-->



 

Joyeux Anniversaire Yuki [PV Yuki]
 :: Le quartier des loisirs et de la restauration :: Parc d'attractions

Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 18 ans
Métier :: étudiante univ danse
Jeu 8 Sep - 11:23
Kiralee attendait figée comme une statue l'ouverture du parc d'attraction et l'arrivée de Yuki. Il n'était que 9h15 du matin, mais déjà le ciel semblait dégagé et bleu avec un beau soleil, une belle journée en perspective. Cette journée, elle l'avait préparé depuis l'année passée et l'américaine comptait bien que sa nippone passe la meilleure de sa vie. Kiralee avait travaillé dur pour récolter tout l'argent dont elle avait eu besoin pour les entrée au parc et les surprises qu'elle avait réservé, mais aussi pour le cadeau qu'elle tenait emballé dans un bel écrin et caché dans son dos.

Leela lui avait bien proposé de l'aider généreusement, mais la jeune fille avait refusé en lui disant qu'elle ne pouvait pas recevoir toute sa vie de l'aide.

La jeune femme avait beaucoup changé en deux ans passant d'une ados rebelle aux fringues piqué sur un balcon à une jeune femme toujours aussi franche, mais avec un style vestimentaire plus sage. Elle était tellement heureuse de pouvoir troquer l'uniforme de l'académie pour une tenue simple composée d'un jeans slim qui mettait en valeur les courbes de ses jambes et de ses fesses et d'un t-shirt tout simple de couleur blanc.

Aujourd'hui, ce n'était pas un simple rendez-vous, mais l'anniversaire de Yuki et quel anniversaire! 18 ans et Kiralee l'avait prise au dépourvu la veille alors que la jeune fille s’apprêtait à rentrer dans sa famille chaotique pour lui dire qu'elle s'était arrangé pour qu'elle puisse rester avec elle ce week-end si particulier.

Il était hors de question que l'américaine accepte une fois de plus d'être séparée de Yuki pour son anniversaire et de la voir revenir deux jours plus tard avec une mine d'enterrement. Kiralee savait que le père de Yuki ne lui pardonnait pas de l'avoir "abandonné" pour suivre des études de musique, mais après deux ans et à voir toute les réussites de sa fille, il aurait pu prendre un grand verre d'eau et avaler cette pilule non ? Ce n'était pas comme si Yuki était lesbienne! Enfin oui, elle l'était, mais ça il ne le savait pas encore !

L'américaine n'avait personne à qui présenter Yuki, Leela la connaissait puisqu'elle était professeur dans leur académie et que Kiralee vivait chez elle et qu'évidement Yuki était déjà venu "dormir" à l'appartement, mais n'ayant pas de proche c'était délicat.

L'américaine espérait bien que Yuki avait suivit son plan à la lettre et pas oublié son billet de train pour venir jusqu'ici. Kiralee aurait pu tout simplement aller la chercher ce matin, mais elle lui avait confectionné un jeu de piste pour que la nippone la retrouve ici.

Au début elle n'était pas très douée en japonnais, mais après deux ans de vie ici et grâce à l'acharnement de Yuki, elle baragouinait en japonnais sans difficulté, il lui arrivait encore parfois de se tromper sur certain mot, mais dans l'ensemble on la comprenait. En revanche pour écrire es kanjis c'était encore catastrophique.

Kiralee sourit heureuse de voir arriver le train et de sortir des visiteurs, plein de visiteur, une foule de visiteurs...commet allait-elle retrouver Yuki ? L'américaine sauta sur le banc public le plus proche de là où elle était et scruta la foule compacte pour y trouver sa petite amie.
Date d'inscription : 19/12/2013
Age : 21
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : :
Métier ::
Ven 9 Sep - 1:20
Yuki se réveilla en grommelant. Elle faisait un merveilleux rêve, qui venait de prendre fin, à cause de son téléphone qui s'était mit à jouer une douce mélodie. Elle râla contre la machine, qu'elle n'avait pas le souvenir d'avoir programmé pour la réveiller si tôt. Mais, reconnaissant l'air qui sortait des hauts parleurs de son téléphone, elle se détendis. Il s'agissait d'une chanson intitulé "Fear Not This Night", chanson qu'elle écoutait pour se calmer, se détendre. Cependant, ce n'est pas le titre qu'elle choisissait habituellement  pour se réveiller. Intriguée par le fait qu'elle n'ai pas programmé d'alarme et encore moins avec cette musique, elle s'empara de son téléphone et remarqua qu'un post it était collé dessus. Souriant en lisant le mot écrit en japonais, Yuki ne mit pas longtemps à deviner qu'il s'agissait d'un message de son lutin de petite amie. D'abord parce que le mot qui voulait dire "lève toi" était écrit entièrement en hiragana, alors qu'il comportait généralement deux kanjis. Ensuite, parce que ce mot était suivi de "Kinou" qui n'était autre que le surnom que Kiralee donnait à Yuki.
La japonaise appréciait les efforts que sa petite amie faisait pour apprendre le japonais. Elle avait nettement progressé depuis leur rencontre, mais avait encore quelque lacune. Notamment au niveau de l'écriture. Yuki était alors plus touchée que Kira ai fait l'effort de rédiger son message en japonais. Aussi maladroit soit-il.

Se sentant une soudaine bonne humeur, Yuki se redressa et s'étira rapidement avant de se rendre aux douches, accompagnée de sa serviette et de son nécessaire de toilette. Alors qu'elle se douchait, Yuki saisit son gel douche et constata qu'une clé était scotchée dessus. Sur cette clé figurait le numéro 72, il s'agissait du casier de Kiralee. Intriguée par la présence de cette clé, Yuki termina rapidement sa douche et retourna dans sa chambre pour s'habiller.

Ouvrant son placard, un nouveau sourire étira ses lèvres. Une tenue était déjà préparé, un nouveau post it, où logeait une écriture japonaise maladroite, était collée dessus. "Pour que tu sois la plus belle ;)" Yuki s'empara doucement des vêtements qui étaient proprement pliés dans son armoire. Un sourire radieux illumina son visage lorsqu'elle reconnu le chemisier bleu marine, le pantalon noir et les sous vêtements mauves, qu'elle avait repéré dans une boutique quelque jours plus tôt. Elle n'avait cependant pas eu le luxe de se les offrir et était sortie de la boutique avec un peu de peine. Elle avait eu envie de se faire belle pour son lutin, et était attristé de ne pas avoir les moyens de lui faire plaisir. Mais quelque chose chiffonna Yuki, lors de cette escapade en boutique, Kiralee n'était pas présente. Comment avait t'elle pu trouver la tenue qu'elle voulait ? Et comment c'était t'elle aussi introduit dans sa chambre et poser tout ça, sans qu'elle ne s'en rende compte ? Décidément, l'américaine semblait disposer de plusieurs ressources pour surprendre sa petite amie. Et cette dernière pressentait que c'était loin d'être fini.

Tenue enfilée, cheveux coiffés en un chignon désordonné, Yuki quitta sa chambre, après s'être assurée de n'avoir manqué aucuns messages cachés de la part de Kiralee. C'est avec une certaine hâte qu'elle se rendit jusqu'au casier de cette dernière. D'ailleurs, où était t'elle ? L'observait t'elle en ce moment ? Ou était elle plus loin qu'elle ne le pensait ?
Yuki se retrouva rapidement devant le casier de sa belle. Sans hésitation, elle saisit la clé présente dans sa poche et déverrouilla la pore métallique. A l'intérieur du casier se trouvait une enveloppe, sur laquelle l'écriture de Kiralee laissait lire "Quelques petits souvenirs" Ouvrant l'enveloppe, elle y découvrit plusieurs photos. Des clichés d'elle et Kiralee, pris lors de leurs moments ensemble. Certaines avaient été faites chez Leela, d'autre aux parc, au bord de la mer et même lorsqu'elle partageaient encore leur chambres au dortoir. Yuki sentit une vague de nostalgie et des larmes lui monter aux yeux. Des larmes de joie. Elle était émue de toutes les petites attentions de sa copine. Et ce cadeau lui rappelait tant de bon souvenir. Il lui rappelait comment sa vie était devenue plus agréable grâce à la présence de l'américaine. Et elle ne pourrait sans doute jamais assez la remercier pour cela. Encore aujourd'hui, après plus de deux ans de relations, Kiralee débordait d'attention et d'amour pour la japonaise. Elle nageait en plein bonheur.

Sur une des plus ancienne photo, se trouvait une nouvelle indication "Rendez vous là où tout a commencé". Yuki rangea soigneusement les photos dans le sac qu'elle avait emmené. Puis, avec un nouveau sourire, elle se rendit jusqu'au grille d'entrée de l'école. L'endroit où elle avait rencontré Kira pour la première fois. 
En voyant un nouveau post it collé sur la grille, Yuki se sentie fière. Fière de ne pas s'être trompée d'endroit et fière d'avoir réussi à comprendre le japonais approximatif de sa petite amie. Si elle faisait autant d'effort pour lui faire plaisir, Yuki pouvait faire un effort pour comprendre ce qu'elle écrivait.
Sur le post it était indiqué une adresse. Une adresse que Yuki connaissait, car elle l'avait secrètement mémorisé, souhaitant conserver un souvenir particulier.
Arrivée à destination, Yuki eu un nouvel élan de nostalgie, mais sans larmes cette fois. Elle entra dans le restaurant où elle avait partagé son premier repas avec Kiralee. Repas qu'elle avait dut financer un peu contre son gré d'ailleurs. Bien que sur le moment elle avait été embarrassé d'offrir un repas à une inconnue, aujourd'hui, elle ne le regrettait pour rien au monde.

"Mademoiselle Kazane ?"



Yuki sortie de ses pensées et hocha la tête pour confirmer son identité au serveurs qui venait de l'accueillir. Celui ci la conduisit exactement à la même table où elle avait dîner avec Kiralee, près de deux ans auparavant. Yuki prit place à table et le serveur s’éclipsa rapidement.  Regardant l'aquarium qui se trouvait juste à côté d'elle, Yuki s'attendait à ce que sa petite amie ne la rejoigne d'une minute à l'autre. Mais ce ne fut pas le cas. A la place, le serveur lui apporta de quoi prendre un petit déjeuner. Bien qu'elle soit attrister de voir que l'américaine n'était toujours pas présente, Yuki fut ravi de constater que son petit déjeuner favoris était présent sur la table. Un bon thé japonais, des crêpes, de la confiture et un grand verre de jus de fruit. Sur ce verre se trouvait le quatrième post it "Bon appétit !"
Yuki eu un nouveau sourire et entama son petit déjeuner.
Après avoir fini, Yuki lacha un soupir de contentement en se tapotant le ventre. *Kami sama, j'ai tellement bien mangé..* A vrai dire, cela faisait un moment qu'elle n'avait pas prit un petit déjeuner aussi complet.

" J'espère que ce repas vous a plu. Passez une bonne journée. Oh et, pensez à regarder sous la table!"



Le serveur lui adressa un sourire avant de débarrasser la table et d'a nouveau s’éclipser rapidement. Yuki, curieuse, jeta un coup d’œil sous la table et découvrit une nouvelle enveloppe. Dedans se trouvait un billet de train. Départ 8h40. Yuki regarda sa montre. Il était actuellement 8h25. C'est donc rapidement qu'elle se leva, salua les employés et se dirigea vers la gare qui se trouvait à environ 10 minutes.
Les places du train était attitrées. Si bien, que lorsque Yuki trouva son siège, elle eu le plaisir de découvrir un nouveau post it. "Promis, on se voit bientôt".
Soulagé de pouvoir bientôt voir sa petite amie, Yuki s'installa confortablement sur le siège et essaya de deviner qu'elle surprise elle lui réservait. Le trajet ne dura que 30 minutes, et reconnaissant l'entrée du parc d'attraction de l'île, Yuki se sentie comme une enfant et quitta rapidement le train. 

La foule était dense, si bien que Yuki mit un moment avant de croiser le regard vairons qui faisait s'accélérer les battements de son cœur. N'y tenant plus, la nippone se précipita dans les bras de sa petite amie et l'étreignit avec force.
Après quelques longues secondes, elle la relâcha et vint l'embrasser amoureusement. Puis elle se détacha et lui adressa un sourire radieux, les joues légèrement rose, montrant sa bonne humeur et à qu'elle point elle avait été touchée par toutes les petites attentions de sa petite amie. Elle n'arriva d'ailleurs pas à se retenir de l'embrasser plusieurs fois, avant de lui dire d'un ton taquin :

"Il va falloir que tu me dise combien d'heure de cours tu as séchés pour organiser tout ça !"
Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 18 ans
Métier :: étudiante univ danse
Ven 9 Sep - 2:24
Kiralee pensa un instant que sa chère et tendre Yuki s'était peut-être perdue par tous les indices qu'elle avait laissés un peu partout, mais elle se rassura. Elle savait que sa petite amie était intelligente et persévérante et la connaissant, elle n'avait eu aucun mal à les trouver et à se retrouver dans le train. Il faut dire que l'américaine n'avait pas lésiné à faire jouer ses relations et à faire un véritable travail d'inspecteur de police prenant en filature discrètement Yuki pour voir ce qu'elle repérait et travaillant dur pour économiser chaque centimes afin de rendre cette journée la plus belle possible. Yuki le méritait bien, elle était tellement formidable que pour elle Kiralee était prête à soulever des montagnes et plus encore.

La voilà qui arrivait, les vêtements qu'elle lui avait offert lui allait à ravir, il ne manquait qu'un cadeau pour venir sublimer sa tenue, mais il serait pour plus tard. La jeune étudiante lui fit des signes et se prépara à la réceptionner alors qu'elle arrivait à pleine vitesse vers elle pour foncer dans ses bras ne lui laissant pas le temps de dire quoi que ce soit qu'elle l'embrassait déjà amoureusement, un très bon début d'ailleurs.

Après plusieurs baiser tout aussi amoureux et tendre, Kiralee admira Yuki dans sa nouvelle tenue posant sur elle un regard tendre, un regard qui n'était réservé qu'à elle seule et elle lui sourit avant de dire en la serrant dans ses bras doucement
"tu es magnifique comme toujours, joyeux anniversaire ma Kinou!" Dit-elle en lui embrassant le front. Kiralee étira un sourire d'une oreille à l'autre en entendant la question piège de Yuki et elle lui répondit d'un air joueur "un bon magicien ne révèle jamais ses secrets!"

À vrai dire, c'est qu'il ne valait mieux pas qu'elle le sache, parce qu'effectivement elle avait dû s'absenter quelques fois de certains cours, mais elle s'était déjà arrangée avec une élève niaise de sa classe pour qu'elle l'aide à rattraper les cours. Il n'y avait vraiment qu'avec la jeune fille qu'elle se sentait le mieux.

Elle montra un des petits cadeaux qu'elle avait pris pour elle, le second lui était réservé pour plus tard dans la soirée. Les surprises ne faisaient que commencer, mais travailler occasionnellement pour Leela lors de ses représentations lui donnait pas mal d'argent, puis elle avait aussi un travail régulier de nature trop gênante pour qu'elle le dise à qui que ce soit même à Yuki, mais en passant ses week-end, ses vacances et certains soirs de la semaine à faire le poulet pour un restaurant de friture ça avait renflouer son compte en banque, comme quoi caqueter à longueur de ses soirées et rentrer en puant la graisse de friture ça avait parfois du bon.


"OJe sais qu'il n'est pas très bien emballé et j'en suis désolé…bon anniversaire ma chérie!" Annonça t'elle en posant le petit cadeau dans sa main, l'emballage était assez précaire, elle n'arrivait pas à faire mieux et ce même après l'avoir recommencé plusieurs fois, il ressemblait à un gros caramel emballé grossièrement. Kiralee la regarda ouvrir le papier cadeau dévoilant une petite boîte qui renfermait une chaîne en or avec un pendentif en forme de cœur dedans, il y avait une de leur photo à deux et il était gravé je t'aime pour la vie.

Le monde était entré dans le parc, il n'y avait plus qu'elles deux, Kiralee attendait de voir sa réaction face à l'un de ses cadeaux, aujourd'hui elle n'avait lésiné sur aucun détail. Le plus beau et merveilleux des cadeaux elle l'avait déjà devant elle, voir sa Yuki sourire c'était mieux que n'importe quel autre cadeaux dans sa vie, elle ne voulait rien d'autre à part cela.

Kiralee lui caressa les cheveux, la joue et vint poster un baiser léger sur ses lèvres
" je t'aime tellement ma Yuki!" Dit-elle en lui tendant le bras pour qu'elle lui saisisse la main pour la guider vers le parc d'attraction. Ce fut avec une certaine fierté qu'elle avait pris soin de l'emmener dans un parc qui lui rappelais les bons souvenirs de l'enfance de Yuki et qu'elle passa à une caisse spéciale pour prendre deux tickets VIP avec coupe-file.

Kiralee avait de la chance d'avoir une petite amie aussi merveilleuse que Yuki, elle avait toujours été là pour elle, la défendait des accusations et l'aimait plus que quiconque ne l'avant jamais aimé ans toute sa vie et Kiralee l'aimait plus que tout, des raisons plus nombreuses encore qui faisait qu'aujourd'hui et le restant de a vie, la jeune américaine voulait rendre l'existence de sa petite amie meilleure.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪



Mon coeur est heureux depuis que tu y prends toute la place...
Date d'inscription : 19/12/2013
Age : 21
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : :
Métier ::
Sam 10 Sep - 2:07
Yuki était sur un petit nuage, la journée ne faisait que commencer et déjà, elle passait le meilleur anniversaire de sa vie. Son lutin était adorable et débordait d'attention et d'amour à son égard. Yuki aimait être cajolée par Kiralee. Et elle aimait encore plus la mine resplendissante qu'elle affichait. Blottie dans les bras de sa belle, Yuki eu un léger rougissement suite à son compliment, avant de rire face à la réponse qu'elle lui avait accordé. Yuki n'était pas dupe et elle connaissait Kiralee, elle savait que sa question révélait une part de vérité.

"Je laisse passer pour cette fois, mais c'est bien parce que tu es adorable."


Yuki n'était pas matérialiste. N'ayant jamais rien possédé réellement, elle n'était pas du genre à souhaiter tout un tas de chose, plus ou moins utile. Passer du temps avec sa petite amie, suffisait amplement pour la combler de bonheur. Mais elle mentirait si elle disait que le fait que sa copine la gâte autant lui déplaisait.
Elle adorait tout les petits cadeaux qu'elle lui avait offert. Ça la touchait énormément.
Yuki regarda sa petite amie d'un air intriguée, lorsque celle si se retira de leur étreinte pour sortir un paquet cadeau, maladroitement emballée. Elle eu un sourire tendre devant les excuse de la jeune femme aux yeux vairons. Saisissant le paquet, elle hésita un instant, avant de taquiner à nouveau sa copine.

"Tu sais qu'au Japon, nous avons coutume de ne pas ouvrir les cadeaux devant les personnes qui nous les offrent ?"


Kiralee n'était pas patiente, et Yuki savait qu'elle devait mourir d'envie de voir la réaction de sa petite amie devant le cadeau. Riant devant la moue qu'affichait Kira, Yuki entreprit d'ouvrir son cadeau.

" Je vais faire une exception."

Ouvrant la petite boite, Yuki eu la surprise de découvrir un magnifique pendentif en forme de coeur. Remarquant que celui ci pouvait s'ouvrir. Elle l'ouvrit donc et afficha un immense sourire, en découvrant une photo ,d'elle et Kiralee, et l'inscription  à l'intérieur.

"Oh Kira, il est magnifique, merci beaucoup !"


Venant serrer sa petite amie dans ses bras, elle en profita pour lui glisser un mot à l'oreille.

"On est aussi très honneur au Japon, donc j'espère pour toi que ce ne sont pas des paroles en l'air, car sinon je t'envoi les yakuza. Tu ferais donc mieux d’honorer cette promesse."



Suivant le regard de l'américaine, Yuki remarqua à son tour que plus grand monde était présent dans les alentours. Son regard se déposa ensuite sur sa petite amie, et elle s'apprêtait à l'embrasser, mais Kiralee la devança en déposant un léger baiser sur ses lèvres. Yuki allait ronchonner que ce n'était pas assez, mais les mots de Kira la touchèrent, si bien que le rouge lui monta au joues. Elle avait beau avoir l'habitude de recevoir de l'affection de la part de sa petite amie, l'entendre lui dire qu'elle l'aimait, lui faisait toujours autant battre son coeur.
Saisissant la main de sa petite amie, elle captura son bras pour se coller à elle et lui murmura un "Je t'aime aussi énormément" avant de la suivre vers l'entrée du parc.
Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 18 ans
Métier :: étudiante univ danse
Sam 10 Sep - 16:21
Kiralee lui fit une moue encore plus adorable à sa phrase tout en papillonnant des yeux lorsqu'elle prononça le mot adorable. Il était vrai que Kiralee n'était adorable que dans certains cas, lorsqu'elle était avec sa petite en faisait partie. Kiralee vivait une histoire d'amour avec la nippone depuis près de deux ans, elle commençait à connaître les use et coutumes du pays, même si au début elle pensait que Yuki n'aimait pas les cadeaux qu'elle lui faisait, elle répondit d'un air tout aussi taquin avec un petit sourire en prime.

" Si tu devais attendre d'être seule pour ouvrir tout les cadeaux qui sont dispersés un peu partout dans la journée, il faut me le dire que je loue un camion déménagement!" Elle venait donc de lui avouer d'une façon voulu pour entretenir son intérêt qu'il allait y avoir plusieurs cadeaux dispersés un peu partout sans compter ses surprises qu'elle avait dispersé intelligemment tout au long de la journée et même de la nuit. 18 ans, 18 cadeaux certains plus gros que d'autres, mais Kiralee s'était renseignée sur tout la ligne et avec son informatrice secrète, elle était certaine de son coup.

"Oh! Regarde Yuki!" Dit-elle attirant l'attention sur la mascotte qui venait vers elles "ne serait-elle pas ta mascotte préférée du parc ? Celle dont tu porte les goodies sur ton sac! Mais oui!" La mascotte en question la prit dans ses bras et après quelques photos plus tard et quelques goodies remis à Yuki, Kiralee arpenta à nouveau le parc avec la jeune fille.

"Alors tu veux aller où ? C'est toi qui choisit les attraction que l'on fera!" Annonça la jeune fille en prenant Yuki par la taille tout en la regardant, la taille des vêtements lui allait parfaitement et elle ne pu s'empêcher de lui dire "tu as de bons goût pour t'habiller! Tu es vraiment sexy dans ces vêtements!" Elle s'amusait de voir sa petite amie gênée et ne s'en lassait pas même après deux ans, elle déposa un tendre baiser chaste dans la nuque de la japonaise.

Kiralee se rendit donc avec Yuki jusqu'à la grande roue, elle n'avait jamais eu peur de la hauteur de toute façon et en plus elles seraient protégée de la chute par des cabines en verre. Alors qu'elles se dirigeaient d'un pas tranquille vers la file de l'attraction, Kiralee serra doucement la main de Yuki dans la sienne entrelaçant leur doigts avant de lui dire.


"Ces vêtements te vont à ravir, tu m'hypnotise littéralement dedans ma Kinou!" La compliment ta t'elle en la fesant passer devant elle collant son ventre au dos de la nippone pour la prendre par la taille d'une main tout en laissant son autre main entrelacée avec celle de Yuki.

Kiralee fit un signe discret à la personne qui s'occupait de l'attraction et celle-ci fit passer plusieurs cabines devant elles deux pour finalement arrêter la cabine numéro 18, comme l'âge de Yuki et les laisser entrer.

Un autre petit paquet y était déposé et Kiralee lui dit.


" Il y a ton prénom dessus, je me demande qui donc l'a laissé là ?" Demanda t'elle, évidement c'était son écriture pas très assurée. Le paquet avait l'air mieux emballé que le précédent, il était souple. Dedans se trouvait une écharpe fine blanche avec des motifs de note de musique, elle se souvenait parfaitement que Yuki la regardait souvent dès qu'elles passaient ensemble devant le magasin qui la vendait en soupirant.

Date d'inscription : 19/12/2013
Age : 21
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : :
Métier ::
Lun 12 Sep - 23:41
" Tu me gâte beaucoup trop"

Yuki ressentie un léger malaise, elle trouvait Kiralee adorable, mais cela la gênait de recevoir tant de présent. Sa petite amie avait du se démener pour faire en sorte que son anniversaire soit parfait. La japonaise n'avait pas l'habitude d'être ainsi choyée, bien que Kira était toujours au petits soins avec elle.
Mais Yuki stoppa toutes réflexions lorsqu'elle aperçue la mascotte. Ses yeux se mirent à briller et un large sourire étendit ses lèvres. Yuki était fan de tout ce qui était "kawai". Si bien, qu'elle collectionnait les goodies et plus particulièrement les petites figurine en porte clef. Yuki se laissa prendre en photo avec son idole et remercia chaleureusement sa petite amie et la mascotte pour les nombreux cadeau qu'elle reçu une nouvelle fois.

La nippone se laissa enlacé par sa petite amie, tandis quelle réfléchissait à une attraction qu'elle aimerait faire. A vrai dire, le grand 8 la tentait énormément. Mais elle voulait aussi avoir un petit moment avec sa copine, afin de la cajoler un peu.  Le compliment de Kiralee fit sortir Yuki de ses pensées et elle se mit à rougir violemment. Remarquant que sa petite amie cherchait à la mettre mal à l'aise, Yuki lui asséna un petit coup de coude dans les côtes.

"J'irais bien dans la grande roue.."


Suivant sa petite amie jusqu'au manège désiré, Yuki se blottie contre elle lorsque celle si vint se coller à son dos, en attendant de pouvoir monter dans une cabine.

"Cesse de me faire autant de compliment, ou je ne répondrais plus de rien."


C'était à son tour d'embêter l'américaine. Si elle se permettait de la taquiner, Yuki ne se gênerait pas de lui rendre. Remarquant que plusieurs cabines passèrent, Yuki se mit à sourire quand elle remarqua le numéro 18 affiché sur la cabine dans laquelle elles montèrent.


"Quel soucis du détail, tu t'es vraiment donné du mal. Merci beaucoup."


Yuki accorda un doux baiser àa sa belle, afin de la remercier une énième fois. Ce n'était d'ailleurs surement pas la dernière de la journée. Et ce constat fut confirmer, lorsque Kiralee lui présenta un autre cadeau, présent dans la cabine.

"Je me le demande aussi. Peut être une admiratrice, qui sait ?"


Ouvrant le paquet, Yuki écarquilla les yeux en remarquant qu'il s'agissait d'une écharpe pour laquelle elle avait eu un coup de cœur. Regardant Kiralee avec un regard suspicieux, elle lâcha :

"Ok, soit je passe vraiment trop de temps à regarder les vêtements, soit tu as un informateur. Ou peut être les deux, car tu n'étais pas là quand j'ai essayé la tenue que je porte. Il va falloir que tu me dise qui c'est."


Yuki tenta de garder un air sérieux, mais elle ne pouvait s’empêcher de sourire en coin. Elle ferait une mauvaise enquêtrice.
Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 18 ans
Métier :: étudiante univ danse
Mar 13 Sep - 0:08
Kiralee ne put s'empêcher de sourire en coin tandis que ses joues devenait écarlates lorsque Yuki avouait que si elle continuait ses compliments, elle ne répondrait plus de rien. Elle lui rétorqua donc avec une légère insolence "j'aimerais bien voir ça mademoiselle..."

Yuki se plaignait d'être gâtée, elle n'était pas au bout de ses surprises et en parlant de surprise, Kiralee fut ravie de voir sa petite amie découvrir avec joie le cadeau d'une admiratrice pas si secrète que cela.

Yuki demanda qui était son informateur secret d'un air suspicieux et Kiralee fit mine de fermer sa bouche comme un zip et de jeter la clef en lui disant
"désolée Yuki, mais j'emporterais ce secret dans ma tombe..." Terminant sa phrase elle invita Yuki à s'asseoir avant que la grande roue ne se mette en marche pour éviter qu'elle ne tombe, la cabine tout en verre les protégeait du vent et leur permettait d'avoir une vue d'ensemble sur le parc et une fois qu'elles furent tout en haut, la grande roue s'arrêta et une petite musique d'anniversaire se fit entendre avant que la voix d'une hôtesse ne demande à Yuki de tourner la tête vers la droite. En effet, il y avait plein de personnes qui tenaient de grosses pancartes de couleur différentes qui représentaient Yuki en mode dessin avec un joyeux anniversaire, profites bien de cette journée...

Kiralee fit mine de siffloter pour ne pas éveiller les soupçons, mais heureusement que Yuki avait voulu faire la grande roue d'abord, tout avait été millimétré à la seconde près. Kiralee posa sa main dans le dos de la nippone venait le caresser tendrement. Kiralee avait fait des pieds et des mains pour tout lui organiser, cela faisait des mois qu'elle y travaillait et si Yuki était déjà impressionnée qu'est-ce que cela serait au fur et à mesure que la journée se déroulerait ?


"Je veux que cette journée, tu t'en rappelles jusqu'à la fin de notre vie, lorsqu'on sera de vieilles grands-mères et que nous le raconterons à nous petits-enfants!"

Les pancartes bougèrent pour un autre message, un bisous ? Et Kiralee la regarda en souriant de ses dents propres et blanches.

"Par contre ça, je n'étais pas au courant..je te le jure! Néanmoins, cela serait dommage de contredire ces pancartes ?" Kiralee la souleva jusqu'à ce que Yuki soit sur ses genoux face à face avec elle, ces deux ans de danses et de musculation l'avait rendue plus résistante, même si elle demeurait toujours aussi filiforme, pourtant elle avait tout de même prit un peu de poitrine, son corps s'était tout de même féminisé un minimum durant ces deux années.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪



Mon coeur est heureux depuis que tu y prends toute la place...
Date d'inscription : 19/12/2013
Age : 21
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : :
Métier ::
Sam 17 Sep - 14:38
Yuki se lova contre sa petite amie. profitant de la chaleur de ses bras. C'est ici qu'elle se sentait le mieux. Qu'elle se sentait en sécurité. Qu'elle se sentait chez elle, à sa place. Avec Kiralee, Yuki était bercé par l'amour. Certes il y avait des hauts et des bas, mais malgré cela, Yuki pouvait affirmer que Kiralee lui apportait tout le bonheur dont elle avait besoin.
Yuki fit la moue quand Kiralee lui annonça qu'elle ne lui donnerait pas le nom de sa source. Tant pis, elle allait l'interroger pendant son sommeil. L'américaine était incroyablement bavarde lorsqu'elle dormait. Souriant, satisfaite de son idée, Yuki déposa un baiser sur la joue de la filles aux yeux vairons.

Alors que la nippone profitait de la montée de la roue, dans les bras de sa belle, elle sursauta quand la musique d'anniversaire se déclencha. Ecoutant la voix qui lui avait demandé de regarder dehors, Yuki se leva et observa le sol. Ses yeux s'écarquillèrent de surprise en voyant un dessin d'elle version XXL fait par les visiteurs du parc.

"Comment as tu.."


Yuki ne termina pas sa question, elle savait que Kiralee ne lui dirait rien. Les larmes lui montèrent aux yeux alors que Kiralee lui parlait avec douceur. Et alors qu'elle allait se retourner pour l'enlacer, elle remarqua qu'un nouveau message apparu en bas. Yuki devint rouge pivoine et se tourna rapidement vers Kiralee. celle si se défendit en disant qu'elle n'avait pas prévu ça.
Venant sourire devant sa légère gêne, Yuki s'approcha d'elle et l'embrassa avec amour. Collant son corps contre le sien, alors que Kiralee la portait sur ses genoux. Une musique romantique retentit dans la cabine, faisant rie les deux jeune femme. Yuki vint enfouir son visage dans le cou de sa belle. Elle la serra fort dans ses bras, les mots lui manquant pour la remercier comme il se doit. Des larmes de joie ne cessait de s'échapper de ses yeux. Jamais personne n'avait fait autant d'effort pour elle, personne ne lui avait fêter son anniversaire de cette façon, personne ne l'aimait comme l'aimait Kiralee. Et elle lui en serait éternellement reconnaissante. 

"Je t'aime Kira, je t'aime tellement."


Yuki avait sortie ses mots d'une voix cassée par l'émotion. Elle continuait de pleurée et embrassa une nouvelle fois sa petite amie. Avec toute le passion qu'elle contenait en elle. Elle relâcha ses lèvres, lorsque la roue se remit en marche, entamant ainsi leur descente. Yuki sécha ses larmes et se blottit à nouveau dans les bras de l'américaine, pendant le restant de la descente.

Une fois en bas, les deux filles furent accueillit par des applaudissements. Yuki rougit une nouvelle fois et les remercia en leur accordant un sourire timide. Puis tous repartir dans le parc, et Yuki se tourna vers sa petite amie.

" Que fait t'on maintenant ?"
Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 18 ans
Métier :: étudiante univ danse
Sam 17 Sep - 15:48
L'étudiante rebelle fut plus que satisfaite du baiser que lui donna Yuki et qui la fit rougir malgré elle, elle lui caressa le dos durant le baiser et ouvrant à nouveau ses yeux remarqua que ceux de sa chère et tendre débordaient de larmes, elle la regarda un instant inquiète en la voyant pleurer. Elle ne comprit que bien plus tard que c'était des larmes de joie que Yuki pleurait, c'était la première fois que Kiralee voyait ce genre de larmes et elle sortit un mouchoir en papier pour venir lui tamponer le coin des yeux afin de faire disparaître les larmes qui y perlait la regardant tendrement en venant lui répondre.

" Moi aussi Yuki je t'aime, je t'aime plus que tout !" Elle la câlina durant toute la descente et une fois en bas, Yuki fut applaudie et Kiralee fit un signe de remerciement à tout ces volontaires. La jeune nippone ne perdait pas de temps, elle demanda à Kiralee où elle devait aller et celle-ci sortit un plan du parc avec des croix sur les divers attractions, rayant celle de la roue, elle désigna le grand-huit.

Kiralee saisit Yuki par la taille, il n'y avait pas vraiment de croix sur le grand-huit sur sa carte, mais elle savait que les frissons, Yuki aimait ça, les attractions à sensations fortes c'était son truc à la nippone pas comme Kiralee.


"Un grand frisson ça te tente ?" Demanda t'elle cachant du mieux qu'elle pouvait son angoisse, elle avait toujours eu une sainte horreur de ce genre d'attraction, mais pour sa petite mie elle était prète à affronter sa peur. Elle la suivit jusqu'à la file de passage rapide, les genoux quelque peu tremblant, elle prit une grande respiration alors qu'on leur désignait le wagon avant, la première place du grand-huit. Kiralee devait l'aimer plus que tout au monde pour accepter une chose pareille, les harnais de sécurité attachés et vérifier, tout le monde installés, l'américaine ne put retenir les frissons s'emparer de son corps tandis que la machine était remorquée tout en haut de l'attraction, elle tremblait de partout comme une feuille ayant perdu complètement sa jolie assurance. Les ongles de l'étudiante se plantèrent dans son harnais de sécurité tandis que ses dents se serraient et lorsque le wagon descendit, elle poussa un hurlement strident de terreur tellement fort qu'on l'entendit dans tout le parc fermant les yeux le plus fort possible.

Enfin arrivé à la fin de l'attraction, Kiralee restait à l'intérieur du wagon toujours plantant ses ongles dans le harnais en respirant avec force, le corps entier tremblant comme-ci elle était gelée. Elle se leva enfin sortant du wagon, si elle avait pu, elle aurait embrasser le sol, mais elle se tourna vers Yuki à la place en l’agrippant très fort comme une bouée.


"Pfiou! J'ai eu la trouille de ma vie!" Avoua t'elle gênée d'avance de lui dire une chose pareille, elle lui prit la main et enfin elle désigna une carrousel de chevaux en bois, ça c'était parfaitement dans ses cordes. Kiralee désigna un cheval de bois assez grands pour deux grandes gamines comme elles. L'américaine l'aida à grimper et se mit derrière. Kiralee était tellement soulagée après la pétoche qu'elle avait ressenti juste avant, voilà une attraction pépère pour calmer la course dans laquelle s'était lancé son coeur.

"Au fait Yuki...tu as remarqué ? Le numéro du cheval sur lequel nous sommes assis ?" Demanda Kiralee n'en disant pas plus, il s'agissait du numéro de sa place attribuée en cours ordinaire et il y avait un ruban rouge attaqué à l'oreille droite du cheval autour de laquelle un petit sachet pendouillait. Il s'agissait de parfum, celui que Yuki mettait et qui sentait si bon quand Kiralee venait le respirer, celle-ci posa ses lèvres dans son cou pour lui déposer un petit baiser.

L'américaine avait bien remarqué que la nippone n'en avait presque plus et que son parfum elle l'économisait parce qu'il était cher. C'était dans ces cas comme celui-là que Kiralee ne regrettait pas de faire le clown déguisé en poulet la plupart de ses soirées.



♫♫♫♥♥♥♪♪♪



Mon coeur est heureux depuis que tu y prends toute la place...
Date d'inscription : 19/12/2013
Age : 21
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : :
Métier ::
Mer 12 Oct - 21:27
Quand Yuki se retrouva devant le grand huit, ses yeux s'illuminèrent et un grand sourire se plaqua sur son visage. Sautillant de joie, elle avança jusqu'au manège et s'installa rapidement. L’adrénaline commençait à s'emparer de son corps et elle ne put s'empêcher de balancer ses jambes d'avant en arrière. Elle était dans son élément. Yuki aimait les montée d'adrénaline, et elle savait qu'elle allait être servie. Elle était tellement euphorique, qu'elle ne remarqua pas le malaise de sa compagne. Ce n'est que lorsqu'elle l'entendit hurler d'effroi à la première descente, que Yuki comprit que Kiralee n'appréciait pas ce genre de manège. La situation amusais la nippone. Alors comme ça, Kira jouait les gros dur mais avait peur d'un petit manège comme celui si ? Yuki se mit à rire avant de lancer des "youhou!" à chaque looping.
Une fois les pieds sur terre, Yuki ne pu s'empêcher de sauter dans tous les sens, l'adrénaline n'étant pas encore complètement partie.
" C'était génial ! Franchement, ces looping son extra, tu ne trouve pas ? Surtout le troisièeme il était vraiment..."


Yuki eut tout juste le temps de se tourner vers sa petite amie que celle si s’agrippa à elle avec force. Yuki eu un sourire attendrie et caressa les cheveux de sa belle afin de la rassurer.

" C'est bon Kira, c'est fini. Tout va bien."


Yuki ne pu retenir un sourire moqueur quand sa petite amie lui désigna le carrousel, qui était beaucoup moins impressionnant que le grand 8. Puis elle vint déposer un baiser sur la joue de sa petite amie, la remerciant pour l'effort qu'elle avait fait afin de lui faire plaisir. Elle s'empara ensuite de la main de Kiralee, avant de la suivre jusqu'au manège suivant.
Une fois installées sur le cheval, Yuki se blottie contre sa petite amie qui avait pris place derrière elle. Le manège démarra et Yuki se laissa emporté par l'atmosphère paisible. Elle ferma un instant les yeux avant de les rouvrir en entendant la voix de Kiralee. Elle regarda le numéro du cheval et constata qu'il correspondait au numéro de sa place en classe. Un sourire se dessina sur ses lèvres, alors qu'elle s'emparait du nouveau paquet. Découvrant le parfum qu'elle aimait, Yuki se retourna et embrassa sa petite amie afin de la remercier une nouvelle fois.
Profitant de la fin du manège, blottie dans les bras de sa petite amie, Yuki se demanda quelles surprise l'attendait encore.
Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 18 ans
Métier :: étudiante univ danse
Jeu 13 Oct - 0:40
Kiralee pouvait enfin se détendre et soupira tellement elle était soulagée, certes des cheveux de bois qui tournaient en rond ce n'était pas non plus l'attraction la plus révolutionnaire, mais au, moins cela lui permettait de retrouver ses esprits. L'américaine apprécia le baiser de remerciement de Yuki et vint lui dire à l'oreille en chuchotant.

" J'adore lorsque tu m'embrasse ma chérie, mais ne serait-il pas plus judicieux de garder tes remerciements pour lorsque nous seront..." Elle laissa une pause de quelques-instant avant d'ajouter sur un ton plus suave "seule à seule".


L'étudiante avait bien préparer sa journée et lorsque le manège s'arrêta, elle sauta du cheval de bois pour venir saisir Yuki comme une princesse afin de l'aider à descendre et la transporter comme-ça dans tout le parc jusqu'à la prochaine attraction. Kiralee était devenue beaucoup plus résistante et forte avec ses entraînements régulier en danse et soulever Yuki ne lui posait pas trop de problème, même si celle-ci avait encore grandi surtout au niveau de la poitrine pour son plus grand bonheur personnel. Kirlee l'emmena jusqu'à une nouvelle attraction, la rivière sauvage et un gilet gonflable. Kiralee s'installa dans la grosse bouée et aida Yuki à faire de même se serrant contre elle avant que l'attraction ne commence. Les vagues, les remous, les agitations dans ne bouée c'est tout de suite plus drôle et puis Kiralee sursauta se faiant arroser ar de l'eau fraîche venant d'ne des nombreuses cascades du circuit elle se tourna vers Yuki, le t-shirt devenu presque transparent et collant sa poitrine comme une seconde peau. L'étudiante regarda Yuki et lui fit un petit sourire coquin avant de lui dire d'une voix pleine d'audace.

" Alors ça c'est un cadeau privé pour toi ma petite Yuki d'amour profites-en bien!" Accompagnant ceci avec un clin d’œil. Lorsque l'attraction se termina, Kiralee fut ravie de voir que le soleil était toujours présent, avec une telle chaleur, c'était certain que ses vêtements allaient séchés en un temps record. Elle consulta sa montre, les heures avaient passés vite déjà presque midi. Il était grand temps de se trouver une place pour pique-niquer et Kiralee attrapa la main de Yuki, elle avait préparé un bon repas pour elles deux la veille avec un peu d'aide de Leela.

Enfin, elle trouva un petit coin tranquille en pleine verdure qui l'inspirait pour y manger et elle étendit une grande couverture sous l'ombre d'un arbre aux feuilles vertes et luxuriantes. Elle sortit la nourriture de son sac à dos, elle avait fait fort encore une fois en se procurant une boîte à bento familiale qu'elle avait passé son temps à décorer de nourriture faites maison. Des beignets de crevettes encore tièdes grâce à la boite à bento qui gardait la chaleur pendant 5 heures, des nouilles sautées aux légumes, des onigiris certes pas très bien fait parce que c'était Kirale qui les avaient façonnés avec ses mains, des petites saucisses coupées en forme de poulpes, de l'omelette japonaise et quelques sushis pas très bien coupés non plus. On pouvait reconnaître la patte de Kiralee.


" J'espère que tu aimeras, c'est pas de la top cuisine, mais je voulais te préparer quelque-chose de mes propres mains, mais rassures-toi hein! Leela m'a donné un petit coup de main! Je t'en prie sert-toi!" Avoua t'elle un peu inquiète de savoir ce que Yuki penserait de son bento et surtout si elle allait aimer, alors elle la regardait manger et avaler la questionnant du regard pour avoir son avis franc et sincère.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪



Mon coeur est heureux depuis que tu y prends toute la place...
Date d'inscription : 19/12/2013
Age : 21
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : :
Métier ::
Lun 17 Oct - 18:43
Yuki se sentit rougir et se mordit la lèvre inférieure. Sa petite amie lui faisait toujours autant d'effet. Mais en réponse avec sa provocation, elle lui offrit une petite tape sur la tête et lui tira la langue.


"Gardez votre calme mademoiselle, la journée n'est pas encore fini."

Elle se laissa ensuite porté par sa belle, riant devant son comportement de preux chevalière. Elle déposa un petit bisou sur la joue de sa belle et se blottit contre elle, profitant de sa chaleur. Les passants les regardaient bizarrement mais elle s'en moquait, seule Kira comptait à ses yeux.Elle aimerait tellement présenter sa petite amie à Jun, sa mentor. Car bien quelle vive dans le bonheur, elle pensait souvent à la femme qui l'avait aidé à sortir de sa misère. Après tout, si elle avait la chance d'être avec Kiralee, c'était grâce à elle.

Sortant de ses pensées, Yuki observa la nouvelle attraction qu'avait choisit sa petite amie. Un grand sourire s'afficha sur son visage, contente de refaire un manège à sensation. Bien sûr, c'était plus calme que le grand huit, mais cela lui plaisait autant que ça semblait faire plaisir à la danseuse. C'était parfait. Elle grimpa dans la bouée accompagnée de sa belle. Elle riait en regardant sa petite amie s'amuser. Puis ses rires se stoppèrent quand une douche froide s’abattit sur elle. Elle frissonna avant de venir détacher ses cheveux pour les essorer et les rattacher correctement. Puis elle croise le regard assistant de sa petit amie et ses joue rosir quand elle porta son regard sur son chemisier trempée.

" Hentaï !"

Yuki fit mine de bouder et sortie de la bouée. Mais elle retrouva vite le sourire. Sa copine était trop adorable pour qu'elle puisse lui faire la tête. Elle se laissa entraîner par sa petite amie, qui l'emmena dans un coin tranquille à l'ombre d'un arbre. Elle s'installa sur la couverture que venait d'étendre Kiralee et ses yeux se mirent à briller quand elle vit le bento qu'elle avait préparé. Après deux ans de relation avec l'américaine, Yuki avait prit l'habitude de manger plus que de raison. Et elle devait avouer qu'elle mourrait de faim.


"Ne t'en fais pas, je suis sûr que ce sera parfait. Itadakimasu !"

Yuki adressa un sourire chaleureux à la fille aux yeux vairons, avant de s'emparer d'un onigiri et de mordre à pleine dent dedans.  Elle regretta un instant d'avoir parlé trop vite et s'arrêta de mâcher son riz. Elle l'avala difficilement sa bouchée avant d'adresser un sourire gênée à sa petite amie. Voyant que cette dernière insistait pour avoir son avis, Yuki se gratta la joue avant de lui dire gentiment :


"Le riz est un peu trop cuit."

Elle se mit ensuite à rire devant la moue de Kiralee et s'approcha pour lui déposer un bisous sur la joue.

"Mais ne t'en fais pas, ça me va. Et je suis sur que le reste sera très bien."

Elle attrapa un poulpe saucisse au bout de ses baguettes  et l'enfourna dans sa bouche. Puis elle en tendit un en direction de la danseuse.


" C'est parfait ! Tiens ! " 

♫♫♫♥♥♥♪♪♪

"Yuki Kazane"Lorsque je t'ai vu pour la première fois, j'ai su que c'était toi et que personne d'autre ne compterait pour moi
Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 18 ans
Métier :: étudiante univ danse
Mar 18 Oct - 11:09
Kiralee ne lachait plus du regard Yuki c'est qu'elle avait mit du temps à préparer ça et lorsqu'elle vit le visage de Yuki devenir gêné et que celle-ci lui avoua que le riz était trop cuit, elle fit la moue. Pourtant elle avait lu la recette ! Voilà qu'à présent sa petite amie se moquait d'elle ouvertement et lui riait au nez... L'américaine prit un air encore plus bougon jusqu'à ce que la japonaise goûte une de ses saucisses coupées et lui disent qu'elles étaient parfaite. Kiralee soupira et répondit d'un ton désespéré

" réussir à couper des saucisses ce n'est pas vraiment un exploit..."

Kiralee pécha elle-même un sushi avec ses baguettes et le présenta devant Yuki en lui disant d'un air plus joyeux.

" Ceci devrait être bien meilleur c'est Leela qui a fait ceux -là ! Elle est bien meilleure que moi en cuisine!"

Leela n'était pas douée que dans la chanson, elle excellait aussi dans la cuisine et réussissait beaucoup de plats même les plus exotiques, mais alors ses makis et ses sushis c'était quelque-chose ! Selon Kiralee ils étaient meilleurs qu'au restaurant même si Leela, elle ne s'en vantait pas. La jeune femme se régala également et en quelques coups de baguettes à deux, elle finirent par terminer le bento que Kiralee rangea dans son sac. Une petite pause pour digérer plus tard et les voilà qui étaient reparties pour la maison hantée. Un grand classique que Kiralee n'allait manquer pour rien au monde, voir sa Yuki hurler de peur et se blottir dans ses bras ce n'était pas pour lui déplaire.

Lorsqu'elles arrivèrent devant, le moins que l'on puisse dire c'est que les décors faisaient plus vrai que nature, la maison était lugubre à souhait. Kiralee attrapa Yuki par les épaules et lui fit un grand sourire.


"Si tu as peur tu peux te blottir contre moi!" La prévint-elle avant de monter dans un petit wagon et lorsque celui-ci entra dans le manège sombre aux bruits terrifiants, Kiralee n'en menait pas large non plus, elle qui faisait sa fière jusqu'ici se mit à sursauté tout autant que Yuki se serrant l'une contre l'autre.

Des vampires, des momies, des fantômes, des loups-garou et tout un tas de créatures fantastiques superbement réalisées leurs arrachaient des cris d'effroi. Le bout de l'attraction arrivait, et une grosse araignée mécanisée leur barre le passage et une de ses pattes tandis un cadeaux à Yuki, Kiralee s'y attendait, mais elle avait tout de même crié comme une fillette lorsque l'araignée était apparue. Le cadeaux était de forme rectangulaire avec un emballage très sophistiqué et à l'intérieur se trouvait un jeu de 10 médiateurs pour guitare personnalisés. Kiralee n'était pas mécontente de sortir de cette maison hantée, une chance qu'elle n'ait pas été prise du cœur ou bien elle aurait certainement fait une crise cardiaque.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪



Mon coeur est heureux depuis que tu y prends toute la place...
Date d'inscription : 19/12/2013
Age : 21
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : :
Métier ::
Mar 18 Oct - 19:19
"La maison hantée, vraiment ?"



Yuki retenu un frisson. Autant elle aimait le grand frisson, mais les trucs flippants avec des esprit et autre bestioles mythique ce n'était pas vraiment sa tasse de thé. Après le repas qu'elle venait d'engloutir, elle avait hâte de repartir en exploration du parc, mais trouillarde comme elle est, jamais elle n'aurait pensé que Kiralee lui proposerais la maison hantée. 

Elle ne cesserait de le dire, mais l'Américaine avait toujours le don de la surprendre. Et pas que dans le bon sens du terme. 
Un nouveau frisson l'a prit et elle hésita davantage à suivre la fille aux yeux vairons. Le pire, c'est que sa petite amie semblait prendre un malin plaisir à emmener Yuki dans un endroit flippant. La japonaise soupira, Kiralee ne manquerait de la prendre dans ses bras pour rien au monde.
Montant dans le wagon, Yuki agrippa à la barre de sécurité et se colla contre sa petite amie. Son appréhension était à son plus haut niveau.

"Kira... Je ne pense pas que ce soit une bonne idEEEEEEEE!!!"



Hurlant de terreur en voyant une momie, Yuki cacha son visage dans le cou de son horrible lutin. Comment pouvait t'elle lui faire subir ça ? Surtout qu'elle n'en menait pas large non plus ! Et après elle prétendait pouvoir la protéger !
Elle devait avoir l'air bien toutes le deux comme ça .

Yuki aurait été incapable de dire ce qu'il y avait dans cette maison hantée. Et pour cause, elle resta les yeux fermés et le visage dans le cou de Kiralee pendant toute la durée de l'attraction. Attraction qui semblait durer une éternité.

Lorsqu'elle eut enfin le courage d'ouvrir les yeux, elle tomba nez à nez avec une araignée géante. Elle lâcha un nouveau hurlement et se blottie contre Kiralee. Cette dernière la calma et lui demanda de faire plus attention à ce que tenait l'araignée.

Prenant son courage à deux mains, elle ouvrit les yeux et tourna lentement la tête en direction de l'arachnide. Elle retenu un nouveau hurlement dans sa gorge et observa la bestiole. En effet, elle découvrit que l'araignée tenait un paquet sur l'une de ses pattes.
Prenant le paquet avec précaution, elle l'ouvrit lentement et adressa un sourire à sa belle.

"Merci, mais tu aurais pu m'éviter la frayeur.."



Elle vint lui déposer un bisou sur le nez avant de revenir se blottir contre elle. Elle se sentait en sécurité que dans les bras de sa petite amie. Et son coeur avait du mal à se remettre de ses émotions.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪

"Yuki Kazane"Lorsque je t'ai vu pour la première fois, j'ai su que c'était toi et que personne d'autre ne compterait pour moi
Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 18 ans
Métier :: étudiante univ danse
Mer 26 Oct - 11:38
Kiralee aussi avait eu pas mal peur dans cette attraction, mais elle avait sa récompense un bisous sur le nez et sa copine blottie tout contre-elle, quoi de mieux ? Intérieurement Kiralee récapitula les cadeaux et surprises dans sa tête, le petit déjeuner, le billet de train, le parc, le médaillon, l'écharpe, le parfum, le repas fait maison, les pancartes, les médiateurs, un total de neuf elles étaient à la moitié.

L'après-midi se passa sans encombre, le beau temps continua de les accompagner jusqu'à la fin de journée, elles s'amusaient comme des petites folles dans le parc d'attraction. Vers 18h00 elles avaient fait le tour des attractions et Kiralee emmena Yuki dans un coin tranquille et romantique étendant la couverture sur une parcelle de pelouse pour se coucher sur le dos et dire à Yuki de la rejoindre. Le feu d'artifice allait commencer et il était spécial.


"Ta prochaine surprise se trouve dans le ciel ! " Annonça t'elle en blottissant Yuki contre-elle. Le feux d'artifices commença et le ciel étoilés se para de plein de jolies couleurs, du rouge, du jaune, du vert, du bleu, du rose c'était vraiment magnifique et cela dura une bonne demi-heure le dernier gros feux de la fin siffla très fort laissant une traînée de fumée dans le ciel avant d'éclater un grand coup pour former un cœur suivit des initial Y K + K E.

" Je t'aimes Yuki!" Souffla Kiralee en la serrant dans ses bras durant un court mais intense instant de bonheur partager. Le parc allait fermer, mais Yuki était encore loin d'avoir vu toutes ses surprises. Kiralee l'aida à se relever et la guida vers la sortie du parc où une limousine l'attendait, elle l'embrassa et lui chuchota doucement "nous nous retrouvons dans deux heures, laisses-toi, guider!"

Pour le coup la limousine c'était grâce à Leela qu'elle l'avait, la chanteuse l'avait tellement aidé que Kiralee avait tout intérêt à la rendre fière et à s’occuper de plus de tâches dans la maison c'était le deal. De son côté Kiralee rentra à l'appartement pour se changer, un look complètement masculin avec un costume et un nœud papillon rien n'était trop beau, une bonne douche vant de s'habiller pour sentir bon, ses cheveux coiffé en queue de cheval bien réalisée et son costume avec chaussure cirée. Elle pensait à Yuki qui durant ses deux heures aurait droit à un massage, un coiffage, un maquillage et un une jolie robe que Kiralee avait choisie elle-même. Kiralee passa pour régler quelques trucs, prenant une clef mystérieuse dans sa poche et un autre cadeau dans la poche de son veston.

L'américaine était quelque-peu tendue et elle souffla afin de se calmer et se rendit au grand restaurant ou elle avait invité Yuki celle-ci ne devrait pas tarder à apparaître et elle voulait que tout soit parfait.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪



Mon coeur est heureux depuis que tu y prends toute la place...
Date d'inscription : 19/12/2013
Age : 21
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : :
Métier ::
Mar 20 Déc - 21:49
Yuki était déçue. Le temps passait vite. Beaucoup trop vite. Et alors qu'elle était confortablement blottie contre sa petite amie, à fixer le ciel maintenant plus calme, elle sentie une pointe de tristesse lui pincer le cœur. Elle n'avait pas envie que cette journée se termine. Elle voulait profiter de la présence de sa belle, encore et encore.

Mais, le parc allait ferme,r et il fallait qu'elle quitte cette bulle de bonheur et de douceur qui l'entourait.Se lever releva de l'exploit, Yuki était loin d'être une larve, mais elle serait bien restée blottie contre Kiralee, pendant encore plusieurs heures. Mais bon, toutes bonnes choses ont une fin.

C'est avec des yeux écarquillés que Yuki observa la limousine. Elle en avait déjà vu des semblables, à Tokyo mais aussi à l'Académie. Après tout des stars et des gosses de riches côtoyait les mêmes bâtiments qu'elle. Mais jamais elle n'était montée dedans. Yuki alterna son regard entre la voiture et son amante. Comment cette dernière pouvait encore la surprendre, après 2 ans de relation et une journée comme celle ci ? La nippone fut couper dans ses pensées, par un baiser qu'elle accueilli avec joie. Mais ça joie redescendis rapidement, quand elle entendit que sa petite amie allait l'abandonner pendant deux longues heures. Oui, elle était définitivement accro.

"Comment ? Tu ne viens pas avec moi ?"

Faisant la moue, Yuki laissa sa belle l'inviter à monter dans le véhicule et refermer la porte, sans la rejoindre. Une fois seule sur la grande banquette de la limousine, Yuki ferma les yeux et se repassa mentalement  les événements de cette journée. Plus le temps passait et plus elle se rendait compte de la chance qu'elle avait d'avoir Kiralee près d'elle. Parfois, elle se disait même quelle ne méritait pas un tel bonheur. Mais elle craignait plus que tout que celui ci lui soit enlevé. Était ce de l’égoïsme ? Non, c'était de l'amour. Bien qu'au final, ce soit un peu la même chose.

La voiture s'arrêta, tirant Yuki de ses pensées. Le chauffeur vint lui ouvrir la portière, avant de l'accompagnée dans un grand bâtiments. Yuki fut accueillit par une vieille dame souriante qui l'invita à aller dans des vestiaire, afin d'enfiler une tenue plus agréable avant d'aller à sa séance de massage. La jeune nippone ne pu retenir un sourire. Sa petite amie prenait vraiment soin d'elle et elle fut heureuse de se faire dorloter ainsi.

Les deux heures s'écoulèrent rapidement. Après une bonne séance de massage, Yuki avait rencontré des coiffeuse qui lui avaient soignés ses cheveux et les avaient bouclés. Elle était maintenant vêtue d'une robe bustier noir, qui lui arrivait au genoux. Elle avait enfilé des escarpins et se tenait à présent devant un grand restaurant. 

La japonaise tritura son collier nerveusement, avant une grande inspiration. Puis, une fois qu'elle eut calmé les pulsions rapides de son cœur, elle s'avança vers l'entrée du restaurant. Une fois à l'intérieur, elle sentie toute petite. Le restaurant était magnifique, et pendant un instant Yuki eu l'impression de faire tache dans un si beau décor. 
Puis son regard doré croisa les yeux vairons de son amante. Elle se laissa immergé par la chaleur qui naquit en son sein. Elle adressa un sourire éclatant à sa belle avant de la rejoindre. Elle la trouvait simplement magnifique. Si bien qu'elle en resta bouche bée et ne s'eu quoi dire en se retrouvant face à l'américaine.

"Kira tu es... waouh... je n'ai même pas les mots... Tu es sublime."

♫♫♫♥♥♥♪♪♪

"Yuki Kazane"Lorsque je t'ai vu pour la première fois, j'ai su que c'était toi et que personne d'autre ne compterait pour moi
Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 18 ans
Métier :: étudiante univ danse
Mar 20 Déc - 22:47
Kiralee se sentait assez nerveuse mais ce n'était pas le moment elle avait répété pendant des heures, elle s'était cassé les neurones pendant des mois pour que ce jour soit le plus inoubliable et le plus magnifique pour Yuki. Kiralee se tourna lorsqu'elle entendis le son des escarpins de sa belle au sol comme-ci la musique romantique ambiante avait été masquée c'était étrange le don quelle avait de reconnaître Yuki un peu comme un sixième sens. Kiralee prit une bonne bouffée d'air pour sa nervosité et resta bouche-bée ne sachant que dire devant la beauté de Yuki, cette robe noire qui lui moulait les courbes était absolument délicieuse, ses longues jambes fines qui semblait l'inviter à les caresser et les cheveux de Yuki ainsi que sa façon d'être ce soir Kiralee avait du mal à cacher qu'elle la trouvait très attirante ses joues prirent une teintes rouges alors que Yuki lui faisait un compliment et Kiralee ouvrit et referma plusieurs fois sa bouche sans qu'aucun son n'y sorte.

L'étudiante sortit de sa transe lorsqu'un serveur arriva vers eux, alors elle avança et vint tirer la chaise de Yuki pour l'inviter à s'asseoir.


"excuse-moi mon amour, tu es absolument magnifique les mots ne voulaient pas sortir de ma bouche."

Le serveur proposa les menus et Kiralee sembla l'analyser puis regarda Yuki en souriant. Elle avait fait demandé à avoir les meilleurs places, les menus étaient à la hauteur de ses espérances de quoi ouvrir l'appétit à qui que ce soit, elle savait que les produits étaient frais et de grandes qualités.

"fais-toi plaisir sans regarder les prix d'ailleurs comme tu peux le remarquer il n'y en a pas sur ces menus! " Avoua t'elle avec un enthousiasme et une fierté sans pareille.

Kiralee sourit, elle penserait à remercier de tout son cœur Leela car c'était précisément à elle qu'elle devait cette idée. La chanteuse faisait régulièrement ce genre de chose surtout quant elle devait faire un cadeau, Kiralee en avait prit de la graine. L'américaine entendu la mesure d'une danse de couple à savoir la valse, après avoir commandé l'entrée cela tombait bien, elle se leva et vint présenter sa main devant Yuki en se baissant légèrement tel un gentleman.

"Pourriez-vous m'honorer d'une danse mademoiselle ?" Demanda t'elle sur un ton très solennel.

L'étudiante se fit la réflexion que finalement apprendre des danses de salon ce n'était pas une mauvaise chose, elle avait passé des heures avec son professeur à répéter pour ce moment, à lui écraser les orteils mais ça avait valu la peine lorsqu'elle remarquait l'aisance avec laquelle elle exécutait la danse, de façon fluide tout en menant parfaitement Yuki sur la piste, on aurait dit qu'elle avait fait ça toute sa vie. Elles volaient littéralement et évoluaient de façon souple et spectaculaire.

Lorsque la danse se termina laissant s'échapper les dernières notes de musiques, Kiralee remarqua les serveurs qui leur apportaient les plats et emmena Yuki jusqu'à sa table avec une prestance époustouflante.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪



Mon coeur est heureux depuis que tu y prends toute la place...
Date d'inscription : 19/12/2013
Age : 21
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : :
Métier ::
Ven 30 Juin - 16:53
Yuki ne pu s'empêcher de laissé échapper un léger rire, quelle camoufla de sa main, en voyant sa petite amie rester complètement bouche bé devant elle. Lorsque Kiralee reprit ses esprit et l'invita à s'asseoir, Yuki la remercia d'un léger baiser sur la joue et s'installa sur sa chaise.
Ses yeux ne quittaient pas l'américaine, elle se sentait tellement heureuse à cette instant. Non seulement parce que sa petite amie avait rendu cette journée parfaite, mais aussi parce qu'elle même avait l'air comblée de faire plaisir à Yuki. Elle rayonnait de joie et de bonne humeur.
Yuki lâcha des yeux sa belle, que lorsque le serveur déposa une carte dans ses mains. Elle mourrait de faim. Après la journée qu'elles avaient passées, elle apprécia d'être posée à cette table et de pouvoir soulager son estomac. Quand Kiralee s'adressa à elle, elle quitta le menus des yeux pour les reposer sur ceux vairons de sa petite amie.

" Ne t'en fais pas, j'ai tellement faim que tu vas regretter de m'avoir donné cette consigne !"

Appuyant ses propos par un léger tirage de langue, Yuki se décida sur son entrée et sur le plat qu'elle allait dévorer. A peine eu t'elle passé commande, que Kiralee se redressa et l'invita à aller danser. Yuki lui accorda un sourire, ravie de son assurance et de sa proposition. Elle déposa sa main dans celle de l'américaine et se leva à son tour.

"Ce serait un plaisir et un honneur d'accepter de danser avec une aussi charmante jeune femme."

Le moment fut magique. Yuki ne s'attendait pas à ce que Kiralee soit si douée et aisée de danser une valse. Alors même que c'était une première pour la japonaise, elle n'eut pas de soucis à se faire, car sa partenaire la guidait avec brio. Une telle alchimie les liais que leur danse était naturelle et fluide. Pas un seul instant Yuki ne regarda ses pieds, son regard était plongé dans celui de son amante et le resta durant toute la danse. Si bien qu'elle avait l'impression d'être dans une bulle coupée du monde. Ce n'est que lorsque Kiralee ralentit le pas, qu'elle se rendit compte que l'instant se terminait.
Yuki resta un moment silencieuse, complètement époustouflée par cette danse et par la prestance de sa petite amie. Kiralee était métamorphosée et la guitariste était touchée qu'elle fasse tant d'effort pour elle. Quant elles regagnèrent leur table, Yuki attendit que le serveur s'éloigne avant de saisir la main de sa petite amie, afin d'attirer son regard vairons.

"Kira.. je.. merci, je ne sais pas quoi te dire.. alors merci. Tout ce que tu fais pour moi, pas seulement aujourd'hui, mais tous les jours, ça me comble de bonheur. J'ai beaucoup de chance de t'avoir dans ma vie. Tout ce que l'on a vécu pendant ses deux ans, m'ont aidé à grandir et à m'épanouir. J'ai forgé mon caractère grâce à toi et j'ai collectionné beaucoup de bons souvenir. Alors, pour tout ça, pour tout l'amour que tu me donne et pour tout le reste, je tenais à te dire merci. Du fond du cœur. Je t'aime Kira."

Yuki avait serré davantage les doigts de sa petite amie entre les siens et avait rougis au fur et à mesure qu'elle débitait ses paroles. Elle ne savait pas si c'était le bon moment , ni le bon endroit, mais elle avait besoin d'exprimer sa gratitude envers Kiralee. Elle avait peur que si elle repoussait le moment, elle n'arriverait jamais à lui dire, alors elle s'était jeté à l'eau. Et maintenant, elle était gênée. Elle avait toujours un peu de mal à mettre des mots sur ce qu'elle ressentait. Pas qu'elle en ai honte, mais elle avait peur de ne par rendre justice à ses sentiments en utilisant de mauvais mots et en étant maladroite dans ses propos.
Cependant, elle garda le contact de ses yeux dans ceux de Kiralee et ne lacha pas sa main, attendant sa réaction.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪

"Yuki Kazane"Lorsque je t'ai vu pour la première fois, j'ai su que c'était toi et que personne d'autre ne compterait pour moi
Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 18 ans
Métier :: étudiante univ danse
Lun 3 Juil - 16:10
Kiralee regarda Yuki lorsque celle-ci avait saisit sa main pour lui faire un tendre discours de remerciements qui toucha profondément l'américaine. Le regard vairon de Kiralee était doux et tendre envers sa belle.

"Tu n'as pas à me remercier Yuki te voir sourire et te rendre heureuse c'est tout ce qui m'a toujours motivé à donner le meilleur de moi-même... allez profite et savoure donc l'entrée..."


La danseuse n'en avait pas terminé avec les surprises étant donné que la prochaine serait la dernière, ce serait aussi la meilleure. Yuki valait bien qu'on se donne à fond pour elle, pour son amour et Kiralee comptait bien faire d'elle la personne la plus heureuse du monde, c'était son seul et unique but, mis à part réussir ses études.

Les yeux de Kiralee glissaient volontiers sur le décolleté de la robe de celle qu'elle aimait et elle déglutit avec difficulté tout en rougissant. L'entrée terminée, Kiralee appela le garçon et lui demanda.

"Pourriez-vous m'apporter deux coupe de votre meilleur champagne ?"

Kiralee avait mit chaque centimes qu'elle avait gagné, ramassé dans la rue depuis deux ans pour pouvoir offrir cet anniversaire inoubliable à sa dulcinée. Elle s'était entrainé pendant des mois à danser la valse, à répéter ce qu'elle allait lui dire.

La lumière se tamisa un peu plus jusqu'à ce qu'il fasse assez sombre dans la pièce et que l'orchestre ne se mettent à jouer une des musiques classiques romantique. Un spot illumina la table dévoilant Kiralee qui se levait pour marcher près de Yuki et prendre une profonde respiration avant de poser un genoux à terre devant elle.

"Yuki, ma chérie, cela fait deux ans que tu rends ma vie meilleure, tu es la raison qui me motive à me lever chaque jours, je t'aime et je sais que nous sommes jeunes, je ne suis pas très riche non-plus, mais ... je ne vois pas ma vie sans toi, je veux continuer à vivre à tes côtés jusqu'à ce que la mort nous sépare, je veux fonder une famille et ma vie avec toi..."


Kkiralee était très nerveuse, elle fouilla sa poche pour en sortir une petite boîte de velour rouge aux bordures dorées et l'ouvrit fasse à Yyuki pour lui dévoiler une fine bague en or certie d'un petit saphir d'un bleu marine profond, un bijoux bien travaillé, pas trop gros quelque-chose de iscret et de magnifique.

"Accepterais-tu de me faire l'immence honneur de devenir mon épouse ? De faire de moi la personne la plus heureuse sur cette planète ?"


Kiralee avait le coeur qui battait si fort qu'elle avait l'impression qu'il allait sortir de sa poitrine pour courir à toute allure, son regard brillait d'une émotion puissante et elle avait les doigts qui tremblaient malgré elle. Elle se posait milles questions et si Yuki refusait ? Si tout à coup elle décidait qu'elle ne voulait plus d'elle ? Kiralee essaya de se reprendre, elle aimait Yuki plus que tout et elle voulait sincèrement l'avoir à ses côtés toute sa vie, elle voulait que cet engagement soit une promesse d'amour éternel. Kiralee avait attendu Yuki toute sa vie et elle était prête à tout pour la rendre heureuse.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪



Mon coeur est heureux depuis que tu y prends toute la place...
Date d'inscription : 19/12/2013
Age : 21
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : :
Métier ::
Sam 9 Sep - 23:14
Yuki n'arrivait pas à décrocher son sourire de ses lèvres. Cette journée était parfaite, le repas était parfait, sa petite amie est parfaite. Sur cette pensée elle continua de savourer son plat qui faisait frétiller ses papilles. Jamais, avant d'avoir connue Kiralee, elle n'aurait pu s'imaginer être si heureuse et combler par l'amour. Elle repensa à sa première rencontre avec le lutin qui partageait sa vie et à tout ce qu'elle avait partager jusqu'à maintenant. Les bons comme les mauvais moment. Elles avaient grandit ensemble, s'était apprivoisée et aujourd'hui, elles nageaient dans le bonheur. Aucun nuage ne semblait pointer le bout de son nez, dans cet océan de bonheur.
Personne ne connaissait mieux Yuki que l'ex délinquante. Et elle était heureuse de pouvoir dire qu'elle la connaissait tout aussi bien en retour. A une époque, personne n'aurait pensé que Kira changerait ainsi. Mais Yuki avait toujours cru en elle. Et Leela était arrivée et avait participer au changement radicale de l'américaine. Yuki avait vu ses éclats de colères se changer en éclats de joie. Et rien ne pouvait la rendre plus heureuse, que la joie qui brillait dans les yeux de sa bien aimé.
Yuki resta plongée un long moment dans ses pensée. Une douce chaleur étreignait sa poitrine. Elle avait cette sensation qu'elle était exactement à l'endroit où elle devait être. Elle ne volait être nulle part d'autre au Monde que près de Kiralee.
Elle fut tirée de ses pensée par une lumière qui l'éblouit. Yuki releva la tête et interrogea sa belle du regard. Son cœur s'emballa et une boule se forma dans son ventre. Elle sentie ses mains devenir moite quand elle remarque que tout le monde les observait. Le rouge lui monta au joue et son malaise s'intensifia. Elle avait l'impression de manquer d'air et que le temps se figea autour d'elle. Les mots de Kiralee résonnait dans sa tête, comme un écho. L'épouser ? Elle eu un vertige et ferma les yeux un instant, contrôlant sa respiration.
Elle venait à peine d'avoir 18 ans. Son père est un alcoolique violent. Sa mentor, celle qui pourrait être sa mère était à l'autre bout du monde. Elle avait des soucis d'argent, n'avait pas finis ses cours... Tout se mélangea dans sa tête et elle se sentie déchiré en deux. Était ce vraiment raisonnable ? Depuis combien de temps réfléchissais t'elle ? Sa petite amie devait se sentir mal d'attendre sa réponse, devant tout ces gens qui les dévisageait. Elle rouvrit les yeux et plongeant dans les regard bleu-vert de sa petite amie. Et tout ses doutes et craintes s'envolèrent. Elle avait devant elle le visage de la femme qu'elle aimait plus que tout au monde. Le visage de celle qui lui avait sauvé la vie. De celle qui l'aimait de toute son âme. Comment avait t'elle pu douter  ? Tout se passerait bien. L'amour qu'elle portait pour Kiralee était la seule chose dont elle pouvait être sûr. Et elle avait envie d'officialiser cet amour, d'avoir Kiralee près d'elle à tout moment et de vieillir à ses côté. Oui, elle la voulait. Elle et rien qu'elle. Prenant une grande inspiration, Yuki se redressa sur sa chaise et tandis sa main gauche à sa bien aimée. Son cœur palpitait de bonheur et elle regarda Kiralee avec tout l'amour et la tendresse dont elle était capable.
" Oui, je le veux."

♫♫♫♥♥♥♪♪♪

"Yuki Kazane"Lorsque je t'ai vu pour la première fois, j'ai su que c'était toi et que personne d'autre ne compterait pour moi
Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 18 ans
Métier :: étudiante univ danse
Dim 10 Sep - 9:18
L'américaine scrutait de façon anxieuse le moindre geste de la nippone à qui elle venait de faire sa demande en mariage. Lorsqu'elle la vit fermer les yeux et respirer fortement, elle eu une impression de peur qui s'empara d'elle sans compter cette interminable attente de sa réponse, c'était fichu ! Yuki allait refuser sa demande, c'était courru d'avance et elle se sentait mal d'achever cette journée si parfaite par une telle catastrophe. Kiralee avait peur de perdre celle qu'elle aimait l'impression qu'elle faisait un malaise la stressa d'autant plus qu'elle sentait tout les regard rivés sur elles et elle fut tellement absorbée par ses pensées qu'elle n'entendit pas la réponse de Yuki et lorsqu'elle vit la main de sa belle se lever devant elle, elle comprit qu'elle avait dit oui.

L'étudiante en danse fit glisser doucement la bague sur le doigt de sa belle et au fur et à mesure que le bijoux se mettait en place, un grand sourire heureux étira ses lèvres et elle se leva venant attrapper Yumi dans ses bras avec tendresse pour la faire tournoyer.


"Tu as dit oui...on...on va se marier...Yuki...je...je t'aime tellement ! Je suis tellement heureuse!"
S'exclama t'elle en venant l'embrasser fougueusement tendis qu'elle entendait des salves d'applaudissements des gens présents dans la salle, un torrent d'émotions fortes l'envahissaient et elle sentit rouler des larmes de joies aux coins de ses yeux, elle enlaça très fort sa fiancée, cela lui faisait tout drôle. Elle vint l'embrasser encore et encore venant lui murmurer à l'oreille.

"Oh! Je t'aime Yuki, je t'aime, je t'aime..." Ses chuchotements à son oreille étaient entrecoupés de baiser sur la bouche et la joue de Yuki. Elle savait que Leela allait encore la traiter d'inconsciente et qu'elle était trop jeune pour se marier, mais elle l'aimait plus que tout et elle savait que son avenir était avec Yuki et elle voulait le crier au monde entier.

Kiralee et Yuki semblaient être sur leur petit nuage d'amour, le dessert vint terminer le repas et Kiralee partit payer l'addition en toute discrétion avant de revenir vers Yuki et de lui proposer son bras.


"Si ma tendre fiancée voulait bien m'accompagner..."
Kiralee ne se lassait pas de dire ce mot, Yuki était sa fiancée, cela sonnait bien à ses oreilles, la journée avait été fabuleuse, le repas avait été gastronomiquement délicieux et à présent il ne lui restait qu'une seule chose à faire, la plus importante de toute.

Elle mena Yuki à la limousine et s'installa à ses côtés venant la prendre dans ses bras puis l'embrasser tendrement. Lorsque la limousine s'arrêta, le chauffeur vint ouvrir la porte aidant Kiralee à sortir et celle-ci se tourna vers Yuki pour l'aider à son tour, elles étaient devant un hôtel prestigieux et Kiralee vint la soulever sans difficultés comme une princesse de contes de fées. Elle mena Yuki à l'intérieur du bâtiment et déambula dans les couloirs jusqu'à s'arrêter devant une porte, déposer Yuki et ouvrir la porte grâce à une carte magnétique avant de reprendre Yuki et de l'emmener à l'intérieur. Ce fut un décor très luxueux digne des plus beaux films romantiques hollywoodien, elle déposa Yuki dans le lit moelleux à souhait.


"Ce soir je suis entièrement à ta disposition, je satisferais le moindres de tes désirs...même les plus salaces ordonnes moi ce que tu veux et je le ferais de suite...mon amour"

♫♫♫♥♥♥♪♪♪



Mon coeur est heureux depuis que tu y prends toute la place...
Date d'inscription : 19/12/2013
Age : 21
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : :
Métier ::
Mer 27 Sep - 6:05
Lorsque Yuki observa la réaction de Kiralee, elle ne put s’empêcher de rire en la laissant la serrer dans ses bras. Pourquoi avait -elle mis tant de temps à lui répondre ? Si elle avait su que l’américaine serait si heureuse, elle l’aurait elle-même demandée en mariage depuis longtemps ! Alors que sa toute récente fiancée la couvrait de baisers et de mots d’amour, Yuki sentit ses membres trembler et son cœur s’emballer sous l’émotion. Elle pouvait le dire sans doute, elle ne pouvait pas être plus heureuse qu’à ce moment précis. Et elle ne souhaiterait être nulle part ailleurs qu’ici.

La fin du repas se passa à merveille. Yuki n’arrêtait pas de dévorer Kiralee des yeux. Des papillons semblaient danser dans son ventre et elle n’arrivait pas à s’empêcher de sourire. Quand il fut temps de quitter le restaurant, la jeune japonaise accepta avec plaisir le bras de sa fiancée et se lova contre elle. Une fois dans la limousine, elle ne lâcha pas sa chère et tendre et vint même l’embrasser à plusieurs reprises. Une chaleur familière se propagea dans son corps et Yuki se surpris à penser qu’elle avait hâte de se retrouver enfin seule pour profiter d’un moment intime avec Kiralee. Rien que d’y penser, ses joues se tintèrent de rouge et son corps se réchauffa. Perdue dans ses pensées, elle remarqua que la limousine c’était arrêtée que lorsque Kiralee bouge pour descendre. Acceptant avec joie la main de sa petite amie, Yuki lâcha un petit hoquet de surprise quand cette dernière la leva du sol pour la porter. Son visage vira à l’écarlate et ses mains vinrent s’enrouler naturellement autour du cou de sa belle. Ses lèvres vinrent trouver l’oreille de l’américaine et elle vint lui murmurer d’une voix légèrement enrouée :

« Qu’ai-je fait pour mériter une aussi adorable… fiancée ? »


Utiliser cette nouvelle désignation lui fit une drôle de sensation, mais cela était beaucoup plus agréable qu’elle s’y attendait. Après tout ce qu’elle avait vécu, elle allait enfin pouvoir être totalement à Kiralee, sur tous les aspects possibles. Elle avait l’impression de rêver. Jamais elle n’aurait pu imaginer nager dans un tel bonheur en quittant Tokyo. Yuki se laissa emmener dans la chambre sans broncher. Sentant une excitation particulière lorsque sa petite amie la déposa sur le lit avec douceur. Ce sentiment s’agrandit suite aux paroles de sa belle.

Elle sentie une chaleur familière se loger dans son bas ventre. Elle avait beau être habitué au franc parlé de Kiralee et à partager des moments intimes, à chaque fois, cela lui provoquait une tonne de sensation. Etant beaucoup moins entreprenante qu’elle, elle ressentait toujours cette petite gêne et les doutes. Mais pas ce soir. Elle avait passé une journée extraordinaire, pleine de surprises et d’émotions. Et depuis plusieurs heures, elle avait fortement envie de sa future femme. Laissant de côté sa gêne, elle vint se mordre sensuellement la lèvre inférieure et plonger son regard ardent dans celui de l’américaine.

Elle se redressa ensuite légèrement, afin de saisir la nuque de sa belle et de la tirer, afin d’attirer ses lèvres dans un baiser enflammé. La sensation de ce baiser mit tous ses sens en éveil. L’envie et l’excitation prirent le dessus et ses mains se hâtèrent de retirer la veste que portait Kiralee. Ses lèvres vinrent glisser dans le cou de sa fiancée, tandis que ses doigts s’attelèrent à dénouer son nœud papillon et dénouer sa chemise. Sa bouche vint ensuite goûter chaque millimètre de peau qui se dévoilait sous ses doigts, jusqu’à descendre à la limite de son pantalon. La chemise ne mit pas longtemps à rejoindre sa comparse et Yuki en profita pour laisser glisser ses mains sur les courbes de Kiralee. Ses yeux admiraient le corps de sa petite amie avec envie. Elle avait beau connaitre chaque centimètre de ce corps, elle ne se lassait jamais de l’admirer.

« Tu es magnifique mon amour… »


Sur ces paroles, Yuki se mit à genoux sur le lit afin d’être à la même hauteur que Kiralee et de venir déposer un tendre baiser sur ses lèvres. Ses doigts vinrent glisser avec lenteur dans son dos et entreprirent de défaire l’attache de son sous vêtement. Ses dents ne mirent pas longtemps à venir mordiller le bout de chair de son sein droit, tandis que sa ma gauche s’enroula autour de son jumeau. Jouant avec la patience de sa belle, Yuki vint défaire son pantalon avec une lenteur qu’elle maîtrisait parfaitement. Elle attira ensuite d’un coup Kiralee sur le lit, afin que celle si se retrouve allonger sur le dos, pour qu’elle puisse terminer de retirer son pantalon avec facilité. Une fois sa tâche accomplie, elle se mit debout devant le lit et entreprit de défaire elle-même sa robe et de se déshabillé avec le plus de sensualité possible.  Elle n’était pas très accoutumée à faire cela, mais elle avait très envie de se rendre le plus désirable possible. Une fois en sous-vêtements de dentelles, elle s’approcha de sa future femme et vient se mettre à califourchon sur elle avant de l’embrasser avec passion, venant masser ses seins avec envie. Puis ses doigts vinrent glisser le long de ses bras et se saisir de ses poignets, avant de venir les plaquer au-dessus de sa tête. Ses lèvres vinrent mordiller son oreille avant de murmurer à nouveau :

« Je trouve ta proposition très... alléchante, mais ne sommes-nous pas censés rester chaste avant notre mariage ? Enfin, même s’il est trop tard, nous pourrions jouer le jeu, non ? »


Yuki adorait taquiner son lutin et elle savait qu’elle ne resterait pas de marbre face à cette proposition. Surtout maintenant que la rebelle se retrouvait nue sous elle.

♫♫♫♥♥♥♪♪♪

"Yuki Kazane"Lorsque je t'ai vu pour la première fois, j'ai su que c'était toi et que personne d'autre ne compterait pour moi
Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 18 ans
Métier :: étudiante univ danse
Jeu 28 Sep - 17:09

♫♫♫♥♥♥♪♪♪



Mon coeur est heureux depuis que tu y prends toute la place...
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Le quartier des loisirs et de la restauration :: Parc d'attractions
Joyeux Anniversaire Yuki [PV Yuki]

Sauter vers: