-->



 

Le concours de tartes aux pommes de grand-mère
 :: Le centre-ville :: Club de pâtisseries

Date d'inscription : 29/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : ...
Métier :: Je ne suis rien je ne suis personne et je n'existe que dans votre imagination
Sam 16 Sep - 9:05
En ce jour, c'était un événement particulier qui prenait place au sein de l'académie pour filles, une école d'art à ce qu'il paraissait. La vieille dame d'un âge certain se rendait au club de cuisine, n'ayant plus d'enfant à c'occuper car les siens avaient déjà fait leur vie depuis longtemps et que feu son époux l'avait quitté depuis longtemps pour rejoindre le paradis, la vieille dame n'avait plus personne à qui parler à part son fidèle Poupouss, son chat blanc aux longs poils, mais même lui préférait aller chasser les pauvres oiseaux qui passaient trop près de ses griffes plutôt que de rester près de sa maîtresse. Aujourd'hui, elle était heureuse car elle avait été chaleureusement invitée par cette élégante dame qu'était la directrice. En effet, sa mémoire lui jouait de sacrés tours, mais que voulez-vous à son âge on s'emmêlait souvent les pinceaux.

Elle avait beau se triturer les méninges, impossible de se souvenir de sa recette préférée de tarte aux pommes ! Elle avait donc en commun accord avec la directrice décidée de demander de l'aide aux jeunes filles de cette école peut-être pourraient-elles l'aider ? La petite pâtisserie était décorée pour l'occasion avec des pommes, mais aussi un grand loup en carton et un mannequin qui représentait un petit chaperon rouge.

La vieille dame attendait patiemment que les élèves entrent pour faire connaissance avec elle, elle avait toujours aimé les enfants.
Date d'inscription : 01/10/2016
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Artiste de la logique

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 16 ans
Métier ::
Sam 16 Sep - 9:39
Quand Kimiko entra dans la pâtisserie, elle salua, bien sûr, avec tout le respect qu'il se doit, la vieille dame qui les accueillait ici. Puis elle se tourna vers les ateliers et se mit au travail.

On ne peut pas vraiment dire que Kimiko était une spécialiste de la cuisine. Si, bien sûr, elle avait reçue une formation "de base" en cuisine, comme toutes les jeunes japonaises, elle n'avait guère eu l'occasion de la pratiquer. Il fallait dire qu'elle a toujours eu tout une horde de serviteurs pour se préoccuper de ce genre de détails. Mais il s'agissait ici à la fois d'un défi - après tout, la cuisine peut être également considéré comme un art, et un art scientifique qui plus est - mais également d'une couverture : quel meilleur moyen de ne pas attirer trop l'attention sur soi que de participer à un concours que tout le monde prépare? Malgré tout, Kimiko n'était pas venue là pour faire de la figuration : elle comptait tout de même gagner. C'est pourquoi elle venait de passer une bonne partie de ses soirées à étudier plusieurs recettes de tartes aux pommes, examinant chacune d'entre elles avec minutie, à la recherche de "la" recette parfaite. Elle était même allée jusqu'à téléphoner au chef pâtissier de sa famille pour se procurer quelques conseils. Elle était désormais sûre et certaine de sa recette.

Autant dire que si Kimiko fût la première à arriver dans la pâtisserie, elle ne fût pas la première à en sortir. En effet, elle prenait tellement de choisir chaque pomme, une à une, puis chaque autre ingrédient, puis à découper le plus soigneusement possible, au millimètre près, chaque pomme, puis à peser, également au centième de milligramme près, chaque ingrédient, qu'il était évident que sa recette allait lui prendre une bonne partie de la matinée. Elle alla même jusqu'à régler au degré près le four, non sans avoir vérifié avec un thermomètre différent de celui du four sa température "réelle". Une fois terminée, Kimiko termina ensuite le travail par un minutieux travail de sculpture/décoration. En effet, Kimiko avait décidé de respecter le thème du concours, et avait représenté sur sa tarte aux pommes une représentation fidèle du petit chaperon rouge et de la louve, l'ensemble, bien sûr, dorée à la perfection et découpée au millimètre près. Rien dans sa tarte n'était imparfait : la pâte était cuite de manière uniforme et idéale, d'une épaisseur parfaitement égale, et chaque morceaux de pommes était grillé et doré de manière identique. Kimiko en était presque totalement satisfaite, ce qui était peu dire.

C'est donc avec un sentiment de satisfaction que Kimiko déposa à sa place attitrée sa tarte aux pommes, auprès de toutes les autres terminées depuis longtemps. Elle salua ensuite respectueusement la vieille dame, avant de quitter à son tour la pâtisserie. Kimiko considérait que ce travail valait bien d'y passer quelques heures.
Date d'inscription : 24/06/2017
Age : 24
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 17
Métier :: étudiante cycle 3 musique
Sam 16 Sep - 14:01
Le paysage de la petite ville où demeurait Keiko depuis qu'elle était entrée à l'académie commençait à changer en prévision de l'automne, les arbres qui bordaient les chemins de l'académies et les rues arboraient encore un amas de feuilles impressionnant dont les couleurs se parsemaient de bruns, de rouge et de jaune, certaines feuilles s'étaient décrochées à cause du vent et virevoltaient en spirale emportée par la brise.

C'est dans ce climat de sérénité que la jeune Keiko marchait dans la rue d'un pas absolument calme pour se rendre vers la pâtisserie où allait se tenir un concours de tartes aux pommes. Elle avait entendu parler de cela par quelques élèves de l'académie qui avaient soulevé ce sujet au cours d'une conversation à laquelle la jeune blonde participait.

Keiko avait décidé de participer, c'était une bonne raison pour elle de renouer avec la cuisine. Lorsqu'elle vivait encore aux côtés de sa jeune sœur et en tant que seule fille de la maison , elle était très souvent amenée à prendre cette responsabilité et à faire à manger. La violoniste appréciait de faire de la bonne cuisine, généreuse et quelques-peu caloriques c'était effectivement le cas, mais sa cuisine avait toujours été appréciée et conviviale.

Aujourd'hui encore, elle venait surtout pour participer sans avoir réellement de prétention à gagner, même si cela lui aurait fait énormément plaisir. Lorsqu'elle passa à son tour les portes en verres de la pâtisserie, un léger tintement signe qu'elle était entrée retentit et elle salua comme il se devait la vieille dame puis la seconde jeune fille qui était déjà à l'œuvre et à qui elle offrit un sourire qui se voulait aimable ainsi qu'un bonjour d'une voix très sereine.

Si la musicienne était une virtuose en matière de musique, c'était tout aussi vrai pour l'art de la cuisine. Keiko se mit à préparer sa tarte dans un silence presque religieux faisant un mélange de pommes rouges et pommes vertes dont elle appréciait l'acidité. Le plus long se fut de laisser cuire la tarte, mais elle en profita pour humer la délicieuse odeur de pommes et de cannelles qui flottait dans l'air . Lorsqu'elle sortit son œuvre du four, la pâte était bien dorée tout comme les morceaux de pommes qu'elle avait détaillé en morceau plus grossier comparé à sa voisine qui avait fait preuve d'une rigueur exemplaire à toutes les étapes de sa préparation culinaire. Elle déposa sa tarte juste à côté de celle de la jeune fille à lunette et regarda cette tarte qui paraissait parfaite comparée à la sienne, elle avait même prit le temps de faire une décoration dans le thème.

Sa tarte ressemblait aux tartes que sa grand-mère lui préparait quelques-fois, la vieille dame ne savait plus faire de petits morceaux de pommes à cause de ses doigts tout tordus d'arthrose, mais Keiko se souvenait encore, l'odeur de cannelle dans sa tarte la faisait partir dans ses souvenirs d'enfance.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪

"La musique c'est comme la vie forte et fragile à la fois"
Date d'inscription : 05/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 16 ans
Métier :: Étudiante section chant cycle 2
Dim 17 Sep - 17:09
Un concours de tartes organisé par l'école c'était une bonne idée et pour une bonne cause, Rin avait l'habitude de faire de la charité. Lorsqu'elle était sur le devant de la scène médiatique, ça arrivait très souvent que sa sœur et elle doivent faire des dons aux oeuvres de charités diverses ou bien aller faire du bénévolat. La sœur de Rin était beaucoup plus douée que celle-ci en cuisine, mais comme elle n'était pas présente à ce jour, la chanteuse devait montrer ce qu'elle avait dans le ventre et offrir une succulente tarte.

Elle avait emprunté un livre de cuisine à la bibliothèque juste avant de se rendre au lieu de rendez-vous. Elle salua bien-sûr la vieille dame et ses concurrentes déjà à l'oeuvre et se mit à lire la recette. Il fallait qu'elle réalise la pâte ce qu'elle fit assez rapidement puisque tout les ingrédient était à sa portée ensuite elle choisit de belles pommes rouge fraîches et il n'en restait plus beaucoup. Elle éplucha les peaux et réduisit la moitié des pommes dans une poêle pour en faire une compote.

La petite star épluchait minutieusement la recette pour la réalisé aux mots près, lorsque sa pâte fut levée, elle l’aplatit à l'aide d'un rouleau à pâtisserie et la plaça dans un moule à tarte, la perça de quelques trou et l'enfourna quelques minutes avant de la sortir du four, d'y verser sa compote de pommes, puis la recouvrir des dés de pommes et saupoudrer de sucre brun avant de laisser le tout au four jusqu'à ce qu'elle soit cuite. Une fois que sa tarte fut terminée, elle la plaça à côté de celles de ses concurrentes.
Date d'inscription : 29/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : ...
Métier :: Je ne suis rien je ne suis personne et je n'existe que dans votre imagination
Sam 23 Sep - 18:34
La vieille dame salua à son tour les trois jeunes filles qui s'étaient présentées pour le concours, quel dommage que d'autres ne se soient pas prêtées au jeu, mais tant pis ces trois jeunes demoiselles se mirent rapidement au travail. La vieille dame passa de temps en temps voir reconnaissant une odeur et ouvrant ses yeux comme pour dire qu'elle avait un souvenir, mais hélàs celui-ci disparaissait presque aussitôt. Il y avait des jours ou Mia se disait que si sa tête n'était pas accrochée à ses épaules elle l'oublierait quelque-part.

Elle regardait les jeunes demoiselles qui s'affairaient avec un réel sérieux et l'engouement de la jeunesse. Aaaah! Elle se souvenait du bon vieux temps, il y avait de cela une éternité quant elle aussi elle était encore fraîche comme la rosée de matin, elle avait été jeune aussi, bien sûr ce n'était pas la même époque, son éducation avait été stricte et elle n'avait jamais pu poursuivre des études et encore moins vivre de sa passion pour le piano et à présent avec ses doigts douloureux et tordus elle vivait avec ses regrets. Elle avait été heureuse d'apprendre qu'une école d'arts ouvrait ses portes dans la région, d'autres jeunes femmes bourrée de talents pouvaient réaliser leur rêves.

Elle se réveilla tout doucement, elle ne s'était même pas sentie s'endormir, mais une chose était certaine c'est que la délicieuse odeurs de tartes au pommes flottaient dans l'air et les jeunes filles étaient toutes parties, elle espérait ne pas les avoir faites fuir parce qu'elle s'était assoupie. Elle se leva avec difficultés et avança lentement jusqu'aux différents présentoirs, elle nota les odeurs délicieuses qui arrivaient à ses vieilles narines et remarqua la décoration qui la fit sourire, peut-être un jour raconterait-elle sa véritable histoire à l'une de ces jeunes filles pourquoi pas ? Pour le moment elle découpa doucement une part de chaque tarte pour en goûter une bouchée. Elle commença par celle de la jeune fille si polie à la peire de lunette qui avait prit grand soin de rendre une tarte à l'aspect parfait et avait même fait une petite décoration. Le goût était comme elle s'y attendait parfait, mais il manquait un petit soupçon de sentiment dessus. Ensuite, la vieille dame porta à sa bouche une cuillère de la seconde tarte qui lui rappela plein de très bons souvenirs et elle retrouva un sentiments de chaleur et d'amour. Enfin pour terminé, elle prit un morceau de la troisièe tarte, elle n'était pas parfaite, le goût n'était pas exquis et cela se voyait que la jeune fille n'avait pas pour habitude de cuisiner, mais elle avait fait de son mieux et c'était le principal. Elle endit donc son jugement à la directrice.


La première place est attribuée à Keiko Harushi parce que le souvenir de la tarte de ta grand-mère était très touchant. Tu recevras donc 100 YF

La seconde place est attribuée à Kimiko pour sa tarte parfaite et surtout pour avoir pensé à sa décoration, tu es la seule à y avoir pensé c'est pourquoi nous avons décidées de t'attribuer non pas 75 YF mais 85 YF parce que ton initiative nous a beaucoup plu.

Et la troisième place est attribuée à Rin Kaga parce que tu n'as pas mis beaucoup de détails nous sommes un peu restées sur notre faim (c'est le cas de la dire! ^^) Tu recevras donc 50 YF

Nous tenions tout de même à vous remercier toutes les trois d'avoir joué le jeu et d'avoir participé à ce mini-concours, nous avons prévu d'essayer d'en lancer plus souvent. A bientôt pour la balade dans les bois ...
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Le centre-ville :: Club de pâtisseries
Le concours de tartes aux pommes de grand-mère

Sauter vers: