-->



 

Une rencontre sous le signe de la musique [PV=> Yuki Kazane]
 :: Autour de la ville :: Plage

Date d'inscription : 24/06/2017
Age : 24
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 17
Métier :: étudiante cycle 3 musique
Ven 29 Sep - 23:01

La journée touchait doucement à sa fin, une journée d'automne où les feuilles séchées des environs se mélangeaient avec le sable humide et granuleux de cette plage. Les derniers rayons d'un soleil qui n'avait été que source de lumière et de temps sec venaient se refléter sur la pellicule d'eau que laissait les vagues qui venaient et repartaient en emportant les traces de pieds nus de la blonde effaçant ainsi son passage sommaire en ce lieu. Elle n'était pas habillée de l'uniforme de l'école et pour cause, il s'agissait d'un samedi et elle en avait pleinement profité pour venir chercher de l'inspiration et respirer de l'air iodé car elle avait entendu que ça l'aiderait à se concentrer et elle avait besoin de cette concentration pour donner tout d'elle-même.

Le vent marin était particulièrement fort et il faisait danser aux rythmes rapides de ses caprices ses longs cheveux d'un blond de blé attaché en queue de cheval qui pourtant venait fouetter son visage alors qu'elle fermait les yeux profitant pleinement des sensations de la douche chaleurs des rayons sur sa peau, du rafraîchissement de ce vent si joueur qui venait caresser son visage avec douceur et s'engouffrer sous les plus petites interstices de ses vêtements pourtant chaud venant picorer sa peau, des vagues d'eaux de mer qui venaient se prosterner à ses pieds nus en les recouvrant de sables pâteux. Le spectacle de ce couché de soleil d'automne était magnifique. Elle attendit que l'orange du ciel se change en un dégradé d'orange et de bleuté pour remonter plus en hauteur sur la plage et sortir son instrument. Elle avait envie de jouer en cet instant pour accompagner le passage d'une bonne journée à une douce nuit.

Keiko laissa l'archet venir faire vibrer les cordes de son précieux violon et faire sortir une très belle et très douce mélodie, elle donnait tout ce qu'elle avait. Son corps tout entier dansaient en cadence avec les mouvements de l'archet et pourtant même si elle adorait jouer, il manquait quelque-chose pour que ce soit parfait.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪

"La musique c'est comme la vie forte et fragile à la fois"
Date d'inscription : 19/12/2013
Age : 21
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : :
Métier ::
Sam 30 Sep - 1:40
La jeune japonaise avait passé une journée à flemmarder dans sa chambre. Sa fiancée était partie avec sa petite sœur et elle avait avancé tout ses devoirs dans la semaine. Etant seule, elle s'était dit qu'un peu de repos ne lui ferais pas de mal. Mais maintenant, elle ressentait le besoin de faire quelque chose car rester ainsi inactive l'avait rendu amorphe et elle n'aimait pas se sentir si molle. Regardant par sa fenêtre et voyant que le soleil était toujours présent, elle se dit que ce serait bien d'aller prendre l'air.

Se préparant avec une tenue assez chaude, elle posa son regard sur sa guitare et se dit qu'elle pourrait en profiter pour s'exercer dans un coin tranquille.


Prenant son instrument sur le dos, elle attrapa ses clefs et quitta sa chambre. En chemin elle salua les quelques visages qui lui étaient familiers et quitta le dortoir. Quand elle mit le nez dehors, elle prit une grande inspiration afin de se délecter de l'air frais et de l'odeur si particulière de l'automne.  Yuki adorait cette saison qui colorait les arbres de couleurs chaude alors que l'air se faisait plus frais. Elle aimait ce contraste et cette air qui lui semblait plus pure.

Entamant sa marche le sourire aux lèvres, elle se demandait où est ce qu'elle allait se rendre. Pour finalement se dire qu'elle irait là ou ses pas la mènerait et qu'elle s'arrêterait quand elle en ressentira le besoin. Elle profita des paysages et de l'ambiance si particulière qui s'offraient à elle. Être seule avait de bons côtés parfois, cela lui permettait de s'évader dans ses pensées et de mettre ses sens en éveille. Elle resta attentive aux moindres bruits, aux moindres odeurs et à la vue. Elle marcha de longues minutes ainsi, à flâner en suivant le vent. Et ses pas la guidèrent jusqu'à la plage. Elle se fit la réflexion que cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas profité de ce lieu. Elle sortait de plus en plus rarement seule et son lutin n'appréciait pas spécialement la sensation du sable qui la démangeait et l'odeur de l'iode qui lui rappelait soit disant le poisson mort. La japonaise eu un sourire amusé en pensant à cela. Quand à elle, elle n'avait rien contre ce lieu, au contraire. Etant native de Tokyo et n'ayant auparavant rien connue que la grande ville, elle appréciait tout les espaces sauvages et en particulier le bord de mer. Elle appréciait de pouvoir fixer une ligne d'horizon et avoir cette impression que le monde était infini. Cela lui donnait envie de voyager, de découvrir de nouveaux pays, de nouvelles culture. En posant sont regard sur le large, elle avait cette impression de liberté qui naissait en elle. Comme si tout était possible et que rien ne pouvait l'empêcher de réaliser ses souhaits.

Alors qu'elle avait retiré ses chaussure et entamer sa marche sur le sable fin, elle laissa ses pensées partir loin, tout en fixant l'horizon. Le ciel commençait à prendre une teinte orangée  et elle perçu comme une mélodie de violon qui apporta une touche de magie au tableau qui s'offrait devant elle. Elle cru d'abord que c'était le fruit de son imagination, mais en tendant l'oreille elle se rendit compte que le son était bien présent, bien qu'un peu lointain. Elle se laissa donc guider par cette douce mélodie et par sa curiosité, espérant découvrir qui en était l'auteur.

Elle n'eut besoin de s'avancer que de quelques mètres avant de distinguer la silhouette d'une ravissante jeune fille aux cheveux blond qui jouait du violon en dansant, suivant le rythme lent de la musique. Yuki ne put s'empêcher de l'admirer. Elle lui apparaissait comme une vision, se laissant porter par sa musique et par l'environnement, elle aurait pu servir de modèle photographique ou même de peinture. En s'approchant encore, la guitariste reconnue l'inconnue. Elle avait déjà vu ce visage dans l'un de ses cours. Cette jeune fille était dans sa classe et la japonaise s'en voulu de ne pas se souvenir de son prénom. Elle n'était là que depuis quelques semaine, mais Yuki n'avait pas prit la peine de se présenter. Même si elle avait moins de mal à se lier aux autres, la jeune femme restait tout de même assez solitaire. Elle aurait aimé s'approcher et entamer une discussion avec la blonde, mais elle ne voulait pas interrompre son moment d'évasion.

La jeune fiancée se contenta donc de fermer les yeux et de profiter de la musique. Puis une idée lui vint, en évitant de faire du bruit, elle se rapprocha encore afin de n'être qu'à quelques mètres de la violoniste. Elle s'installa dans le sable et sortie sa guitare de son étui. L'autre musicienne semblait tellement emportée qu'elle ne remarqua ni entendit la japonaise s'installer. Yuki plaça ses mains sur l'instrument qu'elle connaissait par cœur et concentra son oreille sur la mélodie joué au violon. Elle su rapidement quels accords jouer et se mit à entamer une rythmique. Elle commença doucement, afin de ne pas surprendre la violoniste. Prenant de l'assurance et ayant trouvé les bons accord, elle se mit à jouer de plus en plus fort, mêlant le son de sa guitare à celle du violon.

Elle ferma à nouveau les yeux et se concentra sur la sensation des cordes sous ses doigts. C'était grisant. La mélodie l'a fit frissonner de plaisir et remarquant que cela ne semblait pas déranger sa camarade, elle prit plus d'assurance et fit quelques arpèges. L'instant était parfait. Les deux instrument s'accompagnaient merveilleusement bien et la plage fit comme bercée dans un rêve. Jouer de la guitare était comme une seconde nature chez Yuki et il devait en être de même pour la jeune fille et son violon. La maîtrise des deux musicienne créait une atmosphère apaisante et relaxante qui aurait touché n'importe quel passant. D'ailleurs, en ouvrant les yeux, Yuki remarqua que quelques curieux c'était approché et certains étaient même en train de les filmer. Mais Yuki ne s'en préoccupa pas plus que ça et se contenta de refermer les yeux afin de concentrer ses autres sens. Elle accompagna ainsi la jeune violoniste, jusqu'à ce que celle ci ai terminé de jouer.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪

"Yuki Kazane"Lorsque je t'ai vu pour la première fois, j'ai su que c'était toi et que personne d'autre ne compterait pour moi
Date d'inscription : 24/06/2017
Age : 24
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 17
Métier :: étudiante cycle 3 musique
Sam 30 Sep - 13:31
La jeune fille se contentait de jouer en suivant son envie, elle aimait tellement la musique et elle ne remarqua effectivement pas qu'une autre personne était venue se joindre à elle tout du moins jusqu'à ce que des accords de guitare ne parviennent à son oreille absolue. Les deux instruments se mélangeaient bien ensemble donnant une musique qui à ses oreilles sonnaient comme parfaite et qui la fit sourire de joie alors qu'elle se tournait vers la personne qui l'accompagnait en harmonie lui offrant un visage et un sourire chaleureux malgré le vent qui semblait vouloir emmêler leurs cheveux plus qu'ils ne l'étaient déjà. Il n'y avait rien qui semblait les perturber, Keiko faisait preuve d'un calme olympien et d'une grande sensibilité dans ses accords qui entraient dans une harmonie parfaite avec ceux de la jeune fille qui se prénommait Yuki.

Keiko était de nature calme et solitaire, mais pourtant elle avait tout de même fait l'effort d'apprendre le prénom des élèves présentent dans sa classe et surtout elle avait entendu pas mal de rumeurs qu'elle avait préféré ne pas écouter et comme quoi Yuki se faisait battre par sa petite amie qui l'avait forcée à devenir sa fiancée. En écoutant jouer Yuki et en voyant son air aussi radieux et épanoui que le sien, ces rumeurs devenaient juste ridicules et ça ne pouvait pas être possible cette jeune femme aux cheveux noirs semblait aimer la vie autant que Keiko l'aimait.

Elles ne s'étaient jamais parler, mais il n'y avait besoin d'aucune phrase en ce moment chacune d'elles appréciaient les notes mélangées de leur instrument respectif. Lorsque la dernière note de la musique s'échappa venant mourir en douceur dans le bruit d'une vague venant se jeter avec force sur la plage, le soleil avait encore décliné pour laisser les premières étoiles de la nuit se réveiller. Les lampadaires s'étaient allumés et quelques applaudissements de quelques passants venu admirer le spectacle ramena la musicienne à la réalité. Elle s'avança vers Yuki d'un pas lent laissant les traces de ses pieds dans le sable pour venir lui tendre la main en souriant.


"Merci beaucoup d'avoir accompagné mon violon avec ta guitare Yuki-sempaï" Lui dit-elle avant de se mettre à genoux pour ranger son instrument dans son étuit et remarquer avec une certaine gêne qu'il y avait quelques pièces dedans que les spectateurs avaient déposés, ils étaient déjà parti et Keiko se releva après avoir fermé son étuit et montra les pièces dans sa main.

"Un petit chocolat chaud pour réchauffer nos mains mis à mal par ce vent marin cela te dirait ? Oh ! Je ne me suis pas correctement présentée je m'appelle Keiko." La jeune violoniste proposait cela sincèrement, il y avait tout juste pour qu'elles puisse se prendre un chololat chaud et partager une douceur, le week-end elles avaient droit à beaucoup plus de liberté au dortoir. La lycéenne semblait être une fille très douce et très amicale qui semblait avoir à cœur d'aider les autres.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪

"La musique c'est comme la vie forte et fragile à la fois"
Date d'inscription : 19/12/2013
Age : 21
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : :
Métier ::
Mer 11 Oct - 23:50
La japonaise ressentie des frissons de bien être, alors qu'elle continuait d'accompagner la violoniste. Il y avait longtemps qu'elle n'avait pris autant de plaisir accompagnée d'une autre musicienne. A vrai dire, cela devait dater d'avant son arrivée ici, quand elle apprenait à jouer de la guitare avec sa mentor. Cela fit beaucoup de bien à Yuki de pouvoir ainsi se laisser aller et de jouer juste pour le plaisir. Sa partenaire était incroyablement douée. Yuki avait dut s’entraîner d'arrache pieds pour atteindre un bon niveau de jeu, alors que pour la blonde, cela semblait innée. Le violon semblait faire partie d'elle.

La jeune guitariste rendis son sourire à sa camarades, tout en continuant de faire glisser ses doigts sur les cordes de son instrument. Elle était rassurée de voir que la jeune femme semblait prendre autant de plaisir qu'elle pendant ce morceau. Yuki avait l'impression de se trouver ailleurs, de voyager à  travers les notes produites par leur musique. C'était une sensation grisante et unique. La nippone profita encore de cet instant jusqu'à ce que les dernières notes n'arrivent et ne laissent place à un agréable silence. Celui ci fut coupé par les applaudissements et la jeune fiancée ne remarque que seulement que la nuit commençait à tomber et qu'il faisait plus froid qu'elle ne le pensait. Elle se remit ensuite sur ses pieds, avant de retirer le sable qui s'était accumulé sur son pantalon et porta son regard sur sa camarade qui venait de s'approcher.
Yuki libéra une de ses mains et serra doucement les doigts de la blonde dans les siens avant de lui sourire.


"Ce fut un plaisir. Merci à toi pour m'avoir ainsi transporté au travers ta musique."

Yuki rangea à son tour son instrument et se débarrassa der dernier grain de sable présente sur elle et son étui, avant de se tourner vers Keiko. Elle s'en voulu de ne pas avoir retenu son nom avant qu'elle ne se présente, mais se promis de ne pas l'oublier et de faire plus attention à ses camarades de classe à l'avenir. Ce n'est pas en restant dans son coin qu'elle pourra se lier d'amitié. Bien qu'elle n'ai plus de mal à communiquer avec les autres, la jeune japonaise avait encore néanmoins du mal à faire le premier pas. Mais elle restait toujours ouverte à ceux qui viennent vers elle.

" Avec plaisir. Je dois avouer que le froid m'a un peu surprise aussi. En tout cas, je suis ravie de faire ta connaissance Keiko-chan."

Yuki accorda un nouveau sourire à la violoniste avant de la suivre en dehors de la plage. Le temps était agréable bien qu'un peu frais. Le ciel était dégagé et laissait apparaître sa parure d'étoiles scintillante. La brune se dit qu'elle avait bien fait de sortir, elle aimait beaucoup l'ambiance qui se dégageait de cette soirée un peu particulière. Reportant son attention sur sa comparse.


" Je tenais à te féliciter pour ta maîtrise du violon. On m'a toujours dit que c'était un instrument assez compliqué. Comment en es tu arrivée à vouloir en jouer?"

♫♫♫♥♥♥♪♪♪

"Yuki Kazane"Lorsque je t'ai vu pour la première fois, j'ai su que c'était toi et que personne d'autre ne compterait pour moi
Date d'inscription : 24/06/2017
Age : 24
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 17
Métier :: étudiante cycle 3 musique
Jeu 12 Oct - 16:45
La jeune blonde souriait déjà en parlant avec Yuki, elle la regarda épousseté son étuis du sable qui s'y était déposé grâce à l'aide de cette brise de bord de mer malicieuse, le sable n'était pas mouillé où elles s'étaient posées pour jouer ensemble et donc le sable partait facilement il suffisait simplement de venir le frotter ou encore de secouer l'étui et automatiquement il retombait en reprenait la place qui lui était dû ou était emporté par le vent un peu plus loin. La violoniste se perdit un peu dans ses pensées sur le voyage d'un grain de sable et lorsque sa poignée de main trouva écho dans cette de Yuki, elle la regarda à nouveau souriant de façon bienveillante en découvrant le son de sa voix et comme elle l'avait pensée cette jeune artiste de sa section et de son cycle n'avait rien d'une femme battue comme le disait les mauvaises langues des bancs scolaires. Le compliment de son ainée d'un an la fit agrandir son sourire avant qu'elle ne prenne aussi la parole pour lui répondre d'une voix douce et mélodieuse sans arrière-pensée ni jugement d'aucune sorte. Yuki aussi l'avait transportée, leur musique les avaient fait voyagé bien au delà de ce que Keiko aurait pu imaginer jouer en parfaite synchronisation et surtout avec un guitare, car violon et guitare ne s'associaient qu'assez rarement alors que là leur improvisation était vraiment agréable autant à créer qu'à entendre, mais était-ce là un pur coup de chance ou une révélation ? La violoniste préférait se dire qu'il s'agissait d'un heureux hasard, elles s'étaient trouvées avec des ressentis fort proche qui les avaient guidées l'une et l'autre à entrer en harmonie musicale.
"Tout le plaisir est pour moi Yuki-sempaï, nous sommes dans la même section mais je n'avais pas eu le courage de t'aborder encore, j'ai un peu de mal à m'ouvrir aux autres" Répondit-elle en s'éloignant un peu pour quitter le sable devenu un peu froid. Keiko  avait bien fait de se mettre pieds nu pour éviter aux sables de rentrer dans ses chaussures et que lorsqu'elle les auraient retirées en rentrant, elle puisse faire un château de sable avec tout ces petits grains dorés qui se seraient infiltrés dans les interstices de ses chaussures pourtant fermées. Toutefois, à présent que le soleil ne venait pas répandre sa douce chaleur, elle avait les bout de ses orteils gelés.

Yuki se montrait vraiment telle qu'elle était c'est à dire une jeune femme douce et sensible comme la jeune musicienne qui prit une petite couleur rouge à entendre son compliment sur la maîtrise de son instrument avant de répondre à la question légitime de la guitariste. Elle-même n'avait jamais trouvé difficile d'apprendre le violon et pourtant ce n'était pas la première fois qu'elle entendait ce genre de remarque donc elle réfléchit à ce qu'elle allait lui dire avant de le faire.

"Merci je suppose que chaque instruments est difficile à maîtriser pour celui qui ne le pratique pas même si la guitare est une cousine du violon je ne suis pas certaine que j'arriverai à donner vie aux notes aussi bien qu'avec mon violon avec lequel je joue depuis que je suis enfant." L'étudiante en troisième cycle musicale avait essayé de lui donner la réponse la plus logique et honnête possible, elle n'était pas ce genre de jeune fille à se mettre en avant et à vouloir briller à tout prix alors elle adoptait pour un attitude plus modeste et simple comme elle l'avait toujours fait et restait naturelle.

La question de Yuki souleva une myriade de souvenirs pour Keiko autant qu'elle s'en rappelait, elle avait toujours eu un violon à proximité de ses mains et lorsqu'elle était au début de son apprentissage elle dormait même avec son violon.
"J'ai commencé le violon quand j'étais au jardin d'enfants alors je ne me souviens pas réellement ce qui m'a motivée, je pense que j'ai dû regarder une retranscription d'un concert avec ma maman et que j'ai dû trouvé cela beau donc j'ai décidé d'en faire. Au début je cassais les oreilles de tout le monde je n'étais vraiment pas douée du tout et au fur et à mesure je me suis entrainée mais avant de venir à l'académie j'avais arrêté d'en jouer pendant un an parce que je n'avais plus le temps d'en faire et toi ? Tu avais quelqu'un de ta famille qui jouait de la guitare ou bien tu voulais ressembler aux idoles ?" Keiko s'était lancée dans des explications assez complètes bien qu'elle ne puisse pas réellement déterminé d'où sa passion venait exactement, cela ne l'empêchait pas d'en apprendre un peu plus sur Yuki qui lui semblait vraiment gentille et pas du tout hautaine comme certaines filles qui se vantaient d'avoir de bonnes notes sans jamais travailler ce que Keiko ne croyait pas puisqu'elle travaillait dur tout les jours et s'entraînait parfois plusieurs fois avant de réussir un morceau ce qui l'amenait à penser que leur improvisation magique n'était qu'un coup de chance.

Tout en bavardant, elles s'étaient rapprochées d'un petit salon de thé qui faisait le coin de la rue et qui de l'extérieur paraissait avoir exactement ce qu'elles recherchaient, un peu de chaleur, du chocolat chaud et une petite douceur dont l'odeur sucrée venait déjà donner l'eau à la bouche de la musicienne au violon qui poussa sans plus attendre la porte. La chaleur de l'intérieur les engouffras immédiatement une fois qu'elles furent rentrée et Keiko s'installa à une table vide attendant que Yuki fasse pareil.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪

"La musique c'est comme la vie forte et fragile à la fois"
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Autour de la ville :: Plage
Une rencontre sous le signe de la musique [PV=> Yuki Kazane]

Sauter vers: