument sans s'y arrêter.
Darlène sortit une cigarette de son sac et la posa entre ses lèvres, ajoutant quelques nuages à la brume du matin qui s'estompait lentement.

Spoiler:
 

♫♫♫♥♥♥♪♪♪

Revenir en haut Aller en bas
Ven 2 Fév - 23:43
avatar
Date d'inscription : 16/09/2017
Age : 29

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 26
Métier :: professeur de musique et solfège
Voir le profil de l'utilisateur
Quelques jours avaient passés depuis son arrivée et June avait su se faire une place parmi ses collègues et se faire plus présente avec ses élèves. Elle avait remarqué toutefois qu'il y avait un lien, une affinité particulière avec sa compatriote et professeur de littérature Darlène. Il y avait en elle une certaine profondeur d'esprit et une telle beauté qui s'échappait de son être qu'elle ne pouvait que se sentir attirée sans pour autant le dévoiler. June n'osait pas par peur d'être moquée ou rejetée, elle avait déjà fait les frais d'une relation malheureuse qui lui avait gâché la jeunesse et l'avait hantée depuis.

Toutefois, elle s'arrangeait toujours pour la croiser souvent dans la journée en lui adressant quelques mots d'encouragements et des sourires sincèrement véritable. June s'était réveillée dans son créneaux horaire habituel beurrant deux biscottes qu'elle trempait dans son café du réveil pour son petit déjeuner, elle regardait son planing de cours une dernière fois.

La professeur de musique une fois préparée se rendit donc à pieds jusqu'à l'académie surprise que Darlène avec qui elle avait pourtant prit l'habitude de se rendre au travail ne montra aucun signe de vie. Elle n'était pas du genre à s'inquiéter pour si peu, mais elle se posait tout de même des questions sans pour autant le laisser paraître.

June souriait en souhaitant une bonne journée aux élèves qu'elle croisait sur le chemin de l'académie entrant dans le campus pour se rendre jusqu'au bâtiment. Elle sentit l'odeur de la cigarette qui attaqua ses narines et allait rouspéter lorsque ses yeux furent comme captivé par la vue du piano qu'elle avait vu dans la rue et sur son visage passa de l'étonnement, de la surprise et de l'adoration. Elle regarda Darlène à qui elle pardonnait la cigarette et s'approcha d'elle presque en sautillant ravie de voir le piano.

June ne savait pas quoi dire, mais ses yeux particulièrement expressifs montraient tous ce qu'elle ressentait. Elle ne voulait pas s'emballer au départ cependant son corps avait réagir bien plus vite que sa raison et elle venait de réduire la distance entre Darlène et elle de façon significative venant la prendre dans ses bras sans se soucier du regard des élèves trop curieuses.

"Darlène je ne peux pas croire que tu as vraiment fait ça ? ... attend tu as vraiment fait cela ? Oh! Darlène je suis tellement heureuse...tu es folle !! Il est superbe ! Mais pourquoi tu as fais une chose pareille ?"

La chanteuse et pianiste ne savait pas vraiment quoi dire et ses mots sortaient seules, mais l'expression de son visage était heureuse. Le pire de tous c'était qu'elle était retournée plusieurs fois pour vérifier l'état du piano entre-temps et qu'un beau jour elle ne l'avait plus vu et qu'elle avait à tort cru qu'il avait fini aux ordures, mais il était là devant ses yeux et semblait remit à neuf pour une troisième nouvelle vie.

"Comment as tu fais ?" Demanda t'elle en reculant d'un pas remarquant qu'elles étaient devenues la nouvelle attraction parmi les élèves. June trépignait d'une certaine forme d'impatience n'osant pas toucher l'instrument attendant que sa collègue le lui propose bien que son visage montrait à quel point elle mourrait d'envie de laisser ses doigts galoper sur les touches.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪


The greatest glory in living lies not in never falling, but in rising every time we fall.” *Nelson Mandela*

Voici MA FICHE
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 8 Fév - 23:31
avatar
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 22

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 25
Métier :: Professeur de littérature
Voir le profil de l'utilisateur
Bientôt, la chevelure rosée de June se découpa parmi les silhouettes des étudiantes. Darlene se releva du banc en la voyant approcher, observant avec un sourire attendri sa réaction face à l'instrument qui trônait dans le chemin de l'académie. Elle écrasa son mégot dans un cendrier, alors que sa collègue se rapprochait bien vite, et vint la prendre dans ses bras, à la grande surprise de la professeur de littérature. Elle vint poser une main dans son dos, la gardant un tout petit moment près d'elle, riant un peu en l'écoutant s'émerveiller.

"_Pourquoi? Pour toi, June, juste pour toi." fit-elle, à mi-voix alors qu'elle avait encore le visage de June quelque part au creux de son épaule, estimant que les élèves n'avaient pas à l'entendre.
Lorsqu'elle recula, la main de Darlene traîna sur sa taille avant de quitter le contact. Elle souriait.

"_Quelques coups de fil, un peu d'huile de coude... Ce ne serait plus aussi joli si je te racontais tout!" sourit-elle, rieuse.

Elle s'approcha à nouveau, passant son bras sur ses épaules, l'amenant plus près du piano, devant la petite chaise métallique.

"_Allez, essaie-le!" souffla-t-elle, avant de venir poser ses bras sur le dessus de l'instrument, penchée en avant pour poser son menton sur une de ses mains, son regard doré posé sur elle, pétillant de joie.

Il y avait longtemps qu'elle n'avait pas ressenti d'émotions si simples, si sereines qu'en regardant cette femme vivre et sourire... Ces sourires. Cette chaleur, cette douceur qui émanait d'elle. Elle avait cru comprendre qu'elle chantait, en plus d'avoir un merveilleux doigté sur un clavier. Darlene avait, depuis, été très curieuse de connaître le son chanté de sa voix qui, déjà, la faisait fondre lorsqu'elle lui disait "bonjour" entre leurs deux portes pour se rendre à l'académie le matin.
Les regards, bien sûr, s'attardaient sur elles. L'évènement était un peu étrange, mais elle avait envie d'offrir quelque-chose de grandiose. Peut-être était-ce maladroit, connaissant le côté parfois timide de June?

♫♫♫♥♥♥♪♪♪

Revenir en haut Aller en bas
Ven 9 Fév - 9:49
avatar
Date d'inscription : 16/09/2017
Age : 29

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 26
Métier :: professeur de musique et solfège
Voir le profil de l'utilisateur
June était si proche de Darlene qu’elle avait ressenti sa chaleur rayonner sur son corps, avait respiré un peu de son odeur mélange de parfum léger et de cigarette qui s’évaporait, elle avait sentit son souffle chaud à son oreille et sa voix qui lui était si agréable à entendre, qu’elle avait prit l’habitude d’écouter presque en sortant du lit pour se rendre au travail et qui en cet instant lui apparaissait comme attirante, sensuelle, suave même si ça ne devait pas être là, ce que recherchait Darlene et puis elle avait cette odeur dont elle prit une grande bouffée, se rendant compte qu’elle venait de la respirer June se recula avant que Darlene l’invite à essayer le piano.

June s’installa donc bien confortablement le sourire aux lèvres qui ne voulait pas disparaître et ses grands yeux bleu étincelant de joie qui regardait tour à tour la professeure de littérature et le piano. Ce devait être la meilleure surprise de sa vie et elle ne s’y attendait absolument pas ce qui décuplait son plaisir de découvrir ce si merveilleux instrument.
L’irlandaise d’origine était certes effacée et timide en société mais ce n’était qu’un simple masque qu’elle arborait comme un chevalier revêt une armure pour se protéger des coups d’épées. Il y avait un changement notable de sa personnalité lorsqu’elle était face à un instrument et ce n’était plus la June qui voûtait le dos et se faisait petite comme une enfant, c’était la véritable June, la passionnée, celle qui n’avait plus peur de rien armée de ses fidèles instruments celle qui se mettait volontiers à nu lorsqu’elle faisait de la musique qui enlevait la totalité de ses barrières pour toucher celles et ceux qui l’écoutait, mais en ce jour c’était pour Darlene qu’elle voulait jouer un modeste remerciement par rapport au présent qu’elle venait de lui faire de façon si inattendue.

Plus la musicienne y réfléchissait et plus elle se disait qu’elle n’avait jamais été aussi heureuse dans sa vie, elle avait beau avoir eu la chance d’essayer de nombreux pianos, jamais elle n’en avait eu un à elle et bien que celui-là ne ressemblait en aucun cas à ceux qu’elle avait déjà touché, il avait son histoire et surtout il constituait à présent le souvenir le plus heureux de sa vie ce qui en faisait un instrument spécial offert par une personne tout aussi spéciale.

June fit quelques notes pour tester le son, l’accord était fait et sans doute les cordes remplacées, il ne résonnait pas exactement comme elle l’avait pensé au départ. Elle avait vu ce genre de modèle dans des films de cow-boy, les fameux pianos de saloon qui accompagnaient les fêtes en faisant résonner sa musique entrainante dans tout le bar et même en dehors. Il avait un son vraiment claire, fin avec du coffre digne des pianos beaucoup plus imposant qu’on trouvait dans les récitals de musique classique avec toutefois une petite touche de particularité. Elle était dans sa bulle, le visage concentrer comme pour consulter son répertoire de musique.

June commença donc à jouer sans prévenir, elle connaissait par cœur l’emplacement des notes et pouvait sans problème jouer les yeux fermés. Une musique typique de saloon, c’était la première fois qu’elle la jouait et pourtant tout semblait en accord comme-ci elle l’avait répétée avant. La professeur de musique vibrait avec son instrument, le visage radieux tout en ne pouvant s’empêcher de se mouvoir au rythme de sa musique cherchant à amener la bonne humeur à toutes personnes qui pouvait l’entendre. Depuis qu'elle était petite, elle avait toujours su différencier les bonnes notes donner instinctivement les bon temps de silence et refaire une musique qu'elle n'avait entendue qu'une seule fois, preuve d'une oreille habituée et bercée depuis l'enfance par la musique.

Ce n'était pas là le genre de musique qu'on lui prêtait, mais en ce moment June arborait un magnifique sourire, elle s'amusait énormément à jouer ce morceau et elle pouvait sentir les regards des élèves posés sur elle bien que le plus important des regards c'était celui de sa collègue. Elle avait à cœur de mettre le campus de bonne humeur avant de commencer la journée et lorsqu'elle termina son morceau. Elle regarda autour d'elle avant de planter ses orbes couleur saphir dans ceux de son amie si précieuse.


♫♫♫♥♥♥♪♪♪


The greatest glory in living lies not in never falling, but in rising every time we fall.” *Nelson Mandela*

Voici MA FICHE
Revenir en haut Aller en bas
Dim 18 Fév - 9:37
avatar
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 22

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 25
Métier :: Professeur de littérature
Voir le profil de l'utilisateur
Darlene n'avait qu'une hâte: l'entendre jouer. Elle la vit hésiter, un grand sourire illuminant son visage alors qu'elle essayait une touche pour constater que l'instrument avait été remis à neuf, ou presque.
Sa collègue semblait pétiller de joie. Elle entonna un air de vieux saloon, ce qui arracha un léger rire à la professeur de littérature; inattendu, mais plaisant, comme souvent avec June. Elle apprenait à connaître ce personnage d'apparence calme et doux, qui semblait cacher parfois des trésors de passion comme elle pouvait le voir maintenant.
Elle la regardait jouer, danser à son rythme, les mèches rosées glissant de ses épaules. Elle tapait le rythme du bout du pied sur le sol pavé, accompagnant d'une certaine façon la pianiste.

Quelques élèves, curieuses, s'arrêtaient un peu, et puis repartaient, tirées par d'autres. La performance amena le sourire aux arrivantes, qui semblaient regarder la scène avec surprise et, certaines, attendries, ou admiratives de leur professeur de musique.
Lorsqu'elle tourna le regard vers June à nouveau, elle fut saisie par les iris bleus de sa collègue, braqués sur elle. Elle lui envoya un sourire, et eut presque la sensation de ses joues à peine roses, attrapée dans son regard par inadvertance, sans filtre, elle ne pouvait pas cacher la joie que celle de son amie lui procurait.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪

Revenir en haut Aller en bas
Mer 21 Fév - 16:15
avatar
Date d'inscription : 16/09/2017
Age : 29

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 26
Métier :: professeur de musique et solfège
Voir le profil de l'utilisateur

♫♫♫♥♥♥♪♪♪


The greatest glory in living lies not in never falling, but in rising every time we fall.” *Nelson Mandela*

Voici MA FICHE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuri-Academia 2.0 :: Le campus :: Entrée du campus-