-->



 

L'étourdie en ville [Libre][Terminé]
 :: Avant de jouer :: Les lois et le contexte :: Rôle-play :: Archives :: RP terminés

Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 99
Localisation : INFORMATIONS SECRETES
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 14 ans
Métier :: Élève en Section Théâtre
Mer 5 Avr - 19:59
Elle avait pris de la hauteur, elle avait traversé des nuages blancs et maintenant, elle se trouvait au-dessus de cette masse blanche. Ses yeux encore rouges observaient le vaste océan du ciel. Son esprit, lui, vagabondait dans les méandres de son âme. Avait-elle fait le bon choix en s'éloignant de ses parents ? Pourra-t-elle vivre sans la bulle familiale qu'elle n'avait jamais quittée ? Sera-t-elle à la hauteur ? Tant de question qui demeure depuis ces douze heures d'avion. Une légère pression sur ses épaules fit détourner le regard de la jeune fille vers une jeune femme à la peau pâle et maquillé. Elle avait un joli sourire collé sur son visage et ses traits, détendus, se voulaient totalement rassurants. Alors que la métissée, totalement dépassée par ce geste imprévu, tentait d'assembler les mots pour en faire une phrase, la femme, elle rit légèrement avant de se reculer et de proposer à la demoiselle divers plats variés. La brune se contenta de refuser cette offre pour prendre une canette de soda et de la poser sur sa table. L'avion était totalement vide, il n'y avait que l'hôtesse de l'air qui reprenait sa place tranquillement. Liria se giflait mentalement de cette constatation totalement stupide puisque c'était l'avion de son père.
« Qu'est-ce que tu peux être bête...,soupira-t-elle. »



Fermant les yeux, elle ouvrit sa canette et prit une gorgée du liquide. Après la scène qui s'était déroulée avant son départ, sa détermination était encore plus grande, elle se devait d'être une élève parfaite, elle se devait de briller par son ''talent'' pour ses parents. Elle sourit puis pouffa de rire. Elle devait lâcher toute la tristesse, tout le stress qu'elle avait accumulé. Reprenant sa position initiale, elle se posa une quantité de questions sur la Yuri-Academia. Où devait-elle aller ? Comment se repérer ? Sera-t-elle bien accueillie ? Les cours se passeront-ils comme elle le souhaiterait ?Comment va-t-elle s'intégrer ? Alors que ces questions tournaient en rond dans sa tête, l'hôtesse vint la voir et l'avertir de leur arrivée. Liria se leva et, tremblante, elle se dirigea lentement vers la porte de sortie.
Lorsqu'elle fut face à la grande bâtisse devant elle, la femme derrière lui souhaita bonne chance. S'aventurant dehors, elle prit ses valises et traversa l'Aéroport pour se retrouver dans une petite ruelle entourée par des dizaines de cerisiers en fleur déposant leurs magnifiques pétales sur le sol goudronné. Ce paysage redonnait confiance en soi à Liria et, inconsciemment, elle se mit à marcher dans une direction totalement aléatoire.
« Inchallah, espéra la demoiselle. Je ne vais pas me perdre. »
Date d'inscription : 17/09/2016
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Timide du micro ♪

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 14
Métier :: étudiante en chant
Mer 5 Avr - 21:02
Oh! Non ! Je courrais à en perdre haleine j'avais complètement oublié que la directrice m'avait confiée la tâche d'aller chercher une nouvelle élève et résultat non seulement j'étais en retard mais en plus comme je ne connaissais rien ici j'avais réussit à me perdre avec mon plan en main en plus. Mais pourquoi on m'avait donné cette responsabilité à moi ? Je ne connaissait rien et puis si jamais on me reconnaissait j'étais partie pour être assaillie par des flashs. Je commençais à avoir un point de côté à force de courir et je demandais donc à bout de souffle à un passant et en américain si il ne pouvait pas m'orienter vers l'aéroport. 
En fait, cet aéroport n'était pas si loin que ça en fin de compte et je n'étais pas aussi perdue que je ne le croyais dur comme fer, il me suffisait de continuer cette route et de tourner à droite et je ne pouvais pas le rater semblait-il. Alors que j'accélérais par je ne sais quel miracle et que je négociais mon virage je fus surprise de voir une personne en face de moi trop élancée pour m'arrêter mon pied buta dans un petit cailloux placé là par malchance pour moi et voilà que je tombais tête la première à la rencontre de cette fille lui tombant littéralement dessus avec la force de mon élan nous envoyant toutes les deux dire bonjour au pavé du trottoir et pas de façon amicale. Pour ma part ce furent mes genoux et la paumes de mes deux mains qui furent brûlés et transpercés de petits cailloux piquant m'arrachant un couinement de douleur. Je relevais néanmoins mes deux yeux vert pour regarder la personne que j'avais écrasé de tout mon poids, j'essayais de me relever gêner je portais l'uniforme de la yuri-académia et je la regardait. Voyant une valise un peu plus loin qui avait dû être propulsée par le choc, je me baissais pour lui proposer de l'aide afin de la relever.
"Serais-tu Liria ? Je m'appelle Alizora et j'étudie à la Yuri-Academia on m'a chargée de venir te chercher et j'espère que tu n'as rien de fracturé je suis vraiment désolée."
En cet instant je me sentais tellement minable et nulle que j'aurais pu me cacher sous un gravier. Je me dirigeais vers sa valise pour la prendre et la soulager priant pour qu'elle ne soit pas blessée.
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 99
Localisation : INFORMATIONS SECRETES
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 14 ans
Métier :: Élève en Section Théâtre
Jeu 6 Avr - 19:36
La tête en l'air, chantonnant l'hymne de son pays et sautillant pour aller plus vite, la demoiselle allait virer à droite lorsqu'une ombre apparut devant elle, surprise, elle s'arrêta in extremis avant de buter dans cette personne mais, un caillou posé sur le trottoir en avait décidé autrement et l'ombre qui Liria n'avait pu identifier lui rentra dedans. La personne non-identifiée tomba sur la brune dont la tête rencontra chaleureusement le goudron chauffé par le soleil tandis que ses coudes glissèrent sur le sol noir tel deux enfants glissant sur un toboggan. Résultat, elle sentit une grosse bosse se former derrière sa tête tandis que sa veste en jean, ne supportant pas l'attraction se déchira au niveau des avant-bras dont la peau était rappée par le bitume. Se frottant les bras, Liria essayait de faire disparaître la douleur inspirant et expirant bruyamment. Se rendant compte qu'une main égratignée se proposa devant elle. La métissée se releva en prenant la main et, lorsqu'elle fut sur ses deux pieds, elle épousseta sa robe blanche salie.


« Excusez-moi de vous avoir bousculée ! Je ne vous ai pas vu ! »

Tandis que la jeune fille se présentait, Liria l'écouta tranquillement avant de s'exclamer.


« Oh! Oui, je suis Liria, enchantée Alizora. Excusez-moi de vous faire perdre votre temps ! Vous devriez plus vous préoccuper de vos mains que de moi, vous êtes sûre que vous allez bien ? »

Inquiète, Liria fouilla dans sa sacoche, espérant trouver un désinfectant ou de l'eau. Trouvant au fin fond de son sac un fond de désinfectant dans une bouteille, elle chercha un mouchoir propre avant de les proposer à la jeune fille.

« Excusez-moi, je n'ai que ça pour désinfecter mais j'espère que ça ira... »
Date d'inscription : 17/09/2016
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Timide du micro ♪

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 14
Métier :: étudiante en chant
Jeu 6 Avr - 22:03
Je regardais cette jeune fille et le malaise se faisait jusqu'à ce qu'elle s'excuse platement de m'être rentrée dedans n'était-ce pas l'inverse qui venait de se produire ? Je ne me sentais pas réellement en confiance avec cette autre jeune fille d'a peu près le même âge que moi qui s'excusait de cette façon alors que tout était de ma faute.

"Non ne vous excusez pas c'est moi qui vous ai bousculé car je courrais à cause de mon retard je suis navrée Liria."

Je reculais en la voyant sortir un désinfectant qui semblait avoir au moins dix ans à vue d'œil, non pas que je n'avais pas confiance en elle mais plutôt que je ne voulais pas qu'elle se semble obligée de s'abaisser à faire une telle chose à mon égard.

"Non ne vous donnez pas cette peine ce n'est qu'une petite égratignure


 Je regardais la valise toujours couchée sur le sol et m'approchais pour la soulever, elle n'était pas aussi lourde et encombrante que je ne l'aurais cru et voyageait plutôt léger. Je la dévisageais alors un peu sans vraiment m'en rendre compte dans un premier temps. Je la trouvais particulièrement belle, cette robe blanche légère, ces cheveux noir ébène tombant en cascade sur ses épaules et le long de son dos, sa peau cuivrée et satinée, ses grands yeux bruns foncés. Lorsque je me rendis compte que mon regard se faisait un peu trop dérangeant je secouait la tête rapidement ébouriffant mes cheveux colorés bleu que je détestais tant.
"Je,pardon je ne voulais pas vous dévisager de la sorte est-ce que ça va aller pour me suivre vous ne vous êtes pas trop fait mal à la tête Lliria ?"


Elle avait l'air vraiment gentille mais j'avais pas confiance en moi et c'est pour ça que j'avais évité de dévoiler mon nom de famille malheureusement un peu trop connu à mon goût. Je n'avais pas voulu que des élèves l'apprenne à la Yuri-Académia mais là encore mon secret avait été dévoilé et avait fait le tour de l'école. On ne comprenait pas pourquoi je ne voulais pas de ce nom de famille si pesant à porter et je savais ce qu'on pensait de moi. Je n'étais qu'un être sans aucun talent comparé à ma mère qui avait tout.
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 99
Localisation : INFORMATIONS SECRETES
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 14 ans
Métier :: Élève en Section Théâtre
Jeu 6 Avr - 23:45
Liria n'aimait pas quand les gens s'excusait auprès d'elle, on lui avait toujours appris de refuser les excuses lorsque nous sommes coupables. Alors, en entendant les excuses de son interlocutrice à la chevelure drôlement bleue, elle secoua les bras en signe d'arrêt.


« Ne vous excusez pas, vous n'êtes pas fautive, sourit la jeune brune.Tout le monde peut-être en retard, c'est la vie ! »


N'aimant pas voir la jeune fille avec ses mains presque saignante, la basanée prit ses frêles doigts et appliqua le désinfectant dessus. Sur le coup, elle en oublia la politesse qu'est de ne pas toucher les gens de peur de les gêner, non, elle voulait le bien de sa première connaissance. Cette dernière lui semblait n'avoir pas confiance en elle, son regard était emplie d'une émotion qui échappait totalement à Liria. Tandis que ses yeux marrons fixaient la blessure que ses mains tentaient de soigner, ne sentant pas qu'un regard l'analysait , elle vit en arrière plan un magnifique uniforme taillé parfaitement au physique de la jeune fille, oubliant totalement qu'elle nettoyait la plaie de la bleutée, la jeune fille ne s'empêcha pas de faire des remarques sur l'uniforme.


« Alors c'est ça un uniforme du Japon ! Il est superbe ! Dans mon bled, on a pour uniforme que de vieilles blouses roses, bleues ou blanches qu'on est obligé de porter même s'il est pas du tout confort. Mais je te jure, c'était totalement une torture de le porter chaque jour ! »


Se rendant compte qu'elle devenait trop familière, elle rougit légèrement avant de s'excuser.


« Excusez-moi, je ne voulais pas vous ennuyez avec mes histoires d'Outre-mer. J'espère que vos blessures vont mieux, il vaudrait mieux appliquer des pansements en rentrant. »


Reprenant sa valise des mains d'Alizora, elle la remercia pour tous ses efforts.


« Mais, vous ne m'avez pas dévisagé. . . Pas que je le sache du moins. Ne vous excusez pas pour ça. Ne vous en faite pas pour ma tête, elle a surmonté bien pire qu'une petite chute. D'ailleurs, vous pouvez me tutoyer ! »




Liria gardait une bonne impression d'Alizora bien qu'il y ait quelque chose qu'elle n'arrivait pas à déceler. Liria appréciait beaucoup les efforts de la bleutée pour seulement venir la chercher. Elle savait que grâce à elle, elle n'allait pas se perdre dans les alentours et même prendre une route qui l'aurait amené dans une autre ville. La brune s'était déjà attachée à la jeune fille, elle la considérait comme sa première amie sur le sol Japonais.
Date d'inscription : 17/09/2016
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Timide du micro ♪

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 14
Métier :: étudiante en chant
Sam 8 Avr - 21:25
Alors là, c'était la meilleure non seulement cette demoiselle refusait que je m'excuse pour l'avoir indélicatement fixée par curiosité sur sa personne mais en plus elle remettait une couche d'excuse à mon égard de quoi me faire sentir tout sauf à l'aise. Je m'écrasais un peu plus sur mon-même en la regardant me désinfecter les mains râpées à cause du sol et quelques petits cailloux qui s'y étaient infiltrés. La jeune fille changea de sujet aussi rapidement que le temps de changer de chemise pour parler de mon uniforme enfin plutôt admirer la beauté des uniformes en comparant le mien au sien. Je ne niais pas que l'uniforme de l'académie était plutôt agréable à regarder et à porter, mais quand je me baladais avec cet uniforme j'avais toujours l'impression de porter une pancarte avec noté dessus *hey !  Je suis riche ! J'étudie dans une école privée ! * Je la regardais continuer de me frotter la même main qui commençait à me faire mal à force et grimaçait en retirant ma main.
"Oui c'est l'uniforme de l'académie on en porte toutes un" 

Finis-je par répondre en refermant le gilet noir à capuche que j'avais mit par dessus car en réalité je n'aimais pas beaucoup qu'on me voit surtout avec ces horrible cheveux bleu que tout le monde remarquait de loin. Elle me soulagea quelque-peu en me disant que sa tête allait bien mieux j'avoue que j'aurais eu des embêtements si elle avait été blessée surtout une honte de n'avoir pas su terminer ma tâche sans blesser ma mission. Je la regardais et elle me regardais aussi et je ne pouvais pas m'empêcher de rougir en voyant cette lueur orangée dans ses yeux, alors qu'elle me disait que je pouvait la tutoyer. J'en étais bien incapable, j'étais seule et je n'avais pas d'amie mis à part Kimiko enfin pouvais-je même la considérer comme-telle alors que clairement je ne la méritais pas. Elle avait dû se battre pour être dans cette école alors que moi c'était clairement le chèque remplit de zéro que ma célèbre maman avait signé qui m'avait permit de porter cet uniforme.
"Merci pour mes mains suivez-moi je vais vous emmener au dortoir!"


Voilà que je recommençais à la dévisager c'est que je n'avais jamais vu beaucoup de personne d'ethnie différentes enfin depuis que j'étais à l'académie je croisais des filles de toutes cultures et horizons et je me demandais bien d'où elle pouvait venir pour avoir cette peau de cuivre et cette crinière épaisse et de couleur ébène. Je soulevais sa valise pour commencer à marcher vers l'académie non loin en réalité de là où nous étions puisqu'elle avait déjà fait une partie du voyage seule.

"Vous êtes d'où ?"


C'était peut-être un peu trop cash comme question pour commencer à faire connaissance mais il s'avérait que je n'étais pas très douée pour engager les conversations étant donné que j'avais la mauvaise habitude de m'échapper dès que quelqu'un venait vers moi. Je n'étais pas solitaire mais j'avais apprit à me méfier des gens puisque la plupart voulaient uniquement de mon amitié à cause du succès de ma mère.
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 99
Localisation : INFORMATIONS SECRETES
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 14 ans
Métier :: Élève en Section Théâtre
Lun 10 Avr - 17:37
Alors que la bleuté retira rapidement ses mains de celle de Liria, elle lui confirma en même temps que ses vêtements était bien un uniforme et mieux, l'uniforme de l'Académie, la métisse ne pût que lâcher un « Oh » d'exclamation. Elle salua la prouesse des personnes ayant designer cet uniforme. Tandis que Liria commençait à divaguer intérieurement, elle vit sa nouvelle amie refermer son gilet noir, cachant de ce fait son uniforme. La brune se fit des milliards d'hypothèse sur ce geste. Elle n'aimait sûrement pas l'uniforme. Elle ne devrait peut-être pas sortir avec. Au final, elle opta pour l'hypothèse qui lui semblait la plus fiable : Elle avait peut-être juste froid. Souriant à la jeune fille, elle lui répondit un simple « d'accord » avant de jeter à la poubelle son désinfectant vide et le papier usagé et de suivre calmement la jeune fille capuchonnée qui avait prit sa valise dans ses mains égratignées.


Tandis que Liria cherchait un sujet de conversation, Alizora posa sa question. Un peu surprise au départ par cette question assez brutale, la brune sourit néanmoins et lui répondit.


« Je viens du Maroc, tu connais ? Là-bas, c'est soit la sécheresse, soit le déluge ! La dernière fois, alors qu'on rentrait chez nous avec mes parents, un arbre est tombé devant nous ! Et quand on a dû passer le pas de la porte pour rentrer chez nous, on a été trempé à cause des cinq mètres qu'on a dû marcher ! Je te jure c'est flippant ! »



Observant la demoiselle à ses côtés, elle nota sa peau assez pâle et ses yeux vert profond qui étaient plutôt rare d'où elle venait. Du point de vue de Liria, sa nouvelle amie ressemblait à un ange qui restait plutôt distante à son goût et ça la rendait triste. Elle voulait en savoir plus sur la personne à côté d'elle. 
Elle ne pouvait pas ne rien savoir sur sa nouvelle amie alors, elle se lança dans les questions indiscrètes.


« Et toi? Tu es japonaise? Tes cheveux bleus sont naturels? Franchement, tu peux vraiment me tutoyer ça ne me pose aucun soucis! Tu es en quelle section?»


Se rendant compte qu'elle parlait trop, elle s'excusa avant de se taire, le rose aux joues.
Date d'inscription : 17/09/2016
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Timide du micro ♪

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 14
Métier :: étudiante en chant
Lun 10 Avr - 19:45
Alors comme-ça elle venait du Maroc j'avais déjà entendu parlé de ce pays et ma mère y était déjà allée plusieurs fois en tournée mais moi-même je n'y avait jamais posé le pied et le fait qu'elle me raconte leur déluge ça ne me donnait pas trop envie. 

"Ma mère s'y est déjà rendue plusieurs fois mais pas moi."


Je n'allais pas lui mentir mais je n'étais pas obligée de rentrer non plus dans les détails. Elle voulait en savoir plus sur moi mais je me tournais à ses questions pour lui répondre d'un air un peu renfermée sur moi en regardant mes pieds.

"Non je ne suis pas japonaise et non ce sont des cheveux teints tu as déjà vu beaucoup de personne avec des cheveux bleu toi ?"


Je reculais j'avais peut-être été un peu trop virulente après tout elle ne me voulait pas de mal mais je n'aimais pas trop qu'on me pose des questions je détestais ces cheveux et je me détestais alors je ne valais pas la peine qu'on s'attarde sur ma petite personne puisque j'étais inintéressante.

"Pardon je ne voulais pas te blesser je suis en section..."


Je n'arrivais pas à le dire je me dégoûtais tellement c'était coincé dans ma gorge jusqu'à ce que je le sorte d'une petite voix à peine audible.

"chant"


A présent j'essayais de détourner la conversation sur elle, je haïssais parler de moi et je lui demandais vivement.

"Et toi ? Liria c'est ça ? "


Je continuais d'avancer portant la valise de cette nouvelle élève et bientôt les bâtiments de l'école se dessinèrent devant nous. Il y avait une allée bordée d'arbres qui reprenaient vie grâce au printemps qui s'installait.

"Tu es dans quelle chambre ?"
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 99
Localisation : INFORMATIONS SECRETES
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 14 ans
Métier :: Élève en Section Théâtre
Mar 11 Avr - 23:26
Alors que la métisse finissait ses questions, elle vit son amie de tourner et regarder ses pieds, curieuse, elle se pencha en avant pour essayer de voir son visage, sans grand succès. Attendant sa réponse, elle l'entendit soudainement s'exclamer de l’idiotie de ses paroles. Légèrement troublée par la bleutée, Liria baissa à son tour la tête pour réfléchir. Elle ne connaissait pas grand chose des pays étrangers. Depuis toute petite, elle ne voyait que des personnes comme elle, nées comme elle avec une peau déjà bronzée, des cheveux noirs comme l'ébène et de simples yeux marrons. Elle ne savait rien sur ce qu'il y avait dehors alors, ça ne l'aurait même pas étonnée de voir des personnes avec une chevelure rose, violette, bleu ou arc-en-ciel. Donc, elle était fixée, rien ne change hors de son pays, tout le monde est pareil. L'air légèrement triste, la métisse sourit quand même en murmurant un simple.
« Je vois... »


Tandis que la discussion continuait, une nouvelle question apparaissait dans son esprit : Pourquoi un tel soupçon de dégoût dans sa phrase. Normalement, on devrait être fière d'entrer dans l'une des sections, ça représentait ta vie toute entière après ça. Elle ne comprenait pas mais n'osait pas en dire plus, de peur de se la mettre à dos mais il n'empêchait que la brune sentait que la barrière qu'elle voulait franchir laissait place juste derrière à un énorme fossé qui aurait pu la décourager. Soupirant de frustration, elle ne put que s'incliner devant sa défaite cette fois-ci.


« Oui, je m'appelle Liria Zakhama. Enchantée de faire ta connaissance, lui répondit-elle »


Alors que le paysage changeait légèrement petit à petit, elle entendit la nouvelle question de sa camarade. Ayant un subite trou de mémoire, Liria se dépêcha de fouiller dans son sac à la recherche des papiers qu'on lui avait donné avant son arrivée. Trouvant une petite feuille dans l'un des recoin, elle commença à la lire très rapidement avant d'annoncer.


« Hm... Dortoir des Lys, Chambre 6 »
Date d'inscription : 17/09/2016
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Timide du micro ♪

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 14
Métier :: étudiante en chant
Mer 12 Avr - 14:03
Super ! J'avais réussi à la démoraliser en quelques-minutes juste avec une réponse. Je sentais bien que j'aurais mieux fait de me taire de toute façon tout ce qui sortait de ma bouche ne valait pas vraiment le coup d'être entendu. Le campus était là devant elles et Alizora s'arrêta pour regarder Liria faire des fouilles archéologiques dans son sac pour trouver ce qui semblait être des notes.
"Oh! Nous sommes toutes les deux au dortoir des Lys mais pas dans la même chambre! "


Je me sentais un peu stupide et je ne savais pas quoi dire en fait. Je marchais donc calmement prenant le même chemin que j'avais prit pour la première fois il n'y avait pas si longtemps. Je me tournais vers Liria doucement peu sûr de mes paroles mais bon je ne me voyais pas la laisser se débrouiller surtout que moi-même la première fois que j'étais arrivée je m'étais perdue le premier jour de cours et ce n'était vraiment pas agréable.

"Si tu veux je pourrais te faire visiter un peu le campus quand on aura monté ta valise dans la chambre et que tu l'auras défait ?"


C'était à prendre ou a laisser mais j'étais presque certaine enfin j'espérais qu'elle accepte d'une certaine façon même si j'avais peur qu'elle me juge et me déteste elle n'avait pas l'air méchante et peut-être qu'elle s'en ficherait de qui ma mère était ? Enfin je ne devais pas m'emballer après tout ce n'était peut-être pas ça peut-être qu'elle n'était gentille avec moi que parce qu'elle m'avait reconnue même avec les précautions que j'avais prise ? Je ne savais pas trop quoi penser mais je l'emmenais jusqu'au dortoir pour y poser sa valise sur le seul lit qui n'avait pas l'air utilisé.

"Voilà ! Si jamais tu me cherches quand tu as fini de défaire ta valise je suis en face sauf si je peux t'aider à ranger ? Tu préfère que je te laisse seule ou que je t'aide ?"


Bref ! Je lui avais proposé de l'aide mais je restais toujours la tête sous ma capuche, même si elle finirait par apprendre malheureusement. Je détestais le fait que tout le monde en sache plus sur moi et sur ma famille que moi-même c'était énervant et blessant j'avais l'impression de ne plus avoir de vie propre à moi parfois.
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 99
Localisation : INFORMATIONS SECRETES
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 14 ans
Métier :: Élève en Section Théâtre
Jeu 27 Avr - 20:43
Lorsqu'Alizora lui répondit, Liria fit une moue déçue. Elle espérait au moins avoir plus de temps pour connaître la bleuté. Déjà, elle aurait eu deux ou trois heures de plus et Dieu sait que deux trois heures c'est énorme !!! Regardant le sol, la brune sourit à sa nouvelle amie avant de s'exclamer.


« C'est pas grave ! Puisqu'on est dans le même dortoir, je pourrais t'attaquer dans le couloir et pas te lâcher pendant trente minutes, le temps de discuter ! Rit la jeune fille. »


Suivant son guide, celle-ci se tourna vers la métissée pour lui proposer la visite. Liria savait qu'il ne fallait jamais dire non quand quelqu'un te propose de visiter un endroit inconnu, sinon, tu finis totalement perdu et bonne chance si tu veux retrouver ton chemin, c'est donc avec son sourire habituel, qu'elle répondit.


« Ce serait avec plaisir ! Merci ! »


En entrant dans la chambre, elles se dirigèrent vers le seul coin qui n'était pas envahie pas des objets divers et varié. La brune sauta sur le lit, profitant du moelleux du matelas. En entendant que la jeune fille allait s'enfuir, Liria se releva et tira la demoiselle vers elle avant de gémir.


« Me laisse pas ! Je vais pas m'en sortir ! Je sais que je vais pas avoir la motivation de tout faire toute seule ! Aide-moi ! »



Liria avait la fâcheuse habitude de tout reporter, de flâner à chaque fois, se disant qu'elle avait le temps même si elle ne l'avait pas. Il lui fallait toujours un support moral pour qu'elle entreprenne des choses. Il n'y avait que très peu de choses qu'elle pouvait faire seule, qu'elle pouvait faire avec sa propre motivation. Elle était totalement dépendante de ses amis, de ses proches.
Date d'inscription : 17/09/2016
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Timide du micro ♪

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 14
Métier :: étudiante en chant
Sam 6 Mai - 12:45
Je la regardais avec une tête d'ahurie face à sa réponse plus qu'étrange comment-ça elle allait me sauter dessus dans le couloir ? En voilà une idée qu'elle était saugrenue ... enfin pourquoi pas après tout ? Elle accepta rapidement ma proposition de lui faire visiter l'académie de toute façon c'était mon boulot et puis si cela pouvait me faire rater un cours ou deux je n'allais pas dire non. Dans cette académie les cours étaient difficiles et de haut level c'était déjà un pure miracle que je réussisse à suivre alors il ne fallait pas trop m'en demander non plus moi je n'étais pas un robot.

Là où je ne m'étais pas attendue à la réaction de Liria c'est lorsque celle-ci se pendit littéralement à ma main en me tirant avec force à l'intérieur de la chambre. Je me retrouvais embarquée sans que je ne puisse faire quoi que ce soit et la voilà qui me suppliait pour que je l'aide à ranger ses affaires. Il fallait avouer que même moi j'avais fait preuve d'une flemmardise presque maladive quand j'avais dû défaire mes propres valises de vêtements et lorsque j'y avais découvert leur contenu du fait que ma mère avait cru bon de passer derrière-moi sans me le dire je ne les avaient toujours pas défaites me contentant de l'uniforme de l'académie et de la tenue que je portais à mon arrivée avec mon gilet à capuche.

"D'accord ... je dois faire quoi ?"


Je voulais bien faire de mon mieux pour l'aider à défaire sa valise mais je restais plantée dans la chambre mal à l'aise en la regardant et en attendant qu'elle me dise quoi faire. Finalement je l'aidais comme je pouvais en transportant ses vêtements à l'intérieur de l'armoire jusqu'à tomber sur ses sous-vêtements. Je savais bien que c'était stupide mais je n'avais jamais touché des sous-vêtements qui ne m'appartenaient pas du coup j'hésitais à les prendre en la regardant avant de lui dire.

"Tu devrais peut-être ranger tes sous-vêtements seule..."


Oui ! Bon j'étais genée et propablement que mes joues avaient pris une couleur assez rouge je n'y pouvais rien tout de même moi les sous-vêtements c'était quelque-chose qui me gênait j'étais peut-être prude pour certaine mais c'était ma personnalité et je n'osais pas me montrer moi-même en sous-vêtement alors voir une autre fille elle-même en sous-vêtement cela m'aurait probablement fait cracher du sang de mon nez et je serais morte d'hémorragie.
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 99
Localisation : INFORMATIONS SECRETES
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 14 ans
Métier :: Élève en Section Théâtre
Dim 18 Juin - 16:46
Heureuse que Alizora l'aide, la brune se mit au travail. Ouvrant sa valuise, elle sortit sa tablette pour la poser sur son lit puis, sortit en vrac tous les vêtements que sa mère avait entassé et faisait attention à ne pas les plier, par flemmardise de les plier juste après. Alors qu 'elle déplaçait vêtement par vêtêment son bazar, elle entendit la remarque de celle qu'elle allait appelé Mère Thérésa.


« Oh... Ouais peut-être... »


Remarquant que la bleue était gênée , Liria se dépêcha d'enfermer ses sous-vêtements dans son armoire bien qu'elle ne comprenait pas la réaction de son amie, elle n'était pas d'un naturel pudique et voir ce genre de réaction était assez déroutant pour elle.


Refermant la dernière basket dans l'armoire, la métisse s'exclama.


« Terminé !!! »


Avant de se laisser tomber sur le sol. Durant quelques minutes, son attention fût emportée par le plafond qui, dieu sait pourquoi, l'intéressait étrangement.Revenue à elle, elle se releva et proposa à Alizora de faire le tour de l'académie. Alors qu'elle finissait d'épousseter sa robe, elle sourit à la jeune fille puis se dirigea dans le couloir, signe qu'il fallait y aller.



« Merci de m'avoir aidé. C'était extrêmement gentil de ta part ! »
Date d'inscription : 17/09/2016
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Timide du micro ♪

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 14
Métier :: étudiante en chant
Jeu 22 Juin - 9:40
Je la regardais s'activer et en voyant ses vêtements, je me disais qu'elle avait énormément de chance d'avoir une mère normale qui, elle, n'avait pas changé tout le contenu de sa valise pour mettre des vêtements colorés, pailletés à froufrous qui l'auraient probablement faites remarquer en trois secondes. Cette pensée me fit soupirer, les seuls vêtements passeèpartout que j'avais c'était ma tenue d'arrivée et j'avais caché le restant de ma valise sous mon lit.

Je remarquais que ça avait été plutôt rapide contre toutes mes attentes pour ranger le contenu de son baggages. Elle me remercia et je fit juste un simple signe de main.

"Pas de soucis bon on y va ?"


J'avais pris les devant pour d'abord lui montrer où les commodités se trouvaient, douches, toilettes,  réfectoire, salon de détente et chambre de la surveillantes. Le dortoir était plutôt proche de l'école ainsi, si elle regardait par la fenètre, elle pouvait voir le bâtiment. Je lui prit la main dans la mienne pour la remener avec moi jusqu'au bâtiment principal.

" C'est ici que nous aurons cours, l'autre bâtiment un peu plus loin c'est l'université ! "


Quel malheur, nous entrions dans le bâtiment alors que la sonnerie annonçant la fin de la première partie des cours et le début de la pause du matin avait retentit. Le couloir se rempli d'élèves et certaines qui était dans le même dortoir que moi me dévisagèrent avant de chuchotter des rumeurs. Je lâchais donc dans la précipitation la main de Liria baissant la tête. Super ! A présent nous allions avoir un article dans le torchon journalistique de l'école.

Pourquoi est-ce que ce genre de chose ne m'arrivaient qu'à moi ? A présent, Liria verrait mon secret en première page, ce n'est pas que je tenais à son amitié, mais c'était la seule qui m'avait traité comme n'importe qui et surtout qui ne semblait pas me reconnaître alors d'une certaine façon j'avais pensé naïvement que j'aurais pu m'en faire une amie.

"Liria faut que je te dise quelque-chose avant que tu ne l'apprenne dans le journal de l'école!"
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 99
Localisation : INFORMATIONS SECRETES
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 14 ans
Métier :: Élève en Section Théâtre
Lun 26 Juin - 10:27
Remerciant une nouvelle fois la bleuté, Liria se laissa guider à travers tous les couloirs, impressionnée par la grandeur et la beauté des lieux, elle s'attardait sur chaque recoin de toutes les pièces et sautillait en écoutant calmement sa nouvelle amie. Sentant que sa nouvelle amie lui tenait la main, elle sourit puis suivit sans autre forme de cérémonie, écoutant ses remarques.


« Oh... C'est grand, murmura la métisse en entrant dans le bâtiment. »


Le bâtiment était grandiose, il dégageait une aura de grandeur, d'une noblesse inviolable, alors qu'elle observait les moindre petits détails, une sonnerie qui était assez puissante la fit sursauter et, la seconde d'après, d'innombrables élèves sortirent des classes. Soudainement intimidé, Liria rechercha une sorte de protection d'Alizora en serrant sa main mais cette dernière se dépêcha de l'enlever. Inquiète pour son amie, Alizora se pencha vers la jeune fille pour lui demander des nouvelles.
« Alizora... Tu vas bien ? »


Surprise par l'annonce de la jeune fille, Liria fit moult hypothèse dans son cerveau avant de balancer en vrac.


« Quoi... T'es en fait, un véritable humain et nous on est des robots créés par toi ? On est tous dans une Matrix dans laquelle on peut tout créer ? En fait, t'es pas une humaine mais t'es un extra-terrestre venue en paix ?!? Je savais que la couleur de tes cheveux était pas naturelle ! »



Elle était peut-être débile mais, elle sentait que l'atmosphère était beaucoup trop tendu et qu'il fallait que quelque chose ou quelqu'un la détende. Outre la blague, elle s'inquiétait vraiment pour son amie qui avait l'air très secouée.
Date d'inscription : 17/09/2016
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Timide du micro ♪

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 14
Métier :: étudiante en chant
Mar 27 Juin - 14:04
Je soupirais en entendant sa réponse plus que grotesque et d'une fantaisie que j'avais rarement vu, Liria devait vouloir faire un trait d'humour hélas je n'étais pas du tout réceptive surtout en ce moment. Je lui faisait signe de ma main de me suivre à l'écart de toutes cette foule qui me rendait mal à l'aise, ce qui était un comble pour une jeune chanteuse comme moi. Je n'avais rien trouvé de mieux qu'un placard à balais c'était classique, ordinaire et j'espérais qu'elle ne soit pas claustrophobe.
"Écoute je ne suis pas une élève ordinaire je ne mérita pas ma place ici et je suis une imposteur j'ai réussi a entrer dans cette académie parce que ma mère a versé un chèque à la directrice"

Je n'étais pas très fière de moi et je baissais les yeux après cet aveux elle ne voudrais certainement plus être mon amie et pour elle ce serait peut-être mieux comme-ça car moi j'avais l'habitude d'être seule et de porter le fardeaux de mon nom de famille sur mes frêles épaules. Je n'osais pas croiser ses yeux sombres qui devaient être embrumés par de la colère et je tendais l'autre joue pour me recevoir une gifle, les autres élèves avaient tout à fait raison de me détester et même si je faisais des efforts pour arriver à chanter devant les gens j'étais très complexée par rapport aux autres filles qui elles n'avaient pas une génération à convaincre et un empire de la chanson à porter à bout de bras du haut de leurs années d'adolescentes.
"Je suis désolée tu peux me détester si tu veux "
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 99
Localisation : INFORMATIONS SECRETES
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 14 ans
Métier :: Élève en Section Théâtre
Mar 4 Juil - 23:17
Liria comprit bien vite qu'elle avait fait un bide. Elle se félicita mentalement pour ce moment de gêne sponsorisé par Villejuif. La tension qu'elle ressentait depuis maintenant plusieurs minutes lui étaient beaucoup trop insupportable. Lorsque la bleuté lui demanda de la suivre, la marocaine ne fit pas d'histoire et lui emboîta le pas. Entrant dans un placard à balais, la noiraude c'était demandée l'espace d'un instant ce qu'elle faisait là, entourée de balais, alors qu'elle devait faire le tour des bâtiments. Elle tourna quelques secondes autour d'un sceau renversé et s'assit dessus, écoutant attentivement son amie qui semblait tourmentée par quelque chose, sûrement par l'annonce qu'elle devait lui faire.


La vérité tomba. Liria, sous le choc, scruta de ses orbes marrons la jeune fille qui était devant elle. L'ampoule avait du mal à éclairer toute la scène et se concentrait presque sur le milieu de la pièce. La noiraude posa ses mains sur les épaules recouvertes de la bleutée. Sérieuse, elle planta son regard dans le sien.
« Ouais bah, mes théories étaient plus intéressante ! Grogna Liria avant d'afficher son sourire des plus sincère. Je ne t'en veux pas, chacun son parcours pour réussir et, entre nous, moi aussi mes parents m'ont un peu aidé dans mes études antérieur mais chut, faut pas dire ! »


Liria n'avait jamais détesté quelqu'un pour la simple raison qu'il avait été aidé par ses parents, financièrement ou autre. C'était même, dans petit monde naïf, une bonne chose que l'on puisse s'appuyer sur ses parents. Elle voyait ça comme une aide de sa mère pour qu'elle réussisse à s'envoler et faire ses preuves. Lui donnant quelques tapettes de réconfort sur le dos, la jeune maghrébine retrouva la lumière du soleil en ouvrant la porte. Elle se tourna vers Alizora et lui tendit la main.

« On finit la visite ? »
Date d'inscription : 17/09/2016
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Timide du micro ♪

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 14
Métier :: étudiante en chant
Ven 14 Juil - 19:18
Je la regardait en silence clignant lentement avec mes yeux grands ouverts et penchant ma tête sur le côté avec une totale moue d'ahurie du cerveau. Je me sentais perturbée par sa réaction, et je me disais que soit elle l'avait fait exprès pour me faire rire ou bien elle n'avait absolument rien carré de ce que je lui avait avoué ou bien elle n'en avait juste rien à faire et voulait juste faire comme-ci j'étais quelqu'un de normal.
Je me foutais de ce qui venait de ce passer mais je ne pourrais jamais oublier ce qu'elle venait de faire, pour  la première fois de ma vie on ne me mettait pas sur un piédestal, je ne savais pas ce qui venait de me prendre mais toujours est-il que je venais de la serrer fort dans mes bras coinçant ma tête dans le creux de son épaule en soupirant d'aise.
"Merci !"


Je la serrais fort en tremblant, pour elle ce n'était peut-être pas grand-chose mais de toute ma vie c'était une des première fois ou on me considérait comme égal à quelqu'un d'autre et c'était très important pour moi. Je me redressais tout en la regardant dans les yeux et venais hocher positivement la tête à sa question. Je serais sa main dans la mienne en faisant un grand sourire, le premier depuis que je l'avais rencontrer, je me sentais bien et pour la première fois dans ma vie j'était pleine de confiance en moi.
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 99
Localisation : INFORMATIONS SECRETES
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 14 ans
Métier :: Élève en Section Théâtre
Ven 15 Sep - 23:09
Ah, il lui semblait qu'elle était totalement décontenancée. C'était drôle et mignon à la fois, pensa la maghrébine. Mais, quelques secondes plus tard, ce fût au tour de Liria d'être décontenancée. Elle avait l'habitude que la jeune fille soit distante avec elle, alors, elle ne s'attendait pas à ça. Mais, au lieu de la repousser ou de ne rien faire, elle décida de lui rendre son étreinte. Après tout, elle était très tactile et aimait offrir son bonheur de partout et câliner la quasi-totalité des personnes qu'elle rencontrait. Elle ne dit rien, elle savait plus ou moins par l'attitude de la bleuté ce qu'il se passait, pourquoi elle était dans cette état, elle comprenait mieux le langage corporel. Liria se sentait très heureuse, maintenant elle pouvait le dire, Alizora était son amie. Comme quoi, discuter dans un endroit étriqué était bénéfique dans l'acceptation de soi et de l'autre. Liria laissa sa guide passer devant elle, elle ne connaissait encore rien et, même si l'idée de jouer à retrouver l'entrée du labyrinthe était très tentant, ce n'était pas vraiment le moment pour. Toutes les jeunes filles avaient disparu, comme si leur existence n'avait jamais été.




-Bon, on fait quoi maintenant?
Date d'inscription : 17/09/2016
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Timide du micro ♪

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 14
Métier :: étudiante en chant
Sam 16 Sep - 13:01
Je souriais largement, j'avais une amie pour la première fois de mon existence et j'en étais heureuse et lorsqu'elle me demanda ce qu'on allait faire maintenant, je ne savais pas quoi répondre. C'était une réponse évidente, je lui avait dit qu'on allait visiter cette académie et tout ce qu'elle avait vu jusqu'à maintenant c'était un placard à balais on faisait mieux comme visite tout de même ?

"On va visiter l'académie comme il se doit !"

Lui répondis-je sur un ton décidé en ouvrant la porte du placard pour la laisser sortir, il n'y avait plus personne, c'était une bonne nouvelle. Je l'emmenais avec moi dans les couloirs de l'académie pour lui montrer où était telle ou telle classe, mais cette fois-ci avec beaucoup plus d'entrain que ce dont j'avais fait preuve jusqu'ici.

"Tu veux voir un endroit en particulier ?"

Lui demandais-je c'était tout à fait possible que Liria préfère voir sa classe de cours plutôt que celles des autres ou le jardin, où ? Autre-chose !
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 99
Localisation : INFORMATIONS SECRETES
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 14 ans
Métier :: Élève en Section Théâtre
Mar 19 Sep - 19:49
Le sourire aux lèvres, elle acquiesça à la proposition de la bleutée. Lorsqu'elles visitèrent le campus, l'aura avait changé, l'ambiance était plus agréable et les discussions fusaient entre les deux. En quelques minutes, elles se connaissaient plus qu'il y a une demi heure, Liria appréciait son amie comme ça, elle préférait cette facette que... son air systématiquement triste ou privé. Alors qu'elles déambulaient dans l'académie, une idée lui vint en tête. Sortir, profiter de l'air et ne plus penser à ses cours. Au pire, elle pourra toujours dire lorsqu'elle sera en retard qu'elle s'était perdue dans l'immensité de ce labyrinthe. Alors, quand Alizora lui proposait de choisir leur prochaine destination, Liria réfléchit quelques instants avant d'ouvrir la bouche.







- Je veux t'entendre chanter! Bon, c'est pas un endroit mais voilà, rit la noiraude, s'emmêlant dans ses explications.





Elle était très maladroite. Elle ne savait pas bien pourquoi, mais un pressentiment l'envahi, elle ne savait pas pourquoi, mais elle sentait que sa réponse allait peut-être mettre à mal leur récente amitié.
Date d'inscription : 17/09/2016
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Timide du micro ♪

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 14
Métier :: étudiante en chant
Ven 22 Sep - 18:57
J'étais aux anges tout se passait bien, j'apprenais à connaître Liria qui était quelqu'un de très spontanée et je me disais qu'on pourrait devenir de bonnes amies. Je voulais lui faire visiter chaque recoin de l'école soudain alors qu'elle répondit à ma question je m'arrêtais. Le sourire disparaissait de mon visage et je tournais vers elle avant de forcer un sourire.[/justify]

"Oh! Regarde ! D'ici on voit le cerisier le plus gros du campus ! On dit que si on touche l'écorce ça porte chance tu veux essayer ?"

[justify]Je soupirais baissant la tête, j'avais honte d'agir ainsi, mais je n'avais aucune envie de chanter j'étais tellement nulle.J'avais l'impression d'être une moins que rien et en plus je me sentais coupable de lui mentir, cette légende, je l'avais inventée de toute pièce parce que je ne voulais pas lui avouer que j'avais peur de chanter et que je voulais parler d'autre-chose. J'espérais qu'elle avait oublier l'idée.

Je fuyais pour aller rejoindre le cerisier et mener mon mensonge jusqu'au bout, je me dégoûtais, j'avais horreur de mentir et c'est ce que je faisais. C'était plus fort que moi, j'étais une trouillarde mais je ne voulais pas être une menteuse surtout pour la seule amie que j'avais réussis à me faire.


"Je t'ai menti, il n'y a aucune légende concernant cette arbre c'est juste que, je n'aime pas chanter devant les autres, pardon."

Je n'avais pas tenu cinq minutes de mensonge et à présent j'avais peur qu'elle me haïsse au plus haut point.
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 99
Localisation : INFORMATIONS SECRETES
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 14 ans
Métier :: Élève en Section Théâtre
Sam 30 Sep - 16:37
La maghrébine savait qu'elle avait fait un faux pas. Elle savait aussi que son amie se forçait à sourire, elle voyait à présent le contraste entre le véritable et le faux sourire de la chanteuse. Elle ne semblait pas très encline à parler de ses cordes vocales. Bon, c'est vrai que Liria et la tact faisait deux mais elle était sûre que ce n'était pas à cause de ça et elle ne savait toujours pas pourquoi elle agissait comme ça.


Lorsqu'Alizora parla du cerisier, le regard de la marocaine s'éclaircit, mettant à découvert des étoiles qui avaient envahi le noir de ses pupilles. Elle suivit joyeusement son amie, persuadée que la légende était vraie. Alors qu'elle mit sa main sur le cerisier, elle entendit la voix un peu hésitante de la bleu qui s'excusait. Elle s'approcha d'Alizora et lui prit la main. Elle lui sourit avant de murmurer.
 

"Tu sais, je crois que cet arbre porte vraiment chance. Tu sais pourquoi? Parce que tu as dis qu'il portait chance. Et je suis sûre que si tu y crois, il y a quelque chose sur cette planète qui va te porter chance et qui va t'aider à surmonter tous les obstacles."


Elle n'était pas énervée, elle n'était pas déçue. A croire que sa naïveté et sa gentillesse n'avait aucune limite.  Elle prit dans ses bras son amie, sentant un peu de détresse qui se dégageait d'elle. Elle la rassurait, elle ne l'obligeait pas à chanter devant elle.



"Prends ton temps. Lorsque tu voudras me chanter un petit air, je t'écouterais."
Date d'inscription : 17/09/2016
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Timide du micro ♪

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 14
Métier :: étudiante en chant
Mer 4 Oct - 13:30
Je me sentais mal de lui avoir menti et elle, elle me pardonnait tellement facilement que ça me paraissait incompréhensible qu'elle agisse de façon aussi gentille. Elle me répéta que si j'y croyais assez fort je surmonterait les obstacles. J'avais essayé d'y croire déjà et depuis longtemps, mais force était de constater que je n'avais jamais réussit à avancer sur le chemin de la chanson alors que tout le monde attendait des miracles de mes cordes vocales je ne savait que rester muette face au public, j'avais déjà poussé la chansonnette face à Ashiro-sempaï, mais j'avais fondu en larme et c'était tellement lamentable.

Je me trouvais face à Liria qui me serrait gentiment dans ses bras et venait me rassurer, j'avais le temps et si je n'en était jamais capable et que je ratais mes études déjà que je n'étais qu'un canard boiteux dans ma prestigieuse famille, mais sans aucun diplôme autant me pendre tout de suite parce que jamais ma mère et ma grand-mère ne me pardonneront.

J'étais loin d'être convaincue, mais je me disais qu'il fallait que je lui offre une réponse à la hauteur de ce qu'elle semblait attendre de moi.

"D'accord Liria"


Je pouvais moi-même sentir que j'avais vraiment dit ça sans le penser et ça c'était nulle mais je ferais mon possible pour lui faire entendre ma voix quand je l'aurais trouvée parce qu'elle était bien enfouie tout au fond de moi.

"Et toi je pourrais venir voir une de tes pièces ?"
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Avant de jouer :: Les lois et le contexte :: Rôle-play :: Archives :: RP terminés
L'étourdie en ville [Libre][Terminé]

Sauter vers: