Après l'effort, le réconfort [PV Kimiko, Kiralee]

 :: Le centre-ville :: Centre-commerciale Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 7 Fév - 17:43
avatar
Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 28

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 18 ans
Métier :: étudiante univ danse
Voir le profil de l'utilisateur
Kira regarde Kimiko puis Hideko qui semblait avoir froid et qui finalement refuse son invotation, alors soit, si elles veulent être seule, l'américaine ne va tout de même pas les forcer à venir dans sa voiture et elle leur dit alors.

"Faites attention à vous alors! Pas d'imprudence..." pourquoi elle réagissait comme une mère maintenant ? Ridicule, ces deux filles étaient bien assez grandes pour se prendre en charge elle-même. Elle les laissa alors s'en aller et décida de faire de même, il fallait qu'elle fasse dormir sa jeune sœur tôt si elle ne voulait pas que le lendemain elle soit grognon. Elle démarra donc sa voiture qui fit le bruit d'une voiture en fin de vie refusant de démarrer ce qui fit soupirer Kiralee.

"Oh! C'est pas vrai!!" Souffla t'elle en colère avant de sortir et de claquer la porte pour essayer de pousser sa voiture, il fallait bien qu'elle la ramène chez elle. Des emmerdes pareilles ça ne pouvait tomber que sur elle. En plus cette fichue voiture était lourde à crever et très difficile à déplacer.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪



Mon coeur est heureux depuis que tu y prends toute la place...
Revenir en haut Aller en bas
Mer 7 Fév - 17:57
Artiste de la logique
avatar
Date d'inscription : 01/10/2016
Age : 20

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 16 ans
Métier ::
Voir le profil de l'utilisateur
Si la réponse qu'elle fit à Kiralee surprit légèrement Kimiko - elle pensait sincèrement qu'Hideko allait accepter pour éviter de rester dans ce froid polaire - elle ne s'y opposa absolument pas. Après tout, c'était sa décision, et Kimiko n'avait aucune raison de chercher à la contrarier. Aussi hocha-t-elle la tête face à ses déclarations et commença à précéder Hideko, qui semblait beaucoup moins à l'aise qu'elle-même sur la neige. Tout du moins jusqu'à ce qu'elle entende Kiralee pester derrière sa voiture qui ne démarrait pas et qu'elle n'arrivait pas à pousser. Chose à quoi Kimiko répondit d'un ton calme et serein.

"Vu le bruit du moteur, il paraît évident que la batterie est à plat, et que le joint de culasse s'apprête à céder, Kiralee-san. Inutile de la pousser : elle ne redémarrera pas toute seule. Vous feriez bien de rentrer à pied et de venir la récupérer quand il fera meilleur temps."
En réalité, Kimiko avait une idée très précise de ce qu'il y avait à faire pour que la voiture fasse malgré tout la route jusqu'à destination. Seulement, cela prendrait du temps, nettement plus de temps que le temps nécessaire pour rentrer directement à l'Académie à pied. Et puis Hideko avait clairement indiqué qu'elle préférait passer du temps avec elle, seule à seule. Il était donc hors de question de la contrarier en cherchant à faire démarrer cette poubelle cahotante.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 7 Fév - 20:29
avatar
Date d'inscription : 12/04/2017

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 16 ans
Métier :: Etudiante
Voir le profil de l'utilisateur
Hideko était un peu prise dans ses réflexions, Kimiko l'avait vraiment appelée sa future épouse ? Elle avait énormément de mal à le réaliser alors que c'était elle qui venait de l'accepter et elle pensait à la meilleure façon de l'expliquer à ses parentsqui allaient sans nulle doute être très surpris en particulier son père et son grand-père. Les bruits de moteurs et surtout l'éclait de voix de l'américaine la fit se retourner avant que Kimiko prenne la parole.

Elle était vraiment étonnante, elle savait que Kimiko était intelligente et cultivée, mais pas à ce point, enfin elle n'aurait jamais pensé que sa petite amie, enfin fiancée à présent s'y connaissait en mécanique automobile. Hideko pensa à l'américaine et surtout à sa petite sœur qui avait l'air de s'inquiéter et elle se tourna vers Kimiko.


"Tu as une idée de ce qu'on pourrait faire ? On ne peux pas la laisser rentrer à pied avec cette jeune enfant, elle risque d’attraper un rhume"
Hideko savait que Kimiko aurait déjà réfléchi à une solution, elle aurait cent fois préféré rentrer de suite, mais elle n'avait pas envie que cette petite fille qui ne paraissait pas bien costaude attrape froid.

Revenir en haut Aller en bas
Mer 7 Fév - 20:47
avatar
Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 28

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 18 ans
Métier :: étudiante univ danse
Voir le profil de l'utilisateur
Kiralee commençait déjà à s'énerver lorsqu'elle entendit la voix de Kimiko et elle se retourna en levant un sourcil, d'où cette petite aristo connaissait des mots aussi technique ? Elle la dévisagea de surprise écoutant donc la réponse d'Hideko qui avait l'air d'une fille sympa de penser ainsi à sa petite soeur qui avait l'air de paniquer à l'arrière. Comment une fille comme Hideko si douce, si...humaine pouvait être fiancée d'après les termes de Kimiko qu'elle avait à comprit à la volée, alors que cette gosse de riche était si détestable avec ce comportement si suffisant?

La yankee regarda alors Kimiko, elle n'avait aucune envie de marcher jusu'à son appartement car il y avait une trotte et elle ne voulait pas non plus que sa frangine attrape un mauvais rhume ou toute autre saleté de maladie sur le dos. L'américaine devait donc ravaler sa fierté et écouter ce que la nippone avait à lui prodiguer comme conseils.


"merci Hide...ko de te soucier de la gamine, elle a vécu pire qu'un peu de neige, mais je ne voudrais pas qu'elle ai de la fièvre ! "

♫♫♫♥♥♥♪♪♪



Mon coeur est heureux depuis que tu y prends toute la place...
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 8 Fév - 1:21
Artiste de la logique
avatar
Date d'inscription : 01/10/2016
Age : 20

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 16 ans
Métier ::
Voir le profil de l'utilisateur
A partir du moment où Hideko s'était finalement arrêtée pour solliciter implicitement son aide, Kimiko soupira légèrement. Elle était toujours étonnée que certaines personnes s'arrêtent à des détails techniques aussi minuscules, alors que tous les domaines des connaissances étaient reliés les uns aux autres.

"Une voiture, cela reste un objet qui comprend des problématiques simples de plomberie, d'électricité et, accessoirement, de profilage, le tout habillé par une boîte faite pour protéger les passagers des intempéries. Cela n'a rien de bien compliqué."
Se rapprochant alors de la voiture, époussetant légèrement les flocons de neige qui s'était déjà déposé sur son manteau, Kimiko s'adressa alors d'un ton neutre à Kiralee.

"Je suppose que tu n'as pas d'outillage adapté dans ta voiture. Je vais voir ce que je peux faire, mais cela restera du bricolage. Je doute que celui-ci tienne jusqu'à demain soir. Il te faudra trouver le moyen de faire réparer tout cela de manière plus solide. Ou mieux : change de véhicule."
Kimiko sortit alors de son sac, qu'elle portait en bandoulière, un drôle d'instrument, qui se révéla contenir plusieurs outils de bricolage standard. Cet outil n'était pas pour autant, de manière évidente, un instrument acheté en magasin : il était beaucoup trop complexe pour cela. Et pourtant, Kimiko semblait parfaitement en maîtriser l'utilisation. Rapidement, Kimiko avait modifié l'emplacement d'un fil par ici, d'un tuyau par là, resserré un boulon, défaits d'autres, remis en place une sorte de chaîne, avant de remettre en place un certain nombre d'objets divers et variés. Cela pris pas mal de temps et la neige continuait à tomber - tout juste s'était-elle arrêtée pour tendre à Hideko un parapluie, qu'elle avait également sorti de son sac. Ce fût donc passablement couverte de neige et au bout d'une bonne demi-heure de bricolage que Kimiko finit par refermer le capot de la voiture.

"Bon, cela devrait marcher maintenant. Je te préviens, ça risque de cahoter un peu plus encore et de consommer plus de carburant. Mais au moins, ça tiendra bien pendant deux-trois jours."
Tout en parlant, Kimiko avait soigneusement sorti un linge de son sac, essuya méticuleusement ses différents outils, avant de s'essuyer elle-même les mains, non sans les avoir aspergé méticuleusement d'un autre petit flacon qu'elle avait également récupéré dans son sac. Toutefois, si ses mains avaient été salis, il était aussi tout à fait remarquable de constater que Kimiko avait prit grand soin de ne pas se salir ailleurs : ses vêtements étaient toujours aussi impeccables.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 14 Fév - 17:51
avatar
Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 28

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 18 ans
Métier :: étudiante univ danse
Voir le profil de l'utilisateur
Kiralee s'était poussée pour lui laisser la place, elle n'était pas vraiment convaincue, qu'est-ce qu'une aristocrate y connaissait au fond à la mécanique ? Elle la vit sortir un bien drôle d'objet et elle la regarda faire tout en croisant ses bras. L'américaine l'avait peut-être jugée trop vite, visiblement cette petite japonaise s'y connaissait en matière de voiture et de mécanique ce qui l'étonna grandement, elle ne savait pas que les parents friquaient enseignaient ce genre de discipline à leur petits héritiers. Kimiko avait vu juste, effectivement, Kiralee n'avait pas acheté d'outillage, il faut dire que cette voiture elle l'avait eu pour une bouchée de pain donc elle ne s'attendait pas à voir la voiture tenir 10 années de plus, mais une ou deux semaines de plus après son achat cela lui aurait fait plaisir.


L'américaine regarda Kimiko tombant un peu des nue lorsqu'elle lui dit qu'elle avait réglé son problème pendant quelques jours, ça allait cahoter mais peu importe du moment que ça roulait et elle avait du mal à l'admettre, mais cette petite princesse n'était peut-être pas aussi cruche qu'elle le pensait au final.

"Merci beaucoup Kimiko" Dit-elle sur un ton oscillant entre le remerciement sincère et l'étonnement assez fort. La peintre avait prit du temps pour elle alors qu'elle devait le passer avec sa fiancée enfin sa future femme d'après ce qu'elle avait comprit. D'ailleurs, à bien y réfléchir est-ce que deux japonaises de si bonne famille pouvaient ainsi se mettre ensemble ? Cela ne la regardait pas après tout et puis après avoir été sauvée de ce très mauvais pas, elle n'avait pas vraiment envie de mettre les pieds dans le plat avec une question aussi personnelle.


"Puisque vous avez perdu du temps pour m'aider, je vais vous raccompagner, ce sera toujours mieux que de rentrer à pieds et plus rapide..." Décidément, cette fille était vraiment bizarre,  cet outil n'était pas vendu dans le commerce et ça elle en était certaine, ce produit qu'elle mettrait sur ses mains semblait tout aussi artisanale. La petite blonde avait passé tout le temps de réparation sagement dans la voiture et s'était endormie d'ailleurs.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪



Mon coeur est heureux depuis que tu y prends toute la place...
Revenir en haut Aller en bas
Mer 14 Fév - 18:17
avatar
Date d'inscription : 12/04/2017

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 16 ans
Métier :: Etudiante
Voir le profil de l'utilisateur
Hideko pensait vraiment que Kimiko était exceptionnelle, même si elle n'aimait pas Kiralee, en ce moment elle l'aidait et d'ailleurs le fait qu'elle triture de la mécanique sans s'en mêler les pinceaux (le comble pour une peintre ^^') l'étonna énormément, elle n'aurait pas été capable du tout de réparer quoi que ce soit à part faire de la danse, elle n'était douée en rien d'autre. La danseuse se sentit tout de même dépassée, tenant le parapluie que lui avait tendu Kimiko, elle avait cette impression qu'elle était hors d'atteinte comme-ci Kimiko avait été soudainement portée à un rang supérieur et à côté d'elle Hideko se sentait vraiment minable. Au fond la méritait-elle vraiment ?


Hideko n'avait pas réellement sentit le temps passer, elle était en pleine introspection et lorsque Kimiko parla à Kiralee pour lui dire que le problème avait été réglé, il n'y avait que ses mains froides serrées sur le manche du parapluie qui témoignait du temps qui s'était écoulé. Kiralee proposa de les ramener et Hideko ne prit pas de décision. Elle se contenta de regarder Kimiko, elle se plierait à sa logique.Jamais elle n'avait eu cette impression écrasante d'être aussi ridicule et nulle par rapport à Kimiko de se sentir à ce point incapable et surtout elle ne la méritait vraiment pas.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 14 Fév - 18:52
Artiste de la logique
avatar
Date d'inscription : 01/10/2016
Age : 20

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 16 ans
Métier ::
Voir le profil de l'utilisateur
Si Kimiko accepta avec un vague signe les remerciements de Kiralee, sa réponse quant au fait de les ramener resta sur la même ligne de réponse que précédemment : Hideko avait répondu qu'elle préférait rentrer à pied, donc elles rentreraient à pied. C'est donc d'une voix monocorde ne laissant la place à aucune émotion particulière que Kimiko répondit à cette invitation.

"Non, nous allons rentrer à pied, comme le voulais Hide-chan. Ce n'est de toute façon pas très loin."
Rejoignant sur ces faits Hideko, Kimiko se glissa à son tour sous le parapluie, posant alors doucement sa main sur la main froide d'Hideko, qui tenait encore le parapluie. Et, sans lui laisser le temps de réaliser la situation, Kimiko embrassa doucement Hideko, avec une certaine tendresse, avant de lui sourire d'un air légèrement amusé.

"Allons-y, Hide-chan, tu as l'air d'avoir froid. Il ne faudrait pas que tu attrapes un rhume."
Revenir en haut Aller en bas
Ven 16 Fév - 9:20
avatar
Date d'inscription : 12/04/2017

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 16 ans
Métier :: Etudiante
Voir le profil de l'utilisateur
Hideko n'avait en effet pas réalisé de suite ce que Kimiko faisait, ce n'est que lorsqu'elle sentit ses lèvres douces et chaudes sur les siennes qui devaient être glacée qu'elle ouvrit de grands yeux surpris tandis que ses joues prenaient une couleur rouge. Hideko avait froid, elle n'y avait pas réellement fait attention jusqu'ici, mais il était vrai qu'elle grelotait sous cette neige qui tombait. La danseuse lui offrit un sourire en retour et lui répondit.

"Oui allons-y" dit-elle avant de passer un bras sur la taille de Kimiko pour la ramener vers elle et honteusement profiter de sa chaleur. Alors qu'elles marchaient côte à côte voir même qu'Hideko était collée à Kimiko mais en faisant attention de ne pas la gêner, elle la regarda longuement avant de lui dire. "Je trouve que tu es vraiment formidable! Tu as réparé sa voiture comme une professionnelle, j'aurais été absolument incapable de faire cela" Hideko avait le sentiment d'être une incapable que savait-elle faire à part danser ? Elle savait se tenir en société,  elle connaissait l'art de la cérémonie du thé, mais est-ce que ça pouvait réellement lui servir dans la vie ?


Hideko resta près de Kimiko, elle refusait de la voir partir, elle tenait trop à elle et c'était égoïste, mais elle ne la voulait que pour elle toute seule. C'était la première fois qu'elle se montrait aussi possessive, elle se rendait compte qu'elle aimait et qu'elle avait besoin de Kimiko, mais que celle-ci au contraire aurait pu très bien vivre sans elle.


"Kimiko ce soir je veux encore dormir avec toi, d'accord ?" Demanda t'elle même si ce n'était pas vraiment une question, en réalité, elle lui faisait part de ses intentions.
Revenir en haut Aller en bas
Ven 16 Fév - 18:59
Artiste de la logique
avatar
Date d'inscription : 01/10/2016
Age : 20

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 16 ans
Métier ::
Voir le profil de l'utilisateur
Lorsqu'elle la rejoint et après l'avoir embrassé, il sauta aux yeux de Kimiko qu'Hideko semblait émue, voire même impressionnée par ce que venait de faire Kimiko. Chose qu'elle confirma d'ailleurs par la parole. Chose à quoi Kimiko répondit d'un léger haussement des épaules.

"Il faut simplement avoir les bons outils et avoir des connaissances en mécanique, en plomberie et en alimentation électrique. Cela n'a rien de si compliqué. Je suis sûre qu'avec un peu de patience tu pourrais en faire de même."
Marchant alors d'un pas relativement lent sous la neige, toujours collée l'une à l'autre sous le parapluie de Kimiko, la proposition d'Hideko étonna légèrement Kimiko. Non par son contenu - la chose était évidente et admise, d'autant plus qu'elles sont désormais fiancées - mais par son besoin de toujours vocaliser l'évidence. Comme si cela la rassurait. Aussi, à nouveau, Kimiko lentement, la rassura à nouveau - chose qu'elle trouvait personnellement inutile, mais puisque cela semblait important pour Hideko...

"Bien sûr, Hide-chan.  Il nous faudra simplement faire un petit brin de toilettes avant."
Voilà une nouvelle évidence de dites. Kimiko faisait de gros efforts pour qu'Hideko prenne un peu d'assurance, quitte à devoir se fatiguer à dire de telles platitudes.
Revenir en haut Aller en bas
Ven 20 Avr - 18:06
avatar
Date d'inscription : 12/04/2017

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 16 ans
Métier :: Etudiante
Voir le profil de l'utilisateur
La jeune danseuse était heureuse, un sourire aux lèvres elle marchait avec Kimiko qui avait même accepté sa demande ce qui la fit plisser les yeux dans une joie non feinte. On aurait pu dire qu'il n'en fallait pas beaucoup pour la rendre de bonne humeur et contente et ce n'était pas loin de la vérité. Elle hocha la tête lorsque sa fiancée...cela lui faisait toujours étrange de dire cela lui dit qu'il faudrait qu'elles fassent leur toilette avant.


Hideko ne se serait jamais mise au lit sans être propre et habillée pour dormir ça c'était certain. Les mètres enneigés qui les séparaient de l'académie fut trop rapidement parcouru par le couple aux yeux d'Hideko.

"Je ne suis pas certaine de vouloir mettre mes mains dans un moteur de voiture... sauf si réellement je n'ai pas le choix."


Hideko prit donc ses habits pour la nuit ainsi que son nécessaire de toilette pour se laver , avoir la peau douce et sentir très bon. Elle avait passé une excellente soirée et ça c'était indéniable. En mettant de côté l'accrochage avec Kiralee Sempaï...ça avait été une bonne soirée pleine de révélations et elle avait apprécié la nourriture et le repas partagé avec Kimiko.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuri-Academia 2.0 :: Le centre-ville :: Centre-commerciale-