Sam 21 Déc - 17:16
avatar
Date d'inscription : 21/12/2013

Feuille de personnage
Âge du personnage : :
Métier ::
Voir le profil de l'utilisateur









 






 Harakthy


Néîma


21 ans


Egyptienne

 Hors académie


Appartement à moindre coût 


Musicienne Itinérante, escort-girl occasionnel.

 Hors académie.





Néîma est une jeune femme douce et forte. Ne s'apitoyant pas sur son sort elle fait tout ce qu'elle peut pour s'en sortir et permettre à sa sœur de vivre une vie la plus heureuse possible.

Possédant un caractère souple, elle est douce et intelligente, mais ne se laisse pas pour autant marcher sur les pieds, gardant par tout les moyens possible son honneur, elle ne mendiera jamais d'argent et n'en acceptera jamais gratuitement. Estimant que tout salaire mérite travaille, même si pour cela elle doit travailler de son corps.


Ayant perdu son jeune frère, elle fait passer sa sœur avant elle, que ce soit sentimentalement, ou physiquement. Si un jour la nourriture venait à ne pas suffire, elle préférera jeûner que de laisser Isis avoir faim. Il en va de même pour les coups, quelque soit la raison, elle ne laissera jamais sa sœur se recevoir de coup et le prendra toujours pour elle.


Devant jouer le rôle de la mère et du père pour la demoiselle jusqu'à pouvoir les retrouver et rentrer chez eux, elle fera toujours tout son possible pour subvenir aux besoins de sa cadette. Se sentant affreusement gênée quand sa sœur l'accompagne aux parc pour danser sur sa musique quand elles ont un véritable besoin d'argent.


Elle sait que sa sœur comprend la situation et n'est pas dupe les jours où elle ne mange rien pour lui permettre de s'alimenter correctement. Mais adorant sa sœur plus que tout, elle veillera sur elle aussi longtemps qu'il le faudra pour qu'elle ne manque de rien même si cela consiste à recevoir son courroux. Lui cachant cependant ces autres activités ayant trop honte de lui avouer ce qu'il lui arrive de faire pour soulager leur misère.


Lors de ses sortis en escort, si Néîma doit passer sa soirée avec son client, elle subviendra à ses envies, mais ne se laissera jamais toucher ou pratiquement, s'occupant principalement du plaisir de son client, si celui-ci essais seulement de se faire trop entreprenant, elle partira sans même réclamer son argent après avoir mise la correction que pourrait mériter l’individu en sa compagnie.



Le violon, le piano, sa cadette.




Que l'on s'en prenne à sa sœur et de la voir pleurer.








Comment décrire Néîma ? Hummmm ce n'est pas évident comme cela aux premiers abords. Tiens mais qu'entendons nous ? Ne serait-ce pas la douce voix de notre charmante jeune femme perdue dans la forêt ? Allons donc voir cela de plus près.



Oh oh, mais regardez donc ce que nous avons là. N'est-ce pas notre charmante égyptienne à la peau mate en train de se baigner ? Admirez ce corps, cette ligne fine et élancée, ces longues jambes interminables, elle doit bien mesurer un mètre soixante-dix. Contemplez ces longs doigts fin parcourir ce corps, l'eau glisse sur sa peau soyeuse comme une caresse d'un velours. Parcourant lentement ses hanches de femme et glissant sur des fesses douces, rondes et fermes. Une ligne de mannequin, peut être un peu chétive, mais d'une beauté réelle. Ses cheveux d'un noir de geais, retombe pour cacher tout juste sa nuque dégageant son dos à la peau immaculé, aucune imperfection ne viens troubler cette attrayante apparition.


Extasiez vous devant ses mains qui remonte le long d'un ventre parfaitement plat, aux muscles tout juste apparent pour parfaire que davantage cette fragilité et cette douceur juvénile. Remonter que plus le long d'une poitrine douce et ferme, parfaitement tenue, elle semble faite pour épouser parfaitement la forme de votre main, deux petites pierres précieuses sembles avoir été polies par le froid, mais sans extravagance, au contraire, une déesse elle même ne pourrait souhaiter mieux. Remontant sur son visage elle devrait y découvrir des lèvres charnues et appétissantes, un nez aquilin ni trop long, ni trop court, ce genre de nez dont les femmes rêves en se rendant chez leurs chirurgiens. Ici clos, mais nous pouvons largement deviner que cette demoiselle peut admirer le monde avec de grand yeux d'un vert émeraude, légèrement tiré en amande qui connote que davantage à ses origines. Ses cheveux mi-courts cadres parfaitement son visage encore jeune, un visage et un corps d'une vingtaine d'années, entretenue naturellement pour charmer.


Avec ces vêtements plier et poser sur une pierre plate, nous pouvons voir que cette femme apprécie les robes légères lors de ses sorties, les marques sur son corps semble montrer que les sous-vêtements sont optionnels, mais leur présence sur la pierre nous signal qu'elle apprécie la douceur de la soie. Cependant, comme toutes les femmes, nous pouvons supposer qu'elle peut aussi porter jean, short ou pantalon moulant, ainsi que des hauts légers. Sa ligne et son maintiens nous prouve aussi qu'elle doit pouvoir se faire qu'encore plus belle et élégante pour diverse soirée, en robe et escarpins et probablement aussi un maquillage léger, car il est évident qu'elle n'en a pas besoin nous sommes tous d'accord là-dessus.














Néîma est née au Caire le long du bord du Nil. Fille d'un père pécheur et d'une mère cordonnière, elle n'avait pas une vie de rêve mais ne manquait de rien. Passant une enfance heureuse à jouer au bord du fleuve avec ses camarades, ses cinq premières années de vie passèrent dans le plus calme et la plus simple des vies. Cette été là, sa mère mis au monde un petit frère du nom d'Adjib, un robuste et grassouillet petit bébé qui troubla longuement les nuits de son aînée en pleurant de ton son souffle. Quatre ans plus tard ce fût la naissance d'Isis, sa plus jeune sœur  qui troubla de nouveau le quotidien de la demoiselle qui avait maintenant neuf ans. Ce fut aussi à cet âge que Néîma reçue son violon, héritage d'une grand mère décédée qu'elle adorait, elle se prit de passion pour l'instrument et suivit des cours particuliers auprès d'un ancien musicien d'opéra qui décela comme un don innée chez la jeune fille. Elle ne connaissait rien au solfège, mais semblait posséder comme le désigner cet ancien maître, une oreille musicale comme on en voit une fois tout les siècles. Cours de piano, de violon, jusqu'à son adolescence cette jeune femme se passionna pour la musique dans laquelle elle excellé. Classique, moderne, elle interpréta les musiques que pouvaient convenir à ces instruments, quel qu’en soit le domaine. C'était ainsi qu'elle arrivait à calmer les chagrins et les peines de ses cadets.



Jusqu'à ses vingts ans, Néîma vécu une vie paisible, aidant sa mère au commerce, suivant ses études, ses cours, elle était devenue une belle et douce jeune femme des plus débrouillardes et aimé de tous. Régulièrement elle se rendait en ville avec son instrument pour jouer. Elle ne cherchait pas d'argent, pas de reconnaissance, elle aimait juste jouer pour le plaisir de tous, mais surtout pour le sien. Se savoir aimer, écouter, suffisait à la jeune femme, participant aux festivités le plus souvent possible, elle se retrouva même invitée au mariage de sa meilleur amie où elle du jouer pour plus d'une centaine de personnes sur un gradin. Evidemment le stress était présent quand elle monta sur scène, mais une fois qu'elle commença à jouer, celui-ci s'évanouie comme si il n'avait jamais existé. Accompagnée de sa sœur à la danse, elle anima ainsi toute la soirée qui restera un des meilleurs souvenir pour ces deux femmes. 


Le bonheur ne fût pas éternelle, la guerre civile éclata en ville, le peuple se soulevant contre l'ancien président qui ne voulait quitter son siège, les émeutes se firent présentes, violentes, les infos annonçant régulièrement des morts lors d'altercations, la famille préférait ne plus sortir que pour faire les courses et subvenir à leurs besoins. Cependant un soir, Adjib ne rentra pas, s'étant fait entraîné durant une émeute, il fût retrouvé parmi les victimes, on disait qu'il avait été battu à mort. Les circonstances restaient inconnues, mais les séquelles furent immédiate. Leur mère tombant en grave dépression, la famille décida de quitter le pays pour ne pas risquer un autre malheur. Quitter le pays mais comment ? Ils n'avaient pas les moyens de s'installer autre part, pas les moyens de partir tous, les parents décidèrent d'envoyer leurs filles à l'abri, leurs faisant prendre un avion vers le japon où vivait une partit de la famille maternelle. Se fût donc avec une valise chacune, son instrument, que Néîma et Isis posèrent pieds pour la première fois au pays du soleil levant. Débarquant devant une porte close d'une famille qui ne pouvait pas les accueillir, les deux sœurs durent depuis se moment là se débrouiller par eux même, avec une maigre somme d'argent. Elles habitent maintenant toute deux dans un appartement délabré et subvienne à leur besoin comme elles peuvent. Néîma jouant dans les parcs, les restaurant, les bars du matin au soir pour des sommes misérables, elle se retrouve occasionnellement à jouer les escort girl, afin de pouvoir subvenir à ces besoins et à ceux de sa sœur.










Alexia il n'a pas changé


Femme




26 ans


Oui depuis 11 ans maintenant


Sleïlo Diaz, Leela Stonhedge



J'habite sur le forum.


 Sera banni qui ne suit pas le règlement établit.






 


 ___________________________________________________________________________________________________________________________














 
 
 
 











 
 
 
 






 
 
 
 



 Harakthy


 Isis
 13 ans 
Égyptienne
 Danse
 Logement moindre coût.
 Artiste de rue. (Etudiante à envisager si elle entre à l'académie)
 Aucun pour le moment. (A envisager si elle entre à l'académie)





Isis est une jeune fille douce et sensible. Très près sa sœur, elle la soutient autant que possible, aussi bien dans la joie que dans la peine. Isis est une jeune femme discrète mais pleine de vie, de nature joyeuse, elle se contente d'un rien et tout semble lui plaire, comme-ci la plus petite bricole était le plus beau et le plus cher des bijoux.

De nature optimiste, la chance semble lui sourire constamment. Jamais elle n'abonnera, quelque soit l'objectif qu'elle s'est fixée, elle tentera par tout les moyens de l'obtenir et aussi éprouvant cela soit-il, quelque soit la difficulté de la tâche, elle l'accomplira sans ciller. Si bien que les portes semble s'ouvrir à elle, elle semble posséder un trousseau de passe partout pour lui ouvrir la voie vers un avenir des plus brillants.

Intelligente, c'est une jeune femme studieuse aussi bien dans l'apprentissage que dans l'effort. Elle aime passer son temps libre dans les livres. Aussi bien dans les romans, que les sciences fictions ou encore les livres de dance. Elle aime se retrouver dans cet univers que lui ouvre la lecture à chaque fois qu'elle s'y plonge. Très grande rêveuse, elle espère qu'un jour un prince charmant sur son cheval blanc l'emportera comme Cendrillon pour la transformer en princesse.
Quand elle dance, comme quand elle lit, Isis semble appartenir et plongée dans un autre univers. Plus rien n'existe autour d'elle mise à part ses mouvements, qui semble flotter comme une feuille dans la brise, et la musique de sa sœur qui la transcende et guide ses mouvements dans une chorégraphie des plus harmonieuse.

Isis n'est pas naïve, elle sait très bien que sa soeur lui ment, ou ne lui dis pas tout, mais elle l'accepte bien que cela la fasse parfois souffrir. Très fusionnelle avec Néîma, la petite Egyptienne la mettra toujours au courant de ses moindres gestes et lui présentera toutes les amies qu'elle se fera avant même d'entamer une quelconque relation  avec quelqu'un.




 La danse, le dessin, la musique en général, la joie de vivre.


 Voir sa soeur souffrir, la solitude, la tristesse.






 
Isis est une belle et douce Egyptienne à la peau mâte et aux yeux d'un vert émeraude. La jeune femme au regard pénétrant et au sourire tendre et sempiternelle sous observera sous une chevelure d'un blanc argenté, ne portant pas une coupe à proprement parlé, la jeune femme arbore une chevelure courte et rebelle, cadran un visage d'ange semblant tombé du ciel.


Endormis dans son lit une simple chemise sur le corps, on peut que encore mieux détailler son corps, un visage doux et paisible laissant échapper un léger souffle, sa poitrine tout juste apparente, moulé dans le tissu blanc de la chemise qui ne couvre que partiellement son corps encore juvénile, du au jeune âge de la demoiselle. Une chemise ouverte laissant voir son ventre plat, aux muscles souples et agile dû à la danse qu'elle pratique depuis très jeune, un piercing a trouvé place à son nombril. Ce que cache les draps ne concerne aucun mais avec la moulure de celui-ci on peut aisément deviner des jambes longues, fines et probablement aussi souple que le reste de son corps.

Quand elle se tourne sur le ventre, pour s'enfouir le visage dans l'oreiller, le draps laisse apparaître les longues et fines jambes de la jeune femme sans imperfection, des fesses nues, douces, rondes et lisses semblant ferme comme la chair d'un délicieux abricot. 

Quand elle s'habille, la demoiselle met généralement des shorts courts et des tops, mais il lui arrive aussi de porter des chemises et des jupes, tout dépend de ce qui lui est disponible et de ce que sa sœur a pu lui acheter ou lui trouver.









Cadette d'une famille de trois enfants, Isis est née dans une petite maison sur le bord du Nil, fille d'une père pêcheur et d'une mère poissonnière, elle ne grandit pas dans le luxe mais heureuse et entourée. Des son plus jeune âge, elle fut bercé par la musique que sa sœur jouait au violon en entrainement, ou tout simplement à l'enfant comme berceuse. Dès ses premiers pas, on devina rapidement que la demoiselle aurait un don pour la danse, bougeant au rythme de la musique qu'elle pouvait entendre alors même qu'elle ne tenait que à peine debout.

Rapidement elle prit ses premiers cours de danse avant même d'apprendre à lire ou à écrire, suivant une scolarité auprès de sa mère et de sa soeur, sa famille ne pouvant se permettre de payer d'avantage d'études à leurs enfants. Mais cela n'empécha pas à la demoiselle d'avoir une bonne éducation et de suivre un cursus scolaire tout à fait normal. Alternant entre les études la journée, et la danse en soirée, la jeune femme vécu une enfance tout à fait épanouie et sereine. Fréquemment, la demoiselle se rendait en ville en compagnie de son ainée afin d'accompagner d'une danse la musique qu'elle jouait aussi bien dans les rues que lors de soirée pour aider financièrement la famille, mais pour elle c'était principalement une occasion pour montrer à tous le talents qu'elle avait acquérit avec toutes ces années de pratique.


Malheureusement le bonheur ne fût pas éternel. Le pays entrant en guerre civile, le peuple se soulevant contre l'ancien président qui refusait de céder sa place, les rues ne se firent plus sûr et les émeutes ainsi que les altercations entre les militaires et le peuples se faisaient monnaies courrantes. Il était devenue impossible de parcourir librement les rues et en pleine sécurité et Isis en fût l'horrible témoignage. Adjib le frêre de la jeune femme, perdit malheureusement la vie durant l'un des conflits qui avait sévit en ville, la raison de sa morts n'était pas encore vraiment posés, mais le fait était là. Leur mère tombant en dépression, Isis fût forcé avec Néîma de quitter le pays pour aller rejoindre de la famille à l'étranger. C'était la première













 Sleïlo Diaz, Leela Stonhedge
 Sera banni qui ne suit pas le règlement établit.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuri-Academia 2.0 :: Avant de jouer :: Présentation :: Fiches validées :: Personnages adultes :: Fiches autres métiers-