-->



 

Partagez | 
 

 Vivre dangereusement [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Date d'inscription : 09/10/2017

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 19
Métier :: Étudiante section musique cycle 3
Autres comptes: Keiko Harushi
MessageSujet: Vivre dangereusement [Libre]   Mer 11 Oct - 13:56

Assise près de la fenêtre, la jeune femme regardait la nuit qui était tombée et le vent qui balayait les feuilles mortes aux couleurs d'automne, les lampadaires éclairés qui faisait luire les toiles des araignées qui avaient élu domicile dessus pour être certaines de profiter goulument des derniers insectes volants à encore se risquer de voleter près des lumières artificielles. Le bruit d'un verre déposé avec délicatesse sur son rond en carton la sortit de ses pensées et elle reporta son attention sur la serveuse qui venait de déposer un verre d'alcool devant elle regardant les verres déjà vides preuve de tout ce qu'elle avait avalé depuis qu'elle était ici. L'alcool était devenu la seule chose qui la faisait un peu oublier sa tristesse, non ça ne la rendait pas plus heureuse, ça ne l'aidait pas, mais c'était tout ce qu'elle avait trouvé pour trouver un peu de repos boire jusqu'à s'endormir. Elle entoura le verre de ses mains délicate faisant tournoyer les glaçons dans l'alcool un bruit qu'elle reconnaissait entre-milles à présent.

Lottie n'avait pas été en cours de la journée et n'était pas prête de rentrer, avec son uniforme de lycéenne il avait fallut qu'elle sorte sa carte d'identité pour prouver qu'elle était majeure. Certaines clientes la regardaient en chuchotant, mais elle n'en avait que faire elle s'en fichait de tout à présent plus rien n'avait d'importance. Vivre ou mourir ? Qu'elle meurt maintenant ou dans 80 ans ou était le problème tout le monde s'en fichait, personne ne la comprenait. Personne ne voulait l'aider et elle n'en pouvait plus d'être un aimant à sentiment de pitié. Lottie était tellement en colère, comment avait-elle pu faire ça ? Comment sa petite sœur avait pu l'abandonner aussi brutalement ?

Lottie venait de boire son verre d'une traite levant sa main pour en recommander un à la serveuse, elle voyait double, tenait à peine assise sur la banquette en cuir. Elle posa sa tête dans ses mains contre la table entendant des bruits de pas tout près et elle tendit son verre vide dont les glaçons n'avaient pas eu le temps de fondre. 

"Encore un !"


La jeune étudiante en dernière année de lycée, n'avait plus ouvert la bouche pour parler depuis qu'elle était revenue à l'académie et là encore c'était concis d'une voix qui faisait aisément passer le degré d'alcool élevé dans son sang. Se rendant compte que le verre n'avait pas été remplacé, elle tourna le regard ouvrant un œil avant de venir toucher du front la table en émettant un soupir bruyant.


" Allez-y ! Vous gênez pas pour me dire à quel point je vous fait pitié "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 16/09/2017
Age : 28

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 26
Métier :: professeur de musique et solfège
Autres comptes: ///
MessageSujet: Re: Vivre dangereusement [Libre]   Mer 11 Oct - 15:54

Elle qui fuyait la foule d'habitude, une fois n'était pas coutume, elle avait décidée de sortir seule et la raison était la suivante : Elle était à la recherche d'une de ses élèves un peu perturbée et complètement perdue qu'elle avait en section musicale. La directrice l'avait demandé en début de semaine pour lui expliquer que une de ses nouvelles étudiantes avait eu un événements très douloureux récemment, June avait vu passé son dossier lorsqu'elle avait passé sa soirée à les éplucher un par un pour connaître un peu plus ses élèves. Lottie Shield, une jeune demoiselle très douée qui avait un avenir très prometteur, notes excellentes, créatives, bosseuse, une élève appréciée par toutes ses pairs et même les professeurs. June avait trouvé cela très dur ce qui s'était produit pour elle et si la directrice lui avait demandé d'être compréhensive, elle l'avait été, essayant de la faire renouer à la musique même d'entamer un dialogue avec la jeune demoiselle qui se montrait très renfermée. Ce jour, elle ne l'avait pas vu en cours et n'avait entendu que quelques rumeurs de couloir disant qu'elle était rentrée plusieurs fois au dortoir dans un état d'ébriété assez prononcé.
June comprenait la jeune demoiselle, elle avait perdu sa mère de cette façon et même si à l'époque on l'avait trouvé trop jeune pour lui expliquer les raisons exactes du décès de sa maman, une fois qu'elle était devenue adolescente avec des questions légitimes et qu'elle avait apprit la vérité, des questionnements et de la colère s'étaient manifestés. Pourquoi avait-elle décidé de l'abandonner ? Ne l'aimait-elle pas assez fort pour commettre l'irréparable ? Était-ce sa faute ? Il lui avait fallut des années pour passer au-dessus et faire son deuil correctement aussi, elle se doutait bien que pour son élève qui avait perdu sa jeune sœur c'était différent, mais qu'elle devait également être en colère et avoir besoin d'exprimer son mal-être en vivant dangereusement.
June n'avait jamais été à l'aise face aux gens et avant d'entrer dans le Kuro Neko elle prit une grande respiration visant à se calmer avant d'entrer. Elle balaya la salle du regard avant de se faire attraper par un vigile qui lui demanda sa carte d'identité ... elle aurait dû porter ses lunettes, on ne lui aurait pas demandé de justifier son âge. Une fois qu'elle fut libre de rentrer, elle chercha du regard son élève avant de reconnaître l'uniforme, il n'était pas une bonne idée qu'elle aille boire avec un uniforme de l'académie ça risquait de déshonorer l'établissement. Elle s'approcha doucement de Lottie qui avait son visage dans ses mains, puait l'alcool à plusieurs mètres et avait pas mal de verres vides qui traînait. La professeur de musique se demandait comment une si jeune femme avait fait pour engloutir tout ça et tenir encore éveillée, June se sentait déjà un peu alcoolisée avec un tier de verre alors avec autant de verres elle aurait terminé dans un coma.
Son élève la prit pour une serveuse et lui demanda un verre avant de finalement relever des yeux et lui poser une question. June savait qu'elle se sentait mal surtout pour venir se rabaisser de cette façon.


"-Tu ne me fais pas pitié Lottie, tu m'inquiètes allez ! Viens, tu as assez bu pour aujourd'hui ! Je te ramène, tu as besoin de te reposer et de dé-saouler!"

♫♫♫♥♥♥♪♪♪


The greatest glory in living lies not in never falling, but in rising every time we fall.” *Nelson Mandela*

Voici MA FICHE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 09/10/2017

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 19
Métier :: Étudiante section musique cycle 3
Autres comptes: Keiko Harushi
MessageSujet: Re: Vivre dangereusement [Libre]   Jeu 12 Oct - 19:29

Lottie leva les yeux au ciel en ricanant face à la réponse de la professeur de musique, qu'est-ce qu'elle pouvait bien y connaître celle-là ? La pianiste qui avait refusé de touché un piano depuis le décès de sa sœur fronça les sourcils, elle n'avait pas bu assez, elle en voulait plus, toujours plus pour combler le vide de son cœur alors la professeur pouvait toujours attendre qu'elle la suive et compter dessus parce que ça n'arriverait pas. La pianiste détourna le regard soutenir les yeux bleu de madame Wilst ça lui donnait le vertige, pourquoi tout s'était mit à tourner dans la pièce ça lui donnait mal au cœur.

Lottie se leva précipitamment la main devant sa bouche car elle sentait quelque-chose de désagréable et de chaud remonter le long de sa gorge et que ça allait finir par sortir rapidement. Elle avait du mal à se déplacer, mais elle réussit in-extrémis à arriver au toilette pour sortir tout ce que son estomac contenait à genoux devant le trône en porcelaine avec l'odeur de vomi alcoolisé qui planait dans la pièce mélangée avec celle d'urine, la pauvre musicienne en perdition vida le contenu de son ventre.

La dernière fois qu'elle avait été malade comme-ça c'était lorsqu'elle était enfant et qu'elle avait attrapé un mauvais virus et elle se rappelait que sa sœur lui glissait des messages d'encouragement sous la porte de sa chambre où elle avait été mise en quarantaine. A présent, elle pouvait être malade comme une chienne et même mourir noyée dans son propre vomi plus personne n'était là pour elle. Lottie avait mal au cœur et rien qu'à sentir l'alcool elle aurait à ce moment juré de ne plus boire d'alcool, mais elle savait que ce serait une promesse qu'elle ne tiendrait pas et que demain ou après-demain elle reviendrait pour combler son vide avec ce breuvage nocif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Vivre dangereusement [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Etiquette et savoir vivre
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuri-Academia 2.0 :: Le quartier des loisirs et de la restauration :: Kuro Neko-
Sauter vers: