Un premier jour fort en émotion [PV=> Darlene Crowley]

 :: Le campus :: Académie :: Salle des professeurs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 20 Sep - 11:16
avatar
Date d'inscription : 16/09/2017
Age : 30

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 26
Métier :: professeur de musique et solfège
Voir le profil de l'utilisateur
C'était aujourd'hui LE grand jour, celui ou elle allait donner cours pour la première fois et June se sentait terriblement stressée pourtant elle se répétait que ce n'était que des gamines et qu'elle était la figure d'autorité, mais il n'y avait rien à faire elle avait le trac. Elle avait jouer devant des personnes, fait des récital de musique et même fait un concert philharmonique, c'était la première fois qu'elle allait avoir des centaines de regards pendant toutes la journée rivés sur elle. La jeune professeur était réveillée depuis bien avant l'aurore encore la faute à son cauchemars récurrent et surtout elle ne parvenait pas à s'empêcher d'inventer les pires scénarios de cette journée et si ses élèves ne l'aimaient pas ? Elle était morte de peur à l'idée que tout ne se passe pas comme elle le voulait.
La jeune femme s'était donc habillée de façon tout à fait classique sans chercher à faire trop chic, un pantalon noir opaque et une chemise blanche, ses fausses lunettes vissée sur son nez, ses cheveux rose noué dans une tresse serrée sur le côté venant dégringoler sur son épaule et son grand-sac dans lequel elle avait disposé ses notes et ses dossiers de cours théorique ayant déjà planché sur ce premier cours. Elle regarda sa montre nerveusement il était 8h02 du matin, il n'était passé que 2 toutes petites minutes depuis qu'elle y avait jeté un œil la dernière fois. Elle était assise droite comme un "i" dans la salle des professeurs complètement vide, non seulement elle allait devoir faire bonne impression à ses élèves, mais aussi à ses collègues. Une tasse de café encore fumant était déposé devant elle et elle semblait attendre avec une certaine nervosité qui faisait trembler l'une de ses jambes toute seule faisant claquer ses hauts talons à rythme régulier. Elle devait tenter de se calmer, elle était adulte et professeur à présent, elle avait déjà fait plus effrayant. Elle se répétait cela comme un mantra prenant une bonne bouffée d'air avant de la relâcher.
Elle décida de relire ses notes ça ferait plus sérieux et cela lui permettrait de penser à autre-chose au lieu de remuer des hypothèses inventées de toutes pièces par son cerveau en ébullition. La porte s'ouvrait lentement, une élève ? Un professeur ? Au vue de son air il s'agissait d'une professeur et là ce fut le blocage total, elle ne savait pas quoi dire. Elle savait qu'elle devait dire bonjour et se présenter, mais les mots ne sortaient pas comme si ils étaient bloqués dans sa gorges.
June se traitait déjà de tout les adjectifs les plus pessimistes qu'il puisse exister dans ce bas monde avant de se lever un peu maladroitement tout en rougissant de honte et en tortillant ses doigts en signe de grande nervosité.


"- Bonjour, je viens d'arriver au sein de l'équipe, je me nomme June Wilst"

Elle n'en revenait pas elle avait réussit à articuler de sa plus belle voix, mais que devait-elle faire ? Lui serrer la main ?
Lui donner la bise ? Ou bien faire la courbette à la japonaise elle n'en avait aucune foutre idée alors elle tendit sa main par pure réflexe son cœur battait jusque dans ses tempes. Devait-elle ajouter quelque-chose ou laisser la professeur lui poser des questions ? Elle n'était pas très bavarde de base et en règle général pas très sociable non plus, mais la première chose que son esprit pensa ce fut qu'elle avait des yeux vraiment magnifiques. C'était vraiment le moment sans-doute pour penser à ce genre de choses ?

♫♫♫♥♥♥♪♪♪


The greatest glory in living lies not in never falling, but in rising every time we fall.” *Nelson Mandela*

Voici MA FICHE
Revenir en haut Aller en bas
Mer 20 Sep - 12:10
avatar
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 23

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 25
Métier :: Professeur de littérature
Voir le profil de l'utilisateur

Levée tôt, très tôt, sans pouvoir se rendormir, Darlene décida de se rendre à l'académie, pensant qu'elle n'y trouverait pas un chat. Habillée comme tous les jours, d'une chemise blanche, elle portait une veste à capuche noire un peu épaisse, pour se protéger du froid matinal. Elle se sentait particulièrement calme. Ses pas raisonnaient dans les couloirs qu'elle traversa jusqu'à la salle des professeurs, où elle entra sans se donner la peine de frapper, tranquillement.
A l'intérieur, elle vit une jeune femme assise à la table, visiblement tendue, ses cheveux roses noués, et d'adorables lunettes posées sur le nez. Elle lui sourit.

"_Bonjour!" Fit-elle, en posant son sac sur une chaise à côté d'elle, avant de repartir vers le meuble où étaient posées la machine à café, la bouilloire, et quelques tasses. Elle mit de l'eau à chauffer alors que la jeune femme se présentait. "Ah, c'est vous qui allez vous occuper du cursus de musique?"

Darlene revint vers la table alors qu'on entendait la bouilloire se mettre en marche. Elle s'assit près d'elle, posant ses bras sur la table.

"_Je suis Darlene Crowley, professeur de littérature. Ravie de faire votre connaissance."

Elle décida de ne pas l'embarasser de poignée de main ou autre contact prématuré. Elle sentait bien que June était stressée, et d'autant plus depuis son arrivée; ses joues rougissaient, et elle jouait avec ses doigts comme une enfant. Darlene lui offrit son plus beau sourire, attendrie, et continua à voix basse, comme si elle lui faisait une confidence.

"_Détendez-vous, personne ne va vous manger ici! J'étais comme vous en arrivant. En plus, je ne parlais que quelques mots de japonais..." Elle prononça la dernière phrase en anglais, ayant noté que la sonorité de son nom indiquait qu'elles devaient partager cette langue.

Elle avait envie que la nouvelle recrue se sente chez elle ici, au moins soutenue par ses collègues. Elle comprenait tout à fait la pression que ce métier pouvait créer, surtout lorsqu'on débarque dans un nouvel établissement...

♫♫♫♥♥♥♪♪♪

Revenir en haut Aller en bas
Mer 20 Sep - 13:08
avatar
Date d'inscription : 16/09/2017
Age : 30

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 26
Métier :: professeur de musique et solfège
Voir le profil de l'utilisateur
June remarquait qu'elle avait vraiment été une mauvaise collègue de travail, elle avait complètement oubliée de faire du café pour les autres professeurs et elle notait précieusement dans un coin de sa tête que les prochains jours elle se montrerait plus sociable en faisant le café et en emmenant petits pain et croissant. La professeur lui posa une question et elle se contenta de dodeliner positivement de la tête avant de répondre toujours sous l'emprise d'un certain degré de stress.

"- il s'agit du poste que je vais occuper, oui et je suis ravie également de faire votre connaissance, madame Crowley"

Elle ne savait pas si elle devait la tutoyer, la vouvoyer l'appeler par son prénom ou son nom de famille alors dans le doute elle se montrait extrêmement polie. Les yeux bleu de June s’agrandirent sous ses lunettes face à cet aveu de la part de la professeur qui semblait partager sa langue natal avec un léger accent qui ne lui était pas inconnu puisque son père partageait le même. Elle avait commencé à apprendre le japonnais dès le moment où elle avait décidé de postuler à l'académie, elle se débrouillait dans les thermes associés à la musique et dans les conversations communes.
Cette simple confidence lui avait fait du bien, elle lui sourit chaleureusement comme pour la remercier. Elle se faisait du soucis pour pas grand-chose au final. Il lui suffisait de se laisser porter par la journée et de toutes façon ça ne pouvait que bien se passer puisque ses élèves partageaient sa passion pour la musique et comptait sur elle pour apprendre.


"- je ne suis pas plus à l'aise en japonnais j'ai appris de quoi pouvoir me débrouiller pour me faire comprendre des élèves, mais je ne maîtrise pas très bien la langue, merci de votre soutien, mais excusez-moi de cette question n'avez-vous pas des origine irlandaise par hasard ?"

Elle lui avait répondu dans la même langue que Darlene avait utilisé pour la fin de sa phrase.Cela la détendait de pouvoir parler avec quelqu'un alors qu'il s'agissait d'une totale inconnue et qu'habituellement elle ne faisait que très rarement le premier pas d'une conversation. Elle pouvait sentir les bienfait de cette rencontre, ses genoux avaient cessé de se cogner l'un contre l'autre et elle avait reprit une couleur de peau normale, elle remonta ses lunettes sur son nez. Elle regarda l'heure 8h15 dans 15 petites minutes il allait falloir qu'elle assure avec ses élèves, sa classe, elle était déjà venue la veille avec l'accord de la directrice pour poser ses affaires et prendre ses marques.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪


The greatest glory in living lies not in never falling, but in rising every time we fall.” *Nelson Mandela*

Voici MA FICHE
Revenir en haut Aller en bas
Mer 20 Sep - 15:44
avatar
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 23

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 25
Métier :: Professeur de littérature
Voir le profil de l'utilisateur
La première réponse fit un peu tiquer notre professeur de littérature, qui s'empressa de répondre avec douceur

"_Appelez-moi Darlene, je vous en prie! Madame, ça fait vieillir, c'est très bien pour les élèves, mais entre nous..!"

June sembla se détendre en entendant la jeune femme parler anglais. Darlene sentit son sourire s'agrandir, alors qu'elle lui en offrait un aussi. La question qui suivit la surprit un peu; elle avait reconnu son accent. Peut-être venait-elle du même endroit?
C'est assez naturellement qu'elle continua à parler la même langue, puisque c'était plus facile pour elles deux.

"_Tout à fait!" affirma-t-elle. "D'où venez-vous?" demanda-t-elle, curieuse.

La bouilloire se mit à siffler. Elle ne vit rien d'impoli dans le fait que sa compère n'avait pas préparé le café pour toutes; Darlene n'aimait pas ça. Elle fit glisser sa chaise en arrière pour se lever et détacha un sachet de thé dans une tasse pour y verser de l'eau chaude. Sa tasse était un peu "kitsch", portant en gros le logo AC/DC. Elle avait ce truc depuis ses années de collègienne...
Elle resta attentive à la jeune femme assise derrière elle, et revint à la table avec son thé infusant, et suivit le regard vers la pendule. Déjà 8h15. Elle espèrait que ce court échange donnerait à June le courage d'affronter la journée, qui s'annoncerait un peu stressante mais devrait se passer sans encombre.

"_Ca vous dirait que l'on se retrouve pour le déjeuner? Vous aurez quelqu'un avec qui debrieffer cette première matinée!" proposa-t-elle.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 21 Sep - 17:16
avatar
Date d'inscription : 16/09/2017
Age : 30

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 26
Métier :: professeur de musique et solfège
Voir le profil de l'utilisateur
June regarda la professeur qui lui demandait de l'appeler par son prénom, c'était qu'elle n'avait pas l'air d'être beaucoup plus vieille qu'elle-même à première vue. Madame Pétrova lui avait même indiqué que les professeurs avait pour la plupart moins de 30 ans. June décida que si Darlene devait se faire appeler par son prénom, alors ce serait pareil pour elle.

"- Appelez-moi June dans ce cas..."

Bien que ce soit une évidence, la jeune femme préférait prévenir plutôt que de se faire à son tour appeler madame, madame ce n'était pas elle, elle était bien trop jeune pour se faire appeler de la sorte et elle n'était pas mariée non plus. Il était très agréable pour la professeur de musique d'avoir une collègue qui parlait en anglais tout comme elle. Darlene lui confirma qu'elle venait bien d'Irlande et lui retourna la question à laquelle June répondit d'une voit tout à fait agréable.

"-Je suis née à Cork et j'y ai été élevée jusqu'à 7 ans ensuite je suis partie habiter aux USA et vous Darlene ?"

Elle trouvait que ce prénom était doux et lui allait bien, c'était chantant comme prénom et elle découvrit qu'elle aussi avait encore des souvenirs de ses années d'adolescence, elle avait exactement la même tasse dans son placard à vaisselle ce qui la fit d'ailleurs sourire amusée par cette coïncidence avant qu'elle ne pouffe de rire en lui expliquant afin qu'il n'y ai pas de malentendu.

"-J'ai exactement la même tasse chez moi, en tout cas je vous remercie j'étais assez angoissée à l'idée de faire mon tout premier cours, mais grâce à vous, je pense que cette matinée va être bonne."

Dit-elle écoutant son invitation à déjeuner ce à quoi la jeune et nouvelle professeur répondit d'une voix toute simple.

"- Avec plaisir Darlene"

Darlene c'était vraiment un joli prénom et elle le casait dès qu'elle le pouvait, elle se leva déjà 8h25 et rangea les cours qu'elle avait sorti dans son sac en interrogeant une dernière fois la professeur de littérature très charmante.

"-les élèves viennent toutes seules dans la classe où bien il faut aller les chercher dans la cours ?"

Pour elle cela paraissait logique que les élèves viennent d'elle-même, mais ne sachant pas elle préférait demander plutôt que de se retrouver dans sa classe toute seule à attendre des élèves qui ne viendraient pas. La matinée se passa plutôt bien, elle pu faire connaissance avec les élèves et leur demander de lui interpréter un petit air histoire de voir leur niveau. June leur expliqua également comment elle allait fonctionner pour les cours, comment elle notait les devoirs, comment se passait les interro et elle pu leur donner leur premier travail à réaliser pour la fin de semaine.
Lorsque la sonnerie retentit annonça la pause du déjeuner, elle eut à peine le temps de leur souhaiter une bonne après-midi que ses élèves étaient déjà sorties de la classe ce qui la fit sourire amusée par tant de précipitation, les jeunes étaient toujours pressés.
June se rendit ensuite en salle des professeurs où elle pu se présenter à d'autres membres de l'équipe et s'installer à une table en attendant Darlene qu'elle salua d'ailleurs très amicalement lorsque celle-ci se présenta à son tour dans la salle. June sortit sa boite à repas dévoilant un sandwich pain de mie, salade, sauce mayonnaise, filet de poulet et tranche de gouda le tout coupé en pointe avec quelques bâtonnets de carottes et de concombre. Il ne s'agissait pas d'un repas japonnais, mais ce serait tout de même nourrissant pour son après-midi.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪


The greatest glory in living lies not in never falling, but in rising every time we fall.” *Nelson Mandela*

Voici MA FICHE
Revenir en haut Aller en bas
Lun 25 Sep - 20:32
avatar
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 23

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 25
Métier :: Professeur de littérature
Voir le profil de l'utilisateur
En revenant à la table avec son thé chaud, Darlene remarqua le rire de sa collègue, et, intriguée, souriait mais le regard plein d'interrogations. Elle rit à son tour lorsqu'elle lui apprit qu'elle avait la même tasse marquée du même logo, clairement amusée par tous ces points communs qu'elles semblaient avoir. Cet échange aura, finalement, également réussi à mettre notre professeur de littérature de très bonne humeur. Elle était ravie de trouver quelqu'un qu'elle allait côtoyer quotidiennement et avec qui il semblerait qu'elle allait pouvoir s'entendre, peut-être même nouer une complicité. Enfin, pas de plans sur la comète, mais l'idée de passer du temps avec cette jolie femme à lunettes n'était pas pour lui déplaire...

"_Elles viendront en salle, ne t'inquiètes pas pour ça! Bonne matinée!" Souffla-t-elle en la regardant partir, ses yeux dorés glissant le long de chaque accent et changement de rythme de ses déplacements, comme on regarderait quelqu'un danser. Sa curiosité quant à June s'aiguisait peu à peu.

Elle leva le nez vers la pendule, et se décida elle aussi à rejoindre sa salle de cours, sa tasse de thé en main. Installée au bureau, l'appel, et puis la lecture d'un extrait de texte dont elle fit une analyse en questionnant ses élèves, se déplaçant entre les rangs avec le livre à la main ou adossée au bureau, passant prendre une gorgée de son thé -de temps en temps- qui refroidissait au fil des minutes.
La matinée passa en un battement, bien que Darlene prenne toujours son temps pour donner ses cours, prenant soin de répondre à toutes les questions qui lui seraient posées, et essayant au maximum d'être comprise et de faire passer les messages des auteurs qu'elle traitait.
C'est avec les manches de sa chemise relevées aux coudes et les cheveux maladroitement attachés en une queue de cheval que la jeune femme revint vers la salle des professeurs, sa tasse dans une main et un L'Etranger d'Albert Camus dans l'autre. Elle entra alors que quelques unes étaient déjà attablées.

"_Bon appétit~" fit-elle, d'une voix chantante, à l'attention de toutes, sans pour autant parler plus haut que le niveau sonore général.

Elle cherchait June des yeux, et finit par la trouver sans peine. Elle sourit et vint s'asseoir près d'elle, alors qu'elle sortait de son sac son propre sandwich, dans sa boîte en plastique, ainsi qu'une pomme, qu'elle posa sur la table avec tout ce qu'elle tenait dans ses mains en arrivant. Elle échangea quelques banalités avec ses collègues, avant de se tourner vers June.

"_Alors, cette matinée?" demanda-t-elle, son attention semblant tout à fait concentrée sur elle.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪

Revenir en haut Aller en bas
Mar 26 Sep - 12:39
avatar
Date d'inscription : 16/09/2017
Age : 30

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 26
Métier :: professeur de musique et solfège
Voir le profil de l'utilisateur
Il n'était pas très difficile en effet de trouver June avec ses cheveux de couleur rose et le fait qu'elle semblait relativement mise à l'écart alors qu'elle avait essayé de parler avec d'autres professeurs qui étaient restés polis mais parlaient déjà entre elles. Elle leva un regard souriant vers la professeur de littérature qui venait de lui poser une question.

"- mieux que ce que j'avais prévu. Les élèves sont charmantes et vous comment s'est passée votre matinée ? Darlène ?"

Demanda t'elle tout en proposant une tasse de thé à la jeune professeur en face d'elle se remplissant une tasse par la même occasion. La musicienne n'était pas très café, elle préférait le thé dont elle pouvait changer le parfum au gré de ses envies. June trouvait que cette enseignante était gentille et à l'écoute, c'était grâce à sa bonne humeur qu'elle ne s'était pas laissée emportée par sa nervosité apparente de ce début de matinée.
Elle commença à déguster son repas préparé la veille avec soin tout en attendant la réponse qu'allait lui donner la jeune femme aux cheveux vert en face. Elle remarqua le livre que la professeur avait posé, elle se souvenait de l'avoir étudié et lu dans ses années de lycée et s'étonna que ce livre soit toujours au programme un grand classique.


"- Vous terminez tard Darlène ? Je me demandais si vous accepteriez de venir manger et prendre un verre dans la ville ? Je ne connais aucun restaurant de cette ville et faire connaissance autour d'un bon repas c'est toujours mieux non ?"

La jeune professeur de musique ne se reconnaissait pas, elle n'était pas celle qui faisait le premier pas d'habitude, mais là c'était différent car la professeur de littérature lui était fort sympathique.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪


The greatest glory in living lies not in never falling, but in rising every time we fall.” *Nelson Mandela*

Voici MA FICHE
Revenir en haut Aller en bas
Mar 26 Sep - 19:24
avatar
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 23

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 25
Métier :: Professeur de littérature
Voir le profil de l'utilisateur
Darlene fut ravie de se voir servir un autre thé, qu'elle pourrait, cette fois, boire chaud. Elle hocha la tête pour la remercier, avant de lui répondre.

"_Eh bien, une matinée comme une autre!" fit-elle, avant de sourire, un air de malice dans les yeux en entendant qu'elle avait dépeint les élèves comme charmantes. Elle savait d'expérience que certaines pouvaient être de vraies teignes, quand elles voulaient. Mais elle préféra ne pas l'alerter sur ce point tout de suite; elle s'en rendrait compte bien assez tôt.

Darlene entama son sandwich, écoutant les conversations éparses de leurs voisines, par habitude, mais elle remarqua que June avait jeté un oeil sur le livre qui traînait sur la table. Effectivement, c'était une lecture assez classique, et elle déduit que sa collègue l'avait probablement reconnu.
Son attention se re-porta immédiatement sur elle lorsque sa voix s'éleva à nouveau.
Elle marqua un léger temps d'arrêt, de réflexion très courte, n'étant pas sûre de comment elle devait interpréter cette invitation.
Si elle n'avait pas cet incroyable contrôle sur elle-même et ce filtre épais entre ses propres émotions spontannées et les autres, elle aurait pu rougir d'imaginer que cela pouvait être un genre de rencard. Mais rien ne parut, et elle enchaîna, enthousiaste.

"_Avec plaisir! C'est plein de coins sympas, ici, c'est l'occasion de faire une petite visite! Je finis à 18h."

Sa voix ne trahissait rien de ce qui se tramait dans sa tête; incertitudes, jauge du taux de joie, légère anxiété. Peut-être son regard avait-il subtilement changé, pour devenir un peu plus instable, sautant de focus en focus pendant quelques instants avant de ralentir jusqu'à la normale, lorsque l'instant déstabilisant fut passé.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪

Revenir en haut Aller en bas
Mar 26 Sep - 20:01
avatar
Date d'inscription : 16/09/2017
Age : 30

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 26
Métier :: professeur de musique et solfège
Voir le profil de l'utilisateur
Apparemment et surtout d'après ce que Darlène venait de lui dire, elle avait passé une matinée ordinaire rythmée par ses cours. June avait tendance à idéaliser ses élèves, mais dans les jours à venir c'était certain que les filles qu'elle avait dit charmantes risquaient de montrer leur véritable visage et la musicienne serait peut-être amenée à donner des punitions. La punition a laquelle elle pensait de suite c'était la retenue et ensuite aller voir la directrice dans son bureau pour les plus réticentes.
Un sourire marqua le visage de la jeune professeur nouvellement arrivée dans l'établissement, Darlène finissais plus tard qu'elle, mais ce n'était pas important elle l'attendrait dans la salle des professeur. Puisque Darlène lui expliqua qu'il y avait des coins très sympathiques dans le coin, June en déduit par logique qu'elle devait habiter la ville depuis quelques-temps déjà.


"-C'est parfait, je vous attendrais ici à 18h alors si vous n'y voyez pas d'inconvénients"

June ponctua sa phrase de sourires, elle n'arrivait plus à arrêter et c'était à cause de la jeune femme assise devant elle. Heureusement, elle avait toujours été bonne actrice et masquait avec facilité ce qu'elle pouvait pensé traduisant cela par un sourire amical. Une visite de la ville c'était une bonne idée et June pourrait en profiter pour repérer des commerces où faire ses courses, où commander à manger lorsqu'elle n'aurait pas envie de faire à manger c'est à dire presque tout les jours.
June termina son repas tout en regardant de temps en temps Darlène, elle était belle quand-même, ces yeux, ces lèvres rien n'était imparfait dans son visage. A quoi pensait-elle ? Elle était attirée par les femmes, mais jamais elle n'oserait le prétendre alors il ne fallait pas qu'elle se mette à fantasmer aussi rapidement, elles se connaissaient à peine c'était enfantin d'agir comme une adolescente avec un coeur d’artichaut.


"-Vous vivez au Japon depuis longtemps ? Cela n'est pas trop difficile de vivre ici ?"

Il fallait qu'elle trouve quelque-chose à dire pour ne pas laisser un long silence s'installer et que la professeur de littérature pense qu'elle n'avait aucun sujet intéressant à aborder et voilà ce qui sortait de sa bouche ! Elle venait de poser une question à laquelle elle avait la réponse, si c'était si difficile de vivre ici alors Darlène serait déjà repartie.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪


The greatest glory in living lies not in never falling, but in rising every time we fall.” *Nelson Mandela*

Voici MA FICHE
Revenir en haut Aller en bas
Mer 27 Sep - 21:04
avatar
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 23

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 25
Métier :: Professeur de littérature
Voir le profil de l'utilisateur
Darlene n'eut aucun mal à remettre ses "idées" en place, s'assurant à elle-même que cette interprétation était sans doute très très déplacée, en plus de n'être absolument fondée sur rien d'autre que ses propres ressentis, puisqu'elle connaissait sa collègue depuis bien trop peu de temps pour savoir la décoder comme il se devait pour la comprendre à 100%. Elle fit le calme à l'intérieur, récupérant sans peine le suivi de ses pensées sans turbulences.

"_D'accord, parfait, faisons comme ça!" lui sourit-elle.

La professeur de littérature continua son repas, calmement, le regard flânant entre ses collègues qui discutaient ensemble et June. Elle adorait ce prénom, d'aussi loin qu'elle se souvienne. Il sentait le début de l'été, le matin déjà chaud où la brise souffle et allège l'air qui s'annonce brûlant pour la journée. Quelque-chose de doucement rafraîchissant mais suave au second regard.
Il fallait qu'elle se sorte ces songeries de la tête.

"_Depuis un an à peine. Eh bien.... Ma famille me manque, un peu. Mais, en somme, c'est très chouette d'être plongée dans une culture si différente... Et v...tu..vous venez d'arriver?"

Elle trébucha sur les mots, ne sachant plus bien si elles devaient se tutoyer, et rit un peu en s'entendant elle-même bafouiller.

"_Désolée.. haha"

L'évocation de sa famille la plongea dans tout autre chose. L'herbe verdoyante sous ses pieds lui manquait terriblement, la campagne un peu aussi, et puis ce quotidien doux, serein, aimant qu'elle pouvait avoir. Quelques regrets, aussi, ou bien sont-ce des remords? Son regard s'éteint sans doute un peu, juste les paupières qui s'abaissent, rien de notable, rien de très long non plus.
Elle prit une autre bouffée de son déjeuner, et se mit à fouiller dans son sac à la recherche de sa bouteille d'eau.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪

Revenir en haut Aller en bas
Ven 29 Sep - 15:35
avatar
Date d'inscription : 16/09/2017
Age : 30

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 26
Métier :: professeur de musique et solfège
Voir le profil de l'utilisateur
Le repas se passait bien, la professeur de littérature était d'accord pour faire en quelques-sortes visiter la ville à June et celle-ci s'en sentait très heureuse. Ce serait l'occasion d'essayer de se faire une amie, cela faisait tellement longtemps qu'elle avait un peu peur de ne pas très bien s'y prendre ou encore de dire un mot ou une phrase déplacée qui ne plairait pas.
June termina son sandwich en même temps que la jeune professeur de littérature semblait avoir des difficultés à s'expliquer pour une obscure raison, mais June pensait que peut-être elle avait été réveiller un souvenir douloureux et elle lui lança un petit coup d’œil  soucieux, mais ne pu s'empêcher de rejoindre le petit rire si agréable à ses oreilles de Darlene puis de nouveau elle la trouva ailleurs comme absente de la réalité et avec un petit air taciturne. Elle se doutait que l'évocation de sa famille qui était tout de même loin avait dû la confronter à la solitude et June se traita mentalement d'idiote.


"-Oui je...je viens d'arriver, mais je suis vraiment très heureuse d'avoir fait votre rencontre"


June se sentit un peu stupide d'avoir prononcé une phrase qu'elle trouvait étrange, évidemment qu'elle était heureuse c'était normal pour toutes personnes dans la moyenne. June se dit qu'elle devait peut-être se justifier pour ne pas que sa phrase apparaisse comme étrange.


"- enfin je veux dire je suis heureuse d'avoir rencontré un collègue aussi belle...avec une aussi belle personnalité"


June cette fois pensa que c'était la fin des haricots comment avait-elle pu penser et surtout dire une chose pareille, elle connaissait à peine la professeur et voilà qu'elle déblatérait des choses digne d'une abrutie. Elle aurait voulu se cacher dans une crevasse, un trou de souris n'importe quel endroit qui aurait pu passer inaperçu tout en priant pour que la professeur ne prenne pas en considération cette malheureuse échappée qu'elle avait formulé sans le vouloir.
Heureusement que la sonnerie retentit et pour une fois dans sa vie elle remercia les divinité cosmiques si il y en avait.


"- Bien à ce soir ! Bonne après-midi à toutes je dois filer préparer la classe"

Déclara t'elle en se levant se dépêchant de ranger ses affaires comme-ci elle avait un train à prendre et reculant jusqu'à se cogner au coin d'une table avant de littéralement s'enfuir à grandes enjambées rapides jusqu'à sa classe où elle soupira. Elle était vraiment douée pour dire des choses qu'il ne fallait pas et mettre le malaise et si ce soir la professeur de littérature ne venait pas car elle la trouvait trop étrange et qu'elle finissait sa carrière seule et haïe par des professeurs qui la jugeraient ? Étrangement les minutes passaient, mais aucune élèves ne venait à son cours alors qu'elle regarda sa montre et comprit rapidement pourquoi et elle enleva ses lunettes qui avait ce pouvoir d'obscurcir la couleur de ses yeux et poser une frontière entre elle et la réalité quelque-chose qu'elle ne pouvait pas dépasser, elle massa ses yeux et posa ses lunettes sur le côté de son bureau. La musique c'était ce qui la détendait le mieux et elle pensait que ça lui ferait bien d'exprimer un peu ce qui bouillait en elle, elle s'était sentie si humiliée de son propre comportement, si rabaissée à l'état d'une larve qu'elle avait besoin de se concentrer sur autre chose.
Elle s'était précipitée dehors sans même laisser une chance à la professeur de s'expliquer et il restait encore 30 minutes de pause. June se sentait comme la reine des imbéciles et elle avait peur de passer pour louche enfin ça devait déjà être le cas. Elle s'installa donc au piano pour patienter et laisser courir ses doigts sur les touches blanches et noire et former ainsi une mélodie de sa composition. Elle devait avoir l'air tellement étrange aux yeux de ses collègues à présent et elle ne savait pas comment arranger cette première mauvaise impression qui selon tout le monde était la plus importante, dans sa course elle en avait même oublié son téléphone et qu'elle récupérerait certainement à la fin de la journée lorsqu'elle attendrait sans doute pour une collègue qui ne voudrait plus la voir ni parler avec elle, la fille bizarre.
Elle était professionnelle et elle avait ce petit quelque-chose de spécial qui se ressentait dans ses notes comme-ci elle ne faisait qu'un avec ce piano. Là où les élèves ne faisaient qu'interpréter des morceaux déjà existant et même si elles étaient très douées et avaient aussi ce petit je ne sais quoi d'unique c'était encore plus ressenti pour la musicienne, elle dégageait ce sentiment qui vous prend à la gorge et que vous ne pouvez pas oublier, cette sensation de faire tourner la tête. June était dans sa bulle son monde rien qu'à elle, là où elle pouvait être elle-même et elle rayonnait de cette aura douce et presque divine comme-ci le temps c'était juste arrêté pour elle et que les secondes devenaient des heures.
Pourtant June n'était pas un être divin, elle était un être humain avec ses qualités, ses défauts, ses pensées, ses tourments et son doigt dérapa sur la mauvaise touche cette dernière fausse note résonna dans sa tête comme un coup de marteau et elle vint poser son front sur le dessus du piano elle pouvait sentir que son cœur battait à une vitesse anormalement rapide et elle se sentait un peu démunie et perdue.


"- June tu n'es qu'une abrutie"

Murmura t'elle à sa propre attention tout en émettant une forte et bruyante expiration.


La musique:
 

♫♫♫♥♥♥♪♪♪


The greatest glory in living lies not in never falling, but in rising every time we fall.” *Nelson Mandela*

Voici MA FICHE
Revenir en haut Aller en bas
Dim 1 Oct - 19:41
avatar
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 23

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 25
Métier :: Professeur de littérature
Voir le profil de l'utilisateur
Un peu ailleurs, Darlene se laissa s'égarer un laps de temps juste trop long. Assez pour inquiéter son interlocutrice principale, qui peu à peu se sentait responsable. La professeur de littérature ne remarqua pas la tension monter dans les veines de la jeune femme assise en face d'elle, pas avant de lever le nez suite à sa seconde phrase, où il sembla que les mots dérapaient sur sa langue.
Elle reconnut le visage tendu, le regard tremblant suite à ce compliment maladroitement déguisé. Elle eut à peine le temps d'ouvrir la bouche pour lui répondre, alors qu'un mince sourire réveillait son propre visage, attendrie et piquée d'une étrange sensation dans le ventre.
June pliait ses affaires, à toute vitesse, et se hâta de quitter la salle de classe en un coup de vent, sous le regard impuissant de la jeune femme qui fronça un peu les sourcils, d'interrogation, un brin de sourire restant glissé entre ses lèvres alors qu'aucun mot n'avait pu les franchir avant la disparition de sa collègue.

Elle se retrouva en compagnie des autres, un peu perdue sur l'instant. Les cours ne reprenaient pas avant une demi-heure. Darlene remarqua que dans sa précipitation, sa collègue avait oublié son téléphone. Elle se mit alors à ranger ses affaires également, tranquillement, terminant son thé au passage, et papotant d'une oreille avec les autres professeurs et surveillantes.
Qu'est-ce qui avait bien pu déclencher quelque-chose de si abrupt? Elle se questionnait, repassait la conversation en boucle dans sa tête, cherchant où elle aurait pu mettre mal à l'aise la jeune femme. Peut-être s'était-elle tiré une balle dans le pied toute seule? Peut-être se sentait-elle idiote de cette remarque concernant leur rencontre?
Elle n'hésita pas longtemps avant de prendre son sac, pendant sur son épaule, et de rejoindre les couloirs vers la salle de musique. Elle croisa quelques élèves, qu'elle salua, mais semblait pressée. Elle devait assurer à sa nouvelle amie qu'il n'y avait aucun malaise entre elles.

De l'autre côté de la porte restée entre-ouverte, un doux air de piano retentissait. Darlene jeta un oeil à travers l'entre-baillure, et resta un instant à l'observer, assise devant l'instrument. Quelque-chose de tendre la traversa, et un peu triste aussi. L'anxiété de June la guida vers une fausse note qui clos le morceau, alors qu'elle semblait s'apitoyer sur elle-même.
Darlene entra, en douceur, à pas de velours, et s'approcha dans le dos de la jeune femme, jusqu'à se pencher par dessus son épaule.


"_June?" souffla-t-elle. "Tu as laissé ça en salle des profs."

Elle lui tendit son téléphone, la couvant d'un regard bienveillant. Elle avait adopté le tutoiement consciemment; il semblerait que ces distances polies ne soient que des incertitudes de plus.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪

Revenir en haut Aller en bas
Dim 1 Oct - 20:20
avatar
Date d'inscription : 16/09/2017
Age : 30

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 26
Métier :: professeur de musique et solfège
Voir le profil de l'utilisateur
June était bien trop absorbée par ses propres pensées qui la tourmentaient qu'elle ne remarqua pas que la porte était restée entre-ouverte et encore moins que quelqu'un l'observait et qu'en plus, il s'agissait de Darlene qu'elle avait fuit comme la peste. June s'en voulait, pour une fois qu'elle avait souhaité se faire une amie, elle n'était vraiment pas douée avec les mots et ne savait jamais quoi dire, elle aurait juste dû se taire et ça aurait été plus simple. Elle ne savait même pas pourquoi elle avait été dire ça, c'était un compliment véridique et elle trouvait Darlene vraiment belle ça c'était indéniable mais de là, à venir lui avouer même pas après une journée ça restait fort embarrassant tout de même.
Elle se raidit en entendant la voix derrière elle et en voyant son téléphone dans la main de Darlene et pourtant sa voix n'avait pas l'air vexée au contraire même. June prit son téléphone en se retournant la regardant avec ses yeux bleu qui n'étaient pas cachés par ses lunettes.


"-Hum...merci beaucoup Darlene...hum...je...ça va ?"

Elle se traita mentalement d'imbécile, c'était une question idiote mais c'est tout ce qu'elle avait trouvé à dire on peut dire que ça s'était échappé seul de sa bouche. Elle n'était vraiment pas douée en relation sociale peut-être que finalement elle aurait du rester dans son trou à rat. Elle n'aimait pas ces moments de silence parce qu'ils la mettaient mal à l'aise, la troublait parce qu'elle ne pouvait pas entrer dans la tête des gens pour voir comment ils la jaugeaient. June décida que finalement ce serait peut-être mieux de jouer cartes sur table plutôt que de faire l'autruche.

"- Je...je ne suis pas très douée avec les mots et les gens...hum...enfin je veux dire les gens que j'aime bien...bon sang tu dois me trouver tellement bizarre"

♫♫♫♥♥♥♪♪♪


The greatest glory in living lies not in never falling, but in rising every time we fall.” *Nelson Mandela*

Voici MA FICHE
Revenir en haut Aller en bas
Dim 8 Oct - 20:39
avatar
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 23

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 25
Métier :: Professeur de littérature
Voir le profil de l'utilisateur
Darlene retrouva instantannément la jeune femme qu'elle avait rencontrée tôt ce matin, stressée, effrayée, tendue. Attendrie, une seconde fois, elle prit le temps de la laisser s'exprimer, en profitant pour plonger ses yeux dorés dans les deux perles bleues de sa collègue, qu'elle découvrait alors sans filtre de verre.
Elle lui sourit, et se pencha doucement vers elle, gagnant un peu plus en intimité. Elle était loin de la trouver bizarre, et comprenait tout à fait la timidité, la gêne sociale, et tout ce que le bazar émotionnel peut impliquer dans la vie de tous les jours. Cette journée devait être un peu éprouvante pour elle, malgré tout.

"_Tu n'as pas à t'en faire pour ça avec moi, June."

Elle posa une main sur son épaule, alors qu'elle se redressait et pris un petit air pensif.

"_Et, non, je ne crois pas que tu sois bizarre... Tu es même plutôt mignonne~" fit-elle avec un sourire rieur, mais pas moqueur, quelque-chose de profondément bienveillant, et quelque part, en réponse à son commentaire qui l'avait mise si mal à l'aise... Elle voulait lui révèler un peu le fond de sa propre pensée, pour être équitables.

"_On se retrouve à 18h, alors, mh?" souffla-t-elle, alors qu'elle prenait la direction de la porte. "Bon cours!"

Une fois dans les couloirs, Darlene rejoint sa salle pour y accueillir ses élèves qui allaient bientôt arriver. Les heures passèrent plus lentement que lors de la matinée, puisque son esprit était régulièrement questionné quant à la scène de ce midi, où elle se revoit draguer June avec peu de finesse. Elle espèrait n'avoir pas été lourde, ou désagréable, ou effrayante. Cette jeune femme semblait tellement sensible.
De textes en textes, et de voix d'élèves en sonneries ponctuelles, l'après-midi finit par toucher à sa fin.
Un peu déroutée, mais ayant décidé de ne pas trop se faire de souci, elle se dirigea vers la salle des professeurs. Ses manches retroussées, une veste pendant au bout de ses doigts par dessus son épaule, et le sac en bandoulière sur l'autre, elle frappa deux fois d'une phalange avant d'entrer.

"_Mademoiselle Wilst?" demanda-t-elle, dans sa langue natale, un sourire aux lèvres.



[HORS R-P : Pardon pour le retard 01  ]

♫♫♫♥♥♥♪♪♪

Revenir en haut Aller en bas
Lun 9 Oct - 10:52
avatar
Date d'inscription : 16/09/2017
Age : 30

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 26
Métier :: professeur de musique et solfège
Voir le profil de l'utilisateur
June la vit se pencher vers elle et la regardait aussi dans les yeux, un regard comme elle n'en avait jamais vu avant et son visage avec cette expression, la nouvelle professeur ne parvenait pas à se débarrasser de la teinte rosée qui avait colorié ses joues. Elle sursauta même légèrement lorsque la professeur posa sa main calmement sur son épaule alors qu'elle lui faisait aussi un compliment lui révélant qu'elle la trouvait mignonne, la moue qu'elle lui fit voulait tout dire sur son degré de gêne, de questionnement et d'autres-choses fort semblable. Les mots de sa collègue venait littéralement de la souffler et elle ne trouvait juste rien à dire. Elle ? Mignonne ? Impossible Darlene était beaucoup plus belle qu'elle et non seulement elle avait la beauté de son côté, mais également la gentillesse. La jeune professeur de musique n'avait jamais connu de femmes comme-ça la plupart se tiraient dans les pattes à la moindre occasion qu'elles avaient de rabaisser les autres et de se faire du mal.
June regarda la professeur en esquissant un faible sourire à sa seconde question sur l'heure du rendez-vous et cligna plusieurs fois des paupières avant de finalement envoyer un petit signe de tête timide à son attention. La professeur quittait déjà sa classe en lui lançant un encouragement pour son après-midi.

"-Hum oui ! Toi...toi aussi Darlene bon cours."

Les élèves de sous sa responsabilité arrivèrent bientôt en cours et régulièrement la nouvelle enseignante regardait l'heure affichée sur l'horloge accrochée au mur de sa classe. Les élèves étaient motivées et donnaient le meilleur d'elles-même et c'était une ambiance qui plaisait bien à June qui se donnait donc aussi à fond pour leur enseigner solfège et leur donner des devoirs pratiques à présenter devant la classe. Un projet naquit dans sa tête, celui de présenter ses élèves les plus douées dans un concours interne à l'établissement dont la gagnante aurait le droit de tenter un concours national de musique ça apporterait un peu de prestige supplémentaire à l'académie. La dernière heure de sa journée se termina et comme elle lui avait promis, June se dirigea dans la salle des professeurs pour attendre sa collègue qui n'avait pas encore terminé sa journée de travail.
La nouvelle professeur de section de musique se pencha donc sur le dossier de ses élèves et surtout sur le rapport écrit de leur audition puis sur la copie de leur bulletin de note. Deux élèves de troisième année semblaient être les candidate parfaite, mais elle demanderait très certainement son avis à la directrice et au reste de l'équipe éducative. Elle referma les dossiers des élèves pour les remettre à place lorsqu'elle entendit quelqu'un toquer à la porte et l'appeler par son nom de famille avec une voix qu'elle reconnaissait très bien à présent. Elle se prépara remontant ses lunettes avec l'index pour prendre son sac et ses affaires. June avait l'air cette fois beaucoup plus détendue et ouverte l'accueillant avec un sourire tendre imprimé sur le visage.

"- Votre après-midi s'est bien passée ? Mais finalement tu ne m'appelles plus par mon prénom ?"

Demanda t'elle d'un ton de voix qui se voulait très amical tout en soulignant ce qui lui paraissait un peu étrange. Elles sortirent de la chaleur du bâtiment scolaire pour être confrontées avec une certaine fraîcheur sans exagérée non -plus et qualifier cela de froid. Un temps sec, un peu venteux, mais au moins il ne pleuvait pas.

"- Je te suis alors Darlene"

♫♫♫♥♥♥♪♪♪


The greatest glory in living lies not in never falling, but in rising every time we fall.” *Nelson Mandela*

Voici MA FICHE
Revenir en haut Aller en bas
Lun 9 Oct - 11:46
avatar
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 23

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 25
Métier :: Professeur de littérature
Voir le profil de l'utilisateur
Darlene observa sa collègue la rejoindre, et fut amusée de sa réponse, qui semblait soulever une incohérence majeure. Notre professeur de littérature rit un peu, le regard taquin.

"_C'était juste pour avoir un faux-air solennel, mais j'imagine que mon humour ne fait rire que moi, parfois!"

Elle quitta la salle des profs en compagnie de June, ravie à l'idée de passer du temps avec elle, plutôt que de la croiser entre deux cours dans un contexte qui pouvait être stressant et donc laisser peu de place aux personnalités de nos enseignantes.
Dehors, l'air était frais, et le soir commençait à tomber, posant de délicates couleurs sur la cour extérieure. Une lueur orangée se déposait sur les fenêtres et recouvrait d'un voile brillant les pavés.
Darlene sourit et hocha la tête pour répondre à June, alors qu'elles sortaient de l'enceinte de l'académie.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuri-Academia 2.0 :: Le campus :: Académie :: Salle des professeurs-