-->



 

Partagez | 
 

 La fille modèle [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 28

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 18 ans
Métier :: étudiante univ danse
Autres comptes:
MessageSujet: La fille modèle [libre]   Sam 15 Nov - 12:40

Kiralee s'étira alors que la sonnerie avait retentit depuis déjà quelques minutes et la classe était déserte, finalement même la professeur avait abandonné l'idée de la déranger lorsqu'elle s'endormait en cours. Kiralee regarda l'heure et se leva en maugréant et en pensant tout haut "elle aurait pu me réveiller quand même!!" Kiralee soupira et passa la bretelle de son sac à l'épaule pour sortir de la classe. A cause de cette prof qui l'avait laissée terminer sa sieste elle allait encore se faire allumer par Leela qui allait encore demander où elle était passée.

Un éclair de génie passa dans la tête de la jeune fille
"mais c'est vrai elle a son interview aujourd'hui..." La jeune fille décida donc de faire une surprise pour remercier sa tutrice de prendre soin d'elle. Elle chercha donc son porte monnaie dans son sac et décida d'aller au marcher pour trouver des ingrédients tous plus bizarre les uns des autres et elle avait décidé de prendre de quoi faire un repas brésilien.

Le marché était fournis et les gens s'y empressaient même si c'était en plein milieu de la semaine et Kiralee était obligée de jouer des coudes pour se frayer un chemin. Elle qui n'était pas particulièrement rassurée dans les foule voilà qui l’énervait beaucoup de se faire bousculer même si elle rendait au centuple les coups de coudes et de fesses. Elle trouva enfin un marchant de légumes et d'épices exotiques et rien qu'à voir les gros piment rouge elle se doutait qu'ils étaient très très piquant. Elle acheta des tomates, des poivrons,du mais, des petits pois, des piments des épices diverses. Ensuite elle trouva des cuisses de poulets de ferme bien dodu. Lorsqu'elle eut terminé son marché elle rentra chargée comme un âne à l'appartement de Leela enfin plutôt elle tenta de rentrer puisque ses bras étaient tellement chargés qu'elle marchait au ralentit, mais elle voulait faire de son mieux. Elle entendit une musique qui l'intrigua et se dirigea tant bien que mal dans cette direction pour y voir deux filles une grande et une gamine qui tentait d'attirer l'attention des gens.

Personne ne les regardaient malgré leurs efforts quelques passants dédaigneux leur lançait quelques cents comme-ci il s'agissait de chiens errants à qui on lance un vieil os. Kiralee les regarda jouer, il n'y a pas si longtemps c'était elle qui vivait comme-ça et si Leela ne l'avait pas prise sous son aile peut-être ce serait encore le cas aujourd'hui. Elle déposa ses courses et sortit son petit porte-monnaie, il ne restait que quelques pièces pas grand chose donc, elle avait prévu de rentrer en bus, mais tant pis elle rentrerait à pied ça lui ferait un peu d'exercice bien qu'elle ne soit pas très grosse.

Kiralee attendit la fin de la représentation et finit par faire un geste pour que la petite vienne lorsqu'elle fut devant elle elle lui sourit. Elle renversa le contenu de son porte-monnaie dans la main de la petite et ensuite partagea les courses qu'elle venait de faire avant d'ébouriffer les cheveux de la fillette en lui lançant un
"courage" en anglais. Elle fit signe à la plus grande et repartit donc à pied, hélas si le ciel avait décidé d'être clément jusqu'ici il se ravisa puisque les nuages gris commencèrent à apparaître ainsi que la pluie à tomber.

Kiralee ne pouvait pas se mettre à l'abris et était condamnée à rentrer à pied avec ses sacs de courses qui pesaient plusieurs tonnes et qu'elle trimbalait péniblement en marchant comme une sorte de crabe mutant. Elle était trempée, ses cheveux ruisselaient ses vêtements étaient imbibés d'eaux glacées. Elle avait froid, si seulement elle avait écouté Leela, elle lui avait dit de bien se couvrir parce que la météo avait annoncé de la pluie, mais Kiralee n'en avait fait qu'à sa tête comme d'habitude. Elle espérait que Leela ne serait pas encore rentrée parce que si elle la voyait avec l'air aussi misérable il était certain qu'elle se prendrait un
"je te l'avait dit!" de la part de la chanteuse et en plus elle voulait lui faire la surprise.

Décidément, il faisait bien trop mauvais et en plus elle n'y voyait rien du tout aussi elle décida de se mettre à l'abris le temps que cela passe et elle voulut entrer dans un établissement qui la renvoya à la rue comme une malpropre, les gens étaient-ils à ce point dénué de cœur ? Elle décida d'entrer dans le bâtiment en ruine ce serait toujours mieux que rien et elle y pénétra ne sachant pas si quelqu'un y vivait ou pas. Elle avait froid tout d'un coup et s'assit sur le sol en se recroquevillant, la tête enfuie dans ses bras pour tenter de se réchauffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 21/12/2013

Feuille de personnage
Âge du personnage : :
Métier ::
Autres comptes:
MessageSujet: Re: La fille modèle [libre]   Sam 31 Jan - 17:06




Master Of Tides           
Lindsey Stirling           




________________________________________


 
Le début de matinée avait été dur et longue, les gens en se jour de marché avaient été peu généreux. Les deux sœurs s'étaient levé à l'aube, alors que les commerçants plaçait leurs étales en attendant de futures clients. Marchant dans le froid matinal dont elles devaient encore s'habituer, les deux sœurs se rendaient s'étaient rendue sur la place du marcher afin de faire l'argent qui servirait à acheter le repas pour le reste de la semaine. C'était le jour idéal pour faire la charité, mais le temps était maussade et rendait les gens grincheux. Ne prenant pas le temps de s’arrêter pour offrir quelques pièces, surtout que cela n'était pas vraiment dans la nature Japonaise. Il n'était pas rare de voir des cosplays et des gens déguisé en animaux se promener dans les rues, mais des gens qui s’arrête pour donner de l'argent à des artistes de rues était devenue beaucoup plus rare.

"Néïma, j'ai froid, on doit encore rester longtemps ?"

"Malheureusement, on n'a pas encore gagné de quoi tenir deux jours."

Grignotant une baguette de pain chaud qu'elles avaient pu s'offrir à leur du repas, les deux sœurs étaient assise sur un bord de fontaine tout en regardant les passants défiler dans le marché. Les camelots rametant les piétons vers leurs stand couvert d'ustensile de peu de valeur et sans vraiment d’intérêt. Mais ce n'est pas tout, elles devaient aussi faire attentions aux patrouilles qui circulé régulièrement entre les vendeurs afin de vérifier les licences et les autorisations qu’évidements, aucune des deux n'avaient.

La journée serait encore longue alors que le ciel était entrain de s'assombrir. Attendant la dernière patrouille les deux sœurs se levèrent et se préparèrent pour jouer encore une morceau en espérant avoir plus de succès que la dernière fois. Attrapant son violon, Néîma pris le temps de graisser son archet et de vérifier l'accord de son instrument avant de regarder se sœur qui changer ses chaussures afin de pouvoir danser avec plus d'aisance. 

S'installant pour jouer, Néïma entama de jouer quelques notes afin d'attirer l'attention sur leurs personnes avant qu'Isis ne se mettent à danser autour d'elle accompagner par la musique de son aînée. 

De nombreux morceaux s’enchaînèrent, entre coupé par les passages récurrents des policiers en ronde et alors que le temps s'assombrissait encore d'avantage pour devenir menaçant, les deux sœurs se lancèrent sur une dernière musique et un dernier couplet avant de rentrer chez elles. Dansant et jouant leurs dernières musiques sous le regard de quelques passant juste là pour profiter de la musique sans vraiment faire intentions aux interprètes et à cet étui ouvert pour accueillir quelques pièces. Seul, une petite étudiante encore en uniforme avec quelques courses dans les bras s'était approché pour jeter quelques pièces tout en leur lançant un encouragement en Américain.

Ayant tout juste le temps de terminer leur couplet avant qu'une fine pluie ne se mettent à brumer et détremper l’atmosphère éloignant les gens ne souhaitant pas se mouiller. La journée était finie, elles n'allaient pas pouvoir gagner plus aujourd'hui. Rangeant leurs affaires, les deux demoiselles se dirigèrent vers leurs domicile. Cette ruine en abord de la ville, maison abandonnée que personne ne venait visiter et qui leur permettait d'avoir au moins un toit au dessus de la tête, même si la chaleur n'était pas encore là.

"On devra rejouer demain Isis, avec ce que l'on a gagné aujourd'hui on n'a pas de quoi tenir deux jours."

"Je sais bien...je sais bien. Peut être vers les centres commerciaux ou la place marchande, ça marche bien là bas d'habitude."

Se glissant parmi les mur défraîchie, et les vitres brisées, les deux Égyptiennes s'engagèrent à travers les pièces pour se diriger vers se salon qu'elles avaient aménagé pour y vivre, venant rapidement se changer des vêtements détrempés par la pluie, la grande sœur s'attela à préparer une boisson chaudes afin de pouvoir réchauffer aussi bien leurs corps, que leurs esprits, alors qu'Isis sursauta en entendant du bruit provenant de l'entré. Se levant elle se dirigea silencieusement vers l’ouverture de la porte afin de voir qui pouvait bien venir leur rendre visite, croisant les doigts afin que ce ne soit pas des policiers.

Heureusement ce n'était pas des agents, seulement cette étudiante qui leur avait donné un peu d'argent et qui semblait avoir était surprise elle aussi par la pluie. Attrapant une serviette sèche elle s'approcha en silence dans le dos de l'Américaine et vint lui tendre le tissu afin qu'elle puisse se sécher, avant de lui faire un petit signe de tête afin qu'elle la suive, venant ainsi lui offrir le temps qu'elle se sèche et que le temps se calme, d'un endroit ou se réchauffer et se sécher, et d'une boisson chaude bien que très limité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 28

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 18 ans
Métier :: étudiante univ danse
Autres comptes:
MessageSujet: Re: La fille modèle [libre]   Sam 31 Jan - 18:01

Cette vieille maison en ruine était un véritable gruyère et les courant d'air allaient et venaient, cela ne serait pas étonnant d'ailleurs que demain Kira soit clouée au lit avec de la fièvre et un gros rhume. Hélas, la jeune fille ne s'attendait pas à ce que quelqu'un d'autre se soit abritée ici et lorsqu'elle entendit les gravillons sur le sol s'entrechoquer les uns aux autres, elle leva son regard vairon et déconcerté vers un linge qui lui était tendu par une des deux filles qui mendiait sur la place du marché.

Elle comprit que l’aînée des deux l'invitaient à venir se réchauffer au coin du feu et Kiralee comprit en voyant l’aménagement qu'elles avaient fait que ce n'était pas qu'un simple abris de pluie pour elle, mais leur maison. Elle ne se posa pas tout de suite des questions et se contenta de s'asseoir encore grelottante près du feu entre la fillette et sa sœur. Elle leur sourit, il fallait avouer que dans des cas comme ça la jupe n'était pas vraiment plaisante à porter. Kiralee frictionna avec rapidité ses cheveux avec le tissus et lorsqu'elle le retira de sa tête, elle avait une coupe encore plus en pétard qu'à son habitude. Ensuite l'étudiante retira sa veste et sa cravate avant de les tordre un peu plus loin pour enlever l’excédent d'eau et s'enquit de faire pareille pour sa jupe et ses chaussettes avant de les remettre sur elle.

Elle n'était pas vraiment intéressée à son apparence et si elle pouvait arraché un sourire à l'une des deux soeurs c'était toujours ça de gagner. Elle regarda la fillette lui apporter un gobelet en plastique avec une mixture fumante à l'intérieur et lui sourit en la remerciant
"merci petite!"Son regard se tourna dans la pièce et tomba sur celui de l’aînée qu'elle ne pouvait s'empêcher de regarder avec insistance.

"Je m'appelle Kiralee et vous ? Vous parlez anglais ? Japonais ? Espagnole" Kiralee Kiralee ne parlait pas un mot d'espagnole, mais Leela le parlait couramment donc elle pourrait les comprendre. Mis à part cela, Kira commençait sérieusement à avoir la dalle et cette pluie ne semblait pas vouloir finir. Elle se sentait un peu mal à l'aise avec son sac de courses alors que les deux filles n'avaient pas l'air d'avoir grand-chose pour vivre. Elle sortit une barre de friandise qui était dans son sac de cours et la tendit à la petite en lui souriant. Elle en gardait toujours une pour la fin de la journée, mais comme elle avait passé son après -midi à ronfler en cours de mathématiques elle ne l'avait pas mangée.Ce n'était pas grand-chose et elle aurait voulut leur donner plus.

Kiralee se redressa avec une idée avant de trifouiller dans son sac de courses et de finalement agiter le sac devant l’aînée tout en lui disant "venez manger chez-moi je vous invite je suis certaine que Leela Stonhedge ma tutrice sera heureuse de vous recevoir! Elle est un peu ronchon, mais au fond elle est pas vilaine!" Elle n'était pas certaine qu'elles avaient compris ce qu'elle avait raconté et semblait elle-même avoir oublié la pluie dehors qui faisait rage. Elle ne les connaissait absolument pas et pourtant elle comprenait ce que c'était de vivre dans la rue et elle avait de la compassion et l'envie de les aider.

La jeune étudiante voyant qu'elles n'avaient pas l'air de comprendre fit mine de ronger un os et leur fit un signe pour venir avant de leur mimer la scène d'une façon un peu grotesque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 21/12/2013

Feuille de personnage
Âge du personnage : :
Métier ::
Autres comptes:
MessageSujet: Re: La fille modèle [libre]   Mar 3 Fév - 1:43

Accompagnée d'une Kiralee trempée, Isis s'approcha sous le regard courroucé d'une Néïma qui ne semblait pas ravie de cette présence, mais elle comprenait le geste de sa petite soeur qui avait toujours tendue la main vers les gens, surtout vers cette adolescente qui semblait être trempée jusqu'aux os. 

La laissant se sécher, elle attrapa l'oreille d'Isis venant la tirer jusqu'à elle et venir lui murmurer en Egyptien

"Tssss a quoi tu as pensé petite cruche ?! Qu'est ce que l'on fait si elle prévient la police en sortant d'ici ?"

"Aie ! Aie ! Mais elle est pas méchante, lache moi Néïm'. Tu vois bien qu'elle ferait pas de mal à une mouche ! Regarde là !"

Relevant les yeux vers Kiralee, ce sera une jeune fille les fesses à l'air ou pratiquement que les deux demoiselles verront. Arquant un sourcil, Isis vint rougir, alors que Néïma arqua un sourcil en penchant la tête sur le coté tout en regardant cette étudiante entrain de se sécher avec cette serviette qui lui avait été prêté.

"Mouais, tu as peut être raisons, mais c'est la dernière fois que tu fais ça " 

Continuant d'observer Kiralee entrain de se sécher, elles l'invitèrent à se réchauffer avec une boisson, ainsi que prés du réchaud qui était entrain de tourner pour réchauffer un peu l’atmosphère. Ton en continuant de fixer la jeune femme, Néïma arqua de nouveau un sourcil en l'entendant lui parler en japonais. Bien qu'elle travaillait parfois pour de japonais comme escort-girl, cela faisait trop peu de temps qu'elle était au pays pour maîtriser complètement la langue, cependant elle avait bien comprise que l'adolescente cherchait à savoir quelles langues maîtriser les deux artistes de rue.

Observant encore la jeune femme, cette fois ce fut un air surpris et amusée qui apparut sur le visage de la jeune femme qui ne s'attendait pas à devoir jouer aux devinettes et surtout à voir Kiralee, les cheveux en pétard, les vêtements froissés entrain de gesticuler comme un singe savant probablement pour demander à manger ou les inviter à venir avec elle pour manger quelque part.

Manquant d'éclater de rire, Isis posa les deux mains devant sa bouche avant de regarder sa soeur tout en lui disant.

"Faudrait peut être lui dire qu'elle peut parler en anglais ? Elle est complétement ridicule"

Posant un regard inquisiteur sur Kiralee, Néïma se releva tout en s'approchant de l'étudiante, avant de se pencher sur elle et lui murmurer dans le creux de l'oreille en Anglais.

"Merci, mais vue le temps qu'il fait, ce serait plutôt à nous de t'inviter à manger notre maigre repas si tu as vraiment aussi faim que ton ventre le dis."

Il était évident que le grondement du ventre de l'Américaine ne pouvait passer inaperçu malgré le bruie que pouvait faire la pluie, mais ici tout n'était que silence, alors un tel grondement caractéristique ne passait pas comme un coup de vent aux oreilles de deux immigrées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 28

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 18 ans
Métier :: étudiante univ danse
Autres comptes:
MessageSujet: Re: La fille modèle [libre]   Mar 3 Fév - 18:39

Alors que Kiralee gesticulait comme un animal de cirque, elle vit la plus âgée se diriger vers elle d'un pas qu'elle aurait qualifier de franc et lui murmurer dans un anglais parfait qu'elles avaient bien remarquées que Kiralee avait très faim. L'américaine se mit à rougir du visage jusqu'à ses orteils avant de déclarer "vous auriez pu me dire plus tôt que vous saviez parler ma langue! Je vous prenait pour des...des euh...étrangères! J'accepte votre invitation, mais...alors j'apporte ma contribution!" Dit-elle comprenant que sortir dehors sous la pluie serait risqué d'être dangereux. Elle souleva son sac de course! Assez lourd pour venir le tendre à la plus âgée.

Elle demanda tout à fait naturellement et sans se choquer pour le monde
"Alors comme-ça vous vivez seule dans la rue?" Comment elle l'avait deviné c'était très simple, elle avait bien remarqué la méfiance de l’aînée et vu comment la pièce était organisée ce n'était pas qu'un simple camping "vous ne devez pas avoir chaud ?" Dit-elle remarquant les courant d'air presque constant. Elle vit bien que l’aînée avait l'air presque mordante et s'inquiétait et Kiralee se releva pour lui dire d'une voix compréhensive "ne t'en fais pas! Je ne compte pas vous dénoncer à la police ou à qui que ce soit! Tu peux te détendre! Je sais ce que c'est la rue..."

Kiralee aussi l'avait vécu certes elle avait rencontré des gens qui l'avait aidé comme Leela, mais elle ne connaissais que trop bien la sensation de peur et de marginalisation, le rejet des autres et le fait d'avoir vraiment faim au point d'être obligée de voler pour vivre. Elle regarda les deux sœurs "je propose qu'on mange jusqu'à plus faim! J'ai acheter quelques petite-chose!" Lança-t-elle comme-ci elle avait toujours vécu avec les deux sœurs. Elle vit bien leur regard inquisiteur et répondit "oui je sais je n'ai pas vraiment l'air d'avoir vécu dans la rue...disons que j'ai un ange gardien qui m'a aidé à m'en sortir! Dites-moi...pourquoi ne pas avoir postulé à l'école artistique ? Vous pourriez décrocher un toit, des études et même un diplôme qui vous permettrait d'avoir des rentrées d'argent?"

Kiralee avait toujours agit de façon naturelle que ça plaise ou pas et en ce moment elle était ravie de pouvoir partager un repas avec les deux filles. Elle demanda d'un coup "au fait...vous savez cuisiner ? Si c'est le cas je te laisse faire!"

♫♫♫♥♥♥♪♪♪



Mon coeur est heureux depuis que tu y prends toute la place...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 21/12/2013

Feuille de personnage
Âge du personnage : :
Métier ::
Autres comptes:
MessageSujet: Re: La fille modèle [libre]   Mer 4 Fév - 2:15

Voyant une Kiralee gênée, Néïma n'eu pas le temps d'ajouter quoi que ce soit d'autre que la petite Américaine était entrain de se plaindre de ne pas avoir était prévenue qu'elles pouvaient comprendre l'anglais. Après s'être fait plus ou moins insulter d'étrangère, ce qui n'était malheureusement pas faux, l'Egyptienne se fit remettre un sac de courses entre les mains, arquant un sourcil quand à son poids, mais surtout son contenue. Qu'avait elle l'intention de préparer avec autant d'épices et ses cuisses de poulet. Venant alors regarder le sac elle essaya de réfléchir à comment elle allait les préparer avec le peu d'ustensile qu'elle possédait.

Venant alors attraper une poële, des couteaux, et son réchaud, elle attrapa le poulet pour commencer à le préparer tout en laissant Kiralee parler, la gardant à l’œil, elle prépara la viande à la cuisson tout en regardant les épices, cela ressemblait beaucoup à des épices tropicales, heureusement l'Egypte n'était pas du genre à faire une cuisine fade, même si bien différente de celle de la chanteuse. Venant alors prendre leurs propres courses afin de préparer des poivrons et du riz en plus d'une sauce pour aller avec le poulet, elle laissa Kiralee discuter sans pour autant ouvrir la bouche, et l'interrompre.

Finalement ce fût Isis qui réagit la première, venant s'approcher à quatre pattes de l'étudiante pour venir poser un doigt sur ses lèvres tout en lui souriant et elle vint simplement lui répondre de sa voix douce et chantante. 

"I'm Isis, and her, she's Néïma. Nice to meet you Kiralee"

Aucune de deux filles n'avaient interrompue Kiralee pendant ses questions et l'avait toutes les deux laisser parler. Une fois que Isis eu fait taire la jeune Américaine, Néïma vint reprendre alors tout en s'occupant de la cuisine en même temps avec l'aide de sa jeune sœur qui était entrain de laver les légumes et commencé à les couper et les évider.

"Si tu nous laisse pas le temps d'en placer une c'est normal que nous ayons pas pu te dire que nous parlions anglais. Effectivement nous sommes des étrangères...Et oui nous vivons ici pour le moment."

Continuant de cuisiner en venant faire cuir les cuisses de poulet sur un lit d'épices finement choisit, elle tourna les yeux vers la jeune femme en face d'elle, venant alors reprendre tout en lui souriant un peu.

"Car nous ne sommes que des artistes de rue, que nous avons aucun moyen pour nous payer ce genre d'académie, que Isis est encore trop jeune pour rentrer à l'académie et moi maintenant trop vieille pour le faire. Je n'ai plus l’âge d'aller au lycée."

Tout en regardant sa cuisson et en remuant une sauce et le riz à coté, elle tourna les yeux sur sa jeune soeur qui s'occuper de couper les poivrons en petits morceaux afin de les mettre à cuir avec le poulet. C'est sûr que la vie lui serait bien plus agréable si elle pouvait avoir un toit, et un repas assurée midi et soir, mais pour l'instant Néïma ne pouvait pas lui payer se luxe, mais elle trouverait bien le moyen de gagner suffisamment pour cela. Regardant autour d'elle pour remarque l'état de la pièce et comment elles vivaient depuis qu'elles étaient ici. Cela n'était pas une vie pour une jeune fille de treize ans. Qui une fois les poivron découpés, se tourna face à l'étudiante pour lui demander.

"Et toi tu vas à l'académie ? Qu'est ce que tu y travaille ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 28

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 18 ans
Métier :: étudiante univ danse
Autres comptes:
MessageSujet: Re: La fille modèle [libre]   Lun 16 Fév - 13:28

L'américaine souria jusqu'à ses oreilles en les entendant se présenter et déclara "c'est mignon Isis! Enfin toi aussi Néïma...j'avais jamais entendu! Donc...vous êtes frangine c'est ça ?"

Kiralee les regarda éplucher les légumes, ce n'était pas vraiment son truc la cuisine, alors si elle pouvait donner ce travail à quelqu'un d'autre c'était avec plaisir qu'elle le faisait. Elle les écouta répondre à ses questions et remarqua bien la méfiance de la grande soeur, méfiance qui se retrouvait justifiée puisqu'elles étaient étrangères les unes envers les autres et que si Kira l'aurait voulue rien ne l'aurait empêchée d'appeler les flics.

Cependant lorsque l’aînée déclara qu'elle n'avait ni l'âge ni les moyens de suivre les cours à l'académie Kiralee rétorqua presque aussitôt
"la plupart des élèves qui viennent de milieux défavorisé ont une bourse, l'académie commence à 13 ans, mais il y a une université et rien ne t'empêche de passer l'audition pour avoir une bourse avec ta sœur? Vous seriez nourries et logées bien au chaud!"

Elle regarda avec un grand sourire la cadette et montra l'écusson de l'école brodé sur sa chemise avant de répondre "bien sûr que j'y suis! Je vous ai vue et je suis certaine que vous auriez votre place dans l'académie...et j'étudie la danse...enfin la danse classique c'est pas mon truc, par contre je maîtrise assez bien le hip-hop!" Déclara-t-elle en faisant un petit sourire fanfaronneur.

La jeune fille renifla la bonne odeur des légumes et de la viandes épicée occupée à cuire et déclara
"mmmh! Cela sent super bon...vous faites quoi ?" Elle reprit "je suis certaine que Leela adorerait...elle adore ce qui est épicé...enfin en même temps elle vient du Brésil donc forcément!" L'évidence même prit forme dans une expression toute naturelle sur le visage de Kiralee.

Enfin,le moment de passer à table arriva, Kiralee se sentait un peu mal à l'aise, en effet...elle partageait un repas, mais après qu'en adviendrait-il de ces filles ? Comment allait-elle manger ? Après tout les passants n'avaient pas l'air plus généreux que ça ! Ils n'aimaient pas les mendiants et les prenaient pour des voleurs et des fainéants. L'adolescente décida de mettre un point d'honneur à les aider comme Leela l'avait fait.


"Dites-moi! Accepteriez-vous d'essayer d'entrer à l'académie? Le concours d'entrée aura bientôt lieu et je suis certaine que la directrice sera très enthousiaste vous concernant! C'est une chance...Je peux vous faire entrer!" Assura-t-elle avant de questionner Isis "qu'en dis-tu?" Puis de regarder Néïma "vous seriez en sécurité!"Il était vrai qu'elle insistait, mais elle n'avait rien d'autre en tête que de les aider, même pas dans son intérêt, après il faudrait que ce soit aux sœurs de décider.

Kiralee reprit pour prouver sa bonne foi
"Je n'attends rien de vous...juste vous aider! Je sais que vivre dehors c'est difficile d'autant plus que vous pourriez être découverte d'un moment à l'autre et vous retrouver séparées...dans cette académie vous resteriez ensemble, n'est-ce pas ce que vous souhaitez ?"

♫♫♫♥♥♥♪♪♪



Mon coeur est heureux depuis que tu y prends toute la place...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 21/12/2013

Feuille de personnage
Âge du personnage : :
Métier ::
Autres comptes:
MessageSujet: Re: La fille modèle [libre]   Mar 3 Mar - 18:56

Les deux demoiselles vinrent acquiescer d'un signe de tête à la question de Kiralee, évidemment qu'elles étaient sœurs, qu'est ce qu'elles auraient pu être d'autre ? Néïma était trop jeune pour être la mère de la petite, et Isis trop jeune pour être sa compagne. Continuant de préparer la popote pour le soir, la petite Egyptienne continuait d'observer l'Américaine entrain de parler sans s’arrêter et qui semblait vraiment vouloir qu'elles essaient de se présenter à l'académie de cette célèbre danseuse Russe. Comment une telle personne allait pouvoir accepter d'accueillir deux personnes sans papier, sans compte bancaire pour toucher la bourse, ne serait-ce que des vêtements convenable pour remplir la penderie qui leurs serait fournie avec cette sois-disant chambre.

"Beaucoup de choses nous en empêche...sinon penses tu que l'on vivrait ici ? Sous ce toit en ruine ? On n'a pas de papier, de visa, de compte bancaire, on n'est pas censé se trouver ici... que ce soit dans cette ruine que dans ce pays."

Isis vint s'approcher alors pour voir la broderie que lui montrait la petite danseuse qui était entrain de lui dire qu'elle faisait du hip-hop...mais qu'est ce que c'était que le hip-hop ? Elle n'en savait strictement rien, elle avait toujours danser sans vraiment apprendre à le faire, les professeurs étaient cher et ils n'avaient jamais eu les moyens de lui payer des cours, que ce soit quand elle vivait en Egypte que maintenant dans ce pays froid et humide.

"C'est quoi le Hip-hop ?"

Continuant de préparer le poulet avec les légumes et les épices qu'avait acheté Kiralee, elles complétèrent avec du riz blanc afin de casser un peu l'acidité au cas où, vue qu'elles n'avaient pas de lait. Continuant de faire cuir, Néïma regarda l'étudiante en arquant un sourcil tout en entendant sa question, venant simplement lui répondre.

"Tu devrais le savoir, c'est toi qui l'a apportée. Poulet aux épices exotiques, avec du poivron et du riz."

Finissant de faire cuire la viande et les légumes, la petite vint sortir les assiettes en plastique et les couverts qu'elles avaient acheté pour les partager en trois, avant de commencer le service pendant que Néïma regardait l'étudiante qui semblait vraiment vouloir qu'elles essaient d'enter à l'académie.

"On pourra essayer... Mais je connais déjà le résultat... et si on retourne en Egypte à cause de ça... tu auras probablement notre mort sur la conscience."

En effet l'Egypte était toujours en guerre civile au moment où elles étaient entrain de parler, c'était après tout pour ça qu'elles avaient toutes les deux atterrit au Japon, sans même un toit au dessus de la tête. Elle ne savait pas si sa mère et son père avait survécus, mais quand elle se rappelait de son défunt frère, elle ne voulait pas risquer de perdre sa sœur de la même manière. Posant son regard sur Kiralee qui se proposait de les aider, elle ferma les yeux se demandant comment une jeune femme à peine adulte pouvait bien réussir un tel miracle.

"Essais d'envoyer ta directrice à un de nos spectacle... ce sera peut être un début... Ou cette Leela dont tu parles tout le temps, et en effet je souhaite rester avec elle, et je suis prête à tout pour ça."

Son regard noir et pénétrant, s'était posé sur la jeune danseuse, avant de venir servir un repas chaud alors que le froid se faisait sentir et la pluie se faisait encore plus dense, laissant paraître des fuites encore plus flagrante sur la toiture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La fille modèle [libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée de la jeune fille triste [ LIBRE !!!!!]
» Siobane ♦ la petite fille modèle
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Cours de dissection [Pv : Libre mais nombre de places limité]
» Douche ou pas douche ? [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuri-Academia 2.0 :: Le centre-ville :: Petit marché-
Sauter vers: