-->



 

La chasse au fantôme - Groupe 3 [Kimiko X Alice]
 :: Le campus :: Académie :: Bibliothèque

Date d'inscription : 12/10/2016
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 16 ans
Métier :: Etudiante
Sam 29 Oct - 16:03
Vendredi soir


Alice était assise devant son chevalet en cours d'expression artistique et les lignes saccadées qu'elle avait peint ne lui plaisait pas, l'image qu'elle avait souhaité représenter ne lui plaisait pas et elle en venait même à détester le tableau raté auquel elle avait commencé à donner naissance. La jeune demoiselle n'avait pas pour habitude de peindre sur un support comme un chevalet mais exclusivement à plat et c'était selon la professeur une très mauvaise habitude qu'elle avait prise là. Alice avait pourtant réussit à survivre à sa toute première semaine de cours et elle était restée discrète en classe en se faisant remarquer le moins possible.
L'anglo-japonaise se leva et regarda ce que ses camarades produisaient s'arrêtant derrière Kimiko qui était arrivée très peu de temps avant elle et avec qui elle avait déjà eu de brèves et sympathiques discutions sur les différentes techniques artistiques. Alice en avait apprit énormément grâce à Kimiko et non seulement cette jeune fille était très cultivée, mais en plus pour couronner le tout ses productions étaient parfaites et déjà elle avait le don de donner un sentiments reconnaissable tout de suite au premier coup d'œil. Alice ne faisait clairement pas le poids face à la perfection et au coup artistique de sa camarade qui était bombardée d'éloge.
"Ashiro-san comment faites-vous pour ne pas trembler lorsque vous tracez les contours ?"
Alice recula d'un pas attendant la réponse de l'intéressée lorsque le son précédant la fin de la journée fit écho dans les couloirs de l'académie. Alice comme beaucoup de ses camarades ne rentraient pas chez elle pour le weekend, mais certaines peu nombreuse avaient emmenés leur valise en cours afin de prendre le bus ou le train et profiter d'un weekend chez leurs parents, ces filles-là étaient chanceuses et se dépêchaient de quitter la classe.
Alice avait déjà développé une admiration pour Kimiko qu'elle appréciait déjà tellement alors qu'elle ne la connaissait que très peu finalement. Alice frémit entendant une conversation être deux élèves de la classe occupées à ranger leur matériel respectif ce que Alice faisait également prenant soin de nettoyer ses pinceau correctement pour ne pas laisser de traînées de peintures dans sa trousse. Il s'agissait une fois de plus de cette histoire de fantôme qui circulait la nuit dans le campus et Alice avait beau se répéter en boucle la nuit que les esprits n'existaient pas, elle n'en fermait pas l'œil avant d'être épuisée.
Alice attendit avant de se lancer dans les couloirs afin de rejoindre son dortoir, l'académie était prise d'assaut par les élèves pressées qui se bousculaient pour sortir plus rapidement ainsi que par les bruits de conversations mêlées.
"Ashiro-san...avez-vous entendu parler de ce fantôme ? Y croyez-vous ?"
Alice n'avait pas trouvé mieux pour retenir cette jeune fille aux manières irréprochable que de parler de tout et de rien, elle souhaitait s'en faire une amie mais n'y arrivait pas.Elle n'avait pas pour habitude d'apostropher comme-ça les gens, mais elle ne souhaitait pas rester seule durant ses études.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪


♥ Bonjour Invité prend-moi la main et ensemble vivons une aventure ♥
Date d'inscription : 01/10/2016
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Artiste de la logique

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 16 ans
Métier ::
Dim 30 Oct - 23:50
Encore un cours de plus de dessin. Encore un cours de plus ou plusieurs personnes murmurent sur sa technicité de mise en œuvre, parfois de manière admirative, parfois avec une pointe de mauvaise foi et de jalousie. Encore un cours où l'enseignante approuva de la tête la toile effectuée par Kimiko. Encore un cours où Kimiko n'était toujours pas satisfaite de son œuvre, continuant toujours à lui trouver qu'il lui manquait un certain... "Quelque chose". Kimiko était incapable de trouver cette petite chose qui lui manquait, mais, manifestement, elle était l'une des seules à ne pas percevoir ce manque. A moins que leur enseignante considère qu'il était normal qu'elle ne l'avait pas encore à son âge. C'était une réflexion qui revenait souvent à l'esprit de Kimiko.
 

Sans doute Kimiko aurait-elle encore développée cette idée plus avant dans la suite de la soirée si, en rangeant soigneusement ses affaires, Alice n'était pas venue lui parler. Alice était une jeune fille de sa classe qui, bien qu'arrivée à peu près en même temps que Kimiko, avait vite vouée une sorte d'admiration sans borne envers elle. Admiration que Kimiko ne comprenait pas réellement : elle ne faisait rien, à ses yeux, pour justifier une telle fascination, et ne faisait rien non plus de particulier pour l'entretenir, à part peut-être se montrer gentille avec ses admiratrices. Mais Kimiko ne se voyait pas en train de les maltraiter pour des raisons aussi futiles. Après tout, si par cette intermédiaire cela pouvait aussi les aider, il n'y avait aucun mal à ça. Répondant donc calmement à la sollicitation par un sourire, Kimiko répondit le plus naturellement du monde à Alice.


"Tu sais, Alice-san, tu peux m'appeler Kimiko, comme tout le monde. Et il faut que tu fasses plus confiance à ton geste, Alice-san. Plus ton geste est rapide et glissé, plus ton trait sera fin et élancé. A l'inverse, plus tu appuies ton geste avec lenteur et précaution, plus ton trait sera épais et marqué. Ca permet de fixer dans l'esprit de la toile des impressions totalement différentes."

La fin du cours sonnant, Kimiko finit de ranger soigneusement son matériel comme toutes les autres élèves et s'éloigna d'un pas tranquille dans le couloir. Un pas facile à rattraper, manifestement, parce qu'Alice la rattrapa rapidement pour lui demander, toute tremblante, si elle croyait à cette histoire de fantôme qui circulerait dans les couloirs. Chose à quoi Kimiko répondit d'un ton pragmatique, non sans avoir remonté d'un geste ses lunettes sur son nez.

"Hé bien techniquement les fantômes n'existe pas. Ou du moins rien ne permettrait d'un point de vue raisonnable et avec des méthodes scientifiques rigoureuses d'expliquer leur existence. Après, de nombreuses croyances et religions laissent entendre leur existence, que ce soit des âmes ne trouvant pas le chemin du repos, des esprits vengeurs ou une matérialisation des peurs des vivants permettant le passage de miasmes de l'outremonde. Pourquoi cette question, Alice-san?"

Désormais, Kimiko fixait d'un air curieux Alice. Elle ne croyait pas pour sa part à l'existence de fantôme, mais elle était toujours très ouverte d'esprit à l'avis des autres, même si c'est parfois simplement pour leur montrer que leurs croyances sont infondées ou ne repose sur rien de solide.
Date d'inscription : 12/10/2016
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 16 ans
Métier :: Etudiante
Lun 31 Oct - 19:44
Peu après la fin des cours


Alice écouta sereinement la réponse de Kimiko sans la couper, il n'était de toute façon pas dans son caractère de prendre la parole intempestivement et surtout si ce n'était pour ne rien dire de pertinent. Lorsque Kimiko la sollicita pour qu'elle l'appelle par son prénom et non par son nom de famille comme il était coutume de le faire lorsqu'on respectait quelqu'un, elle baissa le visage et ses yeux regardant ses chaussure alors que ses joues rosissaient considérablement et un discret petit sourire apparaissait sur son visage, elle hocha la tête lentement totalement d'accord avec ce que Kimiko lui expliquait.
"merci Ashi, non je veux dire merci à vous Kimiko-san"
Alice exécuta une courbette à environ 30° qui signifiait qu'elle respectait beaucoup Kimiko. Elle lui emboita le pas la rattrapant encore une fois, elle était étonnée de la réponse de Kimiko, cette fille connaissait tellement de choses c'était impressionnant. Alice ne croyait pas plus à ces fantômes, mais avec autant de personnes qui disaient l'avoir vus et entendu elle trouvait que c'était une coïncidence très étrange. Lorsque Kimiko lui demanda pourquoi elle avait posé cette question Alice baissa les yeux au sol et répondit sur un ton pas très assuré.
"Je me dis que ça pourrait-être réel cette histoire parce qu'il y a plusieurs élèves qui disent l'avoir vu et ... y croyez-vous Kimiko-san ? Si ce fantôme existe ne sommes-nous pas en danger ?"
Alice n'était pas à proprement dit une couarde, mais cette histoire d'esprit malfamé la faisait appréhender de continuer ses études. L'anglo-nippone ne ressentait aucunement l'envie d'être maudite par le mauvais œil d'un esprit maléfique. Alice se rappelait que lorsqu'elle était petite sa grand-mère avait l'habitude de faire un rituel pour chasser les démons et les fantômes.
"Nous devrions peut-être faire un rituel pour protéger l'école ?"
Alice regarda Kimiko elle était totalement sérieuse dans ce qu'elle venait de dire à la jeune fille et attendait une réponse de sa part.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪


♥ Bonjour Invité prend-moi la main et ensemble vivons une aventure ♥
Date d'inscription : 01/10/2016
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Artiste de la logique

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 16 ans
Métier ::
Mar 1 Nov - 15:48
Le moins que l'on puisse en dire, c'était qu'Alice avait l'air d'être très impressionnée par elle - ce que Kimiko ne comprenait pas vraiment. Elle était une fille comme les autres après tout, et toute cette agitation autour d'elle à tout moment de la journée la titillait légèrement. Bon, au moins, à priori, à part peut-être quelques exceptions, la plupart s'intéressaient plutôt à ses talents qu'à son nom. Ce qui était toujours plus agréable. Malgré tout, il n'en restait pas moins qu'il y avait de nombreuses personnes qui se comportaient envers elle avec une certaine déférence, comme s'ils lui reconnaissaient une sorte de supériorité qu'elle ne revendiquait pas. A bien y réfléchir, cela correspondait bien à ce qu'on lui avait toujours enseigné : On reconnait la supériorité d'une personne lorsque de nombreuses personnes la lui reconnaissent. Mais une plus grande supériorité encore est de la faire reconnaître sans la revendiquer. Consciente de ce fait, Kimiko s'appliquait donc toujours à agir avec sagesse et noblesse : dispenser à toutes les personnes qui en ressentait le besoin ses conseils et son aide, active ou passive. Et les choses se présentaient à nouveau sous cet aspect ce soir-là.
Aussi, regardant Alice d'un air songeur, Kimiko remonta ses lunettes sur son nez avant de répondre, toujours d'un ton songeur.

"Hé bien... Il existe de nombreux rituels de protection dans le taoïsme. Cela demande beaucoup de volonté pour les réussir, mais je suppose que l'on doit pouvoir trouver le moyen de les réussir tout de même. De toute façon, pour savoir quoi faire, il faut déjà connaître la nature exacte de cette menace. On ne se débarrasse pas d'un miasme comme on se débarrasse d'une âme perdue, sans parler des cas des démons ou des kitsune. Donc il va d'abord falloir enquêter pour en savoir plus sur cette fameuse menace."

Pour Kimiko, les choses étaient claires : il fallait enquêter d'abord sur le problème, et si ce problème était réel, alors on pouvait chercher une solution. Raisonner dans le sens inverse était forcément un cul-de-sac.
Date d'inscription : 12/10/2016
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 16 ans
Métier :: Etudiante
Mar 15 Nov - 18:25
Début de l'enquête


Démons, fantôme, kitsune ? Alice souriait nerveusement ne cessant de regarder dans tous les sens pour s'assurer qu'il n'y en avait pas. L'artiste n'était pas spécialement couarde, mais elle avait suffisamment écouté les histoires de sa grand-mère sur les monstres du folklore japonais pour se rendre compte que comme le disait Kimiko ça n'allait pas être aussi simple. Une enquête ? Est-ce que deux étudiantes allaient vraiment pouvoir changer quelque-chose ? Aline ne souhaitait pas se montrer perturbée, mais sa gestuelle trahissait ses pensées malgré le fait qu'elle essayait de toute ses force de ne pas paniquer surtout pour quelque-chose dont elle n'avait même pas une seule preuve d'existence.
"Vous pensez que nous allons trouver une solution ? Je crois savoir que la bibliothèque de l'école possède des contes japonnais peut-être y trouverons-nous une piste ?"
Alice tenta un sourire qui se voulait amical et elle se recula pour laissez la voie libre à Kimiko.
"Allons-y Kimiko-san ? Si vous êtes d'accord bien entendu"
Alice allait vers la bibliothèque celle-ci avait l'habitude d'y aller souvent après les cours pour trouver des informations sur des façons de peindre ou encore des définition sur les termes compliqués qu'elle avait vu en cours. Elle n'avait jamais parlé avec la bibliothécaire, mais elle se doutait qu'elle était gentille cela se voyait sur son visage souriant. Alice aimait beaucoup l'atmosphère de la bibliothèque, les grandes étagères remplie de livres avec une forte odeur de papier, elle aimait cette odeur de livres. La bibliothèque était spacieuse, méticuleusement ordonnée et surtout il y avait des livres de tout horizon traduit en plusieurs langues et tant de choix en matière de genre de lecture qu'il lui aurait fallut une demi-vie pour lire tout ce qui se trouvait ici.
Alice se dirigea vers la dernière rangée d'étagère, celle des créatures fantastique et de folklore. Elle y dégagea un gros livre lourd et qui paraissait assez ancien pour se tourner vers Kimiko, elle avait déjà feuilleté ce livre auparavant.
" Je pense que nous trouverons des informations dans ce livre, il faut juste faire la liste de ce que nous avons entendu comme rumeurs"

♫♫♫♥♥♥♪♪♪


♥ Bonjour Invité prend-moi la main et ensemble vivons une aventure ♥
Date d'inscription : 01/10/2016
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Artiste de la logique

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 16 ans
Métier ::
Mar 29 Nov - 0:40
Il était toujours intéressant de voir comment le fil de pensée des autres arrivaient à aboutir à différentes conclusions. Aussi, et ce même si elle ne pensait pas qu'il s'agissait de la démarche la plus logique à l'heure actuelle, Kimiko suivi sans discuter Alice dans son idée. Si celle-ci pouvait réussir à trouver un commencement réel à cet histoire, cela serait d'autant plus simple.

Aussi, tandis qu'Alice se chargeait d'un gros livre sur les contes et légendes japonaises, Kimiko se dirigea vers un tout autre rayon, bien plus important à ses yeux dans la situation actuelle : le rayon des religions. De cet endroit, Kimiko en tira un gros livre pesant et imposant, et vient ensuite s'installer tout simplement aux côtés d'Alice, qui l'interrogea sur ce qu'elle savait des rumeurs. Chose à quoi Kimiko répondit simplement.

"En réalité, j'ai déjà synthétisé tout cela pour en sortir les voies les plus probables à priori. Mais rien dans ce que j'ai entendu ne m'a réellement permis de trancher entre ces différentes possibilités. Peut-être as-tu entendu des propos moins vagues et fantasques."
Et, tout en retournant la question à Alice, Kimiko continuait à triturer légèrement la couverture du livre qu'elle avait ainsi emprunté. Elle savait que ce qu'il contenait leur serait réellement utile, si fantôme ou monstre il y avait : il s'agissait du recueil des différents rituels à observer dans le cadre du spiritisme.

"A défaut de pouvoir le trouver, il doit y avoir moyen de le convoquer directement. Même si savoir à quoi on a affaire nous faciliterait tout de même la tâche."
Date d'inscription : 12/10/2016
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 16 ans
Métier :: Etudiante
Ven 31 Mar - 22:31
Alice trouvait vraiment que Kimiko était intelligente et douée sans nul doute elle lui faisait penser à Sherlock Holmes avec un tel degré d'intelligence. Alors qu'elle regardait pages par pages dans le livres qu'elle avait ramené sur les contes et légendes japonaises sa comparse quant à elle était allée chercher un gros livre plus imposant et commença aussi à le feuilleté l'interrogeant sur les rumeurs qu'elle avait entendu.
Alice essayait de se souvenir à dire vrai les quelques rumeurs qu'elle avait entendu étaient  assez vagues et surtout elle n'avait entendu aucun professeur en parler seulement des élèves.
"Je suis navrée de vous décevoir Kimiko-san, mais je n'ai pas beaucoup plus d'informations à vous livrer mis à part que seul les élèves sembles répandre ces nouvelles aucun professeur ne parait y prêter attention"
Le coeur d'Alice dû râter un battement ou deux, lorsqu'elle entendit ce que Kimiko venait de dire. Avait-elle bien cru entendre convoquer un esprit ? Elle avait dû rêver.
"Attendez! Je pense que j'ai mal entendu voyez vous j'ai cru que vous aviez mentionné l'idée de convoquer un de ces esprits."
Faire une chasse aux fantômes c'était une chose, mais de là à les convoquer Alice était certaine à deux cent pour cent que c'était une mauvaise idée et puis sa mère lui avait toujours dit qu'il fallait laisser les esprits tranquilles. En plus, elle avait entendu plein d'histoire atroces à propos de ce genre de chose et elle ne voulait pas risquer d'être possédée ou maudite par ces esprits si esprits il y avait.
" Vous n'êtes pas sérieuse tout de même ? Et si c'était dangereux ? Imaginez si on se fait posséder et que nos têtes se mettent à tourner à 360°"

♫♫♫♥♥♥♪♪♪


♥ Bonjour Invité prend-moi la main et ensemble vivons une aventure ♥
Date d'inscription : 01/10/2016
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Artiste de la logique

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 16 ans
Métier ::
Jeu 6 Avr - 18:05
A peine avait-elle évoquée l'idée de convoquer lesdits esprits que Kimiko constata qu'Alice avait changée de couleur. Pourtant, elle n'avait fait qu'aller au raisonnement le plus simple et le plus logique : après tout, cela se faisait depuis des siècles, et cela n'avait donc rien de fantasque ou difficile. C'était même tout l'intérêt de consulter pour suivre à la lettre les rituels sanctifiés dans ce but : autant se fier à l'expérience des Anciens.

Pourtant, Alice ne semblait pas du tout tranquille à cette idée. Elle voyait cela comme dangereux, manifestement, alors que son idée de base était sans nulle doute bien pire. Aussi Kimiko le lui signifia sans ambage, remontant simplement ses lunettes en haut de son nez et en lui adressant une moue peu expressive.

"Hé bien déjà, anatomiquement parlant, ce n'est pas possible d'avoir sa tête qui tourne à 360°, à moins de souffrir, peut-être, d'hyperlaxie sévère. De plus, il me paraît évident que se lancer dans une telle expédition sans préparation est bien pire. Au moins, en préparant des rituels, c'est nous qui contrôlons les lieux, l'heure et les conditions de la rencontre. Cela me paraît être des avantages précieux."
Fermant de fait cette parenthèse en ouvrant son livre et en le feuilletant, Kimiko partagea alors naturellement ses pensées.

"Le problème étant que si nous n'avons rien de concret, il est difficile de choisir le bon système de capture, et une erreur pourrait nous être fatale. Il faut donc bien réfléchir à ce que l'on peut faire et ne pas faire."
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Le campus :: Académie :: Bibliothèque
La chasse au fantôme - Groupe 3 [Kimiko X Alice]

Sauter vers: