-->



 

Une sieste à l'ombre [Libre]
 :: Le campus :: Le jardin

Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 18 ans
Métier :: étudiante univ danse
Lun 18 Sep - 14:12
Kiralee avait décidé de sécher en toutes connaissance de cours, de toute façon ce matin elle n'avait pas des cours intéressants et en plus, elle était crevée avec ce que Leela s'était envolée avec une tournée emmenant avec elle sa soeur, Kiralee devait tenir la maison et jouer les maman avec sa propre soeur en plus d'assurer à l'école, d'être présente pour sa fiancée et de travailler le soir...elle était claquée et cela faisait quelques jours qu'elle traînait avec elle un ras de bol de tout et n'aspirait qu'à ce qu'on lui fiche la paix. Il était vrai que sa mauvaise réputation auprès des élèves comme des profs lui permettait de jouir d'une certaine tranquilité et en règle générale on lui fichait la paix plus par peur des représaille qu'autre-chose. L'étudiante c'était pourtant beaucoup calmé et parvenait même par miracle à rester avec une moyenne légèrement plus haute de sa moyenne, mais tout le monde l'avait comprit, il ne fallait pas attendre trop d'elle si ce n'était pas de la danse.

Elle était négligement étendue sur un banc profitant des quelques rayons de soleil qui restait encore et roupillant sans se gêner le moins du monde et le moins que l'on pouvait dire c'est qu'elle était bruyante à ronfler comme elle le faisait. Elle avait du sommeil à rattrapper et elle en profitait pour le faire. Personne ne viendrait la faire chier et c'était le pied total pour elle, juste le bruit des feuilles qui tombaient sur le sol.

Kiralee était profondément endormie et néanmoins elle était prête à réagir si jamais quelqu'un osait venir la titiller, elle n'était pas du genre à laisser les gens lui chier dans les bottes et réagissait souvent au quart de tour. Elle avait eu une fâcheuse tendance à collectionner les heures de colles et les jours de renvois au début de ses années à l'académie parce qu'elle réagissait souvent avec ses poings, elle s'était vu calmée par la méthode d'éducation de Leela et surtout elle était devenue plus maligne essayant juste de ne pas se faire prendre. Sa maxine était la suivante "pas vue, pas prise"

♫♫♫♥♥♥♪♪♪



Mon coeur est heureux depuis que tu y prends toute la place...
Date d'inscription : 03/02/2014
Age : 21
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : :
Métier ::
Mer 27 Sep - 6:58
Aiko n'avait pas de cours de la matinée, mais elle se leva tout de même de bonne heure afin d'aller courir un peu. Elle enfila rapidement un brassière et un short, avant de prendre des affaires de rechanges et de quoi se doucher dans son sac. Elle laissa Silver tranquille pour cette fois et quitta l'appartement en veillant de ne pas réveiller sa belle. Par chance, il faisait un temps agréable et rien ne semblait vouloir se présenter pour entacher cette journée.
Mettant ses écouteurs dans les oreilles, elle lança sa playlist de musique avant de courir en direction du campus. Sur la route elle salua les rares passant qu'elle connaissait et prit plusieurs détour afin de faire un plus long trajet. Courir lui faisait un bien fou. Elle avait l'impression de se couper du monde et d'entrer en symbiose avec son corps. C'était son petit moment à elle, qui lui permettait de se défouler et être détendue pour le reste de la journée. Elle fit ainsi plusieurs kilomètres avant d'apercevoir au loin les bâtiments de son école.
Une fois arrivée devant le campus, elle ralentit et décida de se poser dans le jardin, afin de se reposer un peu avant d'aller se laver. Elle croisa un groupe de fille qui se mirent pratiquement à hurler de joie et d'admiration en la voyant et en la saluant de manière gênante. Aiko les salua à son tour, ne faisant qu’accroître leur cris. Elle ne comprenait vraiment pas pourquoi certaine filles agissaient ainsi envers elle. On lui avait dit un jour que c'était parce qu'elle était populaire. Mais encore une fois, elle ne comprenait rien à ça, car elle n'avait rien fait pour. Suite à son altercation avec Kiralee, elle avait même apprit qu'elle avait une sorte de fanclub qui était la pour la soutenir si besoin. Elle trouvait cela vraiment malaisant.
Entrant dans le jardin, elle regarda avec dédain le corps avachie de Kiralee sur le banc et s'arrêta à quelques mètres plus de celui ci, afin de faire ses étirements. Heureusement pour elle, le bulldog était endormie, elle ne risquait donc pas d'être dérangée par elle. Alors qu'elle espérait être un peu en paix, elle soupira d'agacement quand elle remarqua le groupe de fille s'approcher pour l'observer. Ces dernières continuait d'hurler comme des hystériques et malgré la musique dans ses oreilles, elle n'arrivait pas à ne pas les entendre.
*calme Aiko, calme. Ignore les, elles vont bien finir par se lasser !*
Mais ce ne fut malheureusement pas le cas. Au contraire, le groupe l'entoura pour lui poser un tas de question et lâcher deux ou trois compliment. Aiko soupira une nouvelle fois et se redressa en affichant un sourire aimable et en répondant activement à chaque question. 

* Je peux au moins en profiter pour m’entraîner à jouer la comédie !*
Mais ce qu'elle n'avait pas remarqué, c'est que ce rassemblement avait fini par faire bouger la larve posée sur le banc.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪

Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 18 ans
Métier :: étudiante univ danse
Mer 27 Sep - 9:02
Elle qui croyait pouvoir se reposer bien tranquillement, elle se mettait un doigt dans l'oeil et bien profondément avec ça. Elle ouvrit un oeil fatigué vers le groupes de filles bruyantes qui entouraient cette espèce de chien-chien à sa mémère d'Aiko. Comment une frotte manche comme elle avait pu avoir un fan club ?  Quoi qu'il en soit, ces filles étaient bruyantes de si bon matin alors qu'elle avait envie de dormir. Kiralee fini par se lever et s'avancer d'un pas franc vers ce groupes de poulettes qui caquetaient de façon trop forte.


"Oh! La ferme !! Vous voyez pas que j'essaie de dormir ? Bande de dindes écervelées alors arrêter de gueuler comme des putois ! C'est clair ? Emmène ton pouillallier ailleurs veux-tu ?" Dit-elle d'une voix intransigeante puis en s'adressant directement à Aiko qu'elle regarda droit dans les yeux. On pouvait remarquer qu'elle était fatiguée, les cernes sous ses yeux et le fait qu'elle ne semble pas bien tenir sur ses jambes était un autre signe. Elle avait la mine d'une personne malade, mais prête à mordre quand-même si quelqu'un voulait l'embêter.


"Hey! Vous avez pas bientôt fini vos conneries ? Vous avez quel âge ? Ma petite soeur est plus respectueuse que vous toutes réunies et puis...vous n'avez pas cours ? A tout hasard je vous signale que la dirlo fait des rondes dans les couloirs pour pincer les élèves!!" Déclara t'elle en souriant lorsque toutes partirent avec grande hâte, elle se tourna vers Aiko amusée et émit un petit rictus moqueur.


"Qu'elle bande d'idiotes! Je bluffais totalement! Non mais regarde-moi ces triples imbéciles!!" S'exclama Kiralee pliée en deux de rire avant d'aller se rasseoir sur le banc, pour une fois elle n'avait pas été mauvaise avec Aiko elle s'était juste arrêtée à faire déguerpir la source de bruit dérangeant. Elle qui était d'habitude si prompte à l'intimidation et aux paroles déplacées n'avait même pas fait de moquerie sur le compte de Aiko. Il faut dire que Yuki lui avait bien dit qu'il était temps qu'elle essaie de se faire des amies plutôt que des ennemies et que si jamais elle avait encore le malheur de se battre, elle ferait grêve sexuelle.


L'américaine soupirait, elle qui avait espéré que le fait qu'elle avait demandé Yuki en mariage reste au moins entre-elles ça avait rapidement fait le tour de l'école pour se retrouver dans le torchon journalistique de l'académie et elle avait déjà entendu des méchancetés. Elle espérait juste que Yuki n'en souffrait pas, sinon ça allait barder pour les filles qui oseraient venir l'enquiquiner.


"Dit Aiko ! Tu crois pas qu'on pourrait cesser cette guerre ?"  Demanda t'elle calmement espérant juste qu'elle ne soit pas déjà partie, pour une fois qu'elle souhaitait juste être sincère. Elle n'avait toujours pas comprit pourquoi Aiko lui en voulait d'ailleurs.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪



Mon coeur est heureux depuis que tu y prends toute la place...
Date d'inscription : 03/02/2014
Age : 21
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : :
Métier ::
Jeu 28 Sep - 2:16
Aiko tentait tant bien que mal de répondre à toutes les question qu'on lui posait tout en essayant de continuer ses exercices. La tache était cependant plus difficile à faire qu'à dire. Se concentrant pour garder son calme, elle n'entendit pas Kiralee se lever, si bien quelle sursauta en entendant sa voix râler.

"Manquait plus qu'elle..."
Murmura t'elle en s'arrêtant pour faire face à la rebelle. Étonnamment, cette dernière ne l'attaqua pas directement et se chargea de faire partir les gêneuses. Lorsque l'américaine se mit à rire, cela déstabilisa Aiko si bien qu'elle ne savait pas si elle devait elle aussi partir ou non. En temps normal elle aurait préféré l'éviter, elle avait vraiment du mal avec sa personnalité et avec cette histoire qui avait eu lieu avec Sleïlo. Mais la jeune aveugle avait sérieusement sermonné Aiko, pour que cette dernière finisse par tout simplement faire comme si Kiralee n'existait pas. Au moins, elle était sur de ne pas rompre sa promesse en entrant une nouvelle fois en conflit avec l'américaine.
Mais cette fois, elle n'avait pas envie de fuir. Elle remarqua l'air fatigué qu'affichait la rebelle et fronça les sourcils en voyant ses deux énormes cernes qu'elle avait sous les yeux. Venant croiser les bras, elle allait la remercier pour avoir fait s'éloigner les autres filles et lui demander pourquoi elle semblait si fatigué, mais elle fut interrompu par sa demande. Demande qui déstabilisait une nouvelle fois Aiko. Depuis quand Kiralee faisait le premier pas pour améliorer les choses ? Ok, elle devait surement rêver. Ou peut être était t'elle tombée en courant et s'était sérieusement cogné la tête. Ce n'était un secret pour personne, les deux jeunes filles ne se supportaient pas et passaient leur temps à s'envoyer des pics. Pour s'assurer d'être bien réveillé, Aiko vint se pincer la joue. Remarquant que rien ne changeait, elle reporta son regard sur la danseuse. Ses yeux la regardait avec sincérité et sans aucunes méchanceté.
Aiko avait entendu les rumeurs comme quoi Kiralee allait se marier avec Yuki. Elle avait eu du mal à y croire, comme tant d'autres dans l'académie. Mais en la voyant aujourd'hui, elle se dit que peut être Yuki était la seule à voir ce que personne d'autre ne voyait en Kiralee. Elle était surement la seule à avoir raison à son propos et son mariage allait faire fermer quelques bouches mal attentionnées. Celle d'Aiko la première. Laissant retomber ses bras, Aiko alla s'asseoir près de l'américaine et posa son regard sur un caillou présent plus loin. D'un geste mécanique, elle se saisit de sa bouteille d'eau et bu quelques gorgées afin de se désaltérer. Elle ne savait pas vraiment quoi lui répondre, elle se contenta donc de faire ce qu'elle savait le mieux avec Kiralee. La provoquer. Mais en y allant avec plus de gentillesse cette fois.

" Je ne savais pas que tu t'étais transformer en bonne samaritaine. J'ai entendu dire que les mariages avaient tendance à changer les gens mais à ce point. Je suppose que ta future femme à dut de magner un peu, non ? En tout cas, je ne pensais pas qu'une fille comme Yuki pouvait te dominer ainsi..."

Aiko prit une nouvelle gorgée d'eau tout en regardant l'américaine d'un œil amusé. Mais elle préféra vite calmer le jeu afin que cela ne parte pas à nouveau en nouvelle dispute.

" Je plaisante. En tout cas, merci pour avoir fait partir les filles, j'ai eu du mal à maintenir mon espace vital pendant un instant."

Terminant sa bouteille d'eau, Aiko la lança dans la poubelle plus loin, telle une basketteuse elle fit mouche et souria satisfaite. Elle s'empara ensuite de sa serviette et vint essuyer la sueur qui perlait dans sa nuque, avant de faire craquer cette dernière et de lâcher un soupir de satisfaction.


" Concernant ta demande, je ne vois pas ce qui nous en empêche. Nous sommes après tout de grande filles maintenant, n'est ce pas ?"

Sur ces paroles, elle fixa son regard dans celui de Kiralee et lui tendit sa main en souriant. Elle avait encore cette impression d'être dans un monde parallèle, mais l'américaine avait raison. Cela faisait trop longtemps qu'elles étaient hostiles l'une envers l'autre et il était temps de mettre un terme à ça. Après tout, elle n'était même plus sur de savoir pourquoi ça avait commencé. Le comportement rebelle de Kiralee l’agaçait, certes. Bon, il y avait eu aussi cette histoire de suicide et le fait que Sleïlo en avait été bouleversé. Cela avait très énervé Aiko. Mais après il y avait eu quiproquo puis des coups. Et là, la fierté avait prit son dessus et la situation c'était envenimé. Pour résumer, tout ça, c'était du passé. Il était temps de passer à autre chose. Et puis, ne dit ton pas que les ennemis d'hier son les amis d'aujourd'hui ?

♫♫♫♥♥♥♪♪♪

Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 18 ans
Métier :: étudiante univ danse
Jeu 28 Sep - 18:21
Kiralee se poussa de côté sur le banc pour laisser un peu de place à Aiko qui entre deux gorgée d'eau fraîche tenta de la provoquer et l'américaine ne parut même pas relever cette provocation alors qu'autre-fois il aurait fallut moins que ça pour qu'elle lui saute à la gorge et là elle se contenta de la regarder et de penser très fort à Yuki ce qui fit naître un petit sourire de fierté sur son visage. Elle était heureuse et fière que Yuki devienne sa fiancée.

"Ce n'est pas de la domination, c'est de l'amour Aiko... Et pour ces filles...elles parlaient trop bruyamment...c'est fatiguant ! Autant que ma mauvaise réputation serve à quelque-chose !" Dit-elle en souriant à son tour ravie de voir qu'Aiko partageait son avis sur le fait de cesser cette guéguerre de gamines. Elle vint donc serrer avec une petite poigne la main qu'Aiko lui tendait en souriant. Voilà au moins une chose dont Kiralee était certaine c'est que Yuki serait ravie d'apprendre qu'elle avait fait un traité de paix avec la japonaise.


"Voilà qui est censé de ta part ! Nous ne sommes plus des enfants et puis je m'entends plutôt bien avec Natsu alors pourquoi pas avec toi ?" Dit-elle en lui faisant un petit clin d'oeil sympathique. Il était vrai que même si Natsuki était étrange, elles s'étaient toujours plutôt biene ntendue avec elle surtout depuis qu'elles bossaient au même endroit. Kiralee avait toujours pu compter sur Natsuki et inversément ça lui arrivait de filer des coups de main à la petite nippone. Celle-ci lui avait tellement beurré la boite crânienne avec tout ce que sa soeur Aiko faisait de bien que l'américaine avait fini par penser que peut-être elles pourraient s'entendre.


" En plus, ce serait stupide de continuer à se batailler ... je n'ai plus envie de ça ! J'ai des responsabilités maintenant !"  Dit-elle en soupirant un peu, elle avait une fiancée, mais ce qui l'inquiétait plus c'était d'avoir sa petite soeur à charge, elle ne pouvait pas la renvoyer seule en amérique elle ne vaudrait pas mieux que sa mère qui l'a abandonné et en plus elle s'était attachée à cette petite morveuse.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪



Mon coeur est heureux depuis que tu y prends toute la place...
Date d'inscription : 03/02/2014
Age : 21
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : :
Métier ::
Ven 29 Sep - 5:22
Aiko avait encore du mal à réaliser ce qui se passait. Elle avait l'impression de faire face à une autre Kiralee. Sa version ange en quelque sorte. Elle se souvenait de cette tête brûlée, qui agissait sans réfléchir. Qui avait plutôt tendance à user de ses poings que de la diplomatie. Elle avait entendue des tas de rumeurs à son sujet. Que c'était une fille de la rue, qu'elle avait été en relation avec des personnes louches, qu'elle visitait souvent le commissariat et le bureau de la directrice.

Et aujourd'hui, elle semblait comme métamorphosée. Etait ce l'amour qui faisait ça ? Non, pas seulement. Yuki et Kiralee était ensemble depuis un bon bout de temps et le changement radical de l'américaine était plus récent. Aiko chercha un peu. Elle se souvint que Natsuki lui avait dit qu'elle travaillait ensemble. Ce devait être un des éléments de son changement. Car bien que vivant avec une star de la musique, elle devait au moins reconnaître la maturité de l'américaine qui travaillait d'arrache pieds pour gagner son propre argent. De plu, Natsuki avait précisé qu'elle travaillait dur et faisait régulièrement des heures supplémentaires sans jamais demander de jours de congés. La présence de cernes sur son visage confirmait cette information. 

Quoi d'autre? Le fais de vivre chez Leela devait changer quelques chose aussi. Etant voisine, elle l'avait souvent croisé et elle semblait beaucoup plus épanoui qu'avant. Elle avait également remarqué la présence d'une petite blondinette qui lui ressemblait beaucoup. Elle avait fini par apprendre que c'était sa petite soeur et qu'elle devait s'en occuper. D'où les responsabilité que la danseuse évoquait.

Donc, pour résumer, elle avait à faire à une Kiralee plus épanouie, plus mature et travailleuse et surtout pleine de responsabilité. Entre son futur mariage et sa petite soeur, elle devait avoir du pain sur la planche et de la difficulté  à jongler avec tout ça. Sans compter les cours. Qu'elle semblait toujours sécher pour la plupart mais quand même.

Aiko eu une nouvelle pensée qui la surpris. Elle admirait Kiralee pour tout ça. Pour les efforts qu'elle faisait pour changer et pour sa fierté qu'elle faisait taire en faisant la paix avec la japonaise. Et cette dernière se sentait maintenant idiote de l'avoir jugée si vite sans la connaitre vraiment. Mais bon, mieux vaut tard que jamais. Il était peut être temps pour elles de lier une nouvelle amitié. Car dans le fond, elle se ressemblait plus qu'il n'y paraissait.

"Oui, Natsuki m'a dit que vous travaillez ensemble. Elle a vanté tes louanges à maintes reprises. Il parait que tu dois également t'occuper de ta petite soeur aussi maintenant ? J'ai conscience que ce ne doit pas être facile. J'ai eu a m'occuper de mes soeur, sans avoir à me préoccuper d'avoir de quoi payer leur nourriture. Et je trouvais déjà ça difficile. Alors, toi qui doit aussi gérer un travail, je te tire mon chapeau. Tu as de quoi être fière de toi!"


Bien que cela lui paraissait étrange de complimenter la danseuse, ça lui fit également beaucoup de bien. Aiko était ce genre de personne qui n'hésitait pas à féliciter les personnes qui faisaient des efforts. Elles savaient qu'il était plus facile de critiquer que d'encourager. Donc, chaque fois qu'elle en avait l'occasion, elle n'hésitait pas à faire des compliments, si elle le pensait vraiment en tout cas. Elle n'avait juste jamais imaginer en faire un à la jeune femme qu'elle surnommait le bulldog.

" Je comprends mieux pourquoi Yuki est tombée amoureuse de toi. Elle a su voir ce qu'il y a vraiment en toi, en ignorant ce que disait les autres. Elle doit être une fille vraiment bien. Tu as intérêt à prendre soin d'elle !"


Aiko adressa un sourire à son ancienne ennemie et vint même lui tirer la langue. Elle savait que son dernier commentaire était pas vraiment utile, étant donnée que Kiralee faisait surement déjà beaucoup d'effort pour sa fiancée.

"Mais bon, je pense que tu en as déjà conscience. Etant donné les efforts que tu fais pour elle. Notre réconciliation doit d'ailleurs avoir un lien avec ça, pas vrai ?"


Sur ces paroles Aiko s'étira et se remit debout. Elle devait encore aller prendre une douche avant d'entamer sa journée de cours.

" En tout cas, félicitation pour votre mariage. Je sais que vous n'avez pas encore fait d'annonce officielle mais bon, les nouvelles vont vite dans cette école !"

♫♫♫♥♥♥♪♪♪

Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 18 ans
Métier :: étudiante univ danse
Ven 29 Sep - 13:50
L'américaine ne sembla pas vouloir briser le calme qui régnait en cet instant et encore moins le fait qu'Aiko semblait réfléchir, à quoi ? L'étudiante se le demandait bien d'ailleurs, mais elle ne dit rien jusqu'à ce que la nippone lui parle de sa soeur Natsuki, Kiralee s'était toujours demandé si Aiko était la plus âgée ou pas ? Puisque Aiko disait avoir dû s'occuper de ses soeurs, Kiralee pensa donc que c'était elle l'aimée des deux. Heureusement que sa mère ne lui avait pas fait cette mauvaise surprise d'avoir d'autres enfants ! Déjà qu'élever sa soeur de 10 ans ça n'était pas toujours facile alors avec un autre enfant en plus à charge ça aurait été un véritable enfer et même pire que ça. Les yeux vairron de Kiralee s'aggrandirent dans la surprise, de là à avoir autant de compliment ça en devenait gênant.

"Oui enfin je ne suis pas toute seule non plus, Leela m'a beaucoup aidé et Yuki m'aide beaucoup aussi quand je dois faire des heures en plus, c'est elle qui vient s'occuper de la petite et j'ai de la chance." Dit-elle voilà qu'elle parlait avec sincérité alors qu'elle était plutôt du genre vantarde à toujours faire preuve d'ogueil et de fierté. La seconde parole de la jeune femme la fit rougir et elle se détourna en prenant un air un peu plus honteux.

"Bien-sûr que je compte la rendre heureuse ! Je ne l'ai pas demandé en mariage pour la rendre malheureuse ce serait complètement stupide...j'aime Yuki plus que tout au monde. Je sais bien que ça lui ferait plaisir que je fasse la paix avec toi mais ce n'est pas entièrement ça qui me motive..."
Répondit Kiralee en prenait un air plus sérieux cette fois avant de continuer "bien je pense que je t'ai mal jugée! Je pensais que tu étais une de ses grosses têtes un peu péteuse alors qu'en fait...tu es quelqu'un de bien! Tu t'es toujours démenée pour que tes petites soeurs soient heureuses et au final tu étais seule à tout gérer...et la sollitude je sais ce que c'est avant de rencontrer Yuki j'étais quelqu'un de très seule...ma famille n'a jamais voulu de moi alors je m'en suis fabriquée une moi-même, même si on est proche en âge je considère et je respecte Leela comme si c'était ma mère...elle a toujours cru en moi, elle m'a apporté avec Yuki la stabilité et l'amour qui m'ont manqué toute ma vie et maintenant j'essaie de donner ce cadre à ma petite soeur ! " Expliqua t'elle à part Yuki et Leela, elle ne s'était jamais confiée à personne d'autres sauf à Sleïlo quand elle avait pété un câble et elle s'en sentait toujours coupable.

"Je voulais aussi m'excuser d'avoir embrassé Sleïlo, à vrai dire je ne sais plus très bien ce qui m'avait prit, mais...à ce moment-là mon corps à réagit tout seul et il s'est aggrippé à la première personne qui se trouvait devant moi. Je sais que c'était une erreur et que je lui ai fait du mal ainsi qu'à toi et j'en suis désolée, désolée d'avoir été si stupide et si têtue! J'avais bien trop de fierté pour m'excuser et avouer ma faute..."
Reprit-elle assez sincèrement en regardant Aiko dans les yeux, elle était vraiment désolée et elle semblait très animée par le fait de faire la paix.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪



Mon coeur est heureux depuis que tu y prends toute la place...
Date d'inscription : 03/02/2014
Age : 21
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : :
Métier ::
Sam 30 Sep - 3:58
Aiko ne pu s'empêcher de rire devant la gêne que ressentait Kiralee quand il s'agissait de parler de sa fiancée. Ce n'était pas un rire moqueur, c'était un rire sincère et emplit de joie. Elle se sentait soulagée de pouvoir ainsi discuter avec l'américaine et surtout, elle se rendait compte que dans le fond elle l'appréciait vraiment. Elle se mit à sourire, touchée de voir que sa reconsidération était réciproque. Finalement, elles étaient sur la même longueur d'ondes.

Penchant la tête sur le côté, un tique qu'elle avait chopé de son australienne, la japonaise vint à froncer les sourcils en entendant Kiralee parler de s ses "petites" soeurs. Ne s'avait t'elle pas que Natsuki était plus âgée ? Ce constat l'a fit rire à nouveau, mais elle reprit rapidement son sérieux avant de lui répondre:

"Natsuki est mon aînée. Disons juste qu'elle est restée une grande enfant. Mais, maintenant elle fait beaucoup d'effort aussi pour gagner son indépendance et m'aider. D'où ce job qu'elle partage avec toi."


La jeune Tsukino se réinstalla ensuite sur le banc, se disant que sa douche allait encore devoir attendre. Mais elle appréciait discuter ainsi avec Kiralee et n'avait pas du tout envie de mettre fin à cette discussion pour le moment.

" Et bien je dois dire que tu m'impressionne. A ton âge tu as réussis à prendre ton destin en main et faire en sorte de te relever. Et en plus de ça, tu fais en sorte de créer un environnement saint pour ta petite soeur. Très peu de personne en serait capable. Et je comprends aussi ce que tu peux ressentir, l'amour ça nous aide à accomplir de grande chose. Il faut profiter un maximum des gens qui nous aimes afin de trouver le courage de changer et de se forger un avenir meilleur."


La jeune nippone regardait à présent Kiralee avec un sourire doux. Elle se rendait compte que cette dernière était vraiment une jeune femme bien et pleine d'amour à revendre. Elle n'avait juste pas eu le passé qu'elle méritait, mais elle ne s'était pas laissé abattre et construisait à présent un avenir des plus radieux. A l’évocation de ce qu'il s'était passé deux auparavant, Aiko fit la grimace. Avec le recul, elle se rendait compte à qu'elle point sa réaction avait été démesurée et insensée. Même si le simple fait de repenser que quelqu'un d'autre avec pu goûter aux lèvres de sa petite amie lui faisait naître  une boule de jalousie dans son ventre. Non, elle en avait rediscuté avec l'australienne et elle s'était vraiment emporté pour rien. Le pire, c'est que Kiralee avait porté le chapeau à elle seule, à cause de sa mauvaise réputation et des rumeurs que faisaient les autres filles dans l'école. Aiko elle, s'en était très bien sortie.

" Ara, tu n'as pas à t'inquiéter pour ça. Tu n'as même pas besoin de t'excuser d'ailleurs. Ma réaction a été démesurée, j'ai été prise de colère et de jalousie et j'ai perdue le contrôle de ma raison. Je n'ai même pas pris la peine d'essayer de savoir ce qu'il s'était passé et j'ai foncé tête baissée. C'était stupide. Surtout que dans l'histoire, c'est surement toi qui a du le plus souffrir. Tu n'étais pas bien et personne n'était là pour t'aider. Tu aurais même pu y rester si Madame Stonhedge n'était pas intervenue... Et après ça, je t'ai tout de même provoqué et c'est toi qui a encore porté le chapeau. Mais tu n'as rien dis et tu n'as fait qu'encaisser la méchanceté gratuite que je te livrais. Alors,s'il y en a une de nous deux qui dois s'excuser c'est bien moi."

Pour appuyer ses dire, Aiko se releva à nouveau et se courba devant Kiralee. Elle s'excusait avec toute la sincérité dont elle était capable.



"Hontoni Gomenasai, Kiralee-sempai."


Elle resta ainsi courbée, se moquant du regard des passantes, attendant que Kiralee daigne lui répondre. Elle comprendrait si celle ci n'accepta pas ses excuses. Après tout, à l'époque elle avait vraiment agit comme la gamine pourrie gâtée que Kiralee voyait en elle.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪

Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 18 ans
Métier :: étudiante univ danse
Sam 30 Sep - 10:16
Kiralee tourna un visage un peu surprit, elle avait toujours cru qu'Aiko était l'ainée de la fratrie, mais jamais elle n'aurait imaginé que l'ainée c'était Natsuki elle qui avait toujours été si atypique.

"Oh! J'ai toujours cru c'était toi l'ainée ... Natsuki est quelqu'un de bien et elle a bon fond ! Je crois que ce qui lui fait du bien c'est d'avoir des personnes qui croient en elle. On parle souvent ensemble quand on fait nos services toute les deux ! "
Expliqua Kiralee sans pour autant en révéler de trop, la seule qui devait la connaître par coeur c'était bien Aiko puisqu'elles étaient proches.

Le compliment d'Aiko lui fit plaisir, c'était agréable que quelqu'un reconnaisse ses efforts, mais elle ne voulait pas non plus laisser son côté fanfaron ressortir ce n'était pas le moment même si un petit sourire satisfait vint éclairer son visage fatigué. Toutefois lorsque la nippone s'excusa de façon aussi plate et soutenue la mâchoire de l'américaine chuta, elle ne s'attendait vraiment pas à ce que quelqu'un s'excuse auprès-d'elle son visage entier montrait de la surprise avec sa bouche grande ouverte, ses sourcils levés aux maximums et ses yeux qui s'étaient ouverts en grand. kiralee ne savait pas comment réagir face à cela c'était bien la première fois dans sa vie que quelqu'un lui faisait un tel discours.


"Sore wa nanimonai, watashi wa anata o yurushimasu" Dit-elle d'une voix très douce en venant lui sourire, elle lui avait dit que ce n'était rien et qu'elle la pardonnait dans un japonnais parfaitement maîtrisé. Kirale n'avait pas mit très longtemps à apprendre cette langue avec l'aide de Yuki et au bout de deux ans même si certains termes lui échappaient encore et que certaine forme de kanji et autres type d'écriture étaient encore un peu difficile parfois à décrypter, elle parlait couramment le japonnais et elle l'enseignait aussi à la soeur de la directrice, mais aussi à sa propre petite soeur.

Des passantes certaines, oui s'étaient arrêtée en regardant d'un mauvais oeil Kiralee pensant certainement qu'elle faisait chanter Aiko pour obtenir quelque-chose et d'ici la fin de la journée l'étudiante était certaine qu'une nouvelle rumeur stupide viendrait s'ajouter sur son compte et probablement parvenir aux oreilles de Yuki qui la défendrait bec et ongles.


"Est-ce que ça te dirais de venir chez moi prendre un verre ? Tu peux évidemment venir avec Sleïlo si elle en a envie et j'inviterais aussi Yuki et comme-ça je pourrais te présenter correctement ma petite soeur. Tu vas voir...elle ne me ressemble pas du tout côté caractère et...heureusement pour moi d'ailleurs!"
Proposa t'elle, s'en fichant des chuchotements qui se faisaient déjà entendre, elle voulait juste avoir une amitié normale avec la nippone.


** Sore wa nanimonai, watashi wa anata o yurushimasu = Ce n'est rien , je te pardonne **

♫♫♫♥♥♥♪♪♪



Mon coeur est heureux depuis que tu y prends toute la place...
Date d'inscription : 03/02/2014
Age : 21
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : :
Métier ::
Jeu 12 Oct - 0:27
Aiko se redressa en entendant la réponse de Kiralee. Elle ne s'attendait pas à ce que cette dernière maîtrise aussi bien le japonais, se souvenant de sa difficulté à communiquer et au fort accent qu'elle avait auparavant. Elle ne pu s'empêcher de lui sourire sincèrement avant de porter un regard désapprobateur sur les filles qui les épiaient. Ce n'était pas la première fois que ça arrivait, et certainement pas la dernière. Aiko en avait marre d'être ainsi continuellement observée. Plus le temps passait et pire c'était, elle avait l'impression d'être dans l'une de ces télé-réalité où le moindre de ses faits et gestes seraient rapportés. Et même pire, le plus souvent la réalité était déformée pour laisser place à de stupide rumeur.
Voyant que Kiralee les observait aussi avec une certaines inquiétude dans le regard, Aiko vint déposer sa main sur son épaule afin d'attirer son attention.
" Ne fais pas attention à elles. Elles finiront par se lasser. Tu peux compter sur moi pour les empêcher de déblatérer des idioties sur ce qu'elles ont cru voir ou comprendre."

Aiko essayait de paraitre rassurante, même si elle se doutait que tout ça finirait par passer au dessus de la tête de l'américaine, elle voulait lui faire savoir que cette fois, elle n'était plus seule contre les rumeurs.

"Je serais ravie de venir. Je te tiendrais au courant de la présence de Sleïlo. Mais, avec ta permission,  je pourrais également faire venir Hikari. Elle pourrait surement s'entendre avec ta petite sœur !"

♫♫♫♥♥♥♪♪♪

Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 18 ans
Métier :: étudiante univ danse
Jeu 12 Oct - 14:56
Kiralee se détourna de ces filles qu'elle mitraillait d'un regard massade lorsqu'elle sentit une main forte sur son épaule, un peu surprise par ce contact, elle regarda Aiko qui l'assura de l'aider avant de se mettre à rire.

"Warfh! Moi ? Je ne m'inquiète pas ! Mais ça doit être vachement chiant de toujours se faire suivre par des groupies ? Sleilo les a pas encore fait fuir avec son caractère jaloux ?" Demanda Kiralee arrêtant de pouffer de rire à ce moment-là, en effet cela étonnait la danseuse que la petite amie si possessive d'Aiko ne se soit pas encore mêlée de rêgler ce problème de stalkeuse...avant de se rappeler d'un détail qui lui était totalement sortit de la tête. Sleilo était aveugle elle ne les avait peut-être pas vu.

"Ah! Oui...j'avais complètement oublié qu'elle ne voyait pas ! Pardon!" Dit-elle un peu gênée en riant nerveusement tout en se grattant l'arrière du crâne à vrai dire, Kiralee n'avait jamais prit Sleïlo pour une pauvre handicapée fragile que du contraire, elle ne se comportait pas bien, mais si il y avait bien une chose dont on ne pouvait pas lui reprocher c'était de traiter la jeune aveugle différement.

Elle remercia intérieurement Aiko de changer de sujet pour revenir sur celui de la rencontre avec sa petite soeur proposant même d'emmener la sienne.


"Oui bonne idée, ma soeur n'est pas très douée pour se mêler aux fillettes de son âge ça lui fera plaisir de rencontre quelqu'un de plus jeune avec qui s'amuser! Natsuki m'a parlé de sa petite petite soeur...vous êtes combien au juste ?"
Kiralee était assez enthousiaste parce qu'elle savait que ça ferait plaisir à Cindelle, mais elle se posait la question de savoir combien de soeur Tsukino allaient encore débarquer à l'académie. "Attend...comment tu as dis qu'elle s'appelait ? Hikari ?...je savais bien que j'avais entendu ce prénom là quelque-part ! Tu sais que c'est la présidente de ton fan club ?" Demanda t'elle en regardant Aiko, c'était Natsuki qui lui avait dit au boulot.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪



Mon coeur est heureux depuis que tu y prends toute la place...
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Le campus :: Le jardin
Une sieste à l'ombre [Libre]

Sauter vers: