-->



 

Partagez | 
 

 Au détour de l'étagère [PV : Keiko Harushi] TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 22

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 25
Métier :: Professeur de littérature
Autres comptes:
MessageSujet: Au détour de l'étagère [PV : Keiko Harushi] TERMINE   Dim 17 Sep - 15:53




Une matinée claire. Un thé, trois pages du bouquin en cours, et ce matin, pas de cours à l'horizon. Rien ne passe dans la chaîne hi-fi; le bourdonnement lisse du silence agace Darlene.
La pendule, la paire de chaussures, un élastique dans les cheveux pour remonter sa tignasse verte en une queue de cheval un peu débraillée, et il est grand temps de mettre les pieds dehors dans une direction précise: la bibliothèque.

La ville s'est éveillée, mais à la bibliothèque, à cette heure, il n'y a pas un chat. Darlene entre avec précaution, ses gestes fluides et calmes, pour ne pas déranger les rangées de livres muets. Elle hoche la tête pour saluer la femme encore ensommeillée à l'accueil, et commence à déambuler entre les rayons. Elle tire un livre, dont elle connaît l'auteur, parcourt la quatrième de couverture en diagonale, par curiosité. Le repose. Puis un second, au bout de l'allée. Sous l'enseigne "poésie", elle penche la tête d'un côté, pour mieux lire les titres des ouvrages. Ses doigts glissent sur les couvertures, presque avec affection. Elle en ouvre un qu'elle connaît bien, un sourire ravi aux lèvres. Les pages tournent avec certitude jusqu'à un chiffre précis, paragraphe voulu. D'une main pressée, elle fourre la main dans son sac en bandoulière pour en tirer ses lunettes, qu'elle chausse sur son nez.

«... Au soleil parce que tu l'aimes
Je t'ai menée souviens-t'en bien
Ténébreuse épouse que j'aime
Tu es à moi en n'étant rien
O mon ombre en deuil de moi-même

L'hiver est mort tout enneigé
On a brûlé les ruches blanches
Dans les jardins et les vergers
Les oiseaux chantent sur les branches
Le printemps clair l'Avril léger ...»
-Apollinaire


Un soupir. Elle repose le recueil à sa place. Les manches de sa chemise blanche sont relevées, répliées aux coudes, laissant apparaître l'encre noire incrustée dans son avant-bras gauche.
Ses pas la guident maintenant là où elle souhaitait aller dès le départ: le rayon des disques. Elle flâne, observant les pochettes avec indécision. Qu'allait-elle écouter pour la semaine à venir?
La voilà devant la catégorie "classique", où elle farfouille sans trop savoir ce qu'elle cherche. Il faudrait du piano? Ou du violon? Dans ses mains, deux CDs, dont elle lit la liste des titres. Elle lève le nez, un instant, pour constater qu'il n'y a personne à qui demander son avis aux alentours... Alors elle continue à prendre, et reposer plusieurs disques, les uns après les autres, en lisant le dos, jaugeant l'illustration de la jaquette... De quoi avait-elle envie?

♫♫♫♥♥♥♪♪♪



Dernière édition par Darlene Crowley le Lun 18 Sep - 20:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 24/06/2017
Age : 24

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 17
Métier :: étudiante cycle 3 musique
Autres comptes: Lottie Shield
MessageSujet: Re: Au détour de l'étagère [PV : Keiko Harushi] TERMINE   Dim 17 Sep - 16:24

En cette matinée particulièrement mitigée entre un vent froid s'insinuant sous sa jupe de lycéenne et un soleil timide caché par les nuages gris qui menace de faire pleurer l'eau en quantité abondante, la jeune blonde marche d'un pas rapide et décidé, armée de son cartable d'un côté, de l'étuis qui contient son précieux instrument dans l'autre main et d'un parapluie sous son bras. En effet, elle profite de ne pas avoir cours lors de ces deux premières heures pour venir à la bibliothèque du quartier. Elle sait que la bibliothèque de l'académie est fournie, de livres traduis dans divers langues, de DVD de films et même de musiques, mais hélas, ce qu'elle cherche n'y est plus. Certaines élèves de sa classes se sont ruées à la bibliothèque scolaire et ont emportées avec empressement toutes les œuvres classiques les plus intéressantes.

La violoniste, sait qu'elle doit présenter un de ces morceaux et sa seule chance c'est d'emprunter une œuvre classique musicale à la bibliothèque. La brise légère qui s'engouffre sous sa jupe emmêle aussi ses longs cheveux blonds et ce jusqu'à ce qu'elle passe la porte de la bibliothèque. Il est tôt et le calme la renseigne rapidement sur le fait qu'il ne doit pas y avoir grand-monde. Keiko, étant elle-même amatrice de bonne lecture et de musique, elle s'est vite débrouillée pour avoir la carte de cette bibliothèque rapidement et lorsqu'elle a un devoir à rendre, en général c'est ici qu'elle le réalise. Sachant pertinemment que la bibliothèque de l'académie est souvent prise d'assaut et que parfois il faut aller jusqu'à réserver un ordinateur afin de travailler.

En jeune fille polie qu'elle est, elle replace correctement les mèches de cheveux que le vent à emmêlé et salue comme il se doit la dame de l'accueil lui offrant un sourire chaleureux. L'étudiante marche d'un pas calme, ne laissant que le bruit de ses chaussures cirées à souhait indiquer sa présence dans l'établissement. Le chemin qu'elle emprunte jusqu'au rayon musicale, elle le connait par cœur et elle arrive rapidement dans le rayon tombant sur une professeur qui enseigne la littérature et à qui elle a déjà eu cours quelques fois depuis son arrivée. La musicienne est une élèves assez discrète, elle se montre souvent silencieuse et n'aime pas participer en cours, mais cependant elle rend toujours des devoirs impeccables et les commentaires qu'elle fournit son très souvent justifiés avec des arguments qui sont réfléchis.

Keiko regarde à son tour les différents CD, quel genre de musique classique a t'elle envie de jouer ? Sachant qu'elle va devoir passer devant toute sa classe alors qu'elle a toujours été assez discrète ne réalisant que le stricte minimum afin de ne pas se faire trop remarquer et attirer les foudres de ses camarades de sections. La jeune blonde semble réfléchir de façon intensive en regardant un CD qui couvre les meilleurs morceaux de musiques pour violons, mais bien vite, elle a une autre idée.

Elle souhaite adapter un morceau pour piano, elle sait que cela sera énormément de travail et de répétition, mais les morceaux qui sont là risqueraient de faire doublon avec ceux de ses camarades. Elle se doit de chercher plus loin et d'offrir quelque-chose qui sera abouti. Elle avance donc vers le rayon du piano classique et s'arrête sur le CD de son choix, remarquant que sa professeur de littérature a dû craquer sur le même CD qu'elle-même. C'est avec un grand respect qu'elle la salue en se courbant comme il se doit.


"Bonjour Crowley-Sensei." Dit-elle d'une voix douce, c'est une des rares fois ou elle lui adresse la parole directement.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪

"La musique c'est comme la vie forte et fragile à la fois"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 22

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 25
Métier :: Professeur de littérature
Autres comptes:
MessageSujet: Re: Au détour de l'étagère [PV : Keiko Harushi] TERMINE   Dim 17 Sep - 18:12

Alors que Darlene repose un CD après l'autre à leur place, son regard se porte sur un autre, bien à sa place, qui semble contenir des morceaux de piano. La jaquette est jolie, simple. Une silhouette s'approche, et dans le même temps où elle la remarque, sa voix la salue.
La jeune femme se tourne vers elle, souriante. Elle la reconnaît, sans peine. Elle est de ces élèves discrètes, voire fantômes, qui ne font pas de vagues, mais s'il n'y avait que ça... Ses copies sont toujours très bonnes et dénotent d'une sensibilité qui ne laisse pas Darlene indifférente; après avoir lu ses premiers devoirs, elle s'est rapidement débrouillée pour connaître et associer le visage qui allait avec ce nom inscrit sur le côté de la feuille.
Cette "courbette" inscrite dans la culture nippone la mettait toujours un peu mal à l'aise, au fond. Elle se surprit à l'imiter, se penchant très légèrement et brièvement en avant.

"_Bonjour, mademoiselle Harushi." souffle-t-elle, à mi-voix pour ne pas déranger la rare population de la bibliothèque.

"_Toi aussi, tu l'as repéré?" fait-elle, en pointant le CD du doigt. Elle sourit chaleureusement, remarquant l'étui à violon que porte la jeune fille avec elle. "_C'est pour travailler?" demande-t-elle, intriguée.
Darlene n'y connaissait pas grand chose en musique, que des choses remarquées et observées de ses connaissances qui pratiquaient. Mais il semblait assez logique qu'une élève en cursus musical emprunte des CDs de classique pour le travail...

Le regard doré de Darlene couve la blondinette, alors qu'elle croise les bras sur sa poitrine, en l'attente de sa réponse. Elle se dit qu'éventuellement, l'étudiante pourrait l'avertir d'un mail lorsqu'elle aura rendu le CD.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 24/06/2017
Age : 24

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 17
Métier :: étudiante cycle 3 musique
Autres comptes: Lottie Shield
MessageSujet: Re: Au détour de l'étagère [PV : Keiko Harushi] TERMINE   Dim 17 Sep - 18:56

Keiko regarda la professeur surprise, car elle était toujours tellement discrète, qu'elle ne s'attendait pas à ce qu'on connaisse sont prénom. Il n'était d'ailleurs pas rare et même habituel que ce soit le contraire, certains de ses professeurs l'avaient déjà notée absente alors qu'elle s'était manifestée lors de l'appel rituel qui rythmait le début des heures de cours. Elle leva donc un de ses regards argenté vers la professeur, des yeux dans lesquels ont pouvait y lire un certain ébahissement qui passe par son visage très expressif.

Lorsque la professeur lui désigne le CD en regardant vers le bas son étuis qu'elle tient avec fermeté et lui demande si cet emprunt lui servira à travailler, la jeune musicienne répond à son sourire chaleureux avec un sourire plus discret et parle également à mi-voix.


"Effectivement Crowley-Sensei, j'ai une présentation à faire pour la semaine prochaine et puisque la plupart de mes camarades de sections ont sautés sur les morceaux les plus coutumiers de la sélection classique, j'ai comme projet d'adapter une partition de piano pour le violon." Répondit-elle, elle ne parlait généralement pas beaucoup et était plutôt solitaire, non pas qu'elle ne s'entendait pas avec les autres élèves de sa classe ou de sa section, mais la plupart ne comprenait pas sa façon de penser qui lui était bien souvent dictée par ce qu'elle ressentait. Elle venait de faire une explication plutôt concise d'un projet auxquels elle semblait avoir mûrement réfléchit, mais elle se rappela que la professeur semblait avoir jeté son dévolu sur le CD également.

"Si vous souhaitez l'emprunter, j'en choisirais un autre ce n'est pas le choix qui manque dans cette bibliothèque et médiathèque, il y a de très bons compositeurs classiques." Dit-elle d'une voix toujours basse, mais plus douce, elle semblait passionnée par la musique, mais également assez mûre pour son âge.

Elle sembla se rappeler que cette médiathèque possédait un endroit où l'on pouvait consulter des films sur place ou écouter des CD sans déranger les autres usagers en pleine concentration.


"Cette médiathèque possède plusieurs pièces pour utiliser du contenu médiatique, si vous le désirez vous pourriez profiter de la musique tandis que je prends quelques notes et je travaillerais le restant à l'académie et durant les pauses?" Proposa t'elle toujours d'une voix douce, mais avec un petit ton assez enjoué, elle était de celles qui se donnait à fond pour réussir ses objectifs et qui travaillait avec rigueur et sérieux.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪

"La musique c'est comme la vie forte et fragile à la fois"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 22

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 25
Métier :: Professeur de littérature
Autres comptes:
MessageSujet: Re: Au détour de l'étagère [PV : Keiko Harushi] TERMINE   Dim 17 Sep - 22:05

Quelle agréable surprise! Cette élève, d'ordinaire peu bavarde pour ne pas dire muette, se révèlait avoir un tas de choses à dire!
Darlene fut étonnée du projet ambitieux de l'adolescente, et cela du se remarquer dans son regard, qui s'agrandit. 
La voix doucereuse de la blonde chatouillait les tympans de la jeune femme. C'était presque aussi bien qu'un morceau de Chopin. Elle garda son sourire.

"_Ne t'en fais pas, prends le, je t'en prie! Je voulais juste trouver de quoi me distraire les oreilles, mais je vais prendre autre chose! Le travail, c'est le plus important." Fait-elle, avant de détourner un instant le regard pour prendre un CD qu'elle avait déposé plus tôt.
"_En tout cas, c'est une brillante idée que tu as là." Elle tourna la tête à nouveau vers la jeune fille, toujours tout sourire.
"_Je vais te laisser à ton écoute, tu seras bien plus efficace sans distraction!" 

Darlene fouille d'une main dans son sac, avant de finalement tenir le disque entre ses dents pour y mettre les deux mains et sortir un stylo ainsi qu'un carnet dont elle tire un bout de papier et y inscrit son adresse mail.
Ceci fait, rapidement, elle fourre les objets dans son sac pour récupérer le CD à la main et tend le papier à Keiko.

"_Tiens, tu pourras me tenir au courant quand tu iras le rendre? Je viendrais l'emprunter à mon tour."

Sur un dernier sourire, la professeur leva le nez vers le toit où il semblait qu'une horde de gouttes d'eau avaient décidé de chuter. Elle soupira un peu, et sorti une veste à capuche de son sac, en se disant qu'elle devait avoir des airs de Mary Poppins, à force...

"_Bon courage!" Souffle-t-elle, accompagnant son départ d'un clin d'oeil, alors qu'elle se dirige vers l'accueil pour emprunter avant de sortir.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 24/06/2017
Age : 24

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 17
Métier :: étudiante cycle 3 musique
Autres comptes: Lottie Shield
MessageSujet: Re: Au détour de l'étagère [PV : Keiko Harushi] TERMINE   Lun 18 Sep - 8:38

Keiko regarda la professeur dont les yeux de couleurs or semblait s'agrandir avec une surprise qu'elle ne dissimulait pas, peut-être que son projet était trop ambitieux et qu'à présent la professeur la prenait pour une de ces élèves je sais tous qui voulaient révolutionner le monde. Ce qu'elle lui dit d'un ton doux rassura la musicienne et elle sourit de manière à la remercier.

La musicienne se mit à rougir légèrement face au compliment de la professeur de littérature qui était si gentille, elle avait beau être mature et ressembler à une jeune adulte, elle n'en restait pas moins une adolescente pour le moment.


"Je vous remercie, Crowley- Sensei" Souffla t'elle à demi-mot, n'osant pas élever la voix même si les alentours du rayons CD avaient l'air de ne pas contenir énormément de personnes. Keiko regarda la main de la professeur qui lui tendait un bout de papier qu'elle prit et lu, il contenait son adresse mail personnelle.

"Bien-sûr, oui je devrais avoir terminé dans deux jours environ je pense, je vous enverrais un mail pour vous le confirmer." Dit-elle un peu surprise, en fouillant à son tour dans son sac d'école dont on pouvait remarquer que tout était en ordre et à sa place à l'image de la jeune fille et elle rangea le bout de papier dans son agenda scolaire. A vrai dire, cela ne la dérangeait pas d'avoir quelqu'un à côté d'elle quant elle travaillait puisque lorsqu'elle faisait ses devoirs le soir c'était bien souvent en compagnie des filles qui habitaient le même dortoir qu'elle. Pourtant la violoniste comprenait que la professeur ne veuille pas la déranger de peur de la distraire et elle ne releva pas ce point là.

Le regard de la jeune Keiko suivit celui de la professeur, elle avait bien fait de prendre son parapluie, vu le bruit fort des gouttes de pluie qui s'écrasaient sur le toit en verre de la bibliothèque, si elle ne voulait pas être trempée et risquer de tomber malade c'était une bonne chose de s'en servir. Apparemment, la professeur semblait être aussi prudente qu'elle et avait prévu de quoi se protéger de cette averse digne d'un mois d'automne qui arrivait à grands pas. Keiko lui rendit son sourire alors qu'elle disparaissait vers l'accueil avec un dernier clin d'œil amical.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪

"La musique c'est comme la vie forte et fragile à la fois"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Au détour de l'étagère [PV : Keiko Harushi] TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ANNABETH & ROSIE ¤ Au détour d'une étagère, au milieu des livres.
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» Tour de Farce
» La Tour du Savoir
» Entre éthique politique et mauvais tour de la communauté internationale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuri-Academia 2.0 :: Le quartier des loisirs et de la restauration :: Bibliothèque municipale-
Sauter vers: