-->



 

Une douche dans la chambre d'une inconnue [PV NOZO-CHAN)
 :: Les dortoirs :: Dortoir du Lys :: Chambres :: Chambre n°4

Date d'inscription : 01/07/2014
Age : 24
Localisation : /
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 23
Métier :: Bibliothécaire
Jeu 31 Juil - 11:04
(HJ: désolé de mon retard)


Sachiko admirait la chambre de la jeune fille assez spartiate dans l'ensemble mais plutôt jolie elle tourna la tête lorsqu'elle entendit la voix de Nozomi résonner dans la pièce et prendre son erre d'eau fraîche qu'elle bu en entier et sans respirer. Il fut vidé  en un temps record et reposé sur la table de chevet à côté de celui de Nozomi. Le visage de Sachiko se mit à rougir comme jamais avant tant elle était gênée, elle avait chaud et avait sué, mais de là à prendre une douche et chez une inconnue en plus, Sachiko ne savait plus que faire. Pourtant, elle ne pouvait pas aller voir la directrice dans cet état de transpiration et avec des cheveux mal arrangés. Elle soupira intérieurement avant de répondre d'une voix peu assurée "merci alors je je vais accepter votre proposition et et prendre une douche merci beaucoup".


Sachiko fouilla dans les sacs plastiques où ses affaires avaient été rangées après explosion de sa valise pour trouver tout ce qu'il lui fallait pour aller se doucher. Elle entra dans la petite salle de bain et laissa glisser ses vêtements sales sur le sol et se retrouver nue avant d'entrer dans la douche, de tourner le robinet et de prendre un plaisir fou à sentir l'eau tiède couler sur l'ensemble de son corps. Il lui était si agréable de chasser sa sueur et de pouvoir se savonner avec son gel douche à la pomme-cannelle.


Sachiko sortit de la douche pour venir prendre la serviette éponge qu'elle avait sortit d'un de ses sacs et s'enrouler dedans pour ne pas mettre de l'eau partout dans la salle. Les cheveux de la bibliothécaire étaient détachés et ruisselaient d'eau dans son dos. Elle se sécha du mieux qu'elle le pu et voulu s'habiller lorsque tout à coup elle remarqua qu'elle venait d'oublier son sous-vêtement. Sachiko rougit, elle ne pouvait pas sortir de cette façon et surtout en jupe puisqu'elle n'avait pas autre chose, mais elle n'osait pas non plus demander de l'aide à Nozomi.


Sachiko se résigna donc à mettre sa jupe sans rien en dessous en priant que le vent ne se lève pas avec son chemisier blanc et sa jupe marine ainsi que ses petites ballerines elle pouvait se présenter devant la directrice. La jeune femme attacha ses cheveux dans une queue de cheval serrée et très haute et elle sortit de la salle de bain pour apparaître devant Nozomi.


Sachiko se sentait décidément très mal à l'aise de n'avoir aucune protection en dessous et elle regarda désespérément le sac de sous-vêtements espérant que Nozomi se tourne ou aille chercher quelque-chose dans la pièce pour pouvoir se jeter dessus. Soudain, le portable de Sachiko se mit à vibrer affichant que son rendez-vous était dans cinq minutes, si elle ne partait pas tout de suite elle serait en retard. Sachiko se mit à paniquer et elle remercia Nozomi avant de sortir de la chambre et de marcher rapidement ses mains plaquées à l'arrière de sa jupe pour être certaine que ça ne se voit pas.


Elle pouvait encore sentir le regard de Nozomi sur elle et soudain un cournt d'air arriva dans le couloir où elle marchait et Sachiko par réflexe lâcha sa jupe pour venir tenir ses cheveux. Elle ne se rendit compte que trop tard que Nozomi venait d'avoir un spectacle des plus original et avait pu admirer sa pleine lune et sa féminité dans toute sa splendeur. Sachiko plaqua ses mains sur sa jupes devant et derrière tandis que le rouge profond arrivaient pour couvrir l'ensemble de son visage et qu'elle sentait les larmes lui monter aux yeux. Il n'y avait que Nozomi et elle dans le couloir et Sachiko trop gênée se mit à courrir pour échapper à la jeune fille. 


* Je ne pourrais plus jamais me marier à présent* Pensait-elle en arrivant au bureau de la directrice. Sachiko frappa énergiquement à la porte pour s'annoncer et une jeune femme sans doute la secrétaire lui expliqua que le rendez-vous avait été reporté au lendemain, que la directrice était désolée, mais qu'elle avait eu une urgence familiale et avait-dû retourner en Russie. Sachiko se laissa donc guider dans l'académie par la secrétaire qui malgré son refus avait tenu à lui faire visiter le campus. Sachiko se déplaçait donc tel un crabe rasant les murs de l'académie.
Invité
Invité
Jeu 31 Juil - 22:20
Nozomi regarda la jeune bibliothécaire rentrez dans sa salle de bain. Sachant que la jeune femme allait prendre une douche Nozomi décida de profiter du temps qui lui était donner pour commencer a rangé ces affaires. Elle prit les deux verres utiliser avant de les reposer ce souvenant que sa petite salle de bains était utilisée en ce moment. A la place Nozomie se dirigea vers son sac personnelle et en sortit son emploi du temps de stage et l’accrocha au mur juste au-dessus de son bureau, elle posa également sur ce dernier ces billets pour la sortit a la montagne. Une fois cela fait elle se dirigea vers un de ces sac et en sortit tous ces livres qu’elle posa sur son lit pour les trier avant de les ranger dans la bibliothèque. Nozomi était contente que les chambre avait une bibliothèque personnelle car comme sa ces livres préférait ne resteront pas enfermer dans un sac. Une fois ces livres trier comme elle voulait elle les plaça dans la bibliothèque, les livres utile pour les cours et son travaille à porter de de son bureau quant aux reste il était ranger par série. Ces séries préférait était à porter de main quand celle qu’elle préférait le moins elle était dans les étagères du haut.

Nozomi allait se dirigeait vers ver sa valise de vêtements quand elle entendit la porte de sa petite salle de bain s’ouvrir. Nozomi se tourna vers son invité pour le demander si elle allait mieux après une bonne douche mais elle se retient de le dire car la jeune femme avait une drôle de tête qui la mettait mal à l’aise. La tension dans l’air s’évapora au son d’un téléphone. La jeune femme dont elle ne connaissait pas le nom regarda son portable se mit à paniquer remercia Nozomi et sortit de sa chambre. Nozomi la suivit dans le couloir remarqua qu’elle prenait la direction de l’accueil avec ces mains plaquer sur sa jupe.


*Elle va surement voir la directrice mais pourquoi elle met ces mains comme ça ?*


Nozomi eu sa réponse qu’elle que seconde plus tard quand un coup de vent passa dans le couloir. Ce courant d’air souleva la jupe de la jeune femme lui permettant de voir une partit de l’anatomie de la jeune qu’elle n’aurait normalement jamais dû voir à moins qu’elle aurait était sa petite amie.
Nozomi sentit son visage chauffait, elle n’avait pas besoins d’un miroir pour savoir quelle devait ressembler à une tomate bien mure. Sans surprise Nozomi vit la jeune femme partir en courant.


*Heureusement qu’il n’y avait que moi dans le couloir ! Cela explique aussi pourquoi elle avait une drôle de tête en sortant de la salle de bain. En parlant de la salle de bains une bonne douche me ferait du bien.*

Nozomi retourna dans sa chambre, prit les deux verres pour les rincer et les mettre sur le lavabo, puis se déshabilla et prit une bonne douche. Une fois sortit de la douche elle continua à déballer les affaires puisque elle n’avait rien d’autre à faire. Elle ne pouvait pas quitter sa chambre car les affaires de la jeune femme était encore là.

Date d'inscription : 01/07/2014
Age : 24
Localisation : /
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 23
Métier :: Bibliothécaire
Sam 9 Aoû - 12:38
Sachiko sortit du bureau de la directrice en la saluant comme l'usage japonais le voulait et elle referma la porte avant de soupirer intérieurement de soulagement d'être ressortie de cette pièce. La jeune bibliothécaire avait été très mal à l'aise durant tout l'entretien aux côtés de la directrice qui ne cessait de la regarder dans les yeux avec son regard bleu pénétrant et insistant et aussi à cause des petits courant d'airs qu'elle pouvait sentir venir frôler son intimité nue sous sa jupe. 


La jeune femme galopa littéralement dans l'académie pour rejoindre au plus vite la chambre de Nozomi s'excuser, reprendre ses affaires et enfin entrer dans un trou de souris pour ne plus jamais en sortir de la fin de son existence. Elle avait tellement honte que la jeune femme ait vu une telle partie de son anatomie à la limite une poitrine ça va encore, mais sa petite lune elle était tellement rouge et avait tellement chaud de penser à tout ça que lorsqu'elle arriva devant la porte de la jeune fille sa main resta en suspension dans l'air, n'entreprenant pas de tocquer à la porte. Elle se sentait tellement confuse d'une telle chose qu'elle ne pouvait tout simplement pas imaginer croiser à nouveau Nozomi.


Cependant, il le fallait puisque l'intégralité de ses affaires étaient dans cette chambre et qu'elle ne pouvait pas juste abandonner ses précieux livres. Soudain alors qu'elle restait mortifiée devant la porte avec son poing levé pour tambouriner sur le bois de cette entrée, celle-ci s'ouvrit assez brutalement et il lui sembla que quelqu'un lui fonçait dans les plumes et qu'elle perdait l'équilibre pour venir s'écraser sur le plancher glacial sous ses fesses nue et sentir un poids certain sur elle.


Elle ouvrit les yeux qu'elle avait fermé dans l'affolement de la scène pour découvrir deux yeux fixés sur les siens, un visage très proche voir trop proche du sien et un souffle chaud qui venait lui chatouiller le cou et le visage. Sachiko se mit à devenir profondément rouge n'osant plus bouger, elle avait l'impression que sa respiration se bloquait et elle était en panique totale. Elle se mit à bégayer répétant la même lettre comme un vieux disque rayer avant de finalement sortir un "pardon! Je désolé suis!" Elle ne pouvait plus faire de phrase correcte ni bouger, elle restait comme paralysée.
Invité
Invité
Mer 13 Aoû - 16:37
Nozomi avait fini de rangée sa chambre depuis un petit moment et était désormais allonger sur son lit en regardant le lit vide qui se trouver de l’autre coter de la pièce tout en se demandant quand aller-t-elle avoir une colocataire. Pour sa part elle préférait rester seul mais elle savait que la colocation fessait partit de l’Académie, elle ne pouvait donc rien faire contre cela.
Pour ce changer les idées Nozomi poussa un soupir et ce leva de son lit direction son bureau ou trôner son ordinateur portable. Elle s’installa et l’alluma, une fois allumer elle mit son code personnelle pour pouvoir axés a sa session personnelle. Une fois l’ordinateur prêt elle cliqua sur l’icône skyppe et se connecta aux réseaux de l’école. Une fois Skyppe ouvert elle pria très fort en espérant que la personne avec qui elle voulait parler était connectée. Elle poussa un petit cri de joie quand elle vit que sa mère était connectée et que cette dernière lui proposait déjà une discussion par vidéo.

Pendant bien une demi-heure Nozomi parla avec sa mère de son arriver à l’Académie, de son future patron et de sa recherche d’un centre équestre. Et oui Nozomi chercher un centre équestre espérant en trouver dans la région. Depuis sa plus tendre enfance Nozomi monté à cheval et la compagnie des chevaux commencer déjà à lui manquer. Malheureusement pour elle, il semblait n’en avoir aucun dans la région.
Une fois la discussion terminer avec sa mère Nozomi éteignit son ordinateur, se leva tout en s’étirant et regarda l’heure.


*Elle en met du temps*

Nozomi se demanda pourquoi la jeune femme a qui appartenait les affaires qui se trouver dans sa chambre n’était toujours pas de retour, normalement le rendez-vous avec la directrice prenait maximum une heure mais la cela fessait plus d’une heure que la jeune femme était partit. Puis un moment l’idée que la jeune femme c’était perdue dans l’Académie lui traversa l’esprit. Décidant d'aller voir par elle-même Nozomi mit ces chaussures prit ces clés de chambre et ouvrit la porte tout en regardant une dernier fois sa chambre pour s’assurer que cette dernière était convenable. Au moment où elle tourna la tête elle vit, trop tard, qu'elle allait rentrez en collision avec la jeune femme qui se trouvait devant sa porte avec une main en l’air prête à signaler sa présence en frappant a sa porte. Ne pouvant s'arrêter à temps pour éviter l’impact Nozomi poussa un petit cri tout en fermant les yeux se préparant à la douleur de l’impact.
Quelque seconde plus tard elles se retrouvaient allongeait sur le sol, Nozomi au-dessus de la jeune femme qui s'excusa au bout d'un moment le visage aussi rouge que le sien.


« Pourquoi vous excuser ? C'est plutôt à moi de m’excusée vue que c'est moi qui vous rentrée dedans. De plus vous avez du avoir plus mal que moi vue que vous avez amortit ma chute. »

Nozomi resta dans la position ou elle était la bouche ouverte sans bougée d'un pouce car elle était concentrée à contrôler sa respiration tout en remarquant que la jeune femme avait un beau visage ainsi que de beaux yeux couleur ver.

*Non ! Mais à quoi je pense moi la !*

Nozomi se donna une gifle mentalement puis se releva et tendit une main à la jeune femme pour l'aider à ce relevé. Une fois les deux debout Nozomi resta un moment à observer la jeune femme puis lui montra sa chambre d'une main pour essayer d’allégeait l’atmosphère qui était plutôt tendue de gênes entre les deux femmes.

« Je vous en prit ! Je pense qu'un bon verre d'eau nous verrait de bien à toute les deux. »

Elle se retient de dire également qu’il serait aussi préférable qu’elle utilise une nouvelle fois sa petite salle de bains pour rajouter une certaine couche de vêtement. Mais elle savait que si elle disiez cela elle mettrait mal à l’aise son inviter.

Date d'inscription : 01/07/2014
Age : 24
Localisation : /
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Âge du personnage : : 23
Métier :: Bibliothécaire
Dim 5 Oct - 18:01
Le visage à la peau d'habitude claire de Sachiko se colora d'une jolie couleur écarlate lorsqu'elle sentit le corps de la jeune fille avec qui elle avait fait connaissance plus tôt dans la journée intégralement pressé contre son corps. Il était certes vrai que le choc avait été plutôt douloureux et que de sentir son derrière sur le sol plutôt froid du couloir surtout sans petite culotte n'était pas des plus agréable, mais en plus sentir le souffle chaud de la jeune fille partout dans son visage et bien entendu sentir ce corps à la fois si fort et si frêle compressé sur le sien lui fit rater quelques battements.

Elle ne savait pas comment elle s'en était sortit, mais une chose était certaine c'est qu'elle ne savait définitivement plus où se mettre et que sa seule et unique envie s'était de se terrer au fond de son lit. Elle avait vu sa pleine lune en détail et leur corps avaient presque fusionné avec la force du choc. Lorsque Nozomi lui proposa un grand verre d'eau Sachiko hésita à lui demander un sceau de dix litres pour se le renverser sur le dessus de sa tête.

Sachiko resta silencieuse avant de finalement décliner l’invitation poliment "je suis navrée, mais je suis venue récupérer mes affaires, encore une fois je vous remercie...je peux ?" Demanda-t-elle en voulant bien-sûr parler du fait qu'elle voulait avoir la permission d'entrer dans la chambre afin de récupérer ses affaires.

Dès qu'elle reçut l'autorisation, l'on aurait dit qu'un ouragan avait prit possession du corps de Sachiko tandis qu'elle récupérait ses sac en un temps record ne faisant même plus attention à sa non possession de petite culotte, s'i l'une des professeurs la voyait dans cette tenue elle aurait une sacrée réputation de fille facile et pire encore celle de pédophile débaucheuse d'élèves.

Elle fut en possession de ses affaires plutôt lourde, elle avait après tout sa maison parsemée dans des sac plastiques et ce n'était pas des plus pratique. Enfin, en même temps avec la journée désastreuse qu'elle avait eu, elle s'en fichait de se claquer un bras du moment qu'elle rentrait dans son nouveau chez elle.
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Les dortoirs :: Dortoir du Lys :: Chambres :: Chambre n°4
Une douche dans la chambre d'une inconnue [PV NOZO-CHAN)

Sauter vers: